L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
» 2000 ----- 0
Dim 28 Oct - 14:34 par Zaeseth Helimond

» Les gobelins squatteurs de moulin
Sam 27 Oct - 20:32 par Zaeseth Helimond

» Bonne année 2018
Lun 22 Jan - 20:11 par Zaeseth Helimond

» Baldin, journal des mines
Ven 15 Avr - 14:46 par Baldin

» Centres d'intérêts de Mliuej
Mer 13 Avr - 9:31 par Modimus

» Achats possibles chez Zomblaf
Mer 13 Avr - 9:19 par Modimus

» Achats possibles chez Murgol
Mer 13 Avr - 8:11 par Modimus

» Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies !
Lun 11 Avr - 20:17 par Zaeseth Helimond

» Neydrill le malsain
Jeu 31 Mar - 21:01 par Baldin

» Cocardasse, fine lame à priori(+Journal de bord)
Dim 21 Fév - 13:40 par Modimus

Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Les retrouvailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 29
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Les retrouvailles   Sam 2 Déc - 23:06

C’est exténué qu’ils arrivèrent au château de Gzor. Vladostuu et Aden ne furent pas déranger par les sentinelles, quelque sort de dissipation auront suffit à rendre fout les gardes. La porte du château était grande ouverte comme si leur venue fut attendue. Rien n’avait changé deux mille ans après sa dernière venue, l’entrée dans le domaine du sorcier menait à un immense hall plein d’étagères garnies de grimoire ancien ou de bocaux dans lesquels macéraient d’étranges créatures gélifiées.

Nous devons faire vite dit-il en s’adressant à Aden nous ne pourront passer que deux jours dans ce château après cela il me faudra me rendre à Valtordu pour suivre les élections je ne sais toujours pas qu’y s’est présenté. Je m’y rendrais seul, je mettrais moins de temps en planant je pense que deux jour sans utiliser de PM sera suffisant pour en emmagasiner assez. Vous garderez Gléovan durant mon absence.
Gzor nous attend probablement dans son antre suivez moi.

Le château était d’apparence extérieur assez usé par le temps et les batailles des montagnes du nord mais son intérieur continuellement renouvelé par les darkelfs (seule créature du chaos ayant un sens de la décoration) était charmant répondant parfaitement à l’attente démoniaque d’un seigneur du mal.
Aden semblait subjugué par l’intérêt que porte Gzor à l’entretien et au paraître de son domicile mais lorsque que l’on est condamné à vivre pour l’éternité l’importance du logis est une chose importante pour l’équilibre mental malheureusement à ses débuts d’éternité se fut un échec pour Gzor, sa folie se caractérisa par le massacre des elfes. Les pauvres…c’est long l’éternité surtout vers la fin comme dirait des proches … à Gzor (admirez le jeu de mot associé à la référence^^)
La compagnie arriva devant la porte de l’antre de Gzor, une porte simple, rien qui ne laissait penser la présence d’un être surpuissant et pourtant cette puissance se retentissait rien que dans le caractère du vampire. Il hésita longuement à tourner la poignée. Pétrifié il n’eut pas le courage d’entrer et cela malgré toute sa détermination.
Soudain la porte disparut ne laissant que la poignée dans la main de Von Theorçyn et une voix grave se fit entendre du fond de la pièce sombre.

Entres !!!!!!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Démiurge Sadomnipotent
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Dim 3 Déc - 9:43

La pièce dans laquelle ils pénétrèrent était parfaitement ronde, et plongée dans la pénombre, comme toute antre de sorcier qui se respecte.
Les deux silhouettes, l'une grande et élancée, l'autre petite et large, restèrent un instant médusés devant la pièce qui se dressait à présent devant eux.
Les murs étaient entièrement lisses, et il était impossible de distinguer la jointure entre les dalle qui avaient servi à les fabriquer.
Au sol, s'étalait un magnifique tapis de poussière, les orcs n'ayant pas de capacités particulière pour le ménage.
Les murs étaient comme il se doit recouverts d'immenses rayonnages, remplis d'immense grimoire reliés plein cuir. Une aura étrange s'élevait de leur tranche, comme un avertissement. Sur le sol poussièreux, se dressait également six bureaux de pin, que Gzor utilisait à tour de role, en changeant lorsque celui où il travaillait était trop encombré.
Chacune des tables ainsi disposées formant un cercle concentrique avec les précieux rayonnages, était entièrement recouverte. Rouleau de parchemin, plume cassée, grimoire éventrés, ouverts, déchirés, où au contraire précieusement placés au centre afin de leur éviter la chute. Fioles de cristal, ingrédient soigneusement disposés au centre de mince feuillets de papier, balance de cuivres, creuset d'argent. Le sol, au côté de ces bureaux, était recouvert de parchemin froissés, de fioles brisés et autres témoins de gestes de mauvaise humeur. Des objets qui semblait clamer, au cas où les visiteurs ne l'aurait pas compris, que le Sorcier de Gzor...il fallait pas le faire chier !
Le-dit sorcier était d'ailleurs présent, encore plus imprésionnant que tout ce qui l'entourait. Il était assis à un dernier bureau, encore plus monumental que ceux disposé sur les pourtour de la pièce.
Fais d'une seule pièce dans un immense chène, taillé par une tribu de Drows avides de pouvoir et d'argent. [d'ailleurs, cette tribu avait très mal fini, puisque le jour du payement, au lieu des 3000 pièces d'or, Gzor leur avait envoyé 3000 Piètre Orcs, prétextant que les elfes avaient demandé 3000 PO, et qu'il avait immédiatement compris qu'il s'agissait de ses Piètre Orc qui garde dans un coin de son chateau, et puis ensuite... SBAAAAF d'accord d'accord, je continue -_-Donc, nous en étions..au bureau] Entièrement recouvert, lui aussi, de paperasse, de fioles et autres artefacts de Magie, en son centre tronait une lanterne, unique source lumineuse de la pièce, qui projetait une lueur rougeatre à travers le verre soufflé qui la formait.
Assis derrière cet imposant support, sur uen simple chaise de bois, dont la banalité renforçait l'importance de celui qu'elle supportait, se tenait le tristement célèbre Sorcier.
Le Sorcier était d'autant plus imposant que son apparence était des plus simple.
D'une taille moyenne, les cheveux blancs coupé courts, une petite barbe taillé en pointe, une peau pacheminé, revetu d'une simple bure verte [vu sa tête de Père Vert...], sans fioritures, broderies ou autres. Il était mince, et avait une expression vive. Personne n'aurait pu deviner, avec sa simple description, qu'il s'agissait du plus Grand Seigneur du Mal.
Pourtant, lorsque l'on se trouvait en face de lui, il était impossible de l'ignorer. Ses yeux, d'un gris impénétrables, était incernables et effrayant.
Quelque chose dans son expression, dans sa façon de fixer les nouveaux venu, était extrèmement charismatique, si bien que quiquonque se trouvait face à lui pour la première fois était tout bonnement pétrifié, partagé entre une envie de s'enfuir en courant et de s'agenouiller devant lui.
Le sorcier de lança pas un regard aux deux silhouettes face à lui, mais il s'adressa à la plus grande d'entre elle de sa voix grave.

- Il me semle que cela fait longtemps que je ne vous ai point vu entre mes murs, Sir Von Theorçyn. Où en sont vos aspirations maléfique ?
Etes vous enfin pret à poursuivre l'admirable quete de Kornettoh ?

_________________
Je suis Judge Dead, LE MAÎTRE DU JEUUU!... Zut, pas mon texte ça... Ah!

Craignez moi, pauvres mortels, car je suis le Démiurge, le Créateur du tout et du néant, le glas de votre mort sonne, je suis LE MAÎTRE DU JEUUU! ... Bizarre ça sonne un peu comme l'autre texte...
Revenir en haut Aller en bas
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 29
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Dim 3 Déc - 12:48

Vladostuu retira son épée de son fourreau pour la laisser à l’entrée du bureau comme pour signifier le pacifisme de sa venue et se mit à genou devant mon maître. Voyant qu’Aden ne savait pas comment agir devant le sorcier, les nains n’étant pas habitué à faire preuve de servitude, le vampire le frappa derrière les rotules pour le faire s’agenouiller de force et pris la parole :

Tesin glanus arfact ploum garf Gzor !
Deux milles ans après ma dernière visite je vois que vous vous portez toujours aussi bien à ma grande joie et cela malgré notre passé mouvementé. Je suis revenu afin de faire revivre le régiment des immortels d’antan. J’ai appris la mort des autres commanditaires, j’en est déduis que j’étais le dernier et avant que ma fin vienne aussi, je veux rendre gloire à kornetthoh et à l’empire du chaos en faisant renaître la suprématie du mal sur la terre de fangh. Vous me ferez le plus grand honneur de me reprendre sous vos ordres et vous promet la création d’une armée suffisante pour faire connaître aux forces libres ce qu’étaient les batailles aussi légendaires que Zoug Amag Zlong.


La voix de Vladostuu résonnait dans la pièce dans laquelle Gzor se tenait les mains jointes un léger sourire aux lèvres.

J’aimerais vous présentez cet individu, un nain, il désire passer un pacte avec vous afin de servir les forces du mal à nos cotés. Et si vous acceptez de lui donner l’immortalité vous lui ferez le plus grand honneur qu’il puisse avoir, pour qu’afin il puisse intégrer le régiment des immortels et m’aider dans ma quête. Nous sommes près à vous ramener toutes les matières premières nécessaires à l’obtention de la vie éternelle. Je vous conjure d’accepter nos requêtes et de nous donner la force de rendre gloire aux dieux du chaos.

Gzor, les yeux fermés, semblait concentré sur les dires du vampirese retraçant à l’esprit les croisades épiques sur les terres de fangh à dos de dragon ou autre morshleeg. Et Vlad ne savait pas si Gzor voudrait finir le travail commencer il y a longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Démiurge Sadomnipotent
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Dim 3 Déc - 21:24

Cela fait bien longtemps que j’attends le retour de mes armées, mais entre les morts et les déserteurs il me reste très peu de fidèle de l’ancien temps et un élan de motivation de votre part montrerait l’exemple à ces orques dénué de combativité. L’esprit de ce nain semble tiraillé sous plusieurs facettes mais toujours attiré par l’argent la gloire et le combat je pense qu’il peut être une créature de confiance. Il m’a l’air assez robuste et si vous estimez qu’il à sa place dans le régiment des immortels j’accepte de lui donner la vie éternelle mais ils vous faudra me rapporter de quoi réaliser ce sortilège puissant

-un os de mangeur de chaire humaine
-une fée de shlipack
-Une écaille de gorgauth
-L’aura d’un Ent banzai

Je pense avoir le reste dans ma chambre royale.
Mais avant toute chose je veux passer avec le nain un pacte de sang

Gzor sortit une petite coupelle de son tiroir qu’il posa sur son bureau. Il se concentra sur le creux de sa main où paraissait une importante cicatrice. Celle-ci se rouvrit délicatement laissant couler dans la coupelle quelque gouttes de sang pour après de refermer comme si de rien n’était.
Le sorcier tendit la coupelle à Aden.

_________________
Je suis Judge Dead, LE MAÎTRE DU JEUUU!... Zut, pas mon texte ça... Ah!

Craignez moi, pauvres mortels, car je suis le Démiurge, le Créateur du tout et du néant, le glas de votre mort sonne, je suis LE MAÎTRE DU JEUUU! ... Bizarre ça sonne un peu comme l'autre texte...
Revenir en haut Aller en bas
Aden Ddu'r Fran
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 52
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Ajoint du maire de Valtordu
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Lun 4 Déc - 20:19

" Bonpour les objets nécessaires à me rendre immortel ça devrait coller j'ai ça chez moi je pense. Euh ... vous ferez gaffe grand maître Gzor mais vous venez de saigner dans la coupelle là, faites attention c'est dangereux surtout en ce moment en plsu il y a eu une journée récemment sur ce genre de maladies la journée du Sidattention un truc comme ça en tot cas c'est pas super extra de s'ouvrir la main. Quoi ? Ah euh moi aussi je dois ... ? Et pourquoi ? Pour vous prouver ma loyauté ? Bon bah euh hum hum ... c'est que Grand maître ... bon bon d'accord je me dépêche ..."

Après moultes hésistations et rélexions, Aden prit une décision et sortit sa hache qu'il venait d'éguiser ( pas de bol) il retira son gant droit et délicatement s'entailla la main en diagonale puis pressa le poing au dessus de la coupelle, les deux sangs se mélangèrent. Gzor espuissa un sourire, Aden retroussa légèrement les lèvres et tout à coup fut prit d'une douleur incroyable à la mai droite, il re garda sa cicatrice qui brillait d'une lumière jaune orangée et la plaie se referma aussitôt. Le nain compris que cette cicatrice il la garderait jusqua la mort puis sa retournant, il regarda la main de Vladostuu et y vit la m^me marque, il regarda le vampire et dit :

" Merci de m'avoir prévenu Monsieur le maire, allez donc gagner vos élections je vous donne ma voie de mon côté je prendrai soin de votre Gléovan et ferai connaissance avec mon nouveau frère de sang. "

Alors que Vladostuu Von Theorçyn tourna sa cape vers son épaule se retourna d'un même geste et quitta pièce sans oublier de saluer bien bas le maître Gzor, Aden Ddu'r Fran entamma la conversation avec ce deriner :

" Alors comme ça , ça fait un bout de temps que vous glandé ici ...."

(Le vampire ferman la porte n'en entendit pas d'avantage)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les retrouvailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord :: Château de Gzor-
Sauter vers: