L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 [Chasse] et [Chasse au trésor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Lun 19 Nov - 18:51

La précédente avait été bonne et le combat contre l’elfe lui avait permis de gagner de l’expérience. Mais en contre partie, une terrible balafre le marquait à vie en allant du menton à l’oreille droite. Elle le piquait un peu mais il avait réussi à la panser.

*bon, qu’est-ce que je fous maintenant ?*

Il avait envie de chasser et partit sur le chemin du bois de Glandorn. Là-bas, d’après les légendes, on pouvait ramasser le gibier en se baissant. Intéressant.
Il marcha longtemps et en fin arriva en vue de la lisière du bois. Le jour commençait à décliner. Il marcha encore quelque peu à travers le bois et déboucha sur une clairière traversée par un torrent. Mais au milieu, un elfe (encore me diriez-vous !) se restaurait. Il faisait cuire sur un échafaudage de bois au dessus d’un feu une pizza elfique (c'est à dire végétarienne). Il était seul et ne semblait pas se présager plus que ça de ce qui l’entourait. Le ventre d’Ivanov gargouilla et il se dit qu’il ferait mieux d’aller chercher du gibier plutôt que de [voler] partager le diner de l’elfe.
Il nota l’endroit et cueillant quelques fruits sur la route, il se mit en quête d’un terrier de lapin. Ceci fait, il disposa bien en évidence les fruits encore gorgés de sucre et émanant d’un fumet voluptueux. Il n’eut pas à attendre bien longtemps. Déjà, deux oreilles pointues surgirent du terrier et le museau suivant, le lapin s’attaqua aux fruits. Il ne sentit pas une main se poser sur son collet et lui mettre une authentique Sbafe ™ l’envoyant brouter les carottes par la racine.
Puis son fardeau chargé sur son épaule, il reprit la direction de la clairière. La nuit était maintenant totalement tombée. Il arriva à la clairière et remarqua que l’elfe s’était endormi sans prendre la peine d’éteindre totalement le feu dont les braises rougeoyaient encore. Il posa le fruit de sa chasse et dégaina son épée.
Silencieusement, il contourna la clairière jusqu’à se retrouver derrière l’elfe en veillant de ne pas marcher sur le bois mort ou les feuilles d’automne. Chanceux, il ne fit aucun fumble et sortant des fourrés, il se dirigea silencieusement vers sa victime.
Mais la victime n’était pas si idiote que ça puisque marchant sur un fil entourant l’elfe un tintement de cloche le tira du sommeil.


*Mince, quel manque de bol !*

Mais l’alerte ne fut pas de grande utilité puisque à peine s’était-il levé qu’un lame s’abattit sur sa nuque, l’envoyant rejoindre ses ancêtre.
Ivanov nettoya sa lame sur les vêtements du mort, le fouilla, planqua le corps dans un recoin sombre et après avoir été recherché sa chasse, ranima le feu et fit rôtir le lapin vidé et entouré d’une couche de glaise.
Dix minutes plus tard, le lapin était prêt et brisant la coque de terre emportant la fourrure, il mangea royalement.

Repus, il s’endormit profitant de la couverture elfique laissée là.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Mar 20 Nov - 14:37

[voix off]

Ivanov gagne 1.1Kg de viande, 4PO et 25XPs!

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Mar 20 Nov - 20:04

Le soleil perça la frondaison et alla éclairer d’une lumière qu’on aurait pu juger d’aura le vampire dormant dans la couverture elfique. Réveillé par le rayon de soleil, mais surtout par un craquement de bois mort.
Saisissant sa dague et ouvrant les yeux, il ne vit qu’un blaireau occupé à finir les restes du lapin.


*Cool, voilà mon petit-déjeuner !*

En effet, un paisible blaireau adulte se repaissait tranquillement des reliefs du lapin dont le vampire, ivre de fatigue bien plus que de bière, avait négligé d’enterrer ou de balancer à la flotte.
Il se releva un peu très lentement de manière à ne pas effrayer le petit-déjeuner qui occupé à rogner les os ne jeta qu’un regard indifférent à la chose qui bougeait un peu.
Tournant complètement le dos au vampire, il n’entendit qu’un sifflement d’une lame qui vole et sentit un chose se planter dans sa nuque quelque chose de froid. Avant qu’il ne réagisse, une épée le décapita proprement dans un arc de cercle majestueux et il sombra dans les ténèbres de la mort.


*Cool, y’a plus qu’à le préparer*

Il fallut d’abord préparer le feu. Heureusement, l’elfe avait un briquet d’amadou qui fut très utile pour rallumer le foyer. Mettant en place la broche avec un trépied de bois encore vert, il s’attaqua à la viande.
Il prit sa dague et dépeça vulgairement la bête. Puis une fois vidée, il l’embrocha sur une branche comme les trolls savent si bien le faire avec les elfes.
Bref, il la mit à cuire et attendit les trente minutes nécessaire à la cuisson (les vampires aiment bien quand c’est saignant). Pendant ce temps, il en profita pour faire sa toilette dans le torrent.
L’eau était fraiche et sa cicatrice le tiraillait encore un peu mais elle lui donnait un regard encore plus chaotique.
Il avait depuis longtemps fini ses ablutions et la viande n’était toujours pas prête. Il patienta en traçant des signes cabalistiques avec des brindilles et des cailloux.


*Pff, c’est encore plus long que la piste 20 de Machin de taverne !*

Enfin après avoir tracée une belle fresque à faire blêmir un clerc, Ivanov passa à table, dévorant à pleines la chasse toute fraiche.

*Miam, délicieux quoiqu’un peu trop cuit*

Enfin, rassasié, il saisit son épée trainant par terre et se mit à faire ses entraînements quotidiens.
Il fit d’abord des étirements : des bras, du dos, des poignets, des jambes. Puis il attaqua quelques exercices musculaires comme des pompes, des abdos et d’autres choses. Enfin, correctement échauffé, il raffermit la prise de son épée et commença les gestes. Toujours les mêmes mais parfois avec quelques changement, quelques nouveautés. Il s’entrainait aussi bien du bras droit que du bras gauche puis à deux mains ou encore avec une branche faisant l’office d’un bouclier.

Il était maintenant midi et le soleil au zénith tapait dans la clairière. Petit à petit, une odeur pernicieuse montait avec la chaleur. Elle était légère au début mais plus le soleil tapait et plus elle se faisait présente. Maintenant, Ivanov, y faisant attention identifia l’auteur de cette fragrance : le cadavre de l’elfe qu’il pensait avoir planqué dans un recoin sombre était en fait exposé en plein soleil, d’où la délicate odeur de chair pourrissante.
Afin de ne pas rameuter tous les charognards aux environs, il se décida finalement à enterrer le corps. Il partit donc à la recherche du cadavre, se guidant à l’odeur.
Il le trouva, plein sud, appuyé à un rocher. Il semblait être vivant comme si quelqu’un l’avait déplacé. En plus de cela, des carnivores étaient déjà passés par là comme en témoignaient les morsures et les déchirures des vêtements çà et là. En plus, des corbeaux étaient déjà passés le remarqua Ivanov lorsqu’il vit que les orbites étaient vides et que la tête comportait des traces de griffures. Et pour couronner le tout, un procession incessante de fourmis venait et partait du macchabé.
N’ayant aucune pelle, pioche ni même l’envie de creuser à côté de l’elfe, il décida de le balancer dans le plus proche ruisseau ou gouffre qu’il trouverait.
Il le saisit par les bottes et le traîna à travers la forêt. Enfin, après avoir déambulé avec son chargement, il trouva un petit lac qui serait surement assez profond.
Exténué, il balança le corps dedans avec un grand splouf et constata avec satisfaction que le corps coulait.

Puis il retourna le cœur léger à la clairière.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Mar 20 Nov - 21:51

Depuis quand les vampires sont-ils fatigués? ^^


[voix off]

Ivanov gagne 2.2Kg de viande ainsi que 50 XPs!

Ivanov passe au niveau 2!

Tadaaaaaaaaaammm!!!!!!!!!!!

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Démiurge Sadomnipotent
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Mer 21 Nov - 20:41

La nuit était noire. Les nuages nombreux cachaient la lune et tentaient vainement de conserver un peu de chaleur au sol. Il faisait frais ; même froid pour certain, tout dépendait d’où on se plaçait.
Enfin, il était dur pour un être normalement constitué de voir quelque chose. Même les elfes avec leur nyctalopie ou les nains avec leur infra vision n’y voyaient que des ombres.
Mais certains savaient quand même se débrouiller et en observant attentivement, ils arrivaient à déterminer ce qu’ils voyaient.
Justement, Enarel Thorp l’elfe pisteur avec cette faculté. Il savait décrire avec ces ombres aussi bien que n’importe qui en plein jour. Il avait comme mission de localiser un vampire sans le neutraliser sauf extrême nécessité.
Il cheminait prudemment, évitant les branches et les racines, se taillant silencieusement un chemin dans les ténèbres obscures de la nuit.
Enfin, il remarqua une odeur pernicieuse : celle d’un cadavre pourrissant. Il eut peur : était-ce celui d’un animal mort, du vampire ou d’une de ses victimes ?
Pressant le pas, il arriva près d’une marre. Là, flottant entre deux eaux, un cadavre se décomposait. Il le saisit et remarqua avec effrois qu’il s’agissait d’un elfe – ou du moins ce qui en restait. N’ayant le temps de lui offrir une sépulture décente, il se contenta de marmonner une prière recommandant aux dieux cette âme elfique.
Il repartit encore plus énervé. Malheureusement, la colère n’est rarement bonne alliée et alors que remontant la piste du corps, il arrivait en vue du campement de vampire, il marcha sur une branche morte qui craqua, déchirant le silence pesant de la nuit.
Instinctivement, il se recroquevilla sur lui-même. Il pouvait voir à travers les branchages le vampire dont ses yeux rouges brillaient d’une lueur malsaine. Et surtout, il pouvait sentir s’aura maléfique.
Ayant attendu cinq longues minutes que le vampire s’endorme, il reprit le chemin inverse, jurant de venger la mort de l’elfe.

_________________
Je suis Judge Dead, LE MAÎTRE DU JEUUU!... Zut, pas mon texte ça... Ah!

Craignez moi, pauvres mortels, car je suis le Démiurge, le Créateur du tout et du néant, le glas de votre mort sonne, je suis LE MAÎTRE DU JEUUU! ... Bizarre ça sonne un peu comme l'autre texte...
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Jeu 22 Nov - 19:50

La nuit était sombre. Tout était silencieux, rien ne faisait de bruit. Les insectes nocturnes s’étaient tus et même le hibou n’osait pousser son hululement. On aurait dit que toute la forêt retenait son souffle.
Ivanov lui dormait profondément du sommeil du "juste". Tout le monde semblait l’éviter, même les fourmis préféraient faire un détour plutôt que de passer à proximité du vampire.
Soudain, il ouvrit les yeux. Dormant profondément, il avait ressenti comme une menace, une force invisible qui l’avait réveille. Alerte, il scruta attentivement les alentours, cherchant une menace invisible.
Là, avançant avec précautions, une silhouette noire et gracieuse – sans doute un elfe – tentait vainement d’approcher silencieusement le vampire.
Et un bruit de bois sec craquant déchira le silence de la nuit. Ce bois mort n’était pas là par hasard, c’était Ivanov qui l’avait soigneusement disposé de façon à ce que n’importe qui qui tenterait une approche serait obligatoirement repéré. Et le piègeàkon avait parfaitement fonctionné car le vampire, maintenant totalement réveillé après le fumble en discrétion de l’elfe se tâtait.


*Qu’est-ce que je fais ? Je l’attaque ou le laisse repartir ?*

Il réfléchit intensément pendant… cinq seconde et décida de laisser s’approcher ou s’éloigner l’elfe. Il aviserait ensuite si les choses se gâtent.
Faisant mine de se recoucher, il observa du coin de l’œil l’elfe recroquevillé qui au bout de cinq longues minutes, décida enfin d’engager une retraite stratégique.
Rassuré, il se rendormit mais gardant son épée sous la main.

Quand il se réveilla, il remarqua que malgré le soleil déjà haut, il n’y avait qu’une faible luminosité. Intrigué, il se leva et vit qu’un voile noir recouvrait toute la clairière, l’enfermant comme dans une cage. Un peu effrayé, il saisit son épée et observa.
Au nord, une ouverture aménagée était gardée par deux elfes impassibles et lui tournant le dos


*Mais qu’est-ce que c’est qu’ce bazar ?*

Soudain, les deux gardes se raidirent et un elfe richement habillé accompagné d’un paladin s’approchaient. Il apostropha le vampire d’un ton hautin caractéristique de la haute société des elfes prétentieux (désolé, pléonasme) :

« - Holà vampire !
- Quoi ? Qu’est-ce que je fous dans un filet ? Virez moi ça tout de suite ou je m’énerve !
- Du calme, je ne vous veux pas de mal – enfin du moins pas directement. Je suis Enracilor de Métalathé du Framboisier Bleu. Je suis descendant des Meuldor et roi de cette forêt que vous nommez « Bois de Glandorn ». Il y a quelques temps, mon fils est allé chercher des plants de framboisiers sauvages pour passer l’épreuve qui permet de devenir adulte. Il faut d’abord qu’il repère un framboisier, ensuite qu’il prélève un bourgeon sans lui faire mal et après qu’il le fasse pousser à l…
- Eh oh, j’en ai rien à battre de tes elferies, dis-moi qu’est-ce que j’fous là ?!
- Du calme. Donc comme je le disais avant que vous ne m’interrompîtes, mon fils est parti seul en forêt afin de réussir sa quête. D’ordinaire, la forêt n’est point risquée – quelques aventuriers y cherchent aventure mais rien de dangereux. Je suivais mon fils depuis le GPS de mon Palantir ™ et alors qu’il dînait d’une pizza elfique ici-même, j’ai perdu le contact. »

Voyant où la tafiole elfique voulait en venir, il blêmit mais changea rapidement de sentiments pour de la fierté. L’elfe continuait son discours :

« Je m’y suis donc précipité et au petit matin du lendemain après sa disparition – c'est à dire maintenant – je n’ai trouvé que vous occupé à dormir dans une couverture elfique brodée de mes armoiries royales. Je vous ai fait enfermer dans ce filet elfique et j’ai amené un guerrier – un noble paladin. Voilà ce que je vous propose : vous avez tué mon fils ; j’envoie donc un paladin vous occire. Si jamais vous parviendriez à survivre, alors je me verrais dans l’obligation de vous laisser là après vous avoir dépouillé de toutes vos possessions et vous avoir exposé au soleil.
« Sur ce, je vous laisse prendre connaissance de votre adversaire. »

Il s’effaça et laissa passer le paladin qui jusqu’à présent s’était tenu en retrait. Alors qu’il rentrait dans l’arène, Ivanov l’observait avec attention. Armure étincelante, plastron en argent, jambières, une épée longue à deux mains, un heaume d’argent avec un panache bleu volant sous la brise matinale. Et sur son heaume, une armoirie fit ployer le vampire.
Effectivement, la tafiole avait choisi comme adversaire au vampire un paladin de… Braav’ ! Insensible à la magie noire et avec un bonus d’attaque contre les morts vivants, l’elfe n’avait pu choisir pire adversaire.
Le paladin s’avançait tranquillement, sûr de faire un perfect contre de mage noir de pacotille. Ivanov lui, résigné à mourir, frappait rythmiquement sur le sol avec la pointe de son épée. Arrivé devant lui, le paladin releva la visière de son heaume, salua et posa sur le vampire un regard chargé de mépris. Maintenant qu’il était face au paladin, Ivanov ressentait une gêne, sentait ses forces aspirées. Il était sapé.

Il ne vit venir le premier coup qu’au dernier moment, parant avec justesse la lame du paladin. Son épée pourtant de bonne facture semblait frêle face à la lourde épée à deux mains.
Les deux premières minutes, Ivanov dut supporter l’assaut puissant du paladin. Ivanov ne faisant que parer comme il le pouvait. Déjà par deux fois la puissante lame avait mordu la chair du vampire.
Ivanov, résigné se dit qu’il allait très certainement mourir et qu’en conséquent, mieux valait faire autre chose que de parer en attente du coup fatal.

Au combat, un soldat est bon quand il arrive à équilibrer attaque et défense. Les personnes qui ne font que défendre finissent inexorablement par mourir. Mais les personnes qui n’ont pas peur de mourir sont les plus dangereuses. En effet, elles attaquent sans peur du retour. Elles attaquent tout le temps. C’est le cas des Berserks.

Ivanov se ressaisit et commença après un coup d’estoc paré au dernier moment à entamer une série fulgurante de contre-attaques, alternant coup de taille vicieux, estocs, bottes, parades.
Le paladin déstabilisé subissait de plein fouet les assauts violents et désespérés du vampire. Il avait repéré le défaut du vampire : avant chaque assaut, son épaule droite s’affaissait.
Ils se tournèrent autour, chacun cherchant la faille dans la garde de l’autre. L’épaule droite du vampire s’affaissa, un coup de taille vint de droite. Le paladin s’apprêta à parer mais au dernier moment, le vampire changea de main son épée et prit le paladin à revers, le touchant sur le flanc gauche alors à découvert.
La côte de maille empêcha la lame de mordre la chair mais il eut quand même le souffle coupé. Voyant là l’occasion rêvé, il saisit son épée à deux mains et dans un coup de taille magistral, il décapita la tête du paladin.

La tête vola à travers la pleine et retomba dans le ruisseau. Le corps du voleur, coupé net dans son élan s’abattit de tout son poids dans un bruit mou.

Il suivait une piste de gibier. Pénétrant dans la clairière, il avait vu un être ensommeillé dans une couverture elfique. S’approchant avec prudence du dormeur sans déclencher le piègeàkon désamorcé, il avait constaté que le dormeur n’était autre que le vampire noir recherché pour avoir tué un honnête citoyen. Il y avait une forte prime à qui rapportera la tête.
Il s’était donc prudemment avancé sous le jour naissant et alors qu’il allait l’égorger, le vampire avait saisi son épée placée son côté et dans le même mouvement, il avait décapité le voleur abasourdi.

Ivanov ouvrit les yeux. Du sang coulait sur son épée et un corps sans tête gisait piteusement au sol. Il se regarda : aucune blessure récente. Aucun filet non-plu. Pas même ma trace d’un combat si ce n’était la présence du cadavre tout frais du voleur.
Alors Ivanov comprit : il avait rêvé et alerté par son sixième sens du danger, il avait dans un demi-sommeil arrêté le voleur pensant alors combattre un paladin. Ainsi il était comme protégé par un ange (un démon plutôt) gardien. Mais cette capacité fraichement obtenue devait sûrement être due au passage de niveau.
Il nettoya la lame sur les vêtements du mort et se mit à le fouiller.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Jeu 22 Nov - 21:30

Yaaaaaaaaaaaa!!!

Ivanov gagne 3Kg de viande et 8PO, ainsi que 70XPs!

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Dim 25 Nov - 16:44

Une goutte. Deux gouttes. Une averse !

*Oh non, j’aime pas la pluie*

Ronchon, Ivanov se leva. Il pleuvait. L’eau tombait drue, frappant les feuilles des arbres et rebondissant sur la terre détrempée. Il faisait longtemps qu’il n’avait plus plu en terre de Fangh mais lorsqu’il pleuvait, ce n’était pas de la pluie en solde.
Il fit ses ablutions matinales, et après avoir déjeuné frugalement, il commença ses entraînements. Il était un peu rouillé mais un peu de sport lui faisait du bien.
Une fois ceci fini, il eut une soudaine envie de pêcher. Mais voilà, il n’avait pas de canne pêche ni de quoique ce soit qui puisse l’aider. Mais il se rappela qu’il avait déjà réussi à pêcher au harpon. Pourquoi ne pas réitérer l’exploit ; en plus, ça entraînait les réflexes.
Il partit donc à la recherche d’une branche plus ou moins droite. Il en trouva une sur un sapin mort. Il l’arracha à son tronc et retournant à la clairière, il se mit patiemment à la tailler en pointe à une extrémité avec sa dague.
Il tailla, sculpta, rabota et enfin, le pieu était prêt. Se levant, il s’étira et regarda le torrent : aucun poisson ne vivait par ici. Il se rappela la mare où il avait jeté le corps de l’elfe. Il devait sûrement y avoir des poissons et en plus très certainement engraissés par la nourriture proposée.
Il partit en direction de la marre. Quand il y arriva, il remarqua que le corps avait disparu et que seuls des ossements témoignaient de la présence de l’elfe. La mare frétillait de poisson en tous genres et il espérait qu’il pourrait prendre beaucoup de poissons.
Il posa son matériel et se postant devant la mare, il chercha du regard un gros poisson. Là, enfin, il y en avait un gros, se trainant nonchalamment autour du squelette, se repaissant des tendres tendons elfiques.
Il visa, attendit le moment propice et enfin, il le lança de toutes ses forces. Le harpon vola et alla se ficher dans une gerbe de sang sur l’épine dorsale du poisson.
Aussitôt, une nuée de poissons avec de longues dents et des reflets rouges sur la peau se précipitèrent sur le gros poisson.
Une fois que l’eau se calma après un bouillonnement teinté de rouge, toute trace de poisson – gros ou petit – avait disparu.
Ivanov rentra dans une Colère Noire ® et eut dans sa Rage ™ destructrice une idée. Il rattrapa sa lance, et alla chercher des toiles d’araignée. Avec la pluie, elles étaient facilement repérables, des gouttes pendant telles des guirlandes de noël.
Il en ramassa plein et se mit à les tresser en une fine corde mais plus solide qu’un corde elfique suivant un savoir millénaire des vampires. Une heure après, il avait deux mètres de corde. Certes pour une corde ce n’est pas beaucoup mais pour l’usage qu’il contait en faire pour l’instant, c’était amplement suffisant.
Puis il bricola sa lance. Après dix minutes de nœuds, tressages et autres, il obtint une formidable épuisette. Enfin, son plan était prêt. Mais avant, il fallait un appât pour rameuter le poisson. Il avait repéré pas très loin un nid qu’il entreprit de piller. Il prit les deux petits oisillons qui y piaillaient allègrement et les lança dans la mare.
Aussitôt, l’eau bouillonna et se teinta à nouveau de rouge. Alors Ivanov lança un Souffle de Mort sur la mare. Immédiatement, l’eau se figea. Puis un poisson remonta à la surface. Puis deux. Et plein.
Il les ramena tous sur la berge avec son épuisette et les ramena au campement.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Dim 25 Nov - 23:51

Ivanov gagne 3.5Kg de poisson!

Et en plus de cela, il obtient 45XPs!

[c'est attroce de pêcher comme ça vous trouvez pas?]

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Jeu 29 Nov - 8:57

La nuit était lumineuse. La lune à son zénith (comment-ça c’est contradictoire ?) éclairait d’une lumière blanchâtre la forêt, projetant au sol des ombres inquiétantes. La nuit fraîche brillait par son calme. Les insectes hivernaient ou dormaient, les animaux aussi se reposaient. Seul le hululement solitaire d’une chouette brisait le silence quasi religieux. Tout le monde à part la faune nocturne vacant à leurs occupations semblait dormir du sommeil du juste.
Tout le monde ? Non, un vampire se tournait et se retournait dans sa couverture elfique, cherchant désespérément le sommeil. Il pensait à tout et à rien, réfléchissait, divaguait mais Dlul semblait avoir abandonné cet être.


*Pff, j’en ai marre. Pas moyen de dormir avec cette fichue lune. J’en ai marre.

Peut-être une rencontre avec un Doppelgänger le divertirait mais il n’en était pas sûr. Peut-être une petite fille ou fée aurait-été préférable. La fée Line certainement lui conviendrait à merveille mais elle ne se cachait point derrière un buisson.
La mort dans l’âme, Ivanov se releva. Qu’est-ce qu’il pourrait bien faire s’il ne dormait pas ?


</Jet de volonté : réussi !>

Tuer ! Voilà ce qui le divertirait à coup sûr. Voir un corps se vider de son sang, offrir de bien belles souffrances à l’ennemi, combattre, écouter le doux et subtile bruit de l’acier s’entrechoquant, le sifflement de la lame mortelle dans l’air, le bruit mat du cadavre qui s’affale à terre, le craquement des os, le giclement des artères, l’odeur chaude du sang !
De telles pensées le mettaient de bonne humeur et il réfléchit à une tactique à suivre. Très certainement des voyageurs devaient dormir devant un feu dont les restes de braises achevaient de se consumer. Alors la lumière rougeoyante serait parfaitement repérable.
Ainsi, sa résolution était prise : il allait écumer les campements.

Ayant remballé ses affaires, il marchait silencieusement, se déplaçant telle une ombre. Avec le clair de lune, il voyait où poser les pieds en dehors des bois secs et autres brindilles prête à déclencher de terribles fumbles en discrétion.
Tout de noir vêtu, il remontait le cours d’eau à sa source, espérant trouver sur le chemin quelque aventurier endormi.
Il avait à peine marché dix minutes qu’une terrible odeur le prit à la gorge. Cette odeur que certains attribuent à des rats crevés mais qui en fait n’a qu’une seule et universelle origine : des bottes barbares !
Ivanov noua un foulard noir autour de son visage, ne laissant dépasser que deux yeux rouges brillants dans la nuit recouverts par la capuche de sa houppelande.

*Malgré mon habitude avec les cadavres, ça chlingue vraiment !*

Enfin, il put voir de visu l’auteur de cet odorant parfum : un barbare habillé d’un simple pagne en poil de yack dormait tranquillement, faisant fuir ceux qui avaient résisté à l’odeur par de terribles Ronflements ™ ébranlant les alentours.


*Mince, un barbare en pagne, y’a rien à piller ! Pas grave, y’a toujours le plaisir de tuer !*

S’approchant sereinement du barbare, il l’égorgea comme un porc, le laissant se vider de tout son sang. La bruyante victime n’émit qu’un gargouillement avant d’expirer et d’aller rejoindre Crom au Walhalla.
Ivanov contempla le piètre campement : un sac, des bottes contaminées et un corps gisant dans une mare luisante sous la lune. Il fouilla rapidement le sac à la recherche de pièces d’or et de nourriture et continua son chemin.

Il progressait lentement mais sûrement, évitant les branches et les feuilles mortes. Il marchait d’un pas prudent mais assuré de celui qui a l’habitude de marcher silencieusement dans la nuit.
Qui donc allait être sa prochaine victime. Un humain ? Un elfe ? Un hobbit ? Un gobelin ?
Alors qu’il spéculait sur le qui et le comment, il entendit un craquement suivit d’un bruissement. L’ouïe développée et l’œil alerte, il scuta tout autour de lui : rien. Intrigué, il se remit à marchait. Un léger picotement le tiraillait dans le cou. Toujours, quand on l’observait il ressentait ce picotement. Un deuxième bruissement confirma ce qu’il craignait : il était suivit.
Ivanov, ralentit la cadence. Puis, il s’arrêta. Il posa son sac et s’allongea à même le sol sans plus se préoccuper. Deux minutes plus tard, il semblait dormir. Son ventre s’élevait et s’abaissait suivant une cadence ralentie.

Une ombre se rapprocha et avançant avec précautions, se pencha sur le dormeur. Alors qu’elle allait le détrousser, une lame siffla et l’épée d’Ivanov décapita l’importun. La tête vola et alla s’écraser un peu plus loin sur l’herbe dans une grande gerbe noire et luisante de sang.
Le corps, projeté en arrière par le coup, s’étala de tout son long par terre, achevant de se vider de son fluide vital.

*Ils n’ont pas le cou épais les voleurs*

Ivanov se releva souplement. Il nettoya sa lame sur les vêtements du mort et rengaina son épée. Il fouilla le voleur et continua à remonter le ruisseau.


*Arf, je commence à être un peu fatigué. Encore un et je dors.*

Il n’eut pas besoin de marcher longtemps. A peine quelques minutes plus tard, en vue de la source du ruisseau, il y avait un foyer encore rouge avec deux silhouettes dormant côte à côte.

*Chic, deux pour le prix d’un, il ne manquerait plus que ça soit des elfes.*

Son vœu fut exhaussé : en effet, deux elfes, mâle et femelle dormaient d’un sommeil profond.
Il posa son chargement et, sa dague dans sa main gauche et l’épée dans la main droite, il s’approcha.
Il n’était qu’à un mètre quand l’elfe se réveilla et poussa un cri suraigu comme les femmes savent si bien le faire. Son ami ouvrit les yeux mais ne vit qu’une dague l’égorgeant et deux yeux rouge avec comme bruit ambiant le cri hystérique de l’elfe femelle.
Celle-ci, malgré le choc s’était levée et tenait plus ou moins assurée une rapière elfque.

*Cool, baston !*

Le combat fut bref mais brutal. Le vampire, encore éveillé et excité par l’odeur du sang ne fit qu’une bouché(rie) contre l’elfe à demi réveillée. Effectivement, il s’était un peu amusé avec son adversaire, l’entaillant à divers endroit avant de l’exécuter. Le corps, mutilé n’était plus utilisable.


*Tant pis, une autre fois.*

Epuisé par la montée d’adrénaline subite du combat (qui à dit déloyal ?), il fouilla rapidement les deux elfes et leur campement puis repartit vers le nord.

Il marcha encore un peu, gravissant une colline et finalement, repus de fatigue et heureux, il s’endormit dans sa vieille couverture elfque.

Enfin, les habitants de la forêt purent fermer l’œil.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Déserteur en cavale.
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
42/42  (42/42)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Jeu 29 Nov - 16:55

Voix off:

Ivanov gagne 9 pièces d'or, 3.6 kilos de viande et 60 Xps !!!
Ivanov Tsardin Al'Uile passe au niveau 3 !!!
Il gagne 10 points de vie ainsi qu'un nouveau sortilège !



(Rapport détaillé disponible ici : http://naheulbeuk.kanak.fr/communiques-des-administrateurs-f109/detail-des-evaluations-de-chasses-t784.htm#5100)
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Dim 2 Déc - 16:54

Ça faisait déjà quelques temps qu’un vampire hantait le bois de Glandorn. On ne comptait plus les cadavres et les disparitions. Ce qui avant était un lieu primé pour son calme et sa tranquillité était maintenant devenu un lieu évité par tout le monde. Plus personne n’osait s’y aventurer. Le gibier était devenu prudent, et même les elfes fainéants de ce bois organisaient des tours de garde afin de prévenir une probable arrivée du vampire.
Ivanov lui aussi était arrivé à cette conclusion : à force de sévir dans la région, il avait déclenché un couvre-feu général. Bientôt des battues auraient lieu et il serait difficile d’échapper aux habitants connaissant la région comme leur poche.
Ainsi, il paqueta ses affaires et prit la direction des montagnes du nord. Là au moins, avec la proximité de Gzor, il limiterait les retombées néfastes.
Il marchait sur les sentiers, espérant rencontrer d’infortunés voyageurs mais redoutant aussi de tomber sur des troupes de la milice levé par le conclave des elfes de la région.
Le ciel était clair, l’air frais. Les animaux vaquaient à leurs occupations, les oiseaux chantaient. Quelques corbeaux suivaient farouchement le vampire, se rapprochant parfois mais laissant toujours une portée d’arc d’écart. Sans doutes pariaient-ils sur de la chair fraîche en suivant cet être irradiant le mal.
C’était de gros corbeaux, ceux gavés de chair des cadavres pourrissants des batailles antérieures, repus du blanc des yeux de ceux tombés au cours des combats. Ils suivaient la silhouette noire discrètement, avançant d’arbres en arbre et se perchant aux faîtes des vieux chênes plusieurs fois centenaires. Puis de temps en temps, ils lançaient un croassement solitaire. Et de nouveaux corbeaux répondant présent à l’appel venaient grossir les rangs suivant l’être du mal.
De temps en temps, Ivanov, intrigué par le curieux manège de ces oiseaux, n’y faisait pas vraiment attentions. Certes, ces oiseaux lui étaient vaguement sympathiques mais ça s’arrêtait là. Il n’allait quand-même pas apprivoiser trois corbeaux, même si cela pourrait toujours être utile.
Quand d’une demi-douzaine ils passèrent à plus d’une vingtaine d’individus, Ivanov commença à s’inquiéter. Même s’ils n’oseraient jamais s’attaquer à lui, ces oiseaux allaient finir par le faire repérer. Il fallait donc trouver une solution avant que toute la milice des environs lui tombe dessus.

En haut, les corvidés eux aussi commençaient à trouver le temps long. Voilà une heure déjà qu’ils suivaient cette être maléfique et toujours aucun corps frais à se repaître. Ils devaient trouver une solution. Un jeune corbeau eut une idée ; il en fit part à son chef de groupe qui la rapporta au chef de son clan qui par l’intermédiaire d’un messager avertit le chef de la forêt.
Approuvant le plan, des ordres (des coassements pour l’oreille lambda) furent donnés et un détachement de vingt volatiles partit en éclaireur.
Skrop, jeune corbeau fraîchement émoulu de l’école des éclaireurs noirs partit vers le nord, suivant le sentier qu’empruntait le vampire. De part sa jeunesse, il volait assez rapidement et réussissait à monter presque aussi haut qu’un aigle contrairement à beaucoup de ses congénères.
Son regard embrasant les environs, il ne vit personne, pas un humain à rabattre, pas un elfe stupide (désolé pour le pléonasme) à terroriser ; rien. Ce vampire leur avait flanqué à tous la trouille.
Prenant à droite après le vieux chêne, il remarqua un mouvement près de la rivière : un elfe fou (re…) polluait toute la région à la recherche d’or. Un orpailleur que ça s’appelait paraissait-il. Peu lui en importait, cette elfe ravageait la forêt avec ses produits infâmes à la recherche du bonheur de la pie.
Se conformant aux ordres, il fit demi-tour et de quelques battements d’ailes, il rejoint ses coéquipiers. A peine une minute après, l’escadron s’était reformé et partait vers le pollueur, bien décidé à s’en débarrasser.
Celui-ci, armé d’un couvercle conique, fouillait les cailloux de la rivière, cherchant la moindre paillette dorée qui ferait sa fortune.
Il avait dépensé tout son argent au près d’un alchimiste pour obtenir les produits nécessaires et il ne comptait se gêner pour rembourser son crédit. Occupé, il ne vit pas le groupe de corbeaux lui foncer dessus, becs et serres en avant.
Un croassement l’alerta, et se retournant, il n’eut le temps que d’apercevoir un essaim de corbeaux – ces oiseaux du malheur – lui foncer dessus avant de se jeter à terre, se couvrant la tête de son couvercle. Les oiseaux le frôlèrent, donnant coups d’aile et coups de griffes.
Horrifié, l’elfe cupide prit ses jambes à son cou ; il se releva et partit poussé par la peur la plus primale au sud, poursuivi par une horde de corbeaux fous, piaillant et croassant.

Plus au sud, Ivanov s’embêtait ferme. Rien à piller, pas d’elfe à égorger, pas de marchant à dévaliser. Rien de rien de rien ! Ralgamaziel ! Il ne put cacher son contentement lorsque presque la moitié du groupe de corbeau qui le suivait partit vers le nord, sans doute lassé d’attendre un hypothétique corps à dévorer.
Quand il entendit les cris de guerre de ces oiseaux de la guerre, il comprit : ces braves bêtes allaient servir de rabatteur et ramener tout essoufflé sa prochaine victime.
En entendant les cris se rapprocher et des pas de course affolés, il sut qu’il avait bien pensé. Effectivement, un elfe vêtu de loques et de haillons courrait de toutes ses forces, les yeux exorbités, le visage rouge et en sueur sous l’effort, poursuivit par une horde de corbeaux hostiles. Un sourire se dessina sur le visage lugubre du vampire qui dégaina alors son épée affutée.

L’elfe, harcelé par les corbeaux enragés, crut trouver en ce vampire traînant là son sauveur mais, quand il le vit sourire et pardessus tout sortir son épée, il sut que sa dernière heure venait de sonner.
Tentant le tout pour le tout, il vira à gauche, dans la forêt, espérant semer les oiseaux et le vampire. Mal lui en prit car à peine avait-il pénétré dans le sous-bois qu’une deuxième horde de corbeaux assoiffés de chair fraîche et de sang fonçait sur lui. Il virevolta et constata avec dépit que tous les corbeaux convergeaient vers lui. Changeant de direction, il essaya d’éviter le vampire qui s’avançait sur lui tel la mort incarnée, ses yeux rouges injectés de sang et l’épée au clair.

Ivanov exulta quand il vit le reste de la meute (peut-on zoologiquement appeler ça une meute ?) prendre à contrepied l’elfe fuyard.
Il s’en approcha et alors que celui-ci tentait vainement de lui échapper avec une feinte éculée, il lui planta son épée dans le cœur, l’enfonçant jusqu’à la garde sous les cris de victoire des corbeaux satisfaits : ils allaient enfin avoir de la chair fraîche.
Conscient qu’ils n’attendraient pas longtemps, il fouilla rapidement le corps, nettoya son épée, la rengaina et partit heureux.
Quand il se retourna, le cadavre était déjà recouvert par une montagne des volatiles se battant pour récupérer un bout de viande. Les plumes volaient et les coups de bec fusaient mais ce n’était plus le problème d’Ivanov débarrassé de son escorte.


_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Déserteur en cavale.
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
42/42  (42/42)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Dim 2 Déc - 21:22

Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Lun 3 Déc - 19:21

Le ciel s’était couvert, les nuages venus du nord masquaient le frêle soleil automnal. Une petite brise frisquette soufflait, agitant les feuilles teintées d’orange et de jaune.
Ivanov suivait le chemin forestier sans grande attention, se conformant aux indications de sa carte. Il réfléchissait.


*Qu’est-ce que je vais faire dans les montagnes du nord en plein hiver ? Hanter les mines naines ? Me réfugier à Gzor ? Rejoindre le château ? Et puis comment m’acheter de nouveaux équipements si je suis recherché à Valtordu et à Waldorg ? Comment vais-je refourguer ma viande avant qu’elle pourrisse ?*

Perdu dans ses pensées, il ne s’aperçut pas qu’il était suivit. Une masse sombre suivait discrètement le vampire, se déplaçant souplement et gracieusement de planques en planques [Je pense que tout le monde à deviné qu’il s’agissait d’un elfe…].
Il était fatigué, il avait envie de se reposer et en avait marre de marcher. Il faudrait qu’il achète une monture ; non voler plutôt. Mais le dernier cheval qu’il avait croisé, il avait fini sa vie sous un tronc d’arbre. Il fallait trouver une solution.
Une voix fine et distinguée – quoique pas très assurée – l’interpela vivement :


« - Holà voyageur, où allez vous donc ? »

Ivanov constata avec effroi que perdu dans ses réflexions, il s’était fait encerclé par la milice elfque. Ce qui devait en être le chef l’avait interpelé.


« - Je quitte ce bois pour me rendre dans les montagnes du nord » répondit-il de la voix la plus posée qu’il put.
« - Et pourquoi donc quitter ce bois ; vous avez peut-être peur d’être attaqué par un démon ?
- Des bruits courent mais je n’ai rien vu. Néanmoins, il n’est pas interdit que je sache de quitter cette forêt ?
- Pour des êtres ordinaires certes, mais pour les individus de votre espèce, ce lieu vous est proscris !
- Mais qu’insinuez-vous par là ? » L’elfe, prenant de l’assurance, s’emballa :
« - Il est normal que vous ne craigniez point le démon et que vous n’en ayez vu trace : c’est vous-même qui en êtes ! »

A ces mots, tous les membres de la milice sortirent leur épée et se mirent en garde. Ivanov qui avait observé les alentours n’avait repéré aucun archer embusqué. Il laissa tomber son sac mais garda sa houppelande noire, capuche tirée.
Il dégaina son épée, déclenchant chez les gardes une certaine appréhension. D’un geste sec, il lança sa dague sur celui qui devait être le chef.
La dague vola et alla se ficher profondément dans la gorge du chef, lui arrachant au passage un terrible cri de douleur. Les autres elfes semblaient être paralysés.
Un jeune elfe d’une cinquantaine d’année se rua sur le vampire en criant quelque chose d’incompréhensible – sûrement de l’elfique. Ivanov para facilement le coup et d’une gauche, il l’envoya au sol.
Comme du cristal se brise, les quatre autres elfes attaquèrent simultanément.

*Merde ! Y’en a trop !*

Ivanov laissa tomber sa houppelande et, galvanisé par le courage de ceux qui n’ont pas peur de la mort, il attendit posément, se contentant de frapper rythmiquement le sol de son épée.
Il décapita le premier d’un coup de taille violent et envoya d’un coup de pied valser un second. Les deux autres se concertèrent, tournant autour du fugitif.
L’un attaqua ; Ivanov para et contrattaqua mais il ne put éviter le coup du dernier qui du plat de son épée le frappa à la tempe.
K.O, Ivanov s’écroula.


Swipi le pinson piaillait gaiment. Il aimait bien l’automne, cette saison où les vers de terre sortaient à foison. Il volait tranquillement, cherchant un ver luisant à occire. Là, sur une branche basse, le ver solitaire semblait n’attendre que lui. Il plongea dessus.
Une boule de plumes noire le percuta en plein fouet.

Skrop volait nonchalamment, profitant des courants ascendants et des vents favorables. Son estomac vide criait toujours famine. En effet, les anciens s’étaient délecté des meilleurs parties du cadavre elfique et ce n’était qu’après que les jeune avaient pu manger, se contenant de morceaux de viande de deuxième choix ou de tendons. En plus, il s’était fait chassé par les autres jeunes et avait besoins de nourriture pour assurer sa fonction d’éclaireur.
Il était donc parti tout seul, cherchant la moindre bestiole à chasser. Il avait repéré un ver luisant et depuis les hauteurs du ciel, il avait plongé vers lui.
Quel n’avait pas été son dépit quand il avait vu un stupide pinson lui aussi foncer sur son ver.
Qu’importe, il avait accéléré et sortit les griffes, prêt à éliminer le concurrent. Il le percuta sur le dos, en profitant pour y planter ses serres. Le pinson, tué sur le coup, n’eut aucune réaction.
Skrop était content : plutôt que de se contenter d’un maigre ver luisant, il avait un pinson à lui tout seul pour se régaler. Saisissant sa chance, il le dévora à pleines dents (à plein bec est peut-être l’expression qui sied le mieux).
Repu, il reprit son vol, à la recherche de son groupe.


« - Bon, on est trop loin du village, il va falloir passer la nuit à la cabane du chêne vert avec ce prisonnier.
- Mais pourquoi s’embarrasser de lui ? On n’a qu’à le tuer, on sera plus tranquille…
- Mais l’Ancien a promis une prime à qui rapporterait le vampire vivant. Il va donc nous rendre riche et il n’y aura plus besoins de servir cette milice après. »

L’un prenant les pieds et l’autre les bras, ils se dirigèrent vers la cabane en question, leur prisonnier ligoté avec une corde elfique.
Ils avaient auparavant enterré dans une sépulture provisoire leurs trois coéquipiers et le chef, morts pour la communauté.

La cabane du chêne vert se dressait fièrement à l’aplomb d’une colline boisée de chênes verts – d’où son nom. Elle était bien entretenue et toujours les voyageurs laissaient du bois et de la nourriture pour les voyageurs suivants. C’en était ainsi et cela marchait fort bien ; on n’avait pas encore remarqué de dégradations.
L’intérieur était sommaire mais bien entretenu : un plancher de chêne, une table, deux chaises, un lit et un foyer. La réserve de bois se trouvait dehors. Le feu avait déjà été préparé : le bois placé, les brindilles prêtes à être enflammées.
Les deux elfes pénétrèrent dans la cabane, et après avoir ficelé le vampire à une poutre, ils s’installèrent à table.
Le plus grand des deux – le plus vieux aussi – alluma le feu. Puis ils sortirent leurs provisions ; des sandwichs elfiques : pain, tomates, salade, fromage de chèvre et carottes. Pas bien ragoûtant. Ils discutaient de tout et de rien :


« - Alors qu’est-ce qu’il a donné ton framboisier cette année ?
- Une merveille ! J’en ai rempli un saladier entier. Délicieuses, sucrées !
- Et ton commerce de shampoing, il marche bien ?
- Excellent ! Au début, je refusais de vendre autre chose que du Loréliane ™ mais je me suis laissé séduire : j’ai pris des Illustres ™ ! Au début, je les ai mis dans un coin de la boutique mais ça partait quand même. Alors j’ai augmenté l’espace de vente. Depuis, j’en vends presque plus que du Loréliane ™.
- Moi, avec mon échoppe de vêtement, ça marche pas trop mal. Le vert est prédominant cette année.
- Et pour le concours de tressage de poneys, tu as une idée de qui va gagner ?
- Euh, non, à vrai dire, je n’y ai plus pensé. C’est quand déjà ?
- Dans pas longtemps. Au début des Calendes des Cembres. Cinq ou six jours après
- Mince, je ne serai pas là. Je dois aller à Glarg pour aller négocier un stock de shampoing pour les soldes. Dommage.
… »

[Afin de rester pertinent et de ne pas faire fuir tous les lecteurs, je vous épargnerai les trois heures de discussion elfique suivantes.]


La nuit était tombée depuis longtemps. Les nuits devenaient fraîches. Skrop, le ventre repu cherchait un lieu chaud pour passer la nuit. Il connaissait une cabane là où il y a tous les chênes verts, sûrement y aurait-il des voyageurs cette nuit.
Effectivement, son instinct ne l’avait pas trompé : de la cheminé de la cabane s’élevait une fumée grisâtre caractéristique du chêne. Il aurait un lieu chaud où dormir ce soir.


Le feu achevait de se consumer dans l’âtre. Ivanov se réveilla avec un horrible mal de tête.


*Merde, j’ai mal à la tête. Et pis pourquoi je suis attaché ? Et qu’est-ce que je fous dans cette cabane ?*

Alors il se remémora l’attaque des elfes et il comprit : il avait été capturé et fait prisonnier par la milice qui irait sûrement le juger. Il fallait qu’il fasse quelque chose.
Il se concentra, attira à lui le mana et se mit à former un construc familier pour lui. Celui-ci prêt, il le lança. L’espèce de boule noire vola et dans un éclair blanc, supprima la vie de ces deux elfes.
Maintenant, il fallait se libérer des cordes elfiques. Comment s’en débarrasser ?
Une heure durant, il se tortilla, poussa et mordilla les cordes. Enfin il fut libre. Il était exténué.
Il fouilla les deux cadavres et les jeta dehors. Puis il pilla la réserve de nourriture et, après avoir rassemblé ses affaires, il se jeta sur le lit qui lui tendait les bras.
Un craquement sinistre résonna et Ivanov se retrouva par terre : le lit vermoulu par les années venait de céder sous son poids.
Alors il entra dans une Rage Noire ™ ; il mit à l’abri ses affaires dehors et saisit la hache plantée dans une vieille souche. Méticuleusement, il lamina la cabane, hachant menu murs et planchers.
Quand tout ne fut plus que débris de bois, il les aspergea d’huile et y mit le feu. Ce qui restait de la cabane brûla magistralement.

Ivanov, lui, ayant récupéré ses affaires, mettait le plus de distance possible entre cette forêt maudite et lui.












[Vous ne croyiez quand même pas que je l’avais oublié]








Skrop somnolait à côté de la cheminée, rêvassant quand la porte s’ouvrit brutalement. Deux cadavres furent jetés dehors.
Alors qu’il prenait son envol, une furie émanant le mal sortit de la cabane, prit une hache et saccagea son dortoir. Afin d’éviter tout danger, il était allé se poser sur un arbre plus loin.
Bientôt, des flammes léchèrent les restes de la cabane, jetant dans la nuit des lueurs rougeâtres.


PS: j'espère que vous avez fait bonne lecture XD

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Déserteur en cavale.
Date d'inscription : 07/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
42/42  (42/42)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   Jeu 6 Déc - 21:17

Voix off:

Ivanov gagne 3.2 kilos de viande, 4 kilos de poisson, et 15 pièces d'or !!!
Ivanov gagne 125 XPs !!!


Je dois admettre que je prends plaisir à lire l'histoire de ce fou dangereux. Pour une telle récompense, je devrait faire un rapport, mais j'ai la flemme. Dis le moi par Mp, si tu veux que je le fasse quand j'aurais le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chasse] et [Chasse au trésor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chasse] et [Chasse au trésor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Le Bois de Glandorn-
Sauter vers: