L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 L'Escorte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: L'Escorte   Ven 27 Avr - 10:21

Quête de Mliuej accepté par Vrolg. Aucune condition préalable pour rejoindre, si ce n'est un MP d'avertissement.

L’escorte :
Je souhaiterais me rendre à Jambfer afin d’acheter des métaux pour mon commerce, mais la route n’est pas sûre. Quelqu’un veut-il bien m’accompagner ? - Joyeux Joaillier.
Mission : Escortez le joaillier jusqu’à Jambfer pour qu’il puisse effectuer ses tractations, puis raccompagnez-le à Mliuej.

Vrolg le demi-orc était donc parti pour remplir sa première quête en tant qu'aventurier. Fallait pas se louper, pour une première fois. Sinon, c'était la honte assuré. Il s'agissait d'escorter un joaillier. Ils se retrouvèrent, comme ils le souhaitèrent, à la sortie Nord de Maender... euh pardon, de Mliuej. Ça c'était une autre histoire ... Le joaillier était un joyeux luron, humain portant une courte barbe noire, et des cheveux en arrière. Une paire de lunettes en verre se reposaient négligemment sur son nez, alors qu'il regardait l'orc arriver avec un sourire chaleureux, sachant qu'un autre aventurier pouvait toujours arriver.

Fiche de personnage du PNJ « Joyeux Joaillier »

Caractéristiques :
CourageIntelligenceCharismeAdresseForce
12912119

Énergie Vitale : 35

Attaque : 8

Parade : 10

Protections : 2
Veste en toile renforcée (+2)
Bottes de cuir standard

Armement :
Sabre 1 main correct (1D+3)

NB : Zaeseth Helimond a également demandé à remplir la quête, donc nous serons trois. Les deux aventuriers ne savent pas à leur arrivée qu'ils sont tous les deux là pour remplir la quête. Vous devrez jouer la rencontre, et explicitez les termes de partage des richesses, ainsi que la route à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Ven 27 Avr - 19:37

Mluiej, l'aurore perçait à travers les nuages bas, alors que les tavernes se vidaient de leurs derniers clients, titubant, dégobillant et dérapant dans leur rendu, un sourire hoquetant au milieu de leur face rougie : un paquet de monde allait bien dormir aujourd'hui. Deux types costauds, sûrement des barbares, viraient sans plaisir ceux qui n'étaient plus aptes à marcher ou bien qui dormaient de tout leur saoul. Faisant un peu tâche dans ce paysage éthylique, un grand costaud, d'au moins sept ou huit pieds de haut, la peau d'un vert clair, entre le vert Zwify et le vert Niasty - d'oeil gobelin, s'entend - lui, semblait à peu près sobre, bien que sous l'emprise d'une très légère chauffe (en gros, il avait un sourire un peu idiot et riait un peu plus que modérément face à la débandade au dehors).

*Le nord, où que c'est, déjà ?*

Regardant d'où pointait le soleil, il demeura quelques secondes incertain, mais ce n'était pas le nord, juste l'est. Grâce à cet indicateur, il fit quelques pas vers le sud, avant de se rendre compte de son erreur, et de rejoindre le point de rendez-vous. Le joaillier devait être bien matinal, car il était déjà sur place, l'air des plus amicaux. Ça c'était de la quête sympathique : voyager dans les montagnes, avec de grandes chances de devoir pourrir quelques voleurs, en compagnie d'un gars visiblement bon sous tout rapports, en direction d'une cité naine, et donc peuplée de types bons vivants et de forgerons. Même si le séjour pouvait être assez bref, ce serait toujours mieux que rien. Et après cette promenade de santé, le retour, sûrement plus reposant, ayant la pente dans le bon sens de la marche.

Et puis, le bénéfice qu'avait le mercenaire à aller chez les nains, et la raison qui l'avait mené à la capitale de la bière, était ses grands problèmes à rester calme au milieu de la foule. Ces êtres étaient si petits que le guerrier errant ne subissait pas sa phobie au milieu d'eux, un peu comme s'il se retrouvait en définitive dans des villes envahies par des hautes herbes brunes, rousses, blondes et grisonnantes qui s'écartaient sur son passage, qui lui payaient un coup et riaient en sa compagnie, et parmi lesquelles la population de taille normale semblait moins dense, surtout en cette saison.

"Salut ! Moi c'est Vrolg, j'suis là pour vous éviter des emmerdes jusqu'à Jambfer !"

L'aventurier tendit une main amicale au barbu binoclard, afin de lui serrer la pince (du moins, on lui avait apprit à ne pas les broyer quand le but en était d'ordre pacifique) et chercha du regard la charrette où devrait être les marchandises, ne la trouvant pas.

*Alors c'est quoi qu'on va trimbaler jusqu'à tout là-haut ?*

Peut-être qu'elle n'était pas encore arrivée, et qu'il manquait du monde, à moins que le marchand ... Un semblant de mémoire revint au grand bourrin, à savoir qu'à l'allée, le type ne transporterait rien, sinon son or, car il partait justement chez les nains leur acheter des trucs des mines. Un peu rassuré, Vrolg se détendit. Auparavant, lorsqu'il suivait la compagnie du demi-orc civil ... oh, ça va pas recommencer ! ... du demi-orc lui apprenant le langage commun, il avait été habitué à quelques missions d'escorte, où la marchandise était transportée par charrette, la raison pour laquelle il avait généralisé cela dans son esprit (fort étroit).

On est bons, ou alors y a d'aut'gars qui viendent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Sam 28 Avr - 17:38

[HRP: J'ai édité pour l'achat de provisions]

Après une nuit misérable dans une des auberges de la ville, Zaeseth se leva, les yeux lourds à cause du manque de sommeil. Des poivrots avaient cru bon de chanter toute la nuit des chansons paillardes, sans doute avec la bienveillante intention d'en faire profiter toutes les habitations alentours. Le mage prit un petit déjeuner rapide dans la salle commune plutôt calme : tous les poivrots de la veille décuvaient tranquillement dans leur lit, ou dans un caniveau pour les plus malchanceux (ce qui inclut ceux étant trop saouls pour rentrer chez eux, pour qui le caniveau avait été un obstacle fatal). Après avoir payé l'addition, il se dirigea vers le lieu de rendez-vous.

En se dirigeant vers la sortie nord de Miluej, l'Impur pensa aux éventuels dangers qui l'attendait sur la route : à par quelques brigands et des castors mutants, pas de quoi s'inquiéter. En somme, de quoi récolter un petit pécule tout en gagnant facilement des points d'expérience. Pour l'instant, il était trop fragile et devrait dans le pire des cas utiliser le corps du marchand comme bouclier vivant. C'était lâche certes, mais il savait quand il fallait fuir pour sauver sa peau. Ses pouvoirs étaient limités pour l'instant, mais le mage de Tziintch avait hâte de tester les sorts réservés aux plus érudits de sa confrérie. Par exemple le démembreur d'Akutruss qui permettait de...et bien...démembrer, avec un rire de génie du mal, le résultat promettait d'être fantastique (pas trop pour la cible mais bon, on ne peut pas tout avoir).

Le joaillier attendait déjà malgré l'heure matinale, à ses côtés, un grand type vert à l'allure barbare semblait avoir engagé la conversation. Le mage s'approcha, redoutant le pire : avoir à voyager en compagnie d'un autre aventurier, et en l'occurrence d'un orc qui ne semblait pas briller par son intelligence. D'un autre côté, un groupe important leur permettrait d'affronter des créatures plus coriaces. De plus, le guerrier pourrait aller risquer sa vie au corps à corps tandis que Zaeseth lancerait tranquillement ses sorts à l'arrière. Il salua leur employeur.

" Bien le bonjour ! Je souhaite vous accompagner pour vous éviter de malencontreuses rencontres, et... je suppose que ce fier guerrier orc vient avec nous ?"

L'elfe noir avait rectifié "stupide" par "fier" au dernier moment, il tenait à sa vie quand même, surtout avec ce genre d'individu qui à plutôt l'habitude de frapper avec de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 8:13

Le joaillier vous regarde, et finit par lâcher :

« Vous savez moi, plus y'a du monde pour me protéger, mieux je me porte ! D'autant que c'est pas moi qui aurais à vous donner la prime. Ce que je veux, c'est as de grabuge, sinon je me plaindrais à la Caisse Des Donjons. »

Sur cette menace que tous les aventuriers de a Terre de Fangh prennent au sérieux, connaissant l'influence de cet organisme dans les épopées aventureuses, le PNJ prend une branche qui traînait à côté et commence à dessiner ce qui semble être l'itinéraire que vous allez emprunter.

« Voyez là c'est Mliuej, entre les deux embranchements du Fleuve Elibed. On va prendre la route commune et faire halte à Birtek pour la nuit. Ensuite on continuera à travers les montagnes jusqu'à Jambfer. »

Même si le dessin ressemblait plus à de l'art abstrait qu'à un plan (c'était un joaillier, pas un cartographe, faut suivre, bon sang), les deux aventuriers avaient plus ou moins compris.

« Voilà, je vous propose de partir dès que nous le pouvons. Nous attirons moins l'attention. Vous me poserez les questions pendant le voyage. Dites-moi quand vous êtes prêts et on y va. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 9:17

Zaeseth observa d'un oeil attentif le plan, ou plutôt, l'oeuvre d'art de leur commanditaire. La possibilité que le joaillier soit affilié à la Caisse des Donjons changeait radicalement la donne. Ce nom inspirait la crainte à tous les aventuriers, et seuls les plus naïfs ignoraient qu'il valait mieux éviter les problèmes avec eux. Le mage vérifia son paquetage, tout était en place. Il prévint le joailler qu'il était prêt. Les longues périodes de randonnée sur des chemins en terre, c'était plus pour les races bestiales comme les orcs ou les barbares (vous avez déjà essayé de raisonner un barbare ?). Il sentait déjà les ampoules aux pieds arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 11:48

Un type bizarre, en robe noire à capuche (sûrement une mode vestimentaire locale visant à montrer qu'on est courageux et au-dessus de tout sentiment de honte, en portant des vêtements de femme) aborda le joaillier et le demi-orc. Au moins, il semblait bien apprécier la présence de Vrolg, à ce qu'il pouvait entendre. Il avait même fait un truc sympa (je sais pu comment que ça s'appelle) en disant qu'il était un fier guerrier orc.

Étrangement, le barbu semblait craindre une baston entre ses gardes du corps, car il les menaça d'en toucher deux mots à la Caisse des Donjons, s'ils faisaient des conneries. Franchement, Vrolg s'était fait aux coutumes étranges des civil ... des civil ... enfin bref, des gens pas bourrins qui vivent dans des maisons en pierre et en bois, et tant que le gars au visage très blanc avec du gris dedans devenait pas insultant ou chiant comme un rat crevé, il voyait pas pourquoi ils iraient jusqu'à se mettre sur la tronche.

Le guerrier ne comprit pas trop le dessin fait à même le sol, mais se rappelait des plans d'attaqe lors des pillages faits avec des cailloux et des brindilles, et ça devait être un peu pareil, mais en moins clair. Cela dit, lorsque le chef de raid trouvait pas de branchettes aux bonnes formes pour faire un plan, il finissait par péter une barrique et charger dans le tas, comme qu'on le fait si bien.

En fait, si tout était clair, une partie de la route se ferait pas dans les montagnes, mais après si. Bah, il y avait aussi des bandits le long des routes, ou dans les forêts. En fait c'était l'espèce d'emmerde la plus également répartie en Terre de Fangh, morte ou vive d'ailleurs. Le patron demanda si qu'on était prêt, et bah oui. C'est donc sans tarder que le groupe prit la route de ... Bifteak. Le village avait vraiment un très beau nom, et si que ça s'trouvait, y'aurait de la bidoche à embarquer pour la route là-bas.

Le demi-orc était tout guilleret à l'idée de marcher, déjà parce qu'on pouvait voir des trucs sympas, que ça ouvrait l'appétit et pis que y avait souvent de la distraction (oui, des gnons à mettre). Sur cette lancée, Vrolg commença à siffloter un air grivois nain, issu d'une chanson à propos d'un mineur ayant brisé sa pioche et noyant son chagrin dans une taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 12:16

Le groupe se mit donc en marche, à une allure assez lente, imposée par le joaillier. La matinée avançait à grands pas, et la route fut plutôt calme pendant plusieurs heures. Mais ce ne serait pas vraiment marrant si nos deux aventuriers se la coulaient douce, n'est-ce-pas ? Ainsi donc, alors que le trio cherchaient un endroit où s'arrêter pour se restaurer, car l'heure du déjeuner se profilait, ils virent arriver 5 rats pesteux, gros rongeurs puants, maladifs et affamés. Leur indiscrétion ont permis aux aventuriers d'avoir quelques secondes pour prendre l'initiative.

Lancer de dés:
 

Rat pesteux:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 12:44

Ça allait pas vite parce que le marchand trainait le pas, mais visiblement il n'y avait que l'orc que ça emmerdait. Il fallait dire qu'il était de loin le plus grand des trois voyageurs et que ça le forçait à attendre ses deux retardataires. Lui qui était habitué aux marches forcées, c'était vraiment pas marrant de jouer les promeneurs. Et pis qu'est-ce que ce serait dans la montagne si déjà sur du plat ça allait à ce rythme ?!

Heureusement, la pause casse-croûte arrivait, avec tout le réconfort que cela pouvait être pour le mercenaire. Assis donc sur une souche d'arbre, Vrolg sortait avec grand plaisir sa miche de pain, sa terrine de sanglier, achetée auprès d'une vieille sur la route de Mliuej et un couteau dans un triste état, de sa besace en cuir des plus grossières, bien que semblant solide.

Peut-être fut-ce l'odeur de la charcutaille qui attira ces bêtes affamées, mais cinq rats, tout ce qu'il y avait de plus pesteux, vinrent s'inviter au déjeuner, troublant la quiétude du trio (cela faisait en effet bien deux heures que l'orc n'avait pas sifflé ou chanté). Irrité d'être interrompu sur une si belle lancée, Vrolg rangea illico ses denrées sans son sac, et attrapa sa hache d'arme, houspillant furieusement les rongeurs malodorants (disons plus puants que le demi-orc pour être honnête et précis).

"Bordel, on peut plus grailler tranquille, maint'nant ?!"

Le guerrier, les yeux pleins de haine envers les stupides créatures (oui, bon, on accorde pour cette fois) à la simple idée de repousser son repas, abattit sa lourde arme droit sur le malheureux rat le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 15:26

Zaeseth respecta l'allure de leur commanditaire, certes cette dernière était assez lente, mais ça permettait d'observer le paysage. En revanche, la route était déplorable, il avait même failli se tordre la cheville dans un nid-de-poule qui avait surgi juste devant ses pieds. Plus tard, il achèterait une monture noire comme la nuit, de un ça en jetait et de deux, on voyageait sans se fatiguer tout en toisant d'un air condescendant les aventuriers de bas niveaux. Pour l'instant, le mage marchait tel un paysan et devait supporter les sifflements du guerrier.

La pause casse-croûte arriva à point nommé, ses mollets commençaient à chauffer. Sur le bord du chemin, un coin d'herbe grasse permit à l'elfe noire de s'assoir sans se salir. Il entama une ration de nourriture et, dans le même temps, feuilleta son Grimoire des Ordres néfastes en évitant de le tacher avec de la tomate. Alors qu'il était sur le point de finir son sandwich thon-crudités, un groupe d'animal surgit de la forêt. Sans doute la charcuterie de l'orc avait-elle réveiller l'appétit insatiable de ces rats. L'avantage de la nourriture végétale est qu'elle attire rarement les prédateurs, généralement exclusivement carnivores. Bien qu'on puisse considérer que l'auroch est un prédateur de l'herbe. Il toisa d'un air supérieur les stupides bestioles tout en se relevant.

* Même pas possible de manger en paix !*

Le mercenaire orc avait déjà engagé le combat avec la créature la plus proche, mais le plus simple était de lancer directement un éclair en chaîne +2 afin de toucher toute la horde. Dans le pire des cas, Zaeseth envisagerait de se protéger si son sort échouait, d'autant plus que le guerrier allait sûrement attirer tous les adversaires. Le mage capta le flux magique avant de prononcer l'incantation adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 16:54

Lancers de dés du 1er assaut de Vrolg:
 

Okay, alors Vrolg attaque comme un bourrin, le coeur empli de joie de bousiller du monstre -aussi minable soit-il - et de haine, parce qu'il allait manger. Bizarre, mais c'est un orc, donc au final, seul reste l'envie de taper. Malheureusement, il a pas l'habitude de frapper des êtres aussi petits, et ne parvient qu'à blesser gravement le premier qui s'approche de lui, qui n'abandonne pas le combat pour autant.

Lancers de dés du 1er assaut de Zaeseth:
 

Quant à Zaeseth, il tente un sort très efficace, l'Éclair en Chaîne +2. Malheureusement, il n'a pas pratiqué la magie généraliste (peut-être parce qu'elle n'est pas assez sombre et douloureuse ?) depuis longtemps, et se loupe complètement dès le début de son incantation. Il a cependant l'intelligence d'arrêter le sort à tant avant que ce dernier ne se répercute sur lui-même. Tu perds cependant un peu de tes points astraux (2).

Lancers de dés du 1er assaut des rats pesteux:
 

Ayant vu que l'un de leurs camarades s'était quasiment fait coupé à deux par le méchant vert, tous ses collègues ont plus ou moins l'esprit d'équipe (pour l'instant), et encercle rapidement Vrolg. Heureusement pour ce dernier, ils ne sont pas très habiles, et ne font que des attaques mal habiles et hésitantes face à la carrure de l'aventurier. L'un d'eux a cependant le malheur d'avoir un peu trop de courage, et vient promptement s'auto-déchiqueter sur la hache de Vrolg ... tellement aimable !

[Je vous montre les lancers de dés, pour vous montrer comment ca se passe de mon côté, mais je le ferais plus désormais. J'indiquerais seulement les passages descriptifs et si vous perdez des points de vie et/ou astraux.]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 17:53

Ces sales petites bêtes allaient payer le prix pour chaque ... euh ... pour tout le temps qu'elles feraient perdre au demi-orc avant qu'il ne retourne faire ripaille. La première se mangea un méchant coup de hache dans la cuisse (mais il y en a-t-il au moins des gentils ?), le coup porté n'étant pas fatal. A vrai dire, il serait plus aisé de tuer des ennemis plus gros que ça, parce que pour viser ces saloperies, il fallait s'y prendre ... plus.

Or, ces rats tout maigrichons avaient vraiment la dalle, et ne partiraient pas pour si peu. Pourtant, la plus téméraire découvrit à ses dépends la fameuse leçon orque : "Faut pas cogner l'arme de ton ennemi, abruti , sinon tu passes pour une quiche" (en plus d'avoir mal). Enfin, une seconde de lucidité dans toute sa misérable existence, je ne pense pas que ce soit vraiment notable, car elle vint se faire éventrer sans que Vrolg n'y soit pour rien - ce qui eu le don de l'irriter encore plus : c'était lui qui devait cogner, tout suicide au combat étant stupide et absolument pas "fer-plaie".

De son côté, le gars encapuchonné semblait regarder la scène. Peut-être que ça ne l'amusait pas de tuer des rats, et il fallait dire que pour un bouffeur de légumes, ils étaient moins nuisibles que pour le demi-orc. Il n'en prit pas compte et dans un rire gras, entreprit de piétiner sa première victime, afin de l'achever, histoire de lier l'utile à l'agréable (il n'y a que les orcs pour trouver que de tuer un rat est utile).

"Petits petits ! Viendez voir tonton Vrolg ! Il a un cadeau pour vous, qu'il va vous éclater sur la tronche !!!"

Qui a dit que les peaux-vertes ne pouvaient pas être subtiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 29 Avr - 19:28

Son sort échoua lamentablement, un problème de concentration ou de prononciation, il n'aurait su le dire. Zaeseth avait intérêt à se ressaisir s'il ne voulait pas passer pour une lopette inapte alors que le joaillier les observait tranquillement. Plus de dégâts, plus de gloire. Plus de gloire, plus d'or à la fin de la mission. Résumé comme cela, il lui suffisait de tirer dans le tas mais il risquait de toucher le guerrier orc en plein combat. Si ce dernier s'en tirait, il pourrait avoir envie de se venger à l'occasion. Par conséquent, le mage pensait d'abord assurer sa protection personnelle avant de tenter autre chose : il se savait fragile, et mourir face à un rat déshonorerait son culte sur plusieurs générations.

Pendant ce temps, le mercenaire, en pleine mêlée, tranchait tout ce qui passait à sa portée, avec plus ou moins de succès. Un rat sembla même se jeter sur la hache aiguisée, le tranchant proprement en deux (Je vous épargne les détails). Un savant fou avait déjà probablement fait une étude (de là à la qualifier de fiable...) sur ce type de comportement, sans que personne n'en sache rien. Dans un premier temps, il se remémora la formule du plastron de Tziintch, un sort de bas niveau efficace pour protéger les adeptes de sa stature en leur conférant la solidité d'un plastron en fer. Ce sort avait l'avantage de réussir à coup sûr, car sa formule très courte, maintes fois répétées, était facile à prononcer.

Il glissa rapidement à leur commanditaire, dissimulé dans le fossé, plus pour faire bonne figure qu'autre chose :

"Ne vous inquiétez pas, je maîtrise la situation."
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 8:20

Vrolg, animé désormais pas une furieuse envie de vaincre, a bien l'intention de les pourrir les plus rapidement possible. L'adrénaline monte dans ses veines, et apercevant le rat blessé, fit un rapide geste du pied (les orcs sont comme les barbares, à force de courir vite et souvent, ils ont beaucoup de réflexes) et l'écrasa promptement. Il ne laissa pas les autres en reste, et entreprenant d'en balayer quelques-uns à la manière dont il couperait les jambes d'un homme (ou le torse d'un semi-homme, c'est selon), il fut emporté par le poids de sa hache et tomba lourdement par terre !

De son côté Zaeseth se dôta de la protection de son Dieu (+3PR, -2EA) sans aucune difficulté. Et lorsqu'il parla au marchand, ce dernier comprit tout de suite son affiliation. Et les mages de Tzinntch ayant mauvaise réputation, Zaeseth dut jouer de tout son charisme pour ne pas que le joaillier s'enfuit à vive allure. Mais que voulez-vous : porter une robe noire par dessous un plastron fantomatique, ça le fait pas. Et le sorcier vit son commanditaire blêmir d'effroi et courir à la hâte vers l'Ouest. (Échec critique What a Face)

Quant aux rats, ces derniers furent désormais à la portée d'un truc vert, bête et méchant, mais plus maintenant aussi haut qu'eux, et ne se génèrent pas pour venger leur camarades (à vrai dire, ils s'en foutaient. Leur sang dispersé et l'odeur de terrine de sanglier venait de les rendre complètement fou). Vrolg se débattit comme il le put pour éviter l'assaut, mais le premier lui fit une profonde entaille au torse (-3EV). Sous la douleur, il frappa violemment de la main et écrasa sans le savoir un malheureux rat qui se demandait quel goût avait des doigts verts emplis de crasse. Et bien maintenant il le savait, et c'était pas très bon.

Voyant que plus de la moitié de leurs effectifs avaient disparus, et malgré le maigre avantage qu'ils venaient d'obtenir, les deux rats pesteux survivants détalèrent à vive allure vers l'endroit d'où ils venaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 10:25

Le rat pesteux qui s'était mangé - involontairement - la hache de Vrolg bougeait moins vite que les autres, et ce fut donc chose aisée pour le guerrier décérébré que de le piétiner (jolie allitération en "é", bien qu'involontaire). Cela produit un bruit morbide, d'os broyés et d'organes réduits en bouillie (qui avait accompagné le demi-orc toute sa vie de brute, et qu'il appréciait tout particulièrement), et sous la pression du pied, un oeil fut éjecté hors du semblant de carcasse, allant finir son chemin ... sur la route (comme quoi, tout les chemins mènent à la route ^^).

C'est à ce moment que la peau-verte aperçu un rat qui tentait de le contourner pour lui mordre le postérieur, ce que le guerrier n'appréciant pas plus que ça. Lui envoyant un coup de hache, il glissa sur les entrailles de sa dernière victime et se retrouva sur le dos, la hache continuant sa course ... sur la route (vous voyez !). Pour une raison qui échappait encore à la brute, couchée par terre et acculé par les rats, il entraperçu le joaillier courir vers lui, puis ... prendre le large sans eux. Si c'était quelques petits rats qui lui fichaient la trouille ... AIE ... mais tu vas mourir, oui ?! Si c'était ces trucs à moitié morts, en train de s'enfuir lâchement du champ de bataille, qui lui flanquaient la frousse, et bah il était pas au bout de ses peines.

Se relevant difficilement, insultant les deux fuyards de tout un tas de trucs, dont de tarlouzes, le guerrier vit son commanditaire se planquer dans les fourrés, et surpris, il se retourna vers l'autre aventurier.

"Non mais tu sais c'qu'il lui prend, à l'autre ? ... Ah bah, cherche po, j'ai compris."

Il avait fallut quelques secondes à Vrolg pour remarquer la sorte d'armure fantomatique qui recouvrait maintenant la robe du deuxième garde du corps. C'était un magicien, et l'autre avait peut-être pas pu le supporter, se sentant trahi.

"Bon, j'vais l'chercher !"

Pourtant, il y eu une sorte de lutte entre plusieurs pulsions différentes chez le demi-orc, qui semblait vouloir aller dans trois directions à la fois. Il se tourna alors vivement vers l'elfe noir, avant de partir à la poursuite de l'artisan.

"Tu surveille mon sac et ma hache, s'teuplait. J'veux pas qu'y leur arrivent des trucs !"

Dans la bouche de Vrolg, ça sonnait un peu comme "sinon j't'en tiendrais responsable". C'est après ces premiers mots échangés avec le sorcier qu'il partit à toute vitesse retrouver le binoclard effrayé.
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 11:17

De là où il était, Zaeseth observait son coéquipier en train d'exercer son art : le style de combat était assez sale, mais on ne pouvait l'en blâmer au vu de son efficacité. Son coup de pied révéla au mage la puissance brute du guerrier, lui donnant bien à penser le mal qu'il aurait s'il se faisait botter les fesses par représailles, par exemple suite à un sort ayant un peu dévié de sa trajectoire. Cependant, il ne semblait pas à l'aise avec son arme et s'étala lamentablement sur le dos en glissant sur un tas d'entrailles. L'orc semblait sonné, mais se releva tant bien que mal en lançant à ses détracteurs plusieurs insultes de son cru. Bizarrement, Zaeseth se sentit visé par "Tarlouze", une étrange sentiment qu'il ne s'expliquait pas.

Ce dernier, de son côté, avait provoqué sans le vouloir la fuite de leur commanditaire, qui détalait à l'heure actuelle dans les fourrés à l'Ouest de leur position. Zaeseth désespéra, il avait la poisse ou quoi... Il lâcha quelques jures bien sentis dont il avait le secret (que la bienséance m'interdit de rapporter ici). En plus de faire fuir leur employeur, il ne manquait plus qu'il ne blesse aucun ennemi, ce qui entraînerait alors un absence de points d'expérience. Alors que les bestioles se retournaient pour fuir, le mercenaire lui aboyait des phrases à la figure, totalement incompréhensibles à cause du vent - de toute façon, l'elfe n'en avait que faire -. L'adorateur de Tziintch s'élança à la poursuite des rats avant que ces derniers ne le distancent. Une Gifle de Namzar était adéquate à la situation : une portée de dix mètres ainsi qu'une bonne puissance de frappe.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 12:20

Zaeseth incante donc une gifle de Namzar (-3 EA), pendant sa poursuite des bestioles, en espérant qu'elles ne s'éloignent pas trop vite de lui. Une fois le sort lançé, la projection part à vive allure, et arrive in extremis à rattraper l'un des rats, qui fait littéralement un bond de plusieurs mètres au-dessus du sol, avant de retomber lourdement sur le sol, décédé. L'autre est cependant désormais hors de portée, et a disparu dans la nature

Quant à Vrolg, grâce à son sprint et son endurance raciale hors du commun (sauf chez sa race), il rattrape aisément le joaillier, et fort d'une intimidation, parvient à interrompre la poursuite assez rapidement. Cependant le joaillier plutôt essoufflé, lui dit qu'il n'acceptera pas qu'un mage noir, reconnu à travers toute la terre de Fangh pour leur malveillance, les accompagne, à moins qu'il n'utilise en sa présence aucun de ses sortilèges morbides dont sa caste a le secret.

L'aventurier et le marchand rejoignent Zaeseth, leur explique les nouvelles conditions, et vous prenez tous votre déjeuner bien mérité avant de reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 13:09

Le magicien était donc sensé être maléfique, la raison pour laquelle le joaillier s'était barré. Jusque là, il avait bien caché son jeu, à moins qu'il ne soit pas si terrible que ça. Dans tout les cas, il était dans son camp, alors tant qu'il ne se mettait pas à tuer des paysans et des êtres ... civilisés (enfin !!!) sans raison, ça lui allait. Et puis, on pouvait bien lui raconter qu'il était le petit-fils de l'arrière-grande-tante du cousin au troisième degré de Gzor, il était en train de grailler, et donc ça ne l'atteignait pas.

Du pain, du vin ... et de la terrine de sanglier. Et non, ce n'est pas un rituel clérical, juste le casse-dalle d'un certain Vrolg Brise-Pavois, qui se réconforte après tout ses efforts. Au milieu de son torse, une plaie un peu chiante, parce que ça picotait un peu, mais c'était pas grave pasque quand qu'elle serait cicatrisée, il aurait la classe.

Le magicien semblait absorbé par ses légumes, du moins d'un point de vue orc, et le joaillier mangeait un truc qui avait l'air pas mal, mais le silence était trop dur à supporter pour le guerrier. Par politesse, afin d'essayer de créer un contact avec l'elfe "gris", Vrolg lui tendit son outre.

"T'en veux ? C'est du vin. Au goût, j'dirais qu'il vient du sud."
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 13:35

* Mouhahahaha, je l'ai eu* (rire à écouter ^^)

Tandis que le mage de Tziintch se réjouissait intérieurement de sa victoire éclatante sur le peuple rat, son coéquipier orc rattrapa rapidement le joailler qui galérait un peu à courir à travers les herbes hautes. Les longues foulées et les grandes jambes de l'orc l'avantagèrent ; son allure menaçante fit ensuite le reste et ramena leur employeur à la raison. Zaeseth accepta avec une pointe d'énervement la condition qu'on lui imposait pour continuer le voyage, c'est à dire éviter d'utiliser les sorts de son culte. Pour l'instant, ils étaient peu utiles et les sorts généralistes feraient aussi bien l'affaire.

Toute la petite troupe entreprit de terminer son déjeuner respectif, subitement interrompu. Après son sandwitch, une petite salade composée avait pour but de faciliter la digestion. Oui, ce n'est pas très intéressant, mais que voulez-vous, ça aurait pu être pire dans le cas d'un elfe sylvain. La brute verte s'approcha de lui l'outre à la main. Avec le soleil dans le dos, l'orc ressemblait un peu aux images de Houlk, un paysan légendaire qui se transformait parfois en orc de façon involontaire. Le guerrier tenta d'initier un premier contact :

"T'en veux ? C'est du vin. Au goût, j'dirais qu'il vient du sud."

Que faire, prendre le risque d'attraper un ulcère d'estomac avec un vin d'origine douteuse, ou bien refuser et froisser son coéquipier à l'intellect limité ? Une petite gorgée suffira amplement...

"Merci bien, je ne vais boire qu'une gorgée, je n'ai pas très soif."

Le liquide écarlate coula dans sa gorge tel un flot de sang. Zaeseth fut surpris par le goût, fruité à souhait. C'était étonnant qu'un orc puisse s'offrir du vin de cette qualité. Le mage rendit l'outre au guerrier.

"Alors, comment dois-je vous appeler ?"
Revenir en haut Aller en bas
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 14:23

Le sorcier accepta assez rapidement l'outre, mais n'avait visiblement pas très soif. Pourtant, à son regard surpris, le guerrier pu déceler qu'il avait apprécié, et sourit, récupérant l'outre et en descendant une bonne rasade, avant d'en proposer à l'orfèvre.

"Alors, comment dois-je vous appeler ?"
"Vrolg, c'est comme ça que j'm'appelle. Et toi, comment c'est ?"


Il n'y avait pas à dire, la peau-verte n'y allait pas par quatre chemins (surtout maintenant qu'il avait réunit tout son matériel, et qu'il n'y avait plus à réfléchir), mais il avait un ton sympathique, notamment parce que le mage était remonté dans son estime : sur le chemin du retour, le mercenaire et leur commanditaire n'avaient croisé qu'un rat pesteux fuyard, et pour cause, l'autre était mort, sûrement parce que l'elfe y était pour quelque chose, et c'était justement le premier bouffeur de salade qu'il rencontrait et qui acceptait de boire de l'alcool.

Peut-être parce qu'il était gris ... d'ailleurs, c'était dû à quoi cette couleur de peau ? Blanc, il connaissait (autant croisé que manger d'ailleurs), vert aussi (il faut pas croire que les orcs et gobelins sont amis, en cas de grosse fringale, ils passaient à la broche), mais gris ... C'était un elfe des montagnes ? Parce qu'un elfe noir, on lui avait expliqué que c'était des elfes chaotiques, mais là c'était autre chose. D'un autre côté, il était un sorcier d'un dieu maléfique, mais ça n'avait peut-être rien à voir. En plus, il avait l'air plutôt sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 15:26

Le joaillier refusa amicalement l'outre de l'orc, ayant assez d'expérience pour savoir qu'il ne supportait pas les alcools de races non-humaines, sauf pour les nains, parce que là c'était une référence. Une fois qu'ils eurent fait connaissance, le commanditaire leur rappela qu'il fallait arriver à Birtek (le regard de Vrolg s'illumina un instant en se rappelant de ce nom) avant la nuit, et que donc il fallait pas tarder.

La deuxième partie du voyage fut beaucoup plus calme, et le marchand consentit même à accélérer le pas, n'ayant visiblement pas envie de camper en pleine nature. Curieusement, l'orc eut besoin de s'arrêter pour vomir quelques fois, mais on insista pour atteindre la ville coûte que coûte. Et puis de toutes façons, la maladie était considéré comme une faiblesse chez les peaux-vertes, alors on s'attendait à ce que ça se passe.

Cependant, alors que le soir tombait et qu'on apercevait les premières lueurs de Birtek, le visage de l'orc fut tout sauf illuminé. Blême et évasif, l'orc tomba dans les pommes, sauf qu'il n'y avait pas de pommes mais une route poussiéreuse pour réceptionner sa chute. Il ne faisait aucun doute que l'orc avait été contaminé par la blessure du rat pesteux, mais que sa consistance avait retardé la progression de la maladie.

[Vrolg ne peut désormais faire que des actions très stupides, comme bafouiller des mots, ou se traîner.]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 19:04

"Vrolg, c'est comme ça que j'm'appelle. Et toi, comment c'est ?"
"Pour ma part, je m'appelle Zaeseth Helimond, mais tu peux juste m'appeler Zaeseth" (et pas de transformation douteuse)

Sur ce, le joaillier se remit debout et leur demanda de se remettre en route : il voulait arriver à Biftek avant la nuit afin d'éviter les mauvaises rencontres. La petite troupe marcha d'un bon pas et ils arrivèrent même à la bourgade avant que le soleil disparaisse derrière les monts enneigés. L'orc, qui avait vomit le contenu de son estomac à intervalles réguliers, fut prit d'un malaise et s'étala sur le sol. Sa tête cogna contre le sol, mais le mage ne s'inquiétait pas trop à ce propos. Ce qui l'inquiétait, c'était plutôt de voir le tank du groupe mourir en cours de route, l'obligea à reconsidérer la possibilité d'une fin de trajet dans de bonnes conditions.

Quand le guerrier se releva, il avait le regard vide et un air plus niais que dans la journée. Imaginez un orc, maintenant un orc niais, bon d'accord ça change pas grand chose. Le mage ne connaissait aucun sort susceptible de le guérir d'une infection, il demanda donc à leur commanditaire s'il connaissait un remède (on sait jamais...) ou un guérisseur biftekien. Sans trop s'arrêter, ils reprirent la route, sachant que la vitesse de l'orc égalait celle d'un ivrogne après une soirée de beuverie.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 19:18

Le commanditaire parut bien embêté de voir l'orc en si mauvais état, et réfléchit un coup.

Effectivement, cela fait plusieurs fois que je vais à Birtek, je crois y avoir vu une enseigne de médecin ... Par contre, vous allez devoir porter notre ami, sinon on risque de pas aller assez vite avant la fermeture des portes ...

Sur ces mots, le joaillier partit droit devant, laissant le soin au mage de porter son ami. Arrivé à Birtek, le marchand s'était déjà renseigné sur l'emplacement de l'échoppe, et guida les deux aventuriers à travers la bourgade. Une fois arrivé là-bas et après quelques explications, le médecin accepta de soigner l'orc contre 5 pièces d'or, assurant que le danger était réel, et que si l'orc n'était pas bientôt soigné il commencerait à faire des stupidités beaucoup plus regrettables que de baver partout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Lun 30 Avr - 20:30

Spoiler:
 

Par on-ne-sait quel miracle, après s'être écroulé comme une masse, Vrolg s'était relevé, mais avait au bout de deux pas retrouvé le sol. Plus vraiment en état, il se mit à baver tout le long de la route les menant à Birtek, un peu comme si un escargot géant se promenait dans les environs. De ses plus de cent kilos, il avait fortement poussé l'elfe noir au bout de ses limites, et maintenant qu'il était sur le dos, chez le médecin, il se mit à baragouiner.

"Cinq pièces d'or, par rapport à ce qu'il risque d'arriver, ce n'est rien.
-Eeee ...
-Quoi ?
-Eee ... Eeeee ...
-Qu'y at-il ?
-E wamt ... to briak fiit !
E wamt to briak fiit !
E wamt to briak fiit fron ... your higz !
You'ri zo ... zihf zatezfeij e ... jom't ... hovi you !
E'vi got to briak ... fiit !
Qrôn kmowz, Qrôn kmowz e wamt to briak fiit !

-Vous voyez ?"


Après ces quelques paroles, sans la moindre logique, visiblement dans une langue archaïque et rustre, le demi-orc commença à gesticuler, un peu comme une tortue se retrouvant couchée sur la carapace et tentant désespérément de se retourner. Et détail tout aussi affligeant, il se remit à baver ...
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Mar 1 Mai - 7:20

Le guérisseur leur expliqua clairement la situation : 5 pièces d'or ou la mort par overdose de conneries. L'homme ne semblait pas avoir la main sur le coeur, il attendait vraiment qu'on lui paie l'addition. Zaeseth fit un effort de volonté intense pour réussir à débourser 5 pièces d'or pour sauver son coéquipier orc, l'opération fut un peu facilité par leur petite discussion dans l'après midi. Dès que Vrolg serait remis sur pieds, le mage comptait bien réclamer un remboursement.

"Laissez, je vais payer. Je crois qu'il parle de quelqu'un qui a envie de manger."

Le médecin empocha le petit pécule et commença à exercer son métier.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Mar 1 Mai - 8:58

Le médecin récupère cordialement ses 5 pièces d'or, et vous jette littéralement dehors, sous prétexte qu'il ne faut pas venir le déranger, et que vous saurez s'il a pu être sauvé le lendemain matin. Bien conscient de ta désapprobation face à la perte d'une telle partie de tes richesses, et ne souhaitant pas que tu rompes l'accord de non-magie Tzinntchienne, le joaillier paya l'auberge pour deux chambres bien distinctes, ainsi que pour le repas du soir, qui fut ma foi très agréable. Zaeseth se réveille donc en pleine forme, ayant récupéré une partie de son Énergie astrale (+5 EA) et les deux compères rendent de nouveau visite au médecin qui, avec un sourire exténué, leur apprend que leur ami est plus en forme que jamais, mais qu'il lui faudra un peu de temps pour ranger les quelques dégâts qu'il a causé durant son agitation nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Escorte   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Escorte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord-
Sauter vers: