L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Des Gens
Invité
avatar


MessageSujet: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Dim 21 Jan - 15:26

Baboum et son ami Dwälin, un peu déçu de ce qui lui est arriver au bois de N'Talamela, parte à la chasse aux montagnes du nord. Ils s'arrêtent devant une affiche de Waldorg. Il regarde son ami pour voir ce qu’il en pense (ils ont raison ! Faites des pubs !), et continue leur chemin.
Ils trouvent la mine des nains et sentant qu’il ne veut pas revoir sa famille accélère le pas en direction de la montagne noire ou des trolls des montagnes ont construit, il y a plus de 100 ans, une caverne ou personne n’y a mis les pieds depuis longtemps car on dit que personne ne revient de la montagne noire. Mais Baboum connaît un nain qui l’a entendu d’un homme qui l’a entendu d’un elfe qui l’a entendu d’un mage qu’un ermite lui a dit qu’il avait une carte pour s’y rendre mais qu’il devait passer deux épreuves pour avoir la carte.
Mais rien n’arrête un nain déterminer, alors deux nains déterminer… ils continuent le chemin en direction du sud-est vers un village :

« - S’il vous plait ! Pourriez-vous m’indiquer la maison de l’ermite ?
- Ahhh ! Le vieux Guy ! Il habite à cinquante bornes d’ici ! Vous prenez la direction de la taverne et vous sortez de la ville en allant tout droit !
- d’accord ! il se tourne vers Dwälin On s’arrête à la taverne pour boire un coup ! »

Baboum et son ami Dwälin entrent dans la taverne et s’aperçoivent qu’il y a que des ELFES. C’est des elfes de la montagne verdoyante. Ils ont horreur des nains et, depuis toujours, sont en guerre depuis la nuit des temps. D’ailleurs, la réaction fut immédiate. Les elfes attaquent nos pauvres nains assoiffés par ce long trajet. Ils prennent leur hache et attaque les elfes : Baboum assomme un elfe qui dégaine une flèche, une autre lui siffle les oreilles, une autre se plante dans sa barbe. Le nain, fâché par la flèche qui venait de se planter dans sa barbe, pris sa hache et découpe tout ce qui l’entoure jusqu'à que le tavernier hurle :

« - ARRETEZ !!!!!!!!!!!!!! »

Baboum se calme et regarde autour de lui : a part le tavernier et Dwälin, tous les clients sont morts. Il s’excuse auprès du tavernier et prit les morceaux d’elfes et de client, coupe la poire en deux et donne la moitié à Dwälin puis l’autre partit pour lui.
Il sorte de la taverne et continue en direction de l’est vers la cabane de l’ermite.

Au bout de trente kilomètres, ils rencontrent un lutin avec une bouteille remplie d’un liquide vert.

« - Bonjour nain !
- ce mec m’insulte ! Il faut que je lave l’affront ! Oh Gros ! Pour qui tu te prends ! T’es qui pour me parler comme ça ! Wesh !
- il regarde Dwälin Il parle un drôle de langage ! Il regarde le lutin Je m’appelle Baboum et voici Dwälin. Et vous !
- Je suis un lutin ! Tu vois ! Un jeun’s ! Je suis le lutin jeun’s et j’apporte à Guy sa potion de force ! Tu vois quoi ! Mais là, tu vois, j’suis dead !
- (il ne parle pas un langage connue dans la terre de fangh) Si tu veux ! On peux lui amener, on va justement le voir et …
- Grave ! Ça fait plaisir ! Tiens ! Et ne bois pas cette potion ! Ca pourrait te tuer ! »

Le lutin part et laisse nos deux nains continuer leur route vers un point qui devait être la cabane. Mais le point qu’ils voient n’est pas une cabane. C’est un géant endormi sur le long de la route. Ce qui inquiète nos héros n’est pas le géant mais la tas d’ossement éparpiller prés du géant (ce sont des ossements de nain, d’elfes et d’hommes ! Il mange de la chaire humaine). Sur la pointe des pieds, nos nains avancent avec prudence et pose des piéges tout autour du géant au cas ou il essaierait de les manger. Le géant se réveille en sentant l’odeur forte de chaire humaine.

« - Qui me réveille ? Je dormais si bien ! Des nains
- Nous voulons seulement passer. Sans vous ennuyer.
- HA ! HA ! HA ! Je me fiche de tout ça ! Il y a longtemps que je n’ai pas mangé de nain frais ! Un nain au bacon et un steak nain me fait bien envie.
- Ne faites pas ça ou nous déclenchons nos piéges !
- Vous m’avez piégé ! Rien ne peut piéger un géant ! Mais je vais vous croire et je laisse passer qu’un seul d’entre vous !
- Les deux !
- Un et demi !
- Les deux ! Rien d’autre ! Sinon, on a de la nourriture en trop. On peut vous donner le surplus !
- D’accord ! C’est très gentil Baboum tend le surplus Merci brave nain ! En échange, je vous laisse passer et je vous donne cet objet : c’est une corde indestructible fabriqué par les géants. Elle vous sera très utile et un peu de viande pas fraîche d’elfes morts au cas ou.
- Merci et bon appétit !"

Et ils continuent leur chemin en direction de l’est. Quelques heures plus tard, il vit une cabane avec un vieil homme (enfin !). L’ermite tient un bâton orné de symboles et s’approche en les saluant.

« - je parie que vous venez pour la carte de la montagne noire.
- Oui et on a ceci pour vous, il donne la fiole verte.
- Ah oui ! Alors vous avez déjà une partie du puzzle. Mais il vous reste deux fioles à trouver : une fiole jaune et une fiole bleu. La fiole bleue se trouve au bout du chemin à droit derrière ma cabane et la fiole jaune au bout du chemin à gauche de ma cabane. Bien sûr, chaque chemin est parsemé d’embûche comme des piéges, des monstres… Et quand vous aurez trouvé et rapporté les fioles, vous aurez une énigme à résoudre avec les trois fioles. Ecoutez bien : le mélange de deux donne le troisième.
- on verra l’énigme à la fin de nos épreuves ! Je prends le chemin de droite. On se rejoint ici avec les fioles pour résoudre l’énigme. »

Et il partit chacun de leur côté. Baboum prend donc le chemin de droite et avance avec prudence. Il évita de justesse deux immenses haches qui tombe et est attaqué par des gobelins. Il l’assomme et l’emmène à leur tanière. Les gobelins veulent le mettre en sacrifice et manger les restes qui n’auront pas brûlé.
Heureusement, les gobelins étant nuls en nœud, Baboum se détache et tue tout les gobelins qui l’attaquent. Le reste s’enfuient dans toutes les directions (laissons-les ! Ce n’est pas mon but de les tuer ! Prenons les cadavres pour remplir mon sac de viande et continuons vers cet endroit.) Baboum reprit sa hache et continue.
Il arrive vers une grotte ou un monstre mi-lion, mi-femme s’approche.

« - Bonjour nain ! Je suis un sphinx ! Je parie que tu veux cette fiole jaune Elle montre une fiole derrière elle pour cela tu devras résoudre mon énigme :
Tu es le chauffeur d’un carriole bus tu as 3 femmes et 5 hommes à ton bord. Tu as 4 stations à faire : à la première station, 6 hommes et une femme montent et 3 hommes et 2 femmes descendent. A la deuxième station, 5 femmes montent et 4 hommes descendent. A la troisième station, personne ne monte mais 4 hommes et 7 femmes descendent. Voici la question : à la quatrième station, combien d’hommes et de femme restent-il ?

- Oula !!!! Euuhh !!! Et si je me trompe vous me mangez d’après la légende c’est ça, elle répondit positivement. Euuhh !!!!!
(HRPG : cherchez la réponse et chapeau bas si vous trouvez ! ne regardez pas la réponse !!!)
………….
…………
………
…….
………
………..
……………
……………
……………….
Je sais !!! Il reste un seul homme : le chauffeur
- Bravo !!! Voici la fiole !!!
- Yaouhhh !!!! Je me demande ce qu’a fait Dwälin ? »

Et il part en direction de la cabane.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Lun 22 Jan - 20:38

Pendant que son ami avait prit la direction de la droite de la maison du vieil ermitte, Dwälin prit le sentier de gauche, sinueux et très étroit. Très vite alors qu'il marchait dessus, Dwälin vit autour de lui les col devenir plus haut, et finalement il se mit à avancer sur un très étroit sentier bordé de deux immenses falaises. Petit à petit, on aurait dit que celles-ci se transformaient en mur sculptés pas les nains, car ils devenaient de plus en plus lisses.
D'un bon pas, Dwälin continueait sa course, sentant les pièces d'or au termes de sa quête.

**Pourvu que baboum réussisse**

A un moment, le sentier forma n angle droit. Sans s'attendre à ce qui allati arriver, Dwälin continua et se cogna contre une autre falaise lisse qui lui barrait la route. Tout en haut du mur, une sorte de tâche bleue.
Dwälin commença à essayer de monter mais sans prises, personne ne pouvait y arriver. 12 fois il commença l'ascention qui presque toujours se termina par une chute. Quand il commença la 13°, le nain entendit un drôle de bruit derrière lui. Il ne s'en occupa pas, voulant à tout prix attrapper cette fiole bleue.
Le bruit se transforma en raclement de gorge et Dwälin daigna se retourner. Comme il ne voyait rien, il avança jusqu'à l'ange et vit alors une énorme armée de gobelins lui barrer la route. Le plus grand d'entre eux (lourdement armé et très balèze... plus qu'un nain quoi!) s'avança et dit:


-Heu bonjour! Mes hommes vont te découpper en morceaux! Ils m'obéissent et m'obéirront toujours, même si je meure! Regarde: Arrêtez de bouger!!

Les gobelins (deux centaines en tout) arrêtèrent effectivement tout ce qu'ils fesaient

-Pourquoi m'attaquer?

-Je suis le gardien!

-Le gardien de quoi?

-Ben... de ce que tu veux voler!

-Mais qu'est-ce que je veux voler?

-Ben... ce qu'on garde!! Sinon on t'attaquerait pas!!

-Mais je veu rien! et pui si tu sais pas ce que je veux tu peux pas m'attaquer!!

Destabilisé, le chef gobelin se retourna pour réfléchir: il ne comprenaitn pas tout ce qu'on lui disait et ne savait pas s'il devait attaquer. Profitant de l'aubaine, Dwälin attaqua d'un énorme coup de hache sur la tête le chef qui ne fit même pas "harg" avant de crever. Comme il l'avait promi, tous ses soldats continuèrent à faire son dernier ordre: rester immobile.

**Au moins comme ça j'ai la paix**

Dwälin alla voir son problème pour le résoudre et il eut alors une brillante idée. Il retourna sur ses pas et commença à porter la gobelins pour former un escalier avec leur corps.

**Sont débiles quand même!!**

Il peina beaucoup à les empiler mais quand il finit, son résultat était parfait! Raides comme des piqués, les gobelins tenaient empilés comme un château de cartes. Dwälin grimpa sur eux doucement, au risque d'en faire tomber un et pas la même occasion lui-même. Quand il arriva au sommet... la fiole avait disparu!!

-BWWARRGHHH!!! SHLAGEVUK

Le nain vit un troll arriver, l'élixir dans sa main comme une massue. Terrifié car il voyait le moment où il allait se faire taper dessus avec son objectif, Dwälin sauta sur le monstre et s'empara de la fiole tant cherchée. Puis, pour échapper à la colère du monstre, il sauta sur son escalier-pyramide et le dévala le plus vite qu'il put. Le troll tenta de la suivre mais quand il était dessus on entendit des horribles craquements d'os de gobelins par centaines et tout le bel édifice tomba par terre. Le troll mort, Dwälin en proffita pour prendre sa graisse à manger, et peut-être la faire fermenter dans le la bière pour renforcer son goût. Chantant sa joie, il s'en retourna vers là où il était parti, espérant que Baboum avait lui aussi trouvé ce qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Lun 22 Jan - 21:05

VOIX OFF


Baboum le nain gagne 3.0 kilos de viande diversses mais en offre la moitié a son compagnon Dwälin ce qu'il leur fait 1.5 kilos chacun !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Lun 22 Jan - 21:10

VOIX OFF


Dwälin gagne 2.0 kilos de viande de troll et garde tout pour lui Razz mouaha !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Mar 23 Jan - 0:07

Baboum se met à chantonner :

« - les orques à droite et les elfes à gauches
Massacrons dans la taverne
Y en a qui disent que la danse est moche
Mais tous ça c’est des balivernes
Lala lala !! »

Il remarque que Dwälin est déjà arrivé avec la fiole bleue. Il lui montre sa fiole jaune. Les deux nains se mettent à sourire.

« - Alors, vous avez trouvez les deux fioles ? dit l’ermite
- oui ! Et maintenant, on doit résoudre l’énigme que vous nous avez dit au début. Vous pourriez nous la répétez ?
- le mélange de deux donne le troisième. Vous voyez cette porte avec trois trous dans le bois de la porte. Vous devez les installer dans le bon ordre »

Sur la porte, on peut voir : * + *= * (HRPG : le signe * remplace un trou). Baboum réfléchie pendant prés de cinq minutes avec Dwälin. Puis, une lumière s’allume dans son cerveau.

« - C’est une énigme avec les couleurs ! Regarde ! Le jaune, il le pose dans le premier trou, et le bleu, il le pose dans le deuxième trou, donne le vert, il le pose dans le troisième trou. C’est logique !
La porte pousse un grognement et s’ouvre laissant place à une montagne de pièce d’or et sur une table, la fameuse carte tant chercher.
- Wouaaaah !!! Vous allez nous donnez de l’or !
- Maître nain ! Ce n’est pas parce que je suis vieux que je suis devenu généreux. Vous aurez que la carte de la montagne noire ! Tenez et prenez cette caisse de viande pour votre voyage ! Ça risque d’être long, très long !
- Merci, dit Baboum déçu, voyons !! Il déplie la carte, nous aurons trois jours de marche vers le nord !
- Mais faites attention ! Les trolls ont des orques et des gobelins à leurs soldes ainsi que des bêtes horribles ! D’ailleurs, pourquoi voulez-vous trouvez cette caverne ?
- C’est une très longue histoire ! Accompagnez-nous et je vais vous racontez l’histoire la plus caché des nains de ma mine !
- D’accord ! »

L’ermite prit un sac le remplie de nourriture et de pièce d’or ainsi que son bâton (Obligé ! C’est un magicien ! Et les signes sur son bâton le prouvent !). Quelques mètres plus loin, Baboum raconte l’histoire à Dwälin et l’ermite.

« - Il y a longtemps, les trolls et les nains étaient amis. Ils avaient passé un accord disant que les trolls donnaient des kilos de viande en échange de la construction de cavernes pour pouvoir être à l’abri. Mais un jour, un nain tua par erreur toute une famille de trolls. Enragé, les trolls tua les nains et piqua toutes les kilos de viandes qu’avaient les nains. Ce fut un jour classé noir. Pas moins de trois milles nains fut tués dans leur propre mine et six cents kilos de viandes ainsi que des pièces d’or furent volés. Alors, une guerre éclata entre les nains et les trolls. Nous fûmes aidés par des nains sorciers qui embrasèrent la montagne des trolls qui devint noire. Les trolls avaient appelé les elfes et les sorciers pour les aider. Les nains avaient appelé les dragons à la rescousse. Les elfes furent tués très rapidement par les nains, les sorciers finirent brûlés par les dragons mais ils avaient eu le temps d’en détruire beaucoup. Quant aux trolls, ils tuèrent les nains et c’était réciproque. Ce fut un génocide des deux côtés : deux cents milles personnes sont tombés aux combats. On avait subit une très grosse défaite et on rentra tête baissé dans notre mine. Depuis, on a réussit à récupérer l’or mais il y a toujours une montagne de viandes dans leur caverne.
- Quelle histoire ! Mais cela ne nous dit pas pourquoi vous cherchez cette montagne ?
- Je suis un exilé de cette mine ! Et la seule façon de pouvoir se faire respecter à nouveau est de trouver cette montagne et récupérer les kilos de viandes qu’ils ont perdu mais il n’est pas question que je leur donne mes trouvailles ! D’ailleurs, seul Dwälin aura le droit d’y toucher !
- Et moi ?
- Même pas en rêve ! »

Baboum, Dwälin et l’ermite continuent leur chemin jusqu'à un croisement ou ils doivent prendre un choix entre le chemin de droite et le chemin de gauche. Baboum regarde la carte et dit à droite mais quelque chose approche du chemin de gauche. C’est des loups gigantesques qui saute sur l’ermite et le tue sans que les nains puissent réagir. Ils attaquent les loups avec leur hache. Baboum découpe un loup mais se attraper par un autre à qui il découpe les pattes avant de le décapiter. Ils en restaient deux. Baboum lance sa hache et la regarde découper un des deux loups. Le dernier lui saute dessus mais sa hache a une fonction spéciale : le boomerang. Donc sa hache revient et tue le dernier loup.

Baboum prit les corps des loups qu’il ajoute à ses kilos de viande récupérer mais le corps de l’ermite fut enterré par Dwälin et Baboum et ils continuent leur chemin en direction de la montagne et des kilos de viande qui attend sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 28
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Mar 23 Jan - 6:18

voix off :
Baboum recupere 2.3kg de viande.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Ven 2 Fév - 21:20

Après des jours de marche sans anicroches, nos deux nains arrivent devant la montagne noire. Ils voient deux trolls qui gardent une entrée. Mais pour y arriver, il faut traversé un canyon sans fond et ne pas se faire repérer.
Baboum sort la corde du géant et la lance aussi fort qu’il le peut. La corde s’accroche à un arbre de l’autre coté du ravin. Baboum et Dwälin Passe de l’autre coté et se cache derrière des buissons. Ils entendirent l’un des trolls qui dit :

« - Snif ! Snif ! SCHLAGEVUK ! SCHLAGEVUK !
- On non ! Ils ont senti la viande de nos sacs ! On est fichu ! »

Les trolls s’approche et Baboum lance sa hache dans les trolls et un grand combat s’en suivit. Baboum exécute des gestes de judoka et envoya les trolls dans les ravins. Mais cela a suffit à donner l’alerte. Les trolls arrivent un à un et Baboum en tue autant qui sorte. Après un grand combat Baboum récupère la viande pourrie de trolls et entra dans la caverne avec Dwälin. Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’un autre les a suivi. Au moment où les nains entrent, le troisième s’écrie :

"- Baboum ! Vieux frère ! Comment vas-tu ?
- Toi ! Qu’est ce que tu fous, ici ? Mullog !
- Je t’ai suivi quand tu es passé devant notre mine. Tu me dois toujours 15 pièces d’or !
- Ecoute ! Tu auras ces pièces quand je serais mort donc faut pas rêver !
- En tout cas, si tu veux la nourriture des trolls, suis moi !
- Ok ! On te suit mais tu n’auras pas de viande non plus ! Ah oui ! Je te présente Dwälin ! »

Ils avancent dans les galeries prudemment et rencontre plusieurs trolls et orques dans une intersection.

« - Ils sont bêtes ces nains ! Ils croient qu’on n’est pas au courant qu’ils sont entrés dans la caverne !
- Augmenter les tours de garde dans la salle de cuisine ! Il ne faut pas qu’il approche des deux cents vingt tonnes de viandes d’animaux morts.
- C’est vrai ! On s’est pas emmerder à leur voler pour qu’ils nous le volent à leur tour !
Ils partent vers la droite
- Alors les trolls sont aidés par les orques ! Dwälin ! Mullog ! Mettez de la poudre à canon partout ! On va faire exploser la caverne.
- Bonne idée ! Tiens Dwälin ! De la poudre. Pendant ce temps, Baboum ira chercher toute la viande qu’on pourra porter !- Ok ! Laissez moi 20 minutes ! »

Baboum prend la direction gauche et entre dans une salle gardée par une araignée géante. Baboum prit les flèches des orques et lance plusieurs flèches sur l’araignée mais il touche seulement les tapisseries derrière elle ! L’araignée se jeta sur sa proie mais la rate de deux pattes. Baboum a une idée. Il prend un autre arc d’orques et tire sur les tapisseries qui tombe sur l’araignée puis il le finit avec sa hache et attendit qu’elle rende son dernier souffle. Il prend un morceau de l’araignée et part en direction de la porte du fond.

Il prend la direction des trois portes de droites mais c’est des placards à balais. La troisième porte est entrouverte. Il entre et découvrit un parchemin. Il lit à haute voix :

« - L’acte I versets III : Quand les trolls ont conclu un pacte avec les elfes ceux-ci sont devenues malades. Leur peau se changea en une couleur sombre et nauséabonde. Leurs mains laissaient entrevoir des cloques et des pustules. Leurs oreilles se transformaient en oreilles troués et horribles. Leur beauté disparaissait pour laisser apparaître leur nouvelle forme celle des orques. Car quand un elfe donne son âme aux ténèbres, ils se transforment en orque et cela est irréversible. Le mage Fladnag el Canlb. Eh ben ça alors ! J’ai intérêt à faire attention si un elfe passe du coté obscur. »

Baboum retourne dans le couloir et tombe nez à nez avec des orques, Un combat s’en suivit. Les orques donne l’alerte générale et les trolls arrivent de toute part. Baboum prit la baguette de l’ermite et k’utilise vers les ennemis qui éclatent en mille morceaux (bon sang ! C’était un magicien !). Il court en direction d’une porte et l’ouvre à la volée. C’est la cuisine et au fond de la cuisine : les tonnes de viandes pourris des trolls. Il prend ce qu’il peut et repartit en direction de l’intersection ou Dwälin et Mullog l’attendent avec impatience.
Mais un troll berserk et un géant des montagnes du nord lui barre le chemin.

« - Tu ne passeras pas avec ton sac remplit de nourriture. C’est à nous ! On l’a volé légalement.
- Ecoute géant ! Cette nourriture était à moi et ma famille ! Je mérite de revoir ma nourriture.
- Non ! Elle n’est plus à toi ! C’est notre nourriture !
- Bon ! Je vois qu’il n’y a pas moyen de négocier alors … Non ! Tu sais quoi ! Le troll vient de te voler quinze pièces d’or qui traînait dans tes poches ! Franchement cela m’aurait pas plus ! Et toi t’as pas honte de dire que sa mère c’est la plus moche de la caverne.
- Quoi il m’a volé des pièces d’or !
Le troll berserk pousse des hurlements terribles. Mais son plan a fonctionné. Le géant et le troll se frappent mutuellement et le troll berserk l’emporte sur le géant qui tombe sans vie sur le sol avec un bruit sourd mais le troll se tient à un rocher.
- Je ne t’ai pas dit mais c’était une blague !
Il tue le troll avec un seul coup de hache.
- Bon ! Il faut que je récupère mes deux amis nains et on fait sauter cette montagne maudite ! »

Il retourne vers les deux amis et tous trois s’enfuient de la montagne en faisant couler la poudre jusqu’à l’entrée de la montagne. Mullog met le feu à la poudre et ils s’enfuient en prenant la corde du géant repassant au dessus du canyon sans fond et se cachent derrière des rochers. La montagne explose et il reste plus que des gravas. Le chemin du retour est plus tranquille. Ils passent devant la tombe de l’ermite et y laissent son bâton puis il passent devant la mine de Mullog et lui dit au revoir.

« - Baboum ! Si tu veux tu peux revenir vivre dans notre mine vu que tu n’es plus un exilé !
- Non ! J’habite une ville Waldorg et j’y suis très bien mais je viendrais vous voir de temps à autre !
- C’est d’accord je préviendrais notre chef ! A la prochaine Baboum ! A la prochaine Dwälin !
- Salut ! »

Nos nains, fière de leurs aventures, retourne à Waldorg avec la ferme attention d’aller boire de la bière à l’auberge.

(HRPG : J'ai glissé deux personnages de films dans mon RPG les avez vous trouvé Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 28
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Sam 3 Fév - 10:34

voix off :
Baboum récupère ses 2.9 kg de viande.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Dim 18 Fév - 14:47

Sur le chemin du retour, les nains avançaient. Après ces déchirants adieux...

Aaah!! que de pleurs!! on est pas des elfes patate!!

Hum... Après ces adieux sans états d'âmes...

Dis tout de suite qu'on est incapable de sentiments!! On aime l'or nous! D'un sentiment profond et inplacable!

Alors... Après cet épisode de séparation...

Eh!! C'est quand même important pour nous! Faut pas passer dessus comme ça!!

Maintenant tu me laisses finir!! Non mais! C'est pas parceque je suis voix off et qu'on me voit pas que je suis incapable de défendre mon opinion!! Donc. Les nains, tristes de leur séparation...

*SSBBAAAFFFFFFFFFFFFFF*

Yo... Cool... ptwa! *crache ses dents* pas taper... J'ai mal!

On s'en fout tu racontes!!

Mal à la tête!

Notre aventure!!

Mal au nez!!

Tu veux un autre pain dans ta tronche?

Mal aux dents!

Bon bah t'es viré!

Mal à l'amour propre!

Suivant!!!!

Un nouveau narrateur s'approche de la scène et commence à raconter... à narrer, à relater le récit des nains s'aventurant dans la plaine morne et sans fin. Ils avancent joyeusement, chantonnant un ancien chant des mines, et tous guillerets, vont vers leur ville où les attend quelques tonnelets de bière pas fraîche. Ils avancent donc sur le sentier dans la plaine quand...
Quand...
QUAND...
Dwälin trébuche sur un objet inconnu et tombe le nez dans la poussière (whaa quel suspence!). Soudain de mauvaise humeur, il shoote dans ce qui dépasse de la terre avant de s'apercevoir que c'est un objet métallique DORE et de grande taille. sentant l'or sous ses pieds, il commence, avec l'aide de Baboum, à creuser, pour arriver finalement en douze minutes et 46 secondes à dégager de terre un trône en or massif. L'objet devait bien peser 2 tonnes et n'arrivant pas à le pousser et encore moins le soulever, les nains décident d'attendre une charette pour les aider à le ramener chez eux.


-Purée ça vaut une fortune!! déclama Baboum.

-J'aurais même dit deux et demi... répondit Dwälin en riant. J'ai même pas extrait la moitié de ce volume en 12 ans de piochage dans ma mine!! A la louche, il vaut au moins 29ans et 189 jours de boulot... de quoi se payer toutes les tavernes de la terre de Fangh!!!

Il débouche une nouvelle gourde de bière et la partage avec son ami. Puis, chantant leur bonheur, ils s'endorment malgré eux. Pendant le long moment qu'est la nuit, rien ne se passe d'autre qu'un chat happant une souris au loin. Le soleil se lève alors et les deux compères se réveillent. Ils commencent à imaginer divers moyens de ramener le butin sans attendre de caravane qui inévitable tenterait de les faire payer le transport.

-On peut construire une caravane...

-Ou alors un trébuchet...

-Tu sais en faire?

-Ben non... Ou alors on se construit notre château ici et la salle du trône là!

-Avec une ville autour? Mais si on vend pas le trône on pourra pas s'acheter de ville ni de château! Et si on le vend on aura un château sans trône...

-Ou alors on l'enterre? Mais on l'oubliera et d'autres tomberont dessus!

-Mouais... En attendant je l'essaie!

-Attends-moi!

Mais s'asseyant en même temps dessus (il était très large... digne d'un troll), les nains sont pris d'un étrange sentiment... et découvrent avec horreur que le temps semble s'être arrêté autour d'eux. Plus rien ne bouge. aucun brut ne résonne...

-Je crois que je vais descendre.

-Je te suis!

Mais même descendus, le temps deumere stoppé. Des lettres d'or s'affichent devant eux, seul changement dans ce monde immuable.

VOUS ETES PRISONNIERS DE SA MAJESTE LE TEMPS.
POUR TOUTE RECLAMATION, ADRESSEZ-VOUS A SON BUREAU.


-Eh merde... Tu sais où il habite le temps? demanda Dwälin.

-Pas vraiment...

-En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'on a l'éternité pour chercher!Et en attendant, faut trouver de quoi bouffer et boire, j'ai faim moi!!!

Les nains se séparent pour chercher un peu de gibier, et Dwälin a la curieuse surprise de voir tous les animaux figés, ne se débatant pas, mais aussi tout à fait rigides, comme pétrifiés! Il tente de boire à sa go urde mais la bière si bonne s'était transformée en ciment! Dans la plaine, Dwälin prend quand même quelques bêtes avant de retourner voir son ami qui était lui aussi revenu avec des animaux rigides. Dwälin voit alors une montagne très haute qu'il n'a jamais remarqué...


C'est ici que doit vivre le temps! Allons le chercher!!

Mais la route est longue et les nains doivent en route se reposer pour récupérer, sur des herbes hautes coupantes comme des rasoirs tendues comme des lances. A leur réveil pourtant, l'herbe s'est tassée sous leur poid , témoin que mine de rien, le temps s'écoule quand même un peu... Alors ils reprennent leur route venrs le mont qui est maintenant ceinturé de nuages.
Trois jours après ils y arrivent, et le soleil a commencé à descendre, 5 heures sont donc passées. Ils arrivent devant une immense porte de pierres précieuses qui semble vivre au même rythme que les nains. Baboum frappe à la porte et un squelette vient leur ouvrir, leur sussurant:


-Le maître vous attendait... Suivez-moi!

Les décors est grandiose, des millions de livres sont allignés dans uns bibliothèque digne des plus grande cathédrales où des centaines de personnes écrivent frénétiquement dans des ouvrages de cuir. Tous les objets présents dans le monde sont alignés un peu plus loin. Soumis à l'épreuve du temps, certains se dégradent et d'autre perdurent. Puis, Les anins arrivent devant le Temps en personne. Il porte une grande robe rouge sang et son visage est formé de celui de toutes les créatures conscientes, les hommes, les nains, les orcqs, les trolls, les morts... Une lance cotoye un fusil à répétition et un vase en terre cuite fait face à un pot de lumière.

-Vous aimez ma décoration?

-Ca fait pas réel!
dit Dwälin

-C'est le futur les gars! Je suis le temps alors je fais ce que je veux dans mon palais, et même dehors! Enfin... je vous ai pas convoqués pour parler desing

-Il a dit quoi?

-Jsais pas... sans doute un nouveau dieu...

-La ferme!! Je vous ai ammenés là pour que vous m'aidiez. En effet, Dans la bibliothèque de la vie, un scribe est mort hier. J'ai pas eu le temps d'arrêter le temps, le temps que dure sa chute et le temps que je réalise le temps qu'il allait mettre à mourrir, eh ben ce temps-là il était déjà mort. J'ai pas put intervenir à temps.

-Si vous le dites...

-Chaque scribe décrit chaque action de 5 habitans. Et si l'un deux meure, l'histoire est interrompue. Vous devez donc vous sauver puisque votre scribe est mort au moment même où vous vous asseyaient sur mon trône temporel, ce qui vous a catapultés dans ma dimension. Les scribes écrivent vite car ils doivent décrire chaque action de chaque habitant... sans jamais les laisser maître d'eux-même.

-Si vous le dites...

-Votre histoire est interrompueet votre livre perdu, c'est pour ça que personne ne peut le continuer, vous êtes actuellement les seuls maîtres de votre destin. Si votre livre se décompose comme celui d'autres avant que vous ne le retrouviez, vous serez éffacés de la mémoire des hommes et condamnés à errer ici pour l'éternité. Car vous voyez... une fois qu'un livre est terminé, il comence à s'éffacer... et c'est le cas du votre vu que vous n'êtes plus dans votre plan!

-Si vous le dites...

Déjà des épisodes de votre vie ont disparus... dépéchez vous de retrouver ces recueils ou vous deviendrez scribes!

-Si vous le dites...

-Quoi? mais c'est affreux... gratter du papier pour l'éternité!!

Au passage, je vous donnerez mon trône temporel, celui où vous vous êtes assis, si vous récupérez mon sablier à rubis... c'était mon préféré...

-Si vous le dites...

-Dwälin... tu veux vraiment être désintégré dans l'espace-temps?

-Euh... non... enfin... Si vous le dites majesté!!... Baboum, on se sépare! tu cherches le sablier et moi les grimoires!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   Lun 19 Fév - 17:19

Notre cher ami Baboum prend la direction de la porte de gauche et entre mais il s’attend ait pas à voir des milliers de porte. Il pénètre dans un couloir et voit un écriteau : * Couloir des scribes : au bout du couloir vous trouverez la porte de la ronde des heures *

« - C’est là que tu dois aller. »

Baboum se retourne te voit un nain assis fumant la pipe. Il est très vieux et ses cheveux ont viré aux blancs. A coté de lui, il y a une porte avec une plaque en or où il est inscrit : * Scribe n°1081762 pour Baboum, Aristas, Dwälin, Legolas et Franck *.

« - C’est la porte de mon scribe
- Bah ! Ils vont changer l’écriteau.
- Mais qui êtes vous ? Que faites vous ici ?
- Mon nom n’a aucune importance mais sache que tu es dans le couloir des scribes et que je viens du futur. Je sais que tu t’appelles Baboum et que tu cherches un sablier incrusté de rubis. Mais tu ne le trouveras jamais. Je le sais car…
- Vous venez du futur ! Incroyable ! Mais qu’est ce que j’ai fait ensuite ?
- Tu es devenu scribeavec ton ami et la vie a repris son cours normale.
- Il est hors de question que je passe ma vie à écrire des trucs stupides. Je vais essayer la porte des rondes des heures
- Nous l’avons déjà fait !
- Comment ça nous ?
- Je veux dire « tu » l’as déjà fait. Mais la porte ne s’est pas ouverte parce que je n’ai pas déchiffré le code.
- Ah ! Mais comment ça tu n’as pas déchiffré le code ? Qui es tu ?
Baboum brandi sa hache devant le vieux nain
- Bon ! Ca va. Je m’appelle Baboum et j’ai 1585 ans. Je suis toi !
- Quoi ! Mais les nains…
- C’est grâce aux pouvoirs du temps ! Je peux vivre jusqu'à 10000 ans. Bon ! Allons voir cette porte. »

Les Baboums partent en direction de la porte de la ronde des heures. Sur la porte, il est écrit *Trouvez l’heure à laquelle le temps change tout. Dites et entrer* Baboum le jeune réfléchi un instant et dit

« - Minuit, on change de jour, de mois, d’année…
- C’est bon ! On a compris. »

La porte s’ouvre et le vieux Baboum reste sans voix. Ils entrent et découvre une pièce circulaire avec 12 portes. Sur chacune des portes, il y a un chiffre allant de 1 à 12. Baboum sortait de la porte douze. Au milieu de la salle deux immenses aiguilles et une petite aiguille sont installés sur un socle. C’est une pendule géante. Baboum s’approche du socle et remarque une boite avec marqué Windows dessus. Il remarque des lettres. Il appuie dessus.

« - Proposez votre requête !
- Qui c’est ?
- L’ordinateur.
- C’est qui ?
- Je viens de le dire !
- Vous êtes où ?
- Devant toi ?
- Il y a que moi en plus vieux !
- Et la boîte devant toi ! C’est pour les elfes ! C’est la boîte l’ordinateur !
- Savez vous ou est le sablier ?
- Taper sur les touches ?
- C’est quoi ?
- Tape sur les lettres !
- Celle de la boîte !
- Non ! Celle sur tes fesses !
- J’ai des lettres sur les fesses !
- T’as vraiment rien dans la cervelle ! Celle de la boîte ! Bien sur !
- Bon ! Je tape ! Il tape la requête. Alors vous le savez ou pas ?
- La réponse se trouve à 5 heures !
- Merci
- Tape sur les touches
- Ca y est je suis énervé »

Baboum prend sa hache et détruit l’ordinateur. Puis il ouvre la porte cinq et trouve le temps avec son sablier.

« - Nous avons remonter le temps ! Ca doit être au moment ou il l’a perdu.
- Tiens ! Toujours là ! Pas déçu que je sois allé plus loin que moi ! Euh ! Que toi
- C’est ça ! Bon voyons ! »

Le temps range le sablier dans sa commode et s’en va. Puis un drôle de petit bonhomme s’approche de la commode et pique le sablier. La porte se referme et Baboum suit le petit homme jusqu'à un sanctuaire avec des photos d’une femme enlacé par le temps. Cela devait être la femme du temps (Plutôt jolie). L’homme part et Baboum retourne à la porte cinq. Le vieux Baboum montre la direction du sanctuaire. Ils entrent. Mais le sablier n’est pas là. Par contre, l’homme entre.

« -Où est le sablier voleur ?
- Euh ! Je sais pas la femme du temps la prit et s’est enfui avec dans sa chambre, il y a dix minutes.
- Et où est sa chambre !
- Au fond du couloir à droite. »

Devant la porte, Baboum frappe et une voix de cristal lui dit d’entrer. La chambre ressemble à une grotte en cristal. Il n’y pas de lit et aucune fenêtre. Le sablier est enterré dans une stalagmite et la femme se tiens devant.

« - Donnez-moi ce sablier, Madame !
- Non
- Ne me forcez pas à utiliser la violence
- Non, je ne vous le donne pas !
- Je ne tue pas les dames sauf en cas de force majeur comme par exemple si elle est plus riche que moi !
- Comprenez moi ! Mon mari passe plus de temps à admirer ce stupide sablier que moi qui suis si belle, si jolie, si …
- Ca va ! On a compris que vous vous aimez ! Narcissique ! De toute façon, votre mari ne vous regarde toujours pas car il cherche son sablier.
- C’est vrai ! Mais j’aurais cru qu’il aurait d’abord demandé à sa femme !
- Ecoutez ! Je suis un nain et nous les nains on met notre amour dans l’or et la richesse. J’y connais rien en sentiment débile comme l’amour ; C’est bon pour les elfes. Donc, donnez moi ce sablier et On n’en parle plus ! Je suis pressé ! Mon ami Dwälin et moi, on risque la mort ! C’est autre chose qu’une histoire pathétique de cœur ou je ne sais quel truc naze !
- Alors ! Je vous donne aussi une mission ! Tenez voici le sablier ! Aidez moi avec mon mari ! Merci !
Il assomme la femme et s’enfuit avec le sablier.
- Mais pourquoi l’as-tu assommé ?
- Tu le sais très bien ! On n’aide personne ! Il se débrouille très bien tout seul !
- Bon ! Il est temps qu je disparaisse car tu as modifié le temps ! Car chaque action que vous faites modifie l’endroit ou vous êtes ! Bonne chance pour la suite !
- Salut ! "
Le Baboum vieux entre dans le corps du Baboum jeune qui court en direction du trône du temps.

Voix off : Au faites si le scribe est mort comment je fais pour raconter cette histoire

Baboum : Cherche pas tu vas avoir mal à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EX-RP]A la recherche de la Montagne Noire des Trolls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord-
Sauter vers: