L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Arrivée chez les Sahmpooing Illustre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 27
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   Lun 4 Déc - 21:11

Nirë ne dormit presque pas. Elle passa la nuit entre un éveil comateux et un sommeil léger, entrecoupés de ces pensées brumeuses qui montent au cerveau dans les nuits agitées. Plusieurs fois, elle se réveilla d'un court songe en sursaut. La vue de l'elfe noir, non loin, la rassurait quelque peu, avant qu'elle tombe à nouveau dans des phases de songe presque éveillée.
Au petit matin, elle se leva, encore épuisée. Marcha dans la bruime qui montait [j'aime bien la bruime Smile] jusqu'à un petit ruisseau qu'elle savait non loin. Lorsque l'eau glacée l'eut réveillée, elle s'habilla rapidement, et retourna vers l'arbre où ils avaient passé la nuit. Plissava l'acceuillit avec un sourire encore une fois enigmatique pour l'elfe des bois. Sans plus échangés de paroles, ils se mirent en route.
Plissava semblait avoir compris que Nirë n'était pas bavarde, et respectait ce souhait de silence, ce que Nirë appréciait.
Ils avaient à peine marché une demi-heure, et le jour n'était pas encore complétement levé lorsque l'arc de Nirë se mit à briller. Celle -ci se figea, et consentit à briser le silence.

- C'est un signe de reconnaissance de mon Clan. Si mon arc brille ainsi, c'est qu'un (ou plusieurs) Shampooing Illustre se trouve à proximité.

Nirë détacha Tchii de sa ceinture, la lança au sol. Elle posa également sur la terre son carquois et son arc, et vit que Plissava se séparait lui aussi de ses armes.
Nirë commença un chant elfique de son clan, chanta de sa voix légère, incertaine, trop peu habituée à se faire entendre.

Ils sont fiers, ils sont élancés,
Comme les arbres de leur foret
Pur est le Shampooing qu'ils fabriquent,
Les Elfes, du Clan Shampooing Illustre.

Un craqument se fit entendre, puis plusieurs. Enfin, trois elfes tombèrent nez à nez avec eux.
Nirë eut un sourire crispé. Elle connaissait l'un d'entre eux, Bau'ly pour avoir écrit avec lui une recette de Shampooing à l'abricot avec lui.
Le deuxième ne lui était pas inconnu. Il se nommait Ryo'ny, et Nirë avait assassiné son frêre lors de l'hécatombe qui avait été à l'origine de son bannissement.
Nirë ne connaissait pas le dernier, mais lui semblait savoir qui elle était, à la lueur d'inquiètude qu'elle pouvait voir briller dans ses yeux bleus.
Bau'ly prit la parole en premier

- Nirë Shampooing Illustre... la seule elfe capable de revenir dans une foret où elle a fait plus de trente morts parmis les siens, accompagné d'un elfe noir visiblement assassin ou l'ayant été si on en croit sa carrure, et surtout capabe de revenir après avoir envoyé son testament à une elfe noire de près de 2mètres de haut qui dépasse El'Rond en personne !
La dernière phrase somblait etre ce qui dérangeait le plus Bau'ly.
Prudement, Nirë recula de quelques pas. Elle jeta un regard angoissé à l'elfe noir, puis parla.

- Il se trouve que... un concours de circonstances... à fait que je ne suis pas morte et... je...s'il vous plait, il faut que je parle à mon Père.

Ryo'ny s'adressa à elle avec une voix pleine de colère.

- Tu auras mieux fait de mourir plutot que de revenir souiller notre foret. Ta présence même est une insulte à la mémoire de ceux que tu as massacré.

Nirë lança un bref regard à Plissava, qui ne sembla pas s'inquièter des morts auquels l'elfe avait fait allusion.

Bau'ly posa sa main sur le bras de son ami, et lui murmura quelque chose.

- Tout le monde à el droit à une chance, Elfe. Suit moi, je vais te mener à Pat'Apon, Notre Chef Admiré. Je crois qu'il sera heureux de te voir.
Ce n'est pas pour toi que je fais cela. Sache que ta présence m'est tout à fait hostile et que s'il ne tenait qu'à moi, tu pendrais haut et court à cet arbre.
Son regard se posa ensuite sur Plissava.
- En revanche, Elfe noir, il est inconcevable que vous nous suiviez.

Nirë lui lança un regard assassin, et il sembla hésiter un instant avant de déclarer :

-... Certes, l'elfe noir peut venir. Il ne peut pas etre plus dangeureux que Nirë Shampooing Illutre.

Le dernier elfe banda les yeux de l'elfe noir, et le petit groupe partit vers la clairière des elfes du Clan Shampooing Illustre.

Nous passerons sous silence leur long cheminement vers la clairière. Nirë, seule, du faire face aux nombreuses remarques cyniques des elfes, qui faisaient bien attention à ce qu'elle ne puisse pas approcher une seule arme, en particulier Tchii, que l'un des elfes avait mis avec dégout dans son sac.
Enfin, ils parvinrent au célèbre Clan.
Les elfes n'acceptèrent point d'oter le bandeau des yeux de l'elfe noir, et pour toute visite du somptueux clan, Plissava due se contenter de sentir les somptueuse odeurs qui s'échappait des bassines de cuivres. [description du camp dans le sujet crée par Loréliane]
Rapidement, il parvinrent devant le batiment de pierre. Ils furent quittés par les elfes, qui leur laissèrent tout de meme leurs armes. Nirë, avec un tremblement, accrocha Tchii à sa taille. Passa son arc sur ses épaules. Elle se tourna vers l'elfe noir, lui ota son bandeau des yeux. Lui rendit son arc.
Elle frissona, bien que le temps soit ensoleillé. Regarda l'immense porte.
Une porte qu'elle avait franchit dans son enfance, la porte qui la séparait de l'elfe qui était son père, mais qu'elle ne connaissait que si peu.
QUi ne lui avait parlé qu'une dizaine de fois. La plus longue pour lui annoncer qu'elle devait partir. Partir et ne pas revenir. Pas avant longtemps.
ELle lança un regard terrifié à l'elfe qui l'accompagnait. Il paraissait relativement calme, pour un elfe au milieu de plusieurs milliers de représentants d'une race ennemie à la sienne, un elfe qui était entrainé au coeur d'une histoire dont il ne connaissait presque rien.
Instinctivement, Nirë avança d'un pas vers l'elfe noir. Elle-même était incapable de savoir ce qu'elle ressentait. Nirë n'avait jamais comprit qu'il puisse exister un sentiment qui lui permettrait d'apprécier quelqu'un.
Pour elle, les etre vivant étaient des créatures bruyantes, effrayante. Mais pas quelque chose à qui on peut se lier.
Son corp était agité de tremblements incontrolables. L'une de ses mains le leva vers le batant de la porte, qu'elle frappa à trois reprise.
La porte s'ouvrit alors lentement. Intuitivement, la main de Nirë chercha les doigts de l'elfe noir. Leurs mains se joignirent, et les deux silhouettes pénétrèrent dans al salle. La porte se referma juste derrière eux.
Devant eux, la scène semblait figée, comme un tableau.
Sur les marche de pierre menant à l'immense throne en forme du fruit elfique sacré, se tenait effrondrée une elfe noire.
En face, un grand elfe blond essayait de la consoler.
En reconnaissant la silhouette effondrée, Nirë s'élança, lachant la main de l'elfe noir.


- Loréliane ! Que se passe-t-il ? Père ! Que se passe-t-il ?

Suivit alors une longue explication, un long récit. Loréliane, nouvellement Mallzyk, passait de l'un à l'autre, suivant les mots chuchotés entre un père et sa fille.
Enfin, Nirë eut un sourire triste.

- Ma vie n'est plus ici Père. J'ai été bannie. Je dois repartir. je voulais jsute vous avertir de...cela... Je... vous savez quelles informations je désire. J'espère que vous pourrer me les donner. Mais aujourd'hui, je dois repartir. Des choses...m'attendent.

Son regard tomba enfin vers l'elfe noir, seul au milieu de l'immense salle, qui semblait indécis sur la conduite à tenir.
Pat'Apon eut un sourire pour l'elfe noir qui avait tant aidé sa fille.
Il regarda, tristement, Nirë se retourner, murmurer à Mallzyk

- Tu as toujours un choix à faire. Accepte. Accepte de devenir ma soeur. Et vient me rejoindre à Valtordu !
Enfin...le choix t'appartient désormais.

Nirë retourna vers l'elfe noir. Ses yeux regardèrent Plissava longuement, puis elle lui fit signe qu'elle partait.
COmme elle s'y attendait, il la suivi.

Sans plus échanger de paroles, les deux elfes se mirent en marche vers la ville, où Nirë avait tant à faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   Mer 6 Déc - 12:03

Mallzyk regarda s’éloigner Nirë et Plissava jusqu’à ce que la grande porte se referme sans un bruit, alors elle détourna son regard et commença a marcher lentement dans l’immense salle. Elle avait besoin de réfléchir. Pat'Apon, compréhensif, se leva et se dirigea vers une petite porte en or sur le mur derrière le trône.

« Je te laisses remettre les choses au point dans ton esprit, si tu as besoin de quoi que ce soit je serais dans mon bureau durant toute la soirée. J’ai à faire… Tu es libre, n’hésite pas a visiter notre citée que tu peux considérer comme la tienne, le choix t’appartient... »

Sur ce il ouvrit la porte dorée et entra dans son bureau. La porte se referma doucement et Mallzyk se retrouva seule. Elle continua à parcourir la pièce et se laissa aller dans ses pensés. Nirë… vivante…. elle n’osa pas imaginer sa tête lorsqu’elle avait vu Nirë, debout, devant la porte d’entrer. Elle avait d’abord cru a un mirage, effet secondaire de sa chute, mais lorsqu’elle avait entendu la petite elfe sylvain crier son prénom elle ne douta plus. Nirë lui avait dit de faire un choix avant de repartir pour Valtordu…. Elle s’arrêta de marcher au milieu de la salle, face à la porte d’entrée. Maintenant que Nirë était de retour sa réponse était évidente…. Bien sur qu’elle allait accepter de devenir un membre du clan des Shampooing Illustre, bien sur qu’elle désirait devenir une « soeur » pour Nirë… un sourire apparu sur son visage, un sourire qu’elle n’avait pas eu depuis bien longtemps…. Mais il disparu bien vite. Entrer dans ce clan signifiait beaucoup pour elle, bien entendu elle serait une fois pour toute liée avec son amie, mais cela signifierait aussi qu’elle serra considérer comme elfe Sylvaine. Un soupir de lassitude s’échappa de sa bouche… elfe noire, elfe sylvaine , elfe noire, puis encore elfe sylvaine ? Pourquoi tout était si compliqué ?! Elle décida d’aller quérir conseil au près de Pat'Apon. Elle marcha d’un pas rapide et déterminé vers la porte du bureau puis frappa 3 coups secs. La porte s’ouvrit comme par magie. L’elfe sylvain, assit derrière un grand bureau recouvert de paperasse diverses, abandonna ses écrits pour s’adresser d’une voix claire a l’elfe noire.

«Et bien…. Je n’aurais pas attendu longtemps. Que veux tu savoir ? »

Mallzyk lui expliqua son dilemme. Pat'Apon lui fit comprendre par un signe de tête qu’il avait cerné le problème. Il se leva et marcha vers Mallzyk, d’une voix rieuse il dissipa le voile flou qui hantait l’esprit de Mallzyk :

« Ma chère Mallzyk, oublie de suite se problème ! Entrer parmi les Shampoing Illustre ne signifie pas pour toi de devenir elfe Sylvaine… »

La tension en Mallzyk commençait a disparaître.

«….ce serra, certes, une première dans l’histoire de notre clan, mais moi, Pat'Apon, chef des shampoing illustre, accepte l’entrée d’une elfe noire parmi les nôtres ! »

D’une voix tremblante elle s’adressa a l’elfe sylvain.

« je… je pourrait me présenter comme Mallzyk, elfe noire, membre du clan des shampooing Illustre »

Pat'Apon confirma d’un sourire. Voila qui simplifiait tout ! C’était pourtant si simple….. Mallzyk s’en voulu d’avoir été chercher trop loin une solution si logique. Mais au moins c’était fait, tout était clair pour elle. Ces simples paroles échangées lui avaient été d’une grande aide. L’elfe noire fixa les yeux clairs de Pat'Apon et lui annonça d’une voix soulagée.

« Je souhaite devenir Une Shampooing Illustre »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Démiurge Sadomnipotent
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   Lun 15 Jan - 15:55

Pat'Apon regarda longuement l'elfe noire, laissant le silence mettre la décision de Mallzyk à l'épreuve. S'abstenant de parler, il ne pouvait cependant priver les elfes qui évoluaient à l'extérieur de cessé de chanter. Le bruit caractéristique des flacon de crital s'entrechoquant, des cris, des rires, tout semblait à la fois très lointain de leur préocupation et très près de leurs oreilles.
Voyant que Mallzyk semblait déterminée, Pat'Apon eut un léger sourire, ne laissant que très peu apparaitre ses émotions, tendit que Mallzyk semblait au comble de l'exitation. Inclinant légèrement la tete, il lui indiqua une minuscule porte de bois. Ils la franchirent l'un à la suite de l'autre, puis Pat'Apon la referma minutieusement. La pièce dans laquelle il s'engagèrent était étroite, encombrée et sombre. Des étagère, plusieurs tables à traiteaux couvertes de divers objets, le tout semblait presque miteux en comparaison à la magnificience du camp. l'endroit était cepandant d'une propreté irréprochable. Pat'Apon slaloma entre les tables, et saisi une importante pile de vétements en tissus vert foncé. Il s'approcha jusqu'à Mallzyk, et lui colla entre les main l'immense tas, repartant à travers la pièce, saisissant une autre pile de tuniques, beige cette fois, puis se baissant pour attraper, tout en bas d'une armoire, une minuscule boite.
Un regard vers le sac, déchiré, de l'elfe noire, lui arracha un sourire et il saisi une sacoche noire sur la table la plus éloignée. Il revint vers l'elfe noire, puis déclara.

- Voici tes tenues de membre du Clan Shampooing Illustre. Tu n'es pas obligée de les porter, mais si tu daignais le faire, cela nous rempliraient d'honneur. Je ne conseille toutefois de les porter tant que tu séjourne ici.

Il reprit les tuniques des mains de Mallzyk, et les enfourna dans le sac noir. Il saisi alors la petite boite, et en sortit un fin instrument d'argent.

-Voici un marqueur de notre clan. La règle veut que tu l'applique sur chacun de tes vétements, de cette manière.

Il saisi entre les longs doigts le poinçon d'argent et l'appliqua sur l'épaule gauche de la tunique de Mallzyk. Une lueur se fit, tendit qu'il marmonnait trois mois en elfique ancien, et une broderie apparue sur le vétement de l'elfe noire, comme si elle avait toujours était cousue à cet endroit.

-Il me semble que Nirë y arrive sans instrument, mais... je t'avoue que tu devrais plutot parler de ce genre de technique à ma fille, bien qu'elles soient souvent peu recomandable.

Mais son sourire montrait que malgré son obligation de la bannir du Clan, Pat'Apon était quelque part fiere de sa fille, qui ne suivait pas le destin qu'on lui avait tracé.

Il fourra le poinçon dans son coffret, et le coffret dans le sac. Sur une étagère, il attrapa encore un kit de shampooing de la marque shampooing illustre bien entendu, qu'il ajouta au sac.
Il sortit alors de la pièce, mallzyk sur ses talons, au sens propre du terme.
Revenus dans le hall, Pat'Apon contourna son throne, et sortit de sa poche un flacon en verre, tout à fait ordinaire. Il le frappa de ses doigts, scultant le verre à l'aide d'une simple lumière rouge, et la fiole devint le flacon le plus fin et le plus recherché que Mallzyk eut jamais vu.
Il se dirigea vers le présentoir central, contenant le dernier shampooing de son clan, une subtance presque vivante, colorée, envoutante, entre le liquide et le gazeux. Il plonga lentement la fiole dans le liquide, et la ressortie pleine. Avec un sourire complice, il l'enfoui dans al sacoche noire qu'il tenait toujours à la main. Il se rendit ensuite jusqu'à son throne, et sortit un arc en bois d'ébène du coffre qui était derrière. Il le marqua du signe shampoing Illustre, puis le tendit à l'elfe noire, en compagnie du sac.
Puis, sans plus de cérémonie, il lui dit précipitament

-Les nouvelles que Nirë m'a ammenée sont alarmante. un jour, je devrais lui révéler ses vraie origines...mais je ne suis pas encore prèt. Son ton changea alors, et il prit celui du Chef d'un clan, foird et impénétrable.
Normalement, une cérémonie devrait avoir lieu, mais ej n'en ai pas le temps. prends ces objets, fait en bon usage.
Si tu en a envie, remplis la mission que je te confie pour notre clan. prends le temps qu'il te faudra.
Tu dois retrouver l'elfe nommée Nirë Shampooing Illustre il prononça ce nom comme s'il ne le connaissait pas pour lui demander le pentacle qui à réussi à créer cette magnifique couleur de cheveux. Oui, sublime...vraiment... Retrouvez cette elfe je vous prie.
Mais avant, séjournez quelques temps ici, le peuple vous attends pour se réjouir de votre arrivée...

Puis il racompagna l'elfe jusqu'à la porte, l'ouvrit et murmura

- Et si vous la voyez...je vous en prie, vérifier qu'elle va bien.

Puis il referma la porte, laissant mallzyk seule au milieu d'une foule en délire, prete à feter n'importe quoi, meme l'arrivée d'une elfe noire. De longs jours de festivités s'ensuivirent, de longs jour ou pat'Apon ne sortit pas de sa demeure, au grand étonnement des membres du clan, habitués à le voir participer à leurs fetes, où shampooing et liqueur de framboise coulaient à flots.

[dsl pas inspirée aujourd'hui]

_________________
Je suis Judge Dead, LE MAÎTRE DU JEUUU!... Zut, pas mon texte ça... Ah!

Craignez moi, pauvres mortels, car je suis le Démiurge, le Créateur du tout et du néant, le glas de votre mort sonne, je suis LE MAÎTRE DU JEUUU! ... Bizarre ça sonne un peu comme l'autre texte...
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   Mar 16 Jan - 10:44

Quatre jours étaient passés depuis que Mallzyk avait été acceptée en tant que membre du clan des Shampooings Illustre. Il devait être vers 11 heures du matin et pour la 3ème fois l’elfe noire se réveilla face contre terre, et corps engourdi… Elle se redressa à l’aide de ses bras, se mit à genoux et attendit quelques minutes le temps que tout redevienne clair dans sa tête. Quelques flashes lui revinrent… fête… cris…danses...feux…musique…des pluies de framboise….elfes hystériques…. baignades au lac… posages de vêtements ici….

**raaaah.. ‘lésinent pas sur la liqueur de framboise les bougres….**

Les jours précédents n’avaient étés que transes et folies. Les elfes, qu’ils soient noirs ou sylvains, adoraient par-dessus tout les festivités et avaient pour habitude de trouver des raisons de faire la fête pour n’importe quel événement. Que se soit une récolte de framboise particulièrement bonne, la découverte d’une nouvelle espèce de plante, ou encore, comme c’était le cas ici, l’entrée d’un nouveau membre parmi eux. Mallzyk se releva doucement et épousseta la terre qui s’était collée à ses vêtements alors qu’elle était a terre pendant elle ne savait combien de temps…. Peut être 3 heures… peut être plus… elle avait perdu la notion du temps dès la 1ere nuit de fête. L’elfe noire regarda autour d’elle, apparemment elle n’avait pas été la seule à abuser des boisons elfiques… partout des elfes sylvains étaient affalés dans l’herbe, plus ou moins réveillés, plus ou moins conscients. Un peu loin elle aperçut un elfe de dos occupé à tresser des fougères entre elles, il semblait très concentré… Mallzyk s’approcha de lui et se rendit compte que l’elfe avait les yeux fermés et dormait tout en tressant… de temps en temps les mots «bois dorés», «Lembas », « dame » sortaient vaguement de sa bouche. Mallzyk laissa là l’elfe somnambule et partit a la recherche de quelqu’un qui pour lui dire dans qu’elle partie de al citée elle se trouvait. Tout en marchant elle médita, malgré le mal de tête, à propos de son futur départ. Car elle le savait bien elle devrait bien un jour ou l’autre quitter ce lieu paradisiaque et repartir à l’aventure, qui d’ailleurs, commençait réellement à lui manquer. Elle s’était, sans s’en rendre compte, naturellement dirigée vers le palais du Chef des Shampooing Illustre. Elle monta les marches sans hésiter, frappa à la porte et l’ouvrit. Elle n’était pas revenu en ces lieux depuis que Pat'Apon l’avait accepté parmi les siens. Le grand elfe ne se trouvait pas sur son trône, Mallzyk alla alors frapper à la petite porte derrière le siège royale. Comme elle s’y attendait personne ne répondit. Elle se retourna et se laissa glisser le long de la porte. Assise ainsi elle patienta quelques instants. Pat'Apon ne pouvait être autre part que dans cette pièce, de toute façon elle entendait vaguement des bruits de plumes crisser contre du parchemin derrière la porte. Elle demanda d’une voix quelque peu empâtée si elle pouvait rentrer. Aucune réponse ne se fit entendre… Pat'Apon ne désirait réellement voir personne et Mallzyk pensait en connaître la raison. L’image d’une petite elfe blonde aux yeux vairons lui vint à l’esprit. Elle se releva d’un coup. L’envie de revoir Nirë l’envahie, il fallait qu’elle la voit maintenant, elle devait la retrouver. Elle ouvrit la porte d’un coup chercha des yeux le Grand elfe. Il était assis à son bureau occupé à écrire une longue lettre. Il leva les yeux vers elle et ne sembla pas du tout surpris de sa soudaine entrée malgré le fait qu’il ne l’ai pas prié d’entrer.

« Je….je dois partir là maintenant, merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je ferais honneur à notre clan je vous le promet. Et je retrouverai Nirë… et puis euh »

Elle s’arrêta de parler consciente de son impolitesse. Ses joues sombres foncèrent honteusement.

« Enfin… voila je tenais a vous prévenir de mon départ. Merci encore pour tous vos présents…et puis ben à la prochaine hein »


Elle afficha son grand sourire niais habituel et se précipita vers la grande porte du palais sans même refermer celle du bureau. Pat'Apon la regarda filer de son regard impénétrable, mais, un petit sourir pu se lire sur ses lèvres. Il soupira, marmonna une sorte d’incantation et la porte de son bureau se referma toute seule. Il resta droit sur sa chaise quelques instants, comme plongé dans d’étranges pensées, puis retourna a ses paperasses.

Mallzyk, tout en marchant d’un pas vif, vérifia qu’elle n’avait rien oublié. Sa nouvelle sacoche était pleine de provisions offertes par les elfes sylvains, ainsi que d’autres présents typiquement sylvains, comme par exemple de fioles de shampoing et autre produits de beauté. Son arc et son carquois étaient bien posés sur ses épaules. Elle passe devant un des nombreux coin d’eau présents sur le territoire des shampoings illustres et s’y arrêta pour remplir ses gourdes. Son reflet lui apparu et elle pu alors voir a quel point la tunique qu’elle abordait était classe [niiiark] Elle se releva fièrement et reprit sa route convaincue d’avoir penser a tout. Elle prenait la direction de l’ouest. En chemin elle croisa quelques Shampoiing illsutres, elle en profita pour leur faire ses adieux. Mais arriva un moment ou elle ne croisa plus personne, elle était enfin arrivé à la frontière du territoire des shampoing illustre. Elle ne se retourna pas et s’enfonça dans les bois avec comme seule idée en tête : arriver le plus rapidement possible àValtordu, seul lieu ou elle avait une chance de retrouver Nirë.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [combat]   Sam 20 Jan - 16:58

Partant sur le chemin des montagnes avec son ami, Dwälin rencontrèrent une elfe noire sortant du bois. Il prit envie au nain d'aller lui botter le ***, et sans hésitation, le fit 3 fois avant que l'elfe se retourne, le frappant d'une flèche dans sa jambe. Il l'attaqua alors de toutes ses forces et pour sauver son honneur...
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   Sam 20 Jan - 17:57

HRPG : [On est en zone pacifique mon coco ! niark pis je precise que si j'avais eu à repondre à ton mess j'en aurais pas vraiment eu envie...enfin c'est un choix ^^ mais un mess de 3 lignes apres un de 60 ca ne le fait qu'à moitié...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée chez les Sahmpooing Illustre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée chez les Sahmpooing Illustre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Le Bois N'talamela-
Sauter vers: