L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1   Lun 7 Mai - 19:43

Précedemment ...

Le sac à dos de nouveau sur les épaules, un peu vide par rapport à sa dernière aventure, Modimus quitta Mliuej en toute discrétion, pendant la nuit. Il savait que cela n'était pas très futé, mais ne souhaitait vraiment pas affronter la colère de Mazus. Une fois la cité quittée, il commença à prendre son rythme, lorsqu’un bruit étrange se fit entendre sur ses arrières. Le barbu eut à peine le temps de se retourner que son assaillant était déjà à portée. Une créature presque aussi haute que lui lui faisait face. Équipé d'un pagne exotique en cuir, une épaulière surmontée de pointes en métal et de brassards de bonne qualité, il avait ses mains dotées de 3 doigts posées sur un sabre magnifiquement ouvragé. Il s'appuyait sur la plante des pieds, à la manière des félins, mais ces derniers n'avaient que deux énormes doigts, mais le diablotin semblait pourtant très agile. Car oui, c'était un diablotin. Sans aucune bouche, d'une peau grisâtre et tatouée sur les bras et au niveaux de ses yeux rouges sanglants et infernaux, il communiqua avec Modimus grâce à sa télépathie, tandis que sa queue se mouvait derrière lui.

Spoiler:
 

Imp ! Bons sang … Mais qu'est-ce-que tu fous ici ? Non, Imp n'est pas un juron nanesque mais bien le pseudonyme de la bestiole.

Vous n'irez pas seul.

C'est Mazus qui t'envoie me ramener ? Je sais me défendre ! Je …

Vous n'irez pas seul.
''répéta'' la créature.

Boarf. maugréa Modimus, qui n'aimait pas se faire manipuler, mais ne pouvait pas se permettre de refuser une telle aide, d'autant qu'il connaissait les talents du diablotin avec effroi. Il formèrent donc un duo pour cette aventure, sans pour autant se soucier de trouver un nom.


Dernière édition par Modimus le Lun 28 Mai - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1   Lun 7 Mai - 22:12

Ils partirent donc, pendant que les astres et les constellations observaient, acteurs passifs depuis les premiers âges, visionnaires de siècles d'aventures et d'épopées épiques. Mais la Terre de Fangh n'est pas sans danger, même lorsque la plupart des monstres sont endormis. Alors qu'ils marchaient tous deux sans faire de boucan, Imp mit une main en l'air. Il matérialisa dans l'esprit de son compagnon l'image de petites créatures, en grand nombre. Doucement, le barbu sortit ses armes, et le diablotin en fit de même, même défié en diablotin l'est plus charismatique, comme s'il était né avec son sabre argenté. Alors se firent entendre de petits tapotements brefs et secs, incessants et nombreux. Sortis de la pénombre, 6 rats pesteux fonçaient tout droit sur nos aventuriers.

Le sourire aux lèvres d'avoir enfin la liberté de se battre comme le faisait tous les aventuriers, Modimus ne se fit pas attendre, et se prépara à l'assaut, en levant de sa main gauche son marteau, qu'il fit retomber avec de bons réflexes sur le premier rat qui avait sauté sur lui. Sa pauvre carcasse ne résista pas à l'impact, et son cadavre explosa sur un large rayon. Mais pas le temps de souffler, car déjà un autre rat volait vers les chevilles du nain. Malheureusement, la bestiole fut trop rapide, et il n'attaqua pas assez rapidement. Pas le temps d'esquiver, le nain se prépara mentalement à une morsure, qui n'arriva pas, puisque le rat avait visé à côté dans sa frénésie. Le troisième rat restait peu enclin à attaquer le gros truc qui puait.

Quant à Imp, il ne se débrouillait pas mal non plus. Sans effort, il planta rapidement sa lame dans le corps du premier rat, et n'eut qu'à la retirer et la positionner rapidement pour qu'un second s'y découpe en deux lui-même. Comme si cela ne suffisait pas, le dernier rat s'attaqua sans le savoir à un morceau de protection en cuir et s'y cassa méchamment les dents. Imp avait apparemment gagné aux faveurs de Mankdebol au vu de la maladresse des ennemis, aussi faibles furent-ils.

Modimus ne se laissa pas distancer dans le décompte, coupa un rat d'un coup de hache, manqua le second au marteau, qui en voulant esquiver d'un pas sur le côté se cogna à un terrain vraiment mal foutu pour les rats et vit sa vit terminée avec une hache plantée dans la cervelle avec fureur. Le dernier rat essaya de fuir, mais Imp lança son sabre avec brio et lui coupa la retraite, et l'estomac en passant.

Il n'y avait vraiment rien à récupérer sur les cadavres, aussi le duo ne prit pas la peine de fouiller les carcasses. Cela leur ferait au moins maximum une dizaine de points d'expérience, ce qui était toujours bon à prendre. « Il n'y a pas de petits profits », comme dirait l'autre. Ils eurent cependant tout deux l'idée d'éparpiller un peu plus le sang sur la route afin d'attirer les monstres carnassiers sur les corps sans vie et ostensiblement sans défense plutôt de les prendre eux en filature. Plus tard, dans la nuit, ils s'accordèrent un repos fragile, histoire de ne pas être épuisé le lendemain. Modimus avait pris des provisions de qualité au Château, et souhaitait les élargir sur la plus large période possible.

Le lendemain matin, la marche se fit sans autre incident, et le duo arrivait en vue du fief d'Ahokd alors que sonnait l'heure du déjeuner. Rencontrer des gobelins n'enchantait pas Modimus, mais de ses leçons avec Mazus sur la région, ils savaient que ces derniers étaient de nature pacifique, et puis de toutes façon aveugles. Le barbu songea qu'il était vraiment déshonorant de récupérer un quelconque profit à tuer ce qui ne pouvait se défendre, sans savoir que les 3 chamans qui dirigeaient ces lieux étaient tout à fait redoutable. Sans aucun mot, Imp suggéra de contourner l'endroit, afin d'éviter toute source d'ennuis politique.


~ Politique = Emmerdes car emmerdant et emmerdé ~

Le bilan de Modimus fut assez concis, mais riche en conclusion. Il acquiesça à la proposition de son partenaire. Ce dernier, sans toutefois parler au sens propre du terme, n'était pas très bavard, mais cela ne dérangeait pas Modimus le moins du monde, trop heureux d'être pour l'instant libéré de ses fonctions diplomatiques. Et si son conseiller envoyait le chef de la garde le récupérer, eh bien il connaissait mal l'esprit de fraternité qui régnait chez les nains, surtout entre deux guerriers, surtout quand l'un d'eux est un Seigneur né et l'autre un type qui avait appris qu'obéir aux ordres était plus simple au niveau moral, et gagnait tout autant le respect et la bière que n'importe quel autre pechnaud en Terre de Fangh à camper dehors alors qu'une bonne taverne avait souvent de bonnes compagnies (heureusement au féminin, d'ailleurs).

La compagnie s'arrêta un moment pour se restaurer à l'ombre d'un bosquet. L'été s'armait de courage, car son heure viendrait bientôt, et déjà les premières chaleurs poussaient la floraison impatiente à se manifester. Le barbu eut la négligence de vouloir regarder un peu les champs à proximité. Tout en fleur, une impression de grandeur ressortait de chaque individualité. Cependant, ils se trouvaient là sur le territoire de bovidés à l'allure étrange qui comptait bien repousser les intrus. Sans motivation, ils chargèrent sur le nain, qui se retourna au bruit des sabots sur la plaine. Imp vint à sa rencontre, l'arme tirée. Le Seigneur comprit bien vite que le danger pointait à nouveau le bout de son nez, même si cette fois-ci les adversaires étaient plus coriace. Dans une rage nanesque de vaincre, Modimus sprinta également, malgré la difficulté sur les 1ers mètres. Il se dirigea sur celui qui semblait le plus massif par syndrome du petit chien. Comment, je vous l'ais pas raconté cela ? Plus tard, peut-être.

Modimus contourna l’Aurochs juste à temps et lui asséna un violent coup de marteau, qui provoqua un bruit désagréable de côtes cassées. Mais la créature était robuste, et riposta immédiatement, mais de sa position d'affrontement, le nain n'eut aucun mal à esquiver. Néanmoins les deux adversaires se retrouvaient désormais face à face.
Le diablotin n'avait pas autant d'endurance, et se résolut à parer l'attaque du monstre, au moins deux fois plus imposant que lui. Cependant, l’Aurochs avait mal calculé sa lancée (ou bien ne l'avait pas calculer du tout d'ailleurs), et cogna son congénère, qui beugla férocement. Imp en profita pour lui entailler le plus possible au niveau de l'encolure, mais sa constitution était mal adaptée pour ce combat, et ne put porter un coup efficace.

Déséquilibré, l’Aurochs essaya tant bien que mal d'éviter l'assaut de l'intrus, qui s'était élancé les deux armes en avant une nouvelle fois. Ce fut une belle réussite, et Modimus ne plongea que sur du vide, soulevant plusieurs mottes de terre. Les deux armes légèrement paralysées dans le sol, Modimus dut les lâcher pour esquiver l'attaque de son opposant. Réflexe guerrier inspiré de la maladresse de l'autre ennemi, il usa de toute sa Force pour pousser son adversaire, qui se mêla également comme précédemment. Le nain se dit que Mankdebol prenait un malin plaisir à aider le duo, comme si ce dernier leur réservait quelque chose de vraiment vache après ces bovidés ...
Au même instant, son allié avait été de nouveau dans ce problème de différence de gabarit, lorsque les deux mammifères se frappèrent l'un contre l'autre, ce qui lui offrait une ouverture pour planter son sabre, à travers l'épais cuir de la peau du monstre, qui meugla de manière étrange, qui l'attaqua à son tour, fou de rage, ce qui l'aveugla complètement.

Les Aurochs se frappaient l'un l'autre, et cela fit sourire Modimus, qui avait repris ses armes et sa confiance en ses talents de guerrier (coïncidence?). Il frappa de toutes ses forces l'adversaire, la hache se planta au niveau de la blessure qu'il avait faite, une fois que le marteau l'ait fragilisé un peu plus. Contre toute attente, la bestiole s'effondra, blessé très gravement au niveau de ses organes vitaux. Son congénère, désormais veuf, devint fou de rage, et attaqua le meurtrier, qui dévia l'attaque des cornes au moyen de son marteau. Détourné de son précédent assaillant, ce dernier l'attaqua par derrière à nouveau, mais la bestiole n'arrêtait pas de bouger. Modimus y mit un terme en écrasant ses armes au niveau de la cuisse, ce qui fit chuter l'Aurochs, laissant à Imp le soin d'achever le monstre. Cette fois-ci, il atteignit l'encolure avec professionnalisme, l'entaillant d'une profonde blessure, qui arracha un beuglement atroce de douleur. Confus, l'Aurochs essaya tant bien que mal de se lever, plutôt tremblant, mais le barbu ne lui laissa aucun temps de répit, et l'acheva en lui plantant son hache dans l’œil, et une fois la tête de la bête bien stabilisé, frappa avec vigueur et précision sur le crâne du bovidé, qui mourut de ces multiples hémorragies internes et externes.

Le duo se félicita d'un tel succès, sans se douter que des dieux maléfiques comptaient avec soin les points attribués à ces aventuriers bien trop chanceux. Sans que Modimus sache vraiment pourquoi, le diablotin découpa avec soin une partie du cuir de ses victimes, avant de le ranger dans son sac. Il effleura l'idée de lui demander, mais à sa connaissance du caractère silencieux de son camarade, il préféra reporter la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1   Mar 8 Mai - 8:44

Petit interlude …

Bonjour et Bienvenue à ce cours d'étude nanesque avec le Professeur Lénin Savtou.

Nous allons parler aujourd'hui de ce vaut à la race « Nabot Vulgaris », aussi appelé plus communément « Nain », sa réputation de guerriers implacables : une incapacité congénitale à avoir peur. Je vais commencer par une légère digression qui me permettra d'établir ultérieurement un parallèle. À l'origine, le chie était un loup sauvage, fier et impossible à domestiquer. Puis les lois de l'évolution ont fait qu'une branche de ces animaux a changé jusqu'à devenir parfois de vulgaires petits caniches inoffensifs juste bons à tenir compagnie aux vieillardes. Mais pour autant, l'esprit du chien n'a pas suivi la même évolution et un Yorkshire se voit toujours comme le puissant prédateur qu'il était il y a quelques milliers d'années, ce qui peut expliquer qu'ils aboient parfois lorsque des humanoïdes qui possèdent une carrure 15 fois plus massives.
En partant de l'hypothèse que le nain était à l'origine un de ces fiers géants qui vivent dans les collines d'Altrouille … le nain souffrirait donc du syndrome du petit chien. Ce qui expliquerait pourquoi ils n'ont pas toujours le sens des réalités, et attaque des monstres bien plus puissants qu'eux. On se rappellera de l'assaut des Golbarghs cuirassés de Gzor sur les mines naines, que le courage des barbus avaient pu repousser.

Merci pour votre attention. La prochaine fois, nous verrons comment le nain parvient-il à survivre dans cette jungle qu'est le monde civilisé, lorsqu'on voit les capacités et les avantages d'autres êtres comme le « Gracius Longinus Spiritus », vulgairement appelé Elfe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1   Lun 28 Mai - 19:39

Après concertation, il fut décidé que le duo continuerait sa route jusqu'à atteindre Valtordu. Même s'ils craignaient l'arrivée de monstres à l'approche du crépuscule, il n'en fut rien. Pas le moindre petit morceau de rat ou de goblineaux. Ils allèrent donc crier famine, et surtout soif, à Valtordu, au voisinage. « Nous vous paierons, leur dit le nain. Avant l'aube, foi de barbu. Intérêts, et les cassures. » L'aubergiste n'est pas gageur, c'est là son moindre défaut. « Et que faisiez-vous au dehors, pour arriver à cette heure si tardive ? Nous sommes aventuriers, ne vous déplaise. Aventuriers ? J'en suis fort aise, et bien, payez maintenant ! » Modimus dut donc se résoudre à avancer la casse potentiel de mobiliers de petite taille, avant de commander le repas du soir et la chambre pour la nuit. Le dîner ne fut pas une surprise, du boudin. Pour changer. Mais le nain dut reconnaître qu'il était excellent, et méritait bien que les patrons soient méfiants envers les étrangers. Le guerrier regarda à travers la fenêtre lorsqu'il commença à être lassé du parmentier de boudin, des boudins noirs poellés, du boudin noir grillé, et du crumble de boudin noir, sensé être leur dessert. Demain serait un jour d'aventure, et il ne valait mieux pas tomber malade la veille. A taverne, situé sur la place Pairav, offrait différentes qualités de services et de chambrées, qui allaient de chambres individuelles à la geôle de prison du poste de garde situé à proximité pour surveiller l'entrée Ouest. Modimus prit une chambre simple avec deux lits, qui furent sans excédent monétaire adaptés à la taille des occupants. Le nain dut insister pour que son compagnon se force à quelques heures de sommeil, ce dernier n'y étant pas habitué. Modimus savait peu de choses sur Imp, mais cela lui suffisait. Il était loyal et efficace, que demander de plus ?

À suivre ...

[HRP : 2 Aurochs abattus]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la Recherche de la Domotique Magique, par Modimus, Partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Plaines de l'Ouest-
Sauter vers: