L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 27
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-   Dim 26 Nov - 11:03

Nirë se doutait que la ruse qu'ils avaient utilisée pour quitter le camp ne durerait pas éternellement. Rapidement, les demis-elfes auraient l'idée de pénétrer dans la tente du chef... et constaterait le massacre.
Plissava était très faible, et semblait encore en proie à un désordre intérieur. Nirë, qui connaissait bien ce sentiment, s'efforca de la soutenir tout en le suppliant de tenir bon, au moinx jusqu'à ce qu'ils atteignent Framboise. Nirë entendit les demis-elfes crier et se mettre en route alors qu'ils atteignaient l'endroit où Framboise les attendait en se reposant. Nirë aida l'elfe épuisé à monter sur le dos du cheval, puis murmura à l'oreille de la monture


- Je sais que tu es encore épuisé...on l'est tous...mais il faut filer...quittez la foret... Puis nous nous dirigerons vers N'talamela...
En contournant Schlipack...cela est plus prudent.

Elle monta ensuite aux côtés de l'elfe noir. Ses yeux se fermaient presque de fatigue, mais Elle tint bon, et dirigea Framboise droit vers l'ouest, car elle estimait que al frontière de Schlipack était plus proche de ce côté. Bientot, ils quittèrent la foret, longeant le Lac de Zblouf. La nuit était tombée pendant qu'ils étaient dans la foret et se battaient contre les demis elfes, et Nirë estima qu'il devait être près de 3 ou 4 heures du matin.
Contourner Schlipack par l'ouest ralongeait énormément le chemin pour le bois de N'talamela, mais ils n'avaient pas le choix. Nirë espéra que les demis-elfes, sans commandement, n'aurait pas l'idée d'aller leur couper la route alors qu'ils se dirigeait vers le pacifique Bois où vivait sa famille.
Nirë se demanda si loréliane l'attendait bien là bas, si elle avait réussi à entrer malgré son statut redouté d'elfe noire. Elle ne doutait que peu. En effet, l'elfe noire avait tout les attribut d'une elfe sylvaine, bien qu'elle ai confié à Nirë ne plus vouloir faire partie de ces elfes des Bois. Nirë était persuadée que Loreliane se sentirait chez elle au milieu de son Clan.
Son regard tomba sur les Bras de l'elfe noir, toujours accrochés à sa taille, toujours endormi. Et lui ? Serait-il accepté ? Nirë n'avait plus beaucoup d'influence chez els Shampooing Illustre...
Nirë laissa ses pensées divaguées jusqu'aux première lueurs de l'aube, alorsqu'elle atteignit les Terres sauvages de Kwzprtt, après avoir traversé le fleuve Elibed. Nirë apperçu un massif d'arbres au loin, où elle décida de s'arrèter...si toutefois des demis-elfes ne se cachaient pas àl'intérieur. Elle fit repasser Framboise au pas quelque dizaine de mètres avant, arma son arc et s'approcha lentement. Personne.
Le lieu n'était peut-etre pas idéal, mais ils avaient tous besoin de repos avant de repartir vers N'talamela.
Plissava dormait d'un sommeil profond que Nirë n'osa pas perturber. Elle descendit et porta tant bien que mal Plissava jusqu'a un tapis de mousse, au pieds d'un immense Hetre.
Nirë se laissa tomber sans force à coté de lui, et s'endormit avant d'avoir pu prononcer Framboise.
Elle se réveilla quelques heures plus tard. L'elfe noir dormait toujours, ausis se leva-t-elle sans bruit. Elle se sentait en plein forme malgré le peu d'heure qu'ele avait dormi. Framboise, après avoir grignoter l'herbe verte autour de lui, dormait paisiblement. Elle ne le dérangea pas, sachant que les chevaux avait un sommeil très léger.
Elle attrapa son arc, son carquois, sa sacoche, et sortit du bouquet d'arbre, bien décidée à chasser. Elle marcha quelques minutes, ce demanda ce qu'elle pourrait attraper dans cette immensité herbeuse. Enfin, elle entendit un bruit qui emplifiait et venait de la droite. Elle s'immobilisa, brandit son arc.... et vit rapidement une créature approcher, qu'elle ne pouvait encore identifier. Elle tira une flèche dans sa direction. Celle-ci rata sa cible assez largement. Elle tira deux autres flèches sans plus de résultat. Elle commença à paniquer, devant cette créature qui fonçait sur elle sans dévier sa course. Elle lança une ultime flèche qui se planta dans l'antérieur de l'animal, alors qu'elle avait visé le dos massif. Nirë frotta ses yeux. Une sorte de brume s'agitait devant son regard. Maladroitement, elle sortit Tchii, et la sauta sur l'animal. La réception fut douloureuse, et Nirë grimaça. Elle planta tout de même sa dague dans le dos du sanglier, étonnée de pouvoir encore se servir de l'arme alors que le danger des demis elfes était à priori écarté. Elle se redressa, regarda alentour si des demis-elfes semblaient approcher...sans résultat. Elle découpa alors la viande, perplexe, se demandant quel danger la guettait. Elle revint directement au bouquet d'arbre, rangea la viande, sentit ses doigts, ses jambes faiblir.


*je crois que je suis encore très fatiguée... très très fatiguée...*

Ses pensées brumeuses n'allèrent pas plus loin, et elle s'écroula sur le sol, à l'endroit exact où elle avait dormi à peine une demi-heure plus tot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-   Dim 26 Nov - 16:38

Plissava s'éveilla finalement un long moment après que Nirë se soit rendormie, aux alentours de midi lui semblait-il. Le soleil bas dans le ciel illuminait la vaste étendue sauvage d'un halo doré, doux et chatoyant, et les hautes herbes resplendissaient sous le pâle ciel d'hiver. Chaque chose semblait distincte, découpée du reste du monde. Le regard de l'elfe pouvait distinger de lointains reliefs au nord; il entendait mille bruissements infimes dans la terre et sentait tellemtn d'odeurs à la fois qu'il ne parvenait pas à les séparer ni les distinguer. L'esprit clair et maître de son corps, il fit le bilan des années d'occupation subies. **Mon maître était donc si présent que ça dans mon esprit? Il m'atrophiait mes sens contre ma volonté? Qu'ai-je donc raté dans ma vie... Il faut repartir! Je ne suis plus que médiocre mage et sans doute moins discret qu'avant mais mon esprit ayant retrouvé son calme je puis maintenant l'utiliser dans sa pleine fonction et recourir à mille nouveaux stratagèmes!! Il m'a laissé des séquelles, irréparables je crois bien. Ma peau n'a pas retrouvé son doux teint d'ivoire de sa création... Mais c'est sans doute mieux comme cela, j'ai un avertissement permanent sur les conséquences de mes actes. Je n'avais pas dû bien réfléchir avant d'avaler l'âme de mon ennemi. Je suis libre!!**Plissava se leva, se débarrassa de sa robe noire, vestige de sa formation et courrut les bras dans le vent, en extase devant la quirielle de sensation nouvelles s'offrants à son corps meurtri par les années sombres. Au sommet d'une menue butte, il se laissa tomber en arrière, contemplant le ciel de ses yeux nouveaux. Il prêta ensuite l'oreille aux bruits l'entourant, il les trouvait presque assourdissants. Empli de ces nouvelles sensations, il s'en retourna voir l'elfe et le cheval, s'assit en tailleur auprès de Nirë et passa sa main dans ses cheveux d'or, méditant et laissant la félicité le prendre entièrement. Il prit la main de l'elfe assoupie afin de sentir son coer battre de concert avec le sien.Il l'embrassa tendrement et la maintint sur son coeur tout en décompossant les odeurs lointaines qui l'assaillaient: une fleur tardive ouverte, douze être pensants marchant d'un bon pas, leur tuniques sales, un peu de sang, les restes d'une potion de dégradation... Et plus loin, la forêt de Schlipak, l'odeur des êtres pensants de plus en plus obsédantes... Lorqu'il put entendre les demis-elfes il comprit le danger imminent et sortit de sa méditation. Il revêtit sa robe, réveilla doucement Framboise et porta délicatement Nirë sur le dos de son cheval, réussissant à ne pas la sortir de son someil. Il la plaça devant lui et fit galoper Framboise vers le bois pacifique. Face aux chaos du voyage, Nirë s'éveilla et prit presque instinctivement le contrôle de Framboise, permettant à Plissava de tirer quelques traits sur leur poursuivants. Ayant pleine conscience de ses nouvelles possibilités sensorielles, il transforma l'eau de sa gourde en 3 flèches de glace,n'ayant plus de flèches dans son carquois, et les tira, corrigeant légerement la trajectoire des traits d'opale afin qu'ils filent droit dans la tête des demis-elfes. deux d'entre elles explosèrent. Les poursuivants fuirent quelques minutes ralenties, tentant de réssuciter les cadavres clairement rafraîchis. La distance entre l'ennemi et les elfes s'accroissait rapidement, Framboise filant comme le vent, et les fuyards firent halte au sommet d'une coline bien dégagée et visible, entourée de quelques arbres. Ils allumèrent un feu après avoir tendu des cordes à la base des arbres, se munirent d'armes, Nirë saisissant Tchii et Plissava se contentant des flèches qu'il sculptait. Dans leur intelligence modérée, les demis-elfes ne tardèrent pas à voir le campement et ricanèrent avant de charger comme des bourrins. Face à tant de stupidité, Plissava et Nirë eurent un regard complice et attendirent que les chevaux au galop trébuchent sur le piège tendu. Une fois tous au sol, meurtris par leur chute, les elfes les achevèrent sans peine, après mois d'une minute de combat, peu héroïque il est vrai... Mais un ennemi un peu plus futé que les autres était resté en retrait, et partit au triple galop vers le sud. Plissava tira une flèche, mais celle-ci, taillée à la hâte, dévia de sa trajectoire et s'abattit à une douzaine de mètres du déserteur. Hors de portée et étant muni d'un cheval respectable, il était inutile de le prendre en chasse. Les elfes découpèrent la viande de leurs assaillants et reprirent la route vers l'est, au pas cette fois. Le soleil déclinait, et les herbes séchées par le froid mordant devenaient rousses, puis, au fait et à mesure que l'horizon montait et que le soleil descendait à son nadir. Le coucher de soleil fut rouge comme le sang qui avait coulé, et les cavaliers le contemplèrent comme un pacte scellé devant l'éternité du cycle solaire. **Je n'ai jamais tant tué qu'aujourd'hui, alors que je ne suis plus assassin... Le sort est rude parfois, mais c'est sans doute le prix à payer pour un présent comme celui devant moi...**(des fois, ne vaudrait-il pas mieux que je ne pense à rien?)Entre chien et loup, le duo arriva en vue du bois pacifique de N'talamela. A la lisière de la forêt, une chouette tomba transpercée. Une fois dans la forêt, il ne faudrait plus commetre aucune bavure, telles étaient les consignes claires et légitimes de Nirë. Profitant d'être hors de portée du clan Illustre, les elfes partagèrent les provisions acquises tout au long de la journée.


Dernière édition par le Dim 26 Nov - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 28
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-   Dim 26 Nov - 18:58

voix off
Nirë gagne 3.2kg de viande

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-   

Revenir en haut Aller en bas
 
replis stratégique, sommeil, [chasse], sommeil -_-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Terres Sauvages de Kwzprtt-
Sauter vers: