L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Croisement de destinée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fye
Invité
avatar


MessageSujet: Croisement de destinée.   Dim 3 Déc - 13:58

La hache fendit l’air et s’abattît sur la tête du serpent la tranchant nette en deux. Fye tendit la main et mit l’animal mort dans sa besace. Depuis trois jours qu’il parcourait ce désert, il n’avait pas trouvé autre chose à se mettre sous la hache que des serpents et quelques scorpions. Reprenant sa marche, le nain se remit à penser à ce qu’il avait vu …


(Flashback : ) Le nain s’était encore une fois levait aux aurores afin de satisfaire son envie d’explorer la plus grande étendue possible de territoire. Il était donc sortit de waldorg sa fidèle hache à la main et avait pris son pas de course afin de se rendre au plus vite au lieu qu’il avait décidé de visiter: le désert des plaintes.
Alors qu’il avait parcourut une distance raisonnable et qu’il arrivait en vue des collines d’Altrouille, il aperçut au loin un nuage de poussière. Plissant les yeux, il distingua un cheval qui galopait en direction de la forêt de schlipack. Sur son dos était juchés deux elfes dont l’un deux ne semblait être autre que le maire de waldorg. Par respect pour celui-ci et parce qu’il avait autre chose en tête, le nain s’était retenu de les attaquer. Il s’était contenté de contempler pensivement cet étrange équipage puis, lorsque celui-ci avait disparut dans le lointain, il c’était remit en route pour enfin arriver à destination.


( Retour dans le présent : ) Malgré la banalité de cette histoire, Fye ne cessait d’y repenser. Quelque chose en cette scène avait retenu son attention, sans qu’il ne puisse pour autant dire quoi. Toujours plongé dans ses pensées, le nain releva la tête. Le désert s’étendait à perte de vue et bruissait de nombreux bruits attestant de la présence des créatures qui y avait élu domicile. Le soleil couchant se reflétait sur le sable est donnait à la scène l’apparence d’un gigantesque brasier. Sachant pertinemment que le désert n’allait réellement se réveiller qu’une fois la nuit tombée, Fye accéléra le pas afin de retourner à son camps.
Même s’il y parvint sans trop de mal, c’est-à-dire en ne tuant que 3 ou 4 créatures, la nuit était déjà tomber lorsqu ‘il aperçut la barricade de bois. Cette barricade de bois entourait une oasis naturelle que le nain avait choisit pour repère. Le sol était tapissé de cailloux plats qui bloquaient le passage à tout serpent qui aurait voulu profiter de son sommeil pour l’attaquer. Des arbres apportaient de l’ombre à une petite source qui sortait des entrailles de la terre et s’évaporait juste après avoir touché le sol. Le nain avait posé son tonneau de bière sous cette source afin que ça boisson favorite garde un semblant de fraîcheur ( * Bah oui vous ne croyiez tout de même pas que j'allais boire de l’eau ! * ). Fye étant originaire des montagnes du nord, il avait mit un certain temps à s’habituer à l’étouffante chaleur de ce lieu et sans son tonneau de bière il serait certainement mort de soif. Posant son sac sur le sol, le nain s’assit afin de contempler le ciel. C’était une nuit sans lune et l’obscurité régnait, ce qui ne gêné pas le nain qui, sans avoir la vision d’un elfe ( * Encore heureux !!! * ) était tout de même habituait à l’obscurité des mines. De nouveau perdu dans ses pensées, il perçut soudain le rougeoiement d’un feu qui s’élevait dans la nuit. Prenant sa hache, il se mit en route pour voir ce que ça pouvais bien être.

Citation :
La boule de feu lancée par Vladostuu s’écrasa sur le tas de bois qu’avait amassé ce dernier. Un grand feu jaillit au milieu du désert offrant une lumière qui rompit l’obscurité pesante de la nuit. Vlad sortit de sa besace trois kilogrammes de viande de toutes créatures pour les faire cuire. Il les pris en main et tendit son bras nu dans le feu ardent. Un sourire sadique résultait de la douleur des flammes sur le visage du vampire. Depuis longtemps fasciné par le feu comme le prouvent ses compétences en pyromancie, il aime régulièrement se faire lécher le bras par cette chaleur incroyable. Une fois sa viande saignante, il retira son bras et mit de coté son repas. Un sort de soin aux brûlures du huitième degré aura suffit à rendre comme neuf son bras. Une fois cela fait il avala le plus silencieusement possible ses trois kilogrammes de viande afin de récupérer des forces.




La piste le mena jusqu’à un feu de camps devant lequel un vampire semblait avaler l’équivalent de trois kilos de viande. Restant en retrait, il l’observa jusqu’à ce que celui-ci se lève et reprenne sa route. Intrigué par la présence d’un tel personnage en ces lieux perdus, le nain le suivit en prenant bien garde de ne pas se faire repérer. Le vampire parcourut un petit bout de chemin, puis s’arrêtant soudain, se mis à tracer un drôle de dessin sur le sable.

Citation :
Vladostuu se sentait vif et fringant comme lors de ses dix mille ans, il repris sa route au pas de course, sans même se reposer, en direction de l’inconnu. Le désert était … désert, aucune matière où planter son épée, Vlad ne reviendra sans doute jamais dans cette zone de la Terre de Fangh pour chasser. Histoire de ne pas rentrer bredouille notre vampire tenta un sortilège très puissant et épuisant qu’il n’était pas sur de réussir : un sort d’invocation. Il avait entendu cela à une conférence de vampires nécromanciens il y a longtemps.

Il mit cependant si longtemps à finir son œuvre que le nain décida de s’absenter pour allé chasser un peu. Il s’éloigna et trouva un peu plus loin, au pied d’une dune un groupe de gobelin qui se disputaient en désignant du doigt un cadavre de serpent.

" A moi, à moi !! " pinaillaient t’ils.

Afin de mettre tout le monde d’accord, le nain saisit sa hache et fondit sur eux. Pour des gobelins, les assaillis réagirent assez vite mais la faible résistances qu’ils opposèrent ne suffit pas à les sauver. Satisfait d’avoir enfin pu se détendre après cette journée de longues méditations, Fye récupérât toutes la viande qu’il put récupérer et repartit voir où en était le vampire.


Se recachant derrière sa dune, il put constater que l’adorateur de Khornettoh avait terminait son étrange dessin mais ne se trouvait plus sur les lieux. Craignant d’avoir raté le spectacle, le nain fut soulageait de voir le vampire revenir de drôles d’herbes à la main. Celui-ci les posa au centre du dessin puis s’asseyant en tailleur commença un étrange rituel.


Citation :
Il restait maintenant le plus dur : la demande d’invocation à l’élémentaire. Le seul que Vlad savait faire venir était celui de feu. Il s’assit à terre, en tailleur, marmonnant une formule.



Au bout d’un certain temps, et au grand ravissement du nain, un oiseau de feu apparut de nul part. Le vampire sembla lui tendre quelque chose ressemblant à un œil puis dans une explosion disparut.
Lorsque la fumé fut dissipée, le nain assista à quelque chose d’incroyable. Sur le sol où traînait le vampire inanimé, le dessin se mit à briller. Des rayons de lumière s’élevèrent dans le ciel en suivant les contours du pentagramme puis soudain se réunirent en dégageant un flash aveuglant. Quand le nain pu revoir de nouveau, il constata qu’une créature massive était apparut et portait un regard protecteur sur le vampire évanouis. Soudain, le sable se mit à trembler et une multitude de vers plus ou moins grands apparurent. Saisissant sa hache, le nain se prépara à se battre car il n’aimait pas trop qu’on s’attaque à des gens évanouis, tout vampire que cela pouvait être. Cependant les vers ne semblaient pas avoir d’intention belliqueuse mais plutôt une tâche définit. Ils se mirent au travail et se trémoussèrent tant et si bien qu’ils réussirent a faire disparaître le dessin ayant servit à l’invocation parmi le sable. Il se réunirent ensuite devant l’invocateur et attendirent on ne sait quel destin funeste. S’éloignant discrètement, Fye pris le chemin de sa planque.

Citation :
Réveil pénible, il faisait jour désormais, le traçage au sol et l’herbe de folle-vie avaient disparu mais le sacrifice de son œil n’avait pas été vain, une multitude de vers plus ou moins grands attendait à ses pieds en rang tel un régiment. Vlad les tua tous afin de se nourrir les jours à venir mais son intention se porta sur cette massive créature postée quelques mètres plus loin. Un monstre à quatre pattes de cinq mètres de haut, à la peau aussi épaisse qu’elle donnait l’impression d’une cuirasse et si lisse qu’elle reflétait les rayons du soleil. Elle avait une queue pourvue de pointes avec au bout une dégénérescence osseuse qui faisait de son extremité une masse redoutable. L’animal semblait vif et rapide et sa tête était aussi cuirassée avec deux cornes frontales et une sur le museau. Les dents qui sortaient de sa mâchoire prouvaient le régime carnivore de la bête. La créature vit son maître debout et s’approcha de lui afin de soutenir de ses cornes les mouvements fébriles de Vlad. Ce dernier monta péniblement sur le dos de l’animal dont il pouvait être fier. Il le baptisa phoenix en hommage à l’oiseau de feu qu’il traduisit en sa langue par : Gléovan.


Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque Fye se réveilla. Il se servit une chope de bière bien fraîche et sortit de son antre afin de prendre l’air. Il marcha un petit peu et pu ainsi constater en apercevant au loin une étrange créature portant sur son dos un être à demi évanoui que son aventure de cette nuit n’avait pas été que pur fiction. A demi soulagé, il repris la direction de son oasis.

Il put ainsi constater que poussé par la soif, un groupe de créatures ressemblant a de grosses salamandres avec des dents avait bouleversé ses habitudes nocturnes et s’était lancé dans une opération commando pour récupérer son point d’eau. Le nain dégaina son arme et poussant son légendaire cri se lança dans la mêlée :

" Nom d’un elfe !!! "

Cet échauffement matinal lui ayant remit les idées en place et apporté une appréciable quantité de nourriture en plus, le nain pris sa décision. Il avait enfin trouvé ce qui le tourmenté et savait comment y remédier. Il détruisit sa palissade pour que les créatures puissent de nouveau accéder à leur eau. Ce geste de compassion effectué, le nain ramassa ses affaires et partit d’un pas décidé vers waldorg !


( ** Je trouvais plus sympas de reprendre le texte de Vladostuu pour faire un parallèle avec mon histoire. Néanmoins si ça gêne je l'éditerais ce rp pouvant aussi se lire sans les citations ^^. ** )


Dernière édition par le Lun 4 Déc - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Croisement de destinée.   Dim 3 Déc - 15:09

VOIX OFF mode[on]/of

Fye, notre nain aventureux, gagne 3.1 kilos de viande diversse pour l'originalité de son rp !

voix off mode on/[of]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Croisement de destinée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Le Désert des Plaintes-
Sauter vers: