L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 L'Escorte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 6 Mai - 19:24

Une étable les abrita pour la nuit, son isolement relatif diminuait les chances qu'on les retrouve. Cependant le groupe préféra quand même instaurer des tours de garde. Un tas de bottes de paille leur permit de se reposer un petit peu, ça avait le confort d'une paillasse posée à même le sol, mais avec l'irritation en prime. Au petit matin, un coq les réveilla par ses hurlements répétés, si agréables à l'oreille des dormeurs de tous horizons ! Tous les aventuriers maudissaient cet animal, qui interrompait leurs nuits bien trop tôt. Zaesth ne fit pas exception, il eut soudainement envie de connaître le chant d'un coq, le plumage enflammée par une boule de feu savamment placée.

Après un réveil plus que difficile sous les protestations du groupe dans son ensemble, la petite troupe repartit pour Mliuej. En milieu d'après-midi, ils atteignirent la bourgade. Une petite bise combattait la chaleur étouffante qui régnait dans les rues ; bien peu d'habitants avaient eu le courage de sortir, préférant rester au frai dans une taverne, en plus des poivrots habituelles qui y étaient présents par tous temps. Après les remerciements de leur commanditaire, les deux aventuriers empochèrent leur dû avec le sourire, les yeux brillants en ouvrant la bourse pleine de pièces d'or. Ils firent également le bilan de leur butin : une paire de magnifiques - mais inutiles - Maracas pour le mage, tandis que l'orc écopait d'un bâton magique enchanté dont il n'avait pas l'air d'avoir réalisé la valeur. Par sympathie, Zaeseth proposa à l'orc de l'accompagner pour la vente de l'objet, histoire qu'un marchand trop cupide ne le lui vende une bouchée de pain sous prétexte qu'il était défectueux.

Toujours est-il que les deux compères se regardaient avec un air penaud. Chacun se demandait comment aborder le problème de la séparation. Ce fut finalement Vrolg qui prit les devant, sa voix gutturale impressionnait toujours peu l'adepte de Tziintch. Sans fioritures, l'orc lui demanda s'il désirait prolonger leur coopération, en clair, monter une sorte de compagnie restreinte (deux aventuriers, c'est plus un duo qu'autre chose). L'elfe gris accepta avec entrain sa proposition : l'idée d'errer sur les routes disparut de son esprit, il imaginait déjà quelles souffrances il pourrait infliger à ses ennemis, surtout que l'utilisation des sorts de son culte avait été limitée par la crainte - facilement compréhensible - du joaillier. On ne prononçait le nom du Magnifique Sanctuaire de Tziintch sans ressentir un léger frisson d'effroi.

" Pour ton bâton, il vaut mieux attendre d'être dans une ville plus encline à la magie. Les nains ont souvent tendance à racheter une misère ce genre d'équipement. Aller à la taverne pour finir la soirée me parait la meilleure solution, qu'en penses-tu ?".

Sachant pertinemment que cette question était plus rhétorique qu'autre chose - un orc résistait rarement à l'appel de l'alcool -, Zaesth rangea ses Maracas et le parchemin du joaillier dans son sac à dos, puis prépara son estomac à avaler une liqueur de qualité incertaine.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 28
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: L'Escorte   Dim 6 Mai - 21:54

Spoiler:
 


La nuit passée dans une étable fut très appréciable, après un si bon combat, et rien de bien ennuyeux ne survint, sinon peut-être une odeur de pied, qui n'avait comme seul don de chasser les mouches, mais qui ne gêna pas le moins du monde son propriétaire. Par contre, un coq un peut pédant (sinon vraiment chiant) se mit à frimer (et Crôm sait ô combien un coq frime bruyamment). Sans pourtant le tuer pour se venger, le trio rejoignit la ville de Mliuej, avant que les aventuriers ne reçoivent leur dû. En plus de l'or, ils avaient eu un morceau de papier, ce qui indifféra totalement le demi-orc : il ne savait pas lire, et même si ce qui était écrit était sympa, il ne pouvait pas vraiment apprécier les signes inscrits à l'encre (et dans le cas présent, heureusement pour lui).

Mais maintenant que leur mission était finie, Vrolg se sentait un peu emmerdé. Mine de rien, l'elfe buvait de l'alcool, même s'il n'avait pas très soif, et il avait appris à l'apprécier, même pour sa magie, qui était tout-de-même pas un truc de vrai bourrin (plus une technique de costaud de la tête, mais il était vrai, il le reconnaissait, que ça pouvait casser des briquettes). Après avoir un peu trainé avec Zaeseth, la peau-verte finit par faire le premier pas est-ce que tu aimes les films d'arts martiaux, et après, est-ce que tu baises ?.

"Euh ... Eh beh ... En fait ... J'me disais que ce serait vraiment la loose si que chacun il se barrait de son côté ... tout seul. Ben, c'est vrai, tu sais lancer du feu et de la foudre, et pis j'suis un espert pour le cassage de gueule ... mais, voilà, c'est plus marrant à deux que tout seul. Alors, j'me disais qu'on pourrait faire une compagnie, comme les aventuriers, ptet à deux ou ... à plus, quoi ! Mais deux déjà, c'est mieux qu'pas grand chose ..."

Vrolg semblait faire marcher beaucoup sa tête, et c'était pas facile, ce qui lui donnait un air un peu paumé, limite soucieux, tandis qu'il se grattait la nuque. Il ne savait pas trop comment exposer son problème, mais une chose était sûre, il appréciait vraiment Zaeseth pour autant se triturer le cerveau.

Sans hésitation, le sorcier accepta, ce qui fit plaisir au guerrier mercenaire. Mine de rien, malgré le fossé intellectuel entre les deux aventuriers errants, le courant passait plutôt bien. Pour fêter cela, Zaeseth comprit rapedement qu'il n'y passerait pas, et qu'il devrait boire avec son nouveau frère d'arme. Chez Bulinette était une adresse sûre, d'autant plus que là bas l'ambiance était plus reposante qu'au Tabouret à l'Envers. Mine de rien, Vrolg voulait pas de baston ce soir, ou bien pas longtemps. Il devait se vider la tête de tout ce qu'il n'avait pas compris durant tout le voyage, et il lui fallait pour ça un minimum de calme (ce qui dans une taverne était vraiment relatif).




Suite chez Bulinette.

_________________
"Eh, toi là ! Non, l'aut' ... Ah oui ! Invité !!! Va voter, sinon ... bah ce s'ra la louz !
... J'crois qu'il a comprendu."
orc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Escorte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord-
Sauter vers: