L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mer 17 Oct - 20:16

Au-dehors, pas une âme qui vive. A gauche, la mer. A droite, une colline d'où surplomble un grand manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Jeu 18 Oct - 16:14

Après avoir regarder les alentoures le crados décide d'aller à droite (Karl Marx ne serais pas content du tout Razz ). Mais avant le yéti maudit (ou ce maudit yéti), décide de regarder son fleuret: la lame était pâle comme... (glups) un cadavre; le manche n'était pas accrocher à sa main, il était à la place de sa main; enfien le pomeau était en forme de tête de mort avec dans les yeux (yeurk) des insectes qui avaient l'air de gambader gaiment (plus que notre (anti-)héros).

Après avoir enlever sa motivation (maudit fleuret), le dégueu alla vers la colline.
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Jeu 18 Oct - 20:08

Plus il avance, plus quelque chose de frappant le marque: des statues d'anciens brigands sont partout sur le bord du sentier. En plus, elles semblent le suivre du regard. Un murmure s'élève de leur bouche, une chanson qui tourne en boucle, et qui résonne longtemps à l'intérieur de la tête du yéti:

-Avance, avance, homme au fleuret! Viens te joindre à nous! Avance, mais viens donc, plus vite! De quoi as-tu donc peur?
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Ven 19 Oct - 16:10

-Avance, avance, homme au fleuret! Viens te joindre à nous! Avance, mais viens donc, plus vite! De quoi as-tu donc peur?
*ne pas flipper, ne pas flipper,...* se répétait notre velu de service à chaque fois qu'il entendait les voix. Les voix l'opressait, les statuts lui faisait peur et surtout le fleuret le térorisait pale . Donc après 3 minutes de marche de froussard une demi-heure de marche noble et digne, notre (anti-)héro commeça à... affraid courrir en hurlant:
HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Dim 21 Oct - 20:47

Dans quelle direction?

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Lun 22 Oct - 17:27

Vers le manoir (pour racourcir el temps de marche héhéhéhé)
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Lun 22 Oct - 19:34

Nashi arriva à la crique des pirates mauves, après plusieurs heures de mrache (ça marche vite un barbare, surtout quand ça pousse à tue-tête la "marche des barbares (TM)".

Du coup, en arrivant, il avait le gosier sec. Il décida donc de chercher une taverne où se raffraîchir, et où trouver des renseignements sur la fameuse taverne de la crique où devait se trouver un nain...

Au détour d'une ruelle, il vit une maison, visiblement en mauvais état. Elle avait été saccagée. Nashi entra d'un pas assuré... pour découvrir un carnage. Des corps (5 pour être précis, des têtes coupées ou dans lesquelles se sont encastrées des ... pieds de table? ladite table aplaite comme une crêpe... En tout cas, pas de trace de personnage outrancièrement velu. Le nain dont lui avait parlé le voyageur avait du quitter les lieux.

le barbare retourna à l'entrée de la taverne, l'escalada en prenant son temps pour ne pas tomber et en assurant ses prises [jet de dextérité]. Puis, il se campa solidement sur le toit, mit ses mains en porte-voix et se mit à crier à tue-tête, la voix échauffée par sa
"marche barbare(TM)":

"OHE, LE NAIN VELU ! JE SUIS VENU T'AIDER DANS TA QUETE ! REPONDS!"
Et il cria de toutes ses forces, dans les quatre directions [jet de chance]. Après avoir répété cela à quatre reprises, il prêta l'oreille attentivement [jet de perception].
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 16:14

OHE, LE NAIN VELU ! JE SUIS VENU T'AIDER DANS TA QUETE ! REPONDS!

Après avoir entendu ce message (que quoi t'est ce qu'y a??); le yéti tenta de s'arrêter dans sa course de tafiole euh... de sprinteur élégant. Mais il trébucha sur une saloperie d'écureuil euh... sur un animal ,qui avait mal choisie son lieu de sieste, et se scrachat comme une pauvre bouse poilue et blanche ...il tomba majestueusement (dans n'importe quel cas, ça latte!!). Il se dépêcha rapidement à vitesse grand V (vivement el concour de pléonasme MUAHAHAHAHA), et il se présenta devant les ruines de l'auberge. Il vit le bourrin de service euh... le soldat un peu rustique.


Dernière édition par le Mar 23 Oct - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 17:03

Au bout de dix secondes, Nashi en eut marre d'attendre une réponse (c'est fou ce que c'est patient un barbare) et il redescendit de son perchoir, en faisant gaffe de pas s'aplatir comme une crêpe [jet de dextérité]. Il se rappela alors qu'il avait faim. Il décida donc d'inspecter de plus près la taverne.
Il passa par dessus les cadavres qui empestaient l'alcool et enjamba le comptoir. Il vit alors, qui trônait sur le plan de travail... la caisse de la taverne!

"C'est mon jour de chance, on dirait..."

Bien sûr, elle ne voulut pas s'ouvrir mais changea vite d'avis après un coup d'épée bien placé.
Le barbare s'empara de la recette, et pensait mettre le feu à la taverne pour alerter ce nain dont les poils devaient boucher les oreilles si puissant à en juger la longueur de sa barbe.
C'est à ce moment précis qu'il entendit un grand bruit : une forme velue, presque aussi grande que le barbare, venait de s'encadrer dans la porte. Il avait un fleuret qui lui tenait lieu de main.


"Eh bien, tu en as mis un temps ! C'est bien toi qui as été envoyé ici par un type de Waldorg? *C'est curieux, on m'avait pas dit qu'il était fan du Capitaine Crochet.* Ca te dirait de fouiller l'arrière-boutique avec moi? J'ai les Kroms..."
Et il attendit la réponse du velu, tout en faisant un [jet de perception] derrière le comptoir...
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Déserteur en cavale.
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
42/42  (42/42)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 17:37

Voix off:

"Nashi gagne 7 pièce d'or, et 15 points d'XPs."



[Et arrette de faire des [test], tu n'es pas en mode aventure. Tu joue pour l'instant seul (sans l'intervention d'un MJ), tu décide donc du résultats de tes actes.]


[edit pli: hum hum]
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 17:56

"Eh bien, tu en as mis un temps ! C'est bien toi qui as été envoyé ici par un type de Waldorg? Ca te dirait de fouiller l'arrière-boutique avec moi? J'ai les Kroms..."
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

Le velu regarda l'indéliquatimpatient (ce n'est pas dans le dico, il faut pas chercher inutilement) le barbare qui était en train de piller le bistrot (normal pour un barbare):
-euh... je ne veux pas te freiner dans ton élan, mais t'es qui
*sûrement un mec qu'a lu la demande d'aide...*
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 19:15

[tu peux pas trouver bigyéti à la taverne alors qu'il est en train de courrir à travers champs et forêts voyons!]

Bon je vais être gentil, Il n'arrive rien à Bigyéti et il fait demi-tour vers l'auberge. Malgré tous ses efforts pour chercher, ils ne trouvent rien d'autre: tout à déjà été vandalisé par le nain. Nashi fait maintenant partie du groupe.

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mar 23 Oct - 22:06

Le nain-pas-petit lui rétorqua:
-euh... je ne veux pas te freiner dans ton élan, mais t'es qui

"Bonsoir, noble nain! Je me nomme Nashi de Waldorg. Je suis un barbare venu pour me joindre à ta quête. J'ai croisé un type avec des chicots et un chapeau miteux à la taverne de ma ville. Il m'a dit qu'avec toi, je pourrai éprouver ma valeur. Accepte-moi dans ton équipe, et nous serons plus forts! J'en ai marre de pas me bastonner."

Nashi balaya alors la pièce du regard mais ne trouva rien d'autre ici, en particulier, rien qu'on puisse manger, taper, ou revendre.

"Bon, alors, nain velu, quel est ton nom, d'où viens-tu, quelle est notre quête? Sur qui on peut taper?"

Le nain allait ouvrir la bouche pour répondre quand le barbare le pré-interrompit l'interrompit par anticipation (fort pour un barbare, vous trouvez pas?) :

"Je sais pas d'où tu reviens. Mais on va y retourner, alors ça te dérange pas si on parle en y allant ? J'en peux plus d'attendre..."

Et joignant le geste à la parole, il se dirigea vers la porte en invitant le nain à lui montrer la voie...
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mer 24 Oct - 12:04

"Je sais pas d'où tu reviens. Mais on va y retourner, alors ça te dérange pas si on parle en y allant ? J'en peux plus d'attendre..."
-Je viens d'une colline avoisinante; où il y'a un manoir, où un mec habite et je dois lui donner un truc...
*je lui parle du médaillon et de la marée démoniaque ou non?*

Ils commencèrent à sortir de l'auberge (du moins... ses restes lol! ), et à se diriger vers el manoir:
-Ah,se rappela le velu, il faut que je te parle de mes origines... particulière. En fait je suis un fée-nain: mon père a couché avec une fée de croissance et neuf mois plus tard... voilà. Mais un jour; mon père ,qui était défoncé à l'alcool, a tué ma mère. J'ai vécu tout le reste de mon enfance dans l'orphelina incartable...
Et il raconta son histoire (inter)minable en allant vers le manoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mer 24 Oct - 13:51

Le barbare interrompit le velu aussi sec :
« Et alors, t’as des pouvoirs de fée c’est ça ? elles sont où tes zéles ? »

Sans laisser au nain le temps de répondre, son cerveau parvint à établir une connexion entre deux neurones :*Ah zut! Si il faut juste faire le livreur, y’a personne à castagner ? C’est pas cool !* grogna-t-il entre ses dents.

Nashi réfléchit encore un peu et puis il ajouta

«Dis-donc, c’est un chouette médaillon que tu portes ! Tu pourrais en tirer un bon prix. A ce propos, je vois que tu ne peux pas te séparer de ton fleuret. L'arc que tu portes en bandoulière ne peut plus te servir. Tu me le donnes? »

Pendant qu’ils continuaient à marcher, le guerrier sans peur se rendit compte qu’ils traversaient une plaine jalonnée de statues à l’apparence humaine. Le velu n’avait plus l’air aussi insouciant que quand ils étaient encore dans la ruine qui avait servi de taverne… Il paraissait préoccupé, mais le barbare ne le remarqua pas.

« J’aime bien la déco, ici ! C'est grand. C'est sombre. C'est bien.»
fit Nashi pour tout commentaire, en faisant un [jet de perception] pour mieux admirer les statues.
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mer 24 Oct - 20:24

A peine à nouveau parmi les statues, le nain et son nouveau compagnon le barbare entendent nettement résonner dans leur têtes une chanson, qui semblze provenir des statues...

Le nain entend toujours la même rengaine:

-Avance, avance, homme au fleuret! Viens te joindre à nous! Avance, mais avance don! De quoi as-tu peur?

Tandis que le barbare peut ouïr une autre phrase:

-Homme à la hache, fuis loin de là! Nous félons statufiés allons ôter l'homme au fleuret!

[soit dit en passant, un fleuret qui ressemble davantage à une claymore pour le moment.]

Les personnages n'ont pas confiance de ce qui est dit à l'autre. Quand Nashi regarde attentivement les statues, il remarque (avec stupeur?) qu'elles le regardent et le suivent toutes fixement du regard. Aussi, la main droite de chacune manque, celle-là même que le fleuret de Bigyéti à remplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Mer 24 Oct - 20:44

[HRPG: le Barbare voit pas pourquoi la litanie des statues devrait l'inquiéter, vu qu'il a pas de Hache, mais une épée ^^. Ben quoi, c'est terre à terre un barbare :(84): .]

Nashi se tourna vers le vénérable Poilu qui n'en menait pas large qui transpirait à grosse gouttes à cause de leur cadence rapide:

"Ne t'inquiète pas, Levelu! Je suis avec toi. Je ne connais pas la peur.Tu es mon ami. Je ne t'abandonnerai pas. J'ai pas peur des fantômes, ça n'a pas d'épée (TM).

Voyant que le nain semblait d'humeur pas à rire, le barbare essaye de réchauffer l'atmosphère:

"Tiens, t'as vu? La déco est vraiment super, on dirait des types peints en noir qui font semblants d'être des statues, et qui regardent si on aime ça. Mais j'aime pas leur msique d'ambiance. "Fuis loin de là, fuis loin de là", et gnagnagna, et gnagnagna, ils z'ont que ça à la bouche. Tu crois que si je leur tape sur les pieds ils arrêteront de nous casser les oreilles? En tout cas, c'est marrant, ils se sont tous coupés la main pour te narguer. ils sont fous! Ils doivent plus bien se battre. Ca me fait penser au borgne unijambiste de la taverne. Dans quel état tu l'as mis!"


Le barbare arrêta là son monologue, certes inhabituel. En effet, il se trouvait à cours d'idée, mais çela passa inaperçu car le nain claquait des genoux à cause de la fatigue musculaire et nerveuse de la soirée tellement fort que le barbare ne s'entendait plus parler. Pourtant, le nain ne paraissait pas avoir envie de rebrousser chemin.
Le barbare essaye d'en savoir plus sur la quête:

"Tu m'as déjà dit comment tu as eu ton implant. Mais je ne sais toujours pas qui on cherche ni ce qu'on doit lui donner ni si c'est un sale type."

Comme il finissait sa phrase, le barbare aperçut au loin une lueur. En plissant les yeux, il distingua ce qui paraissait être une grande hutte (ben quoi, "manoir", c'est pas dans le vocabulaire de tout le monde!). Il n'en étaient plus qu à 15 minutes de marche.
"En tout cas, y'a quelqu'un là bas!" dit-il en désignant "la grande hutte", donc.
Le Barbare dégaina pour être paré à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Jeu 25 Oct - 16:16

Peu après que le barbare ai dégainer son arme le yéti se vut obligé d'avouer la vériter à son coéquipier:
-Attends, avant de bourriner... je dois te dire un truc: déjà le médaillon n'est pas net, quand l'aventurier taré me l'a filé j'ai sentie un truc bizzare sur ce bijou; comme une aura démoniaque. De plus après que j'ai défoncé les mecs de l'auberge, j'ai vu ce fleuret et c'est comme ça que ma main a disparu et que ce truc est soudé à mon bras. Et peu après que le fleuret se soit emparé de moi, une vague dee... trucs noires at démoniaques! Martinu a pu les faire disparaitre, mais après... il ne peut pas toujours nous sauver. Et les types qui te disent de fuire et qui ont couper leurs mains droites, comme la mienne... Tu ne sens pas le traquenard?!? Tu pense pas que c'est au moins aussi vieux que moi?

Il regarda le barbare et son armement:
-Tu n'as pas de quoi être un babare, mon vieu, j'ai conscience que tu débute mais là tu fais pas barbare, je te file mon arc. J'espère que t'es plus précis que moi [j'avais oublier cette promesse...]
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Jeu 25 Oct - 18:01

-Tu ne sens pas le traquenard?!? Tu pense pas que c'est au moins aussi vieux que moi?

Le barbare ne comprit pas ce que le nain voulait dire par ces deux dernières phrases. Il décida donc de faire comme s'il n'avait rien compris (les barbares font très bien semblant de ne pas comprendre, de toutes façons ils ne comprennent jamais rien).
Le nain inspecta alors le barbare avec un étrange air de pitié mêlé d'affligement.


-Tu n'as pas de quoi être un babare, mon vieu, j'ai conscience que tu débute mais là tu fais pas barbare, je te file mon arc. J'espère que t'es plus précis que moi...

"Cool un arc! Comme ça je peux bastonner même quand les ennemis sont trop loin pour mon épée. J'ai plus l'habitude de lancer des troncs d'arbres que des flèches mais ça devrait aller."

Une fois un elfe avait essayé de lui apprendre à tirer avec son arc. Au bout de 4 flèches il avait réussi à toucher la cible. Comme l'elfe trouvait que le barbare ne progressait pas (assez vite) du tout, la 5ième flèche, l'elfe se la reçut dans le derrière (en tirant à bout portant, hein). Nashi avait ainsi appris les rudiments du tir à l'arc.

"Bon, alors, on y va dans ce manoir? Si j'ai bien compris, on rentre dans le manoir. On évite les pièges. On donne le médaillon à qui en voudra. On se barre. Fin de la quête?"

Pendant qu'ils parlaient, ils continuaient de se rapprocher du manoir Ils en étaient même tout près.
Nashi tendit l'oreille pour savoir si les voix continuaient ou pas, et s'il y avait du bruit dans le manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Ven 26 Oct - 19:31

Soudain, tout près du manoir, le Grand Cri survint. Sur un magnifique accord de neuvième diminuée les statues se dressèrent et levèrent leurs bras au ciel, sur la syllabe "-ret" du mot fleuret. En suivant, un immense éclair zébra le ciel et Bigyéti se retrouva statufié au milieu des statues déjà en place. A la place de sa main droite il y avait un moignon, le fleuret avait disparu. La musique s'est tue, un silence bourdonnant règne maintenant. Martinu le tout-puissant s'adresse alors à Nashi:

"Ton ami n'était pas saint, c'était un félon, et cette route est nommée "les champs de félons statufiés"... Le yéti fait partie d'eux, et pour le libérer tu dois trouver le premier de ceux qui a été fait prisonier, et lui demander quoi faire. Il te reinseignera. Je t'aide car Bigyéti est grand prêtre de mon temple. Va!"

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Sam 27 Oct - 9:23

[HRPG : Mouahahahaha. Et si vous êtes pas content, j'écrase la fourmilière!]

Soudainement, sur la syllabe "là!" de la mystérieuse litanie qui cassait les cou...des du barbare, les mimes peinturlurés en noir en eurent marre et levèrent tous les bras au ciel, exaspérés par tant d'inactivité -tout comme l'était le barbare, NDA.

Celui-ci était justement sur le point de proposer au Velu de piquer un sprint jusqu'au manoir pour voir qui arriverait à défoncer en premier la porte à coup de tête, quand un grand éclair déchira le ciel et aveugla Nashi.

Quand il put y voir à nouveau, il constata que son ami n'était plus à côté de lui, mais était maintenant au milieu des mimes, lui aussi immobile et tout noir, avec un moignon à la place du fleuret.

Nashi s'approcha de lui à grandes enjambées. Voyant que son ami n'avait qu'un regard, certes fixé sur lui, mais vitreux tout de même, il se disait qu’il pourrait donner un petit coup de la garde de son épée sur le crâne du nain, pour voir s’il réagirait.

C’est alors qu’il entendit une voix imposante et majestueuse lui dire :


"Ton ami n'était pas saint, c'était un félon, et cette route est nommée "les champs de félons statufiés"... Le yéti fait partie d'eux, et pour le libérer tu dois trouver le premier de ceux qui a été fait prisonnier, et lui demander quoi faire. Il te renseignera. Je t'aide car Bigyéti est grand prêtre de mon temple. Va!"

Puis, plus rien. Plus rien, sauf dans la tête du barbare. Il lâcha tout d’abord un juron ; sorte de réflexe myotatique chez les barbares qui se retrouvent confrontés à ce genre de situations :

-Quelle galère ! Y’a jamais de Baston™ ! »

Il commença à réfléchir, ce qui l’obligea à s’asseoir pour pouvoir acheminer une partie du sang normalement situé dans ses jambes vers son (minuscule) cerveau (rachitique), et ainsi l’irriguer davantage. Rien n’était perdu car Nashi avait compris que l’heure était grave !

Le barbare para alors au plus pressé, posa son épée au sol – mais en la laissant à portée quand même – et fouilla dans son sac pour en sortir…un sandwich au thon !

En se régalant des bienfaits de sa collation nocturne, Nashi tenta de faire le poing point.


**Bon, j’avais compris que Bigyéti était le grand-père de Martinu. La Voix caverneuse a dit que le Velu était son grand-prêtre. Donc, j’ai du mal comprendre Bigyéti et il avait dû me dire qu’il était grand-prêtre de Martinu. Donc, la Voix, ce devait être Martinu. Donc, je peux lui faire confiance. ^^**

Nashi enfourna une nouvelle (énorme) bouchée. Faut dire que chacun de ses sandwichs confectionnés avec patience – et avec 7 boîtes de thon – est fait dans une baguette spéciale de 600g quand même.

**Ensuite, le Martinu, il a parlé de types statufiés. Donc… ce sont pas des intermittents du spectacle des acteurs de l’ombre, tous ces types en noir qui bougent presque pas, mais des gens sous l’emprise d’une malédiction !**

Nashi fit une pause pour savourer la bouchée spéciale mayonnaise- triple piment-ketchup qui se situait pile au milieu du sandwich.

**Ca veut dire que pour libérer Bigyéti, j’ai deux possibilités.**

Ici, le barbare posa délicatement son sandwich sur l’herbe pour mieux se concentrer.

**Soit je fais la tarlouze l’elfe et je demande gentiment, un par un, à toutes ces satanées statues, laquelle se fait (censuré) depuis le plus longtemps dans ce champ…soit…**

Et là, la brute en intense réflexion, laissa une lueur sauvage embrasser son regard.

**Je vais au manoir et je bastonne tout le monde jusqu’à ce qu’on me dise quel a été le premier abruti du lot à se faire avoir par un fleuret. **

Après avoir hésité pendant une très longue moitié de vingtième de seconde entre «pas baston» et «BASTOOONN», notre barbare opta pour la deuxième solution. Oohhh, quelle surprise !

Mais, tandis que le barbare, après avoir hâtivement rangé son sandwich dans son sac, et fermement empoigné son épée, se ruait, par le sentier, sur le manoir, il vit une chose qui le fit s’arrêter net.

Enfin, en réalité, il ne s’arrêta pas net, parce qu’un barbare lancé à pleine vitesse, ça ne s’arrête pas comme ça… Nashi se vautra donc dans l’herbe sur le bas côté, en évitant de justesse de piétiner sauvagement dans sa course bourrine…

Un couple de coccinelles.
Neutral

« Par Crôm ! » s’exclama-t-il.

Nashi savait trop bien que son Dieu interdisait formellement que le moindre mal soit fait aux petites bêtes-à-bon-Crôm.

« J’entends ton message et obéis, Ô Crôm, et dans ta puissante sagesse, je ne vais pas avoir recours à la Baston™ maintenant. »

Pendant que Nashi se remettait sur ses pieds, il constata avec surprise qu’il se trouvait juste devant la statue de Bigyéti. Ce ne pouvait pas être un hasard si son dieu avait ainsi décidé de lui éviter une mort certaine et de le faire choir juste devant la statue de son ami. Mais un barbare, ça fait pas gaffe aux subtilités divines. Il se contenta de voir un truc briller (encore une intervention divine passée inaperçue) au cou du nain-fée-pierre (calembour). C'était le médaillon, que Bigyéti portait toujours. Nashi se dit :

**Ce devait être ce médaillon qu’il fallait remettre au type de la grande maison. Hum. Je ferais mieux de le prendre. Mais Bigyéti disait qu’il avait l’air maudit. En tout cas, vu ce qu’il lui est arrivé, ça doit être vrai.**

Nashi réfléchit encore, et se dit que s’il ne passait pas le médaillon autour du cou, et s’il ne le touchait pas, il ne serait peut-être pas maudit, lui. Mais comment le prendre sans le toucher ? Il n’avait pas de gants –parce que ça empêche de manier une épée convenablement. Il eut alors une AUTRE idée. Il n’en avait jamais eu autant en un si court laps de temps –il n’en avait jamais eu autant tout cours, en fait.

Il rouvrit son sac, se saisit de son sandwich et… en mangea une dernière bouchée, pour la route. Puis il l’ouvrit en deux, en faisant bien attention de ne pas séparer les deux parties, hautes et basses, du sandwich. Puis, il retira son épais bandeau-éponge qu’il avait au front, enveloppa sa main gauche dedans –il était gaucher, ce qui est plutôt rare pour un barbare- et essaya délicatement de retirer le médaillon du cou du nain sans le toucher directement [jet d’adresse].

Puis, il le mit au beau milieu de son sandwich, et jeta son bandeau au loin pour ne pas risquer de se faire contaminer par l’aura qui aurait pu s’imprégner sur le bandeau.

Il se concentra alors pour essayer de sentir quelque chose provenant du médaillon, quelque chose qui ne soit pas l’odeur du thon-mayonnaise-triple piment-ketchup de son sandwich ainsi sacrifié, bref, quelque chose de magique. [jet de perception]

Une fois ceci fait, Nashi referma son sandwich, remit le sandwich dans son emballage et rangea le tout dans son sac.

Il s’adressa alors à Bigyéti, tout pétrifié qu’était ce dernier :



« Je vais m’efforcer de te libérer, grand nain ! Tu as été sympa avec moi. Je vais chercher comment te libérer.Et si tu le permets, je vais veiller sur ton équipement. »


Sur ce, le barbare vida le contenu du sac à dos du nain, inventoria le contenu, et mit le tout dans son sac, en faisant bien attention à ne pas manipuler brusquement le sanwich au médaillon. Il prit un soin tout particulier à prendre méticuleusement toute la nourriture du Velu, pour pas qu'elle attire les sales bêtes sur la statue du nain. Il avait justement repéré une grosse fourmilière pas loin de là où il se trouvait.

Et il se mit alors à chercher la statue d’un elfe sylvain à l’air peureux et pas trop costaud [moi aussi, je veux participer au concours de pléonasme ^^ ]:(84):. Il en trouva une à proximité du nain, et justement, tout près de ladite fourmilière. Nashi s’adressa à la statue de l'elfe en ces termes :


« Dis-donc mon vieux, t’as pas de chance, toi ! Ca doit être long une éternité, quand on est maudit. Surtout quand on est un elfe et qu'on peut pas mourir, hein ? Que dirais-tu d’un marché : tu me tuyautes sur le premier euh…c’était quoi le mot, déjà ? fêlure, fêl… félon ! Tu me files l’identité du premier félon statufié. Et aussi, tu me dis pourquoi vous êtes maudits. Si t’es sage, je te libèrerai après le gros et vénérable Velu là-bas. »
Le barbare attendit une réponse. Comme rien ne venait, il continua :

« Tuyautes-moi. Sinon… »

Toujours pas de réponse de la part de l’être sylvain déchu.

« Si tu veux pas coopérer… Tu vois cette fourmilière, là ? Je la zigouille, avec tous ses habitants! Alors, t’en dis quoi ?»

Et il attendit la réponse de euh…[oui, je sais, c’est pas très crédible, tout ça…] d’une statue... [jet de persuasion].
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Sam 27 Oct - 18:32

En voyant le bourrin s'activer pour le sauver, le yéti se promit de tout faire pour aider ce barbare (j'espère qu'il est pote avec les autres barbares...).

« Dis-donc mon vieux, t’as pas de chance, toi ! Ca doit être long une éternité, quand on est maudit. Surtout quand on est un elfe et qu'on peut pas mourir, hein ? Que dirais-tu d’un marché : tu me tuyautes sur le premier euh…c’était quoi le mot, déjà ? fêlure, fêl… félon ! Tu me files l’identité du premier félon statufié. Et aussi, tu me dis pourquoi vous êtes maudits. Si t’es sage, je te libèrerai après le gros et vénérable Velu là-bas. »
Crying or Very sad snif, c'est aussi beau qu'un plat de tagliatelle sous un couché de soleil....
Il commeça à chercher dans son esprit le pouvoir de communiquer au barbare que le yéti désaprouve le fait qu'il mette le médaillon dans un sandwich au thon (la dernière histoire de sandwich au thon que j'ai entendu s'est fini par un mort... et en plus j'imagine la tronche du mec du manoir quand il verrat le médaillon tout gras...). Mais en tout cas Bigyéti décida de tenter de lui dire " ce sont des tarés ces mecs, et fait gaffe au médaillon, il va être dégueulasse!" [jet de concentration]
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Dim 28 Oct - 20:49

Yi-haaaaaaaa!!!!!!!! [aime les beaux longs gros RPs]


Nashi va court, vole à travers le champs, les statues ont terminé leur incantation, et personne ne le suit plus du regard. Quand il tombe sur le bas-côté, il risque de se casser une côte...

[jet d'adresse]: 19

[jet de chance] (dé 14): 7

Il est égratiné, un peu entamé dans le genoux droit, mais ne subit aucun dégat... tant mieux, il va avoir besoin de tout son courage!
Il se retrouve ensuite juste devant la statue de son ami, heureux hasard... et lui voit des grands yeux implorants (même si c'est pas vrai je le dit, na!). Il va pour prendre son médaillon, et se sert du reste de son sandwich pour l'attraper.
Le barbare n'est pas complètement manchot, et réussit sans peine cette opération délicate pour un orc ^^.

Mais pendant ce temps, Bigyéti essaie d'entrer en contact!

Tentative vaine. Par contre, il peut communiquer avec les autres statues. Elles ont déjà commencé à se foutre de lui, si on en croit les ricanements, gloussements et autres baleinisations de la race des statues.
Il a conscience d'un autre monde, de quelque chose de surnaturel, car il voit des âmes errer dans la roche friable des sculptures, tout lui semble en plus de vrai, brouillard blanc, cotonneux mais éthéré.
D'ailleurs, cette perception prend petit à petit le dessus, et les âmes des autres statues semblent se rapprocher de lui.


Le barbare se demande bien fort si le médaillon est magique... Il tâte, sent, scrute, tout cela en prennant bien garde à ne pas le toucher. Il n'est pas mage, et donc va avoir du mal à voir ce qu'il cherche...

[jet de perception]: 3!

C'est, beau! réussit! Nashi sent... une très faible aura magique, une petite vibration, un rien qui s'échappe quand on se concentre dessus. Un mage saurait ce que c'est, affirmerait même que cette babiole n'est pas assez puissante pour quoi que ce soit, mais premièrement se tromperait et deuxièmement Nashi n'est pas sorcier. Dommage ^^

Il va faire ensuite couragesement son monologue à la statue. Celle-ci ne peut plus parler à l'interieur de la tête du barbare, mais arrive à articuler des mouvements très faibles : clignements de paupières ou remuer le nez.
Le Barbare tente de la convaincre, et ses arguments ne laissent pas l'elfe indifférent.

[jet de persuasion], le barbare n'a cependant pas de grande experience en palabrage, ça va être tendu: sur 20, bonus 2 pour argument, nécéssite 8!
...
...
...
9!!!
C'est loupé! Mais grâce à son RP super beau (TM) il a droit à un bonus de 4, largement suffisant pour réussir ce lancer primordial.
L'elfe statufié tente de faire un geste, mais il est très lent. Le barbare fait attention et [perception] le voit.
L'index gauche du félon se pointe vers une autre statue.

A ce moment, Bigyéti entend de la part de ce même elfe qui indique le chemin à Nashi:
"Si il ment, nous vous prenons tous deux, au mépris de vos lois!"

Le yéti ne peut pas:
-Bouger
-Entrer en communication avec son équipier
-vagabonder à travers les chants
-Chanter dans une taverne
-Coudre une chaussette
-Eloigner sa belle-mère

Il peut par contre:
-aller à la vitesse lumière là où il veut, s'il n'y a pas d'aura magique l'en empêchant (y'en a autour du manoir ^^)
-Parler avec les âmes des statufier
-méditer sur lui-même
-prendre des bonnes résolutions
-devenir sado-masochiste

Tout ce qui le concerne jusqu'à ce qu'il revienne dans la réalité est indiqué en violet et n'agit pas sur Nashi.
Revenir en haut Aller en bas
Bigyéti
Vagabond
avatar

Nombre de messages : 1134
Age : 25
Citoyen de : Nulle part
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Anciennement ermite et dépressif. Revient suite à une longue méditation par l'écrit
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
10/140  (10/140)

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Dim 28 Oct - 21:27

Après avoir remarquer le fait qu'il parlait avec les autres statues, le yéti se décida à tenter une oeuvre de diplomatie avec les autres statufiés:
-Eh, les euh... mecs, il me faut de l'aide,... (balbutia le velu)
-Et pis quoi encore! T'es gonflés, après nous avoir pris pour des abrutis, des tarés, des tru...
-Arrêtes de t'éxiter sur lui, Naktaëli, tu étais 20 fois pire. T'as même tenter de nous détruire avant que tu te statufies.
Oh putain; tu le savais yéti?!?
-Hein, comment de quoi t'est-ce qu'il y'a Question (questiona le crado)
-T'as entendus "le champ des f'lons stat'tfiés"
-MERDE, j'aurais dû essayer de comprendre ce qu'il m'a dit...! En même temps quand on ne parle pas courrement le bouseux... (regretta le yéti de service)
-T'inquiète, moi aussi j'ai été mis au courent par le barman mononeurone et unijambiste...
-Au lieu de raconter des conneries, il faut que je comprenne ce qu'il s'est passé et tenter de nous délivrer, et je dois renseigner Nashi sur les risques qu'il prend. (dit le crado (d'anniversaire))
Et il tenta de rechercher son dieu par la force de son âme...[jet de concentration]
-Attends, je sais quoi faire...
-Laisse tomber, il est partit!
Revenir en haut Aller en bas
http://de-zick-et-de-rock.over-blog.com/
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   Lun 29 Oct - 21:41

Martinu ne répond pas...

Mais le 8° félon en partant de la gauche parle en cer termes:

"C'est pas le barman, c'est le fleuret qui est la cause de tout ça! On ne peut le prendre qu'en le volant, ce qui fait de nous un félon, et si après on passe par ce champ équipé du fleuret on est statufié... Ce qui n'est pas dur vu qu'on peut pas s'en séparer. On a moignon dans la main qui le tenait car dès qu'on est statufié, le fleuret revient dans une place aléatoirequelque part dans la ville... Üzbbah, le premier à être arrivé là était la cible de ce sort et sait comment déjouer le malheur!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
euh... bonjour, on m'a parlé d'une taverne près des côtes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: La Crique des Pirates Mauves-
Sauter vers: