L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Mer 22 Nov - 22:04

Arrivée en vue de la forêt maudite de Schlipak, Framboise ralentit le pas, accentuant le déjugement de ses pieds. A quelques mètres de la zone potentiellement (et même à coup sûr) dangereuse, le cheval s'arrêta: les branches basses de la forêt touffue ne permettaient pas de passer chevauchant, et Nirë et Plissava durent continuer à pied. Le cheval avait aussi besoin de repos, ayant marché toute la nuit et n'ayant pas dormi depuis presque deux jours. Les elfes lui firent encore faire quelques foulées jusqu'à ce qu'il puisse dormir à l'abri de tout danger. Les branchages entrelacés des arbres millénaires alourdissaient l'athmosphère et la lumière du soleil disparaissait presque totalement une dizaine de mètres après le couvert des arbres. Les cris stridents d'animaux toujours nocturnes et les coassements des corbeaux avilissaient cette forêt qui sans malédiction aurait pu être certes luxuriante mais beaucoup moins sinistre et obscure que ce qu'elle était. Sous l'ardente végétation, le soir semblait succeder à la nuit et la nuit au soir sans altération. Les arbres au troncs énormes semblaient s'être torturés pour atteindre la voute feuillue. Mais la majorité d'entre eux avaient abandonné la course, ayant pris le temps de grandir ou était arrivés trop tard, et se contentaient des maigres rayons qui passaient la première barrière végétale. Au sol s'étendaient fougères et herbes rampantes blanchâtre, n'ayant pour subsister que l'ombre éparse des couvertures superieures. Là quelques rares bêtes sans ailes ni pattes tentaient de trouver un gibier avant de mourrir de faim. Le bruissement infini de la plaine était ici réduit à un silence pesant qu'éttoufaient les feuilles en décomposition. Les insectes ne grouillant que très peu, la forêt semblait morte. **Comment peut-on avoir un campement ici?** s'interrogea Plissava.
Ayant pris bien soin de Framboise, les elfes s'aventurèrent dans le calme apparent de la zone silvestre d'un pas léger, qui contrastait avec la lourdeur de chaque chose. Voyant un tas de feuilles s'agiter, Plissava y mit la main et attrapa un énorme serpent à la base du cou. Celui-ci mesurait 8 pieds de hobbit de long et trois poils de pied de hobbit d'épaisseur. Les dessins jaune ivoire formaient sur son corps des carreaux qui aurraient bien fait dans la cuisine de Nirë, mais celle-ci ne se rendit même pas compte de la trouvaille, pourtant une avancée magistrale dans la qualité de vie elfique. Plissava étrangla le serpent, avant de prendre sa viande dans son sac et son venin dans une des nombreuses fioles de verre épais qui étaient partout dans ses poches de robe de jais d'assassin.
**Comme j'aurais dû récuprer mes habits de chasse dans la feuille de tieul!! Enfin... au moins je suis discret!!** Une fois l'opération effectuée il fit à nouveau attention à la marche et ne put discerner que toujours la lourdeur insoutenable du lieu. N'osant briser le silence presque total il chuchota télépathiquement
-Sais-tu comment nous allons trouverce que nous cherchons?
Devant l'abscence de réponse de sa camarade il se dit que l'insctinct les guideraient bien, si ce n'était pas la raison. A ce moment, il remarquaune odeur suspecte sur sa gauche. Ne voulant inquiêter Nire, il proposa ue raison falacieuse lui permettant de s'éloigner. **Que peut bien faire une potion de dégradation dans une forêt où personne n'est sencé vivre?? Sans doute un oubli... Mais pourquoi débouchée? Ca me turlupine...** Le nez ouvert à toute sensation, Plissava se rendit au plus près du lieu d'où l'odeur provenait. Il s'arrêta à quelques mètre du lieu cherché, intrigué: l'émanation de la potion venait de toute vaste zone au sol. Prévenant un éventuel danger il grimpa à l'arbre le plus proche et retint sa respiration pour mieux entendre. Il perçut au bout de quelques secondes ce qui lui semblaient être un chuchotement. Il sortit son arc et le banda avec une flèche d'ébène et visa l'endroit d'où venait le chuchotement. Qui cri d'agonie se fit ouïr et Plissava se déplaça dans les branchages jusqu'à avoir vue sur le corps du demi-elfe agonisant. A ces pieds une plante orange clair d'une rareté extrème. Plissava préleva la moitié des racines racines de la plante pour ne pas la tuer et le pistil de la fleur qui semblait d'or. Un autre petit pot de verre épais renferma ces précieux trésors. Le demi-elfe continuait à geindre, et Plissava lui ôta la flèche de son buste, l'achevant ainsi. Il sortit ensuite son long couteau éfilé et trancha ce qui était commestible dans cette créature. Ensuite, il recouvrit le cadavre de feuilles mortes et inspectant son travail il recula.

AAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!

Hurla Plissava lorsqu'il tomba dans le trou creusé par la potion de dégradation. La chute avait été douloureuse, et après deux essais infructueux l'elfe comprit que les parois lisses et solidifiées du trou d'une dizaine de mètres de profondeur ne pourraient être franchies. Quelques instants plus tard, on put entendre des voix venant de la surface. Redoutant des demis-elfes, Plissava se camoufla. Puis, deux têtes parurent en haut du trou.

-Je te dis qu'elle est tombée là-dedans!
-Et moi que c'était pas la voix d'une elfe!
-Ben si, sinon pourquoi elle aurait crié?
-C'est un elfe qui st tombé là... ou un homme. Dommage qu'il fasse si sombre.
-Tu sais, ça existe les sorts de magie!!
-Quelle belle phrase!! en attendant, passes-moi le grimoire!!

Plissava redoutait d'attendre, son sort d'invisibilité ne fonctionnerait plus longtemps.

-Alalah!! Tu sais jamais où tu ranges tes trucs!! Laisses-moi chercher.
-Non, c'est bon, je l'ai.
-Alors... c'est un sort d'illusion ou de thermodynamie, lumière?
-J'aurais dit de feu...

La couverture invisible de Plissava disparut.

-T'es pas dégourdi dis donc!! J'aurais déjà trouvé!! Dans le feu j't'ai dis!!
-Nan... Là! Illuminer un esprit ombragé, ça doit être ça... je le lance!

Lancé sur Plissava, ce sort fit sortir de sa torpeur le maître assassin de Plissava, Il prit ainsi de l'importance dans la raison de l'elfe et put parler librement.

-Euh... c'était pas ça...
-J't'avais dit dans le feu!!!
-j'ai un an de formation en magie, et toi deux jours, alors j'ai raison!!
-D'un autre côté je doute fort que ta raison marche, si elle est aussi efficace que ton sort!!
-Laisses-moi du temps. Quelques secondes plus tard... C'est bon. Illumination stellaire.

Dès que le sort fut lancé correctement, Plissava se retrouva à découvert.

-Eh!! Mais c'est l'assassin qu'on cherche!! T'es en retard dis donc!!

Plissava se souvenait effecivement de l'assassin chevauchant le vent qui s'était tué, empalé sur un arbre, suite à une collision avec un rapace de taille. Il fallait maintenant prendre rapidement une décision. La voix du maître assassin sortit de la bouche de Plissava:

-Oui, je testais vos dispositifs de pièges. Un peu léger ma foi... Qui tomberait dedans?
-En attendant, t'as un contrat à remplir, alors commpe t'es en retard, viens sans discuter!
-Me parlez pas comme ça!! dit le maître menaçant les demi-elfes de son arc.
-OK t'énerve pas!! Prend cette corde!
-Je n'ai pas besoin de ceci pour me sortir de ce guêpier.

Le maître employa un sort de lévitation que Plissava ne connaissait pas, daidaignant la corde offerte.

-Ah ben ça... En 15 ans de cours de magie j'y arriverait pas dit un demi-elfe médusé.
-Normal, vous êtes incapables!! rétorqua la voix du maître
-C'est vrai qu'on nous dit toujours qu'on peut pas nous confier de mission correcte...
-En attendant viens!

Plissava, se faisant passer pour le mercenaire payé par les demis-elfes, se rendit au camps des ennemis. Là, le chef l'acueillit

-Bon, en retard, mais j'efface ça si tu récupères cette Shampooing Illustre. Sans l'abimer, bien sûr.
-C'est pas un contrat, ça!! Je suis payer pour tuer, pas pour capturer!!
-Vu tout ce qu'on te paye t'as interêt à réussir si tu veux pas finir en pique-nique pour mes braves.
-OK. Signalement de la proie?
-Aimes-tu Waldorg?
-Euh... Ben... beh... Oui, j'aime bien Waldorg pourquoi?
-N'avait-t-on, pas convenu d'un mot de passe? dit le chef suspicieux. Pour confirmer que c'était un assassin de la bonne guilde et non un charlatant?
-Ben... Je m'en souviens pas!!
-Chef, c'est peut-être l'elfe noir qui accompagnait Shampooing Illustre! Intervint un troisième elfe
-Oui... Capturez-le.

A ce moment, tous les demis-elfes présents sortirent une dague ou un arc. **Tu vois ce qui arrive quand je t'obéis maître!!**Plissava combatti malgré son inferiorité numérique. Lançant à tout-va des sorts inconnus à lui jusqu'alors, il massacra 5 ennemis dont la chair lui revint (c'est donc bien une forme de chasse) avant de se retrouver emprisonné dans un filet balancé par des elfes en haut d'un arbre tout proche. Vite assomé et ligoté, il fut traîné jusqu'au coin d'un vieux hêtre où on l'attacha. Il pensa ensuite à Nirë et cette pensée dissipa la présence du maître en lui. Il comprit alors qu'il allait sans doute mourrir ici, de faim ou de quoi que ce soit d'autre. Son seul regret n'était ni de laisser son siège de maire ni de quitter ce monde, mais simplement de ne pas avoir eu suffisement de volonté pour chasser le maître loin de lui et donc de ne pas être auprès de celle dont il allait donner sa vie pour sauver la sienne. Il dit à Nirë par télépathie:
-Ils m'ont fait prisonniers... Pars loin si tu ne veux pas mourrir. Si tu veux vaincrece camps de demis-elfes, ne viens pas seule, amène des renforts, nos ennemis sont une cinquantaine. Ils te cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Aden Ddu'r Fran
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 51
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Ajoint du maire de Valtordu
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Jeu 23 Nov - 17:52

voix off :

Plissava gagne 1,4 kilogrammes de serpent et 3,7 kilogrammes de demi-elfe machin truc

au total donc : Plissava gagne 5,1 kilogrammes de viande !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Ven 24 Nov - 11:11

Nirë n'était pas une alchimiste de renom, spécialiste des pentacles, pour rien.
A peine eut-elle mis un orteil sous el couvert des arbres, qu'elle sentit une odeur acre, écoeurante, enivrante presque pour qui sait la sentir. Ses oreilles s'agitaient, son nez se fronssait. Chacun de ses sens en éveil, ses qualités de repérage atteignant leur paroxyme dans ce bois, où l'elfe qu'elle était connaissait chaque odeur, chaque bruit. [Et ça c'est grâce à ses 22 % ! 22 % ! euuuuh !]
L'odeur s'emplifiait, et Nirë put reconnaitre sans doute possible une potion de dégradation.
Plissava, silhouette noire dans le sombre du bois, ne semblait pas avoir encore remarqué ce parfum, bien que les flacons qu'elle l'avaient vu sortir à plusieurs reprises démontra qu'il était alchimiste.
Enfin, ils parvinrent à un croisement aprtès avoir, pour la plus grande tristesse de Nirë, abandonné Framboise, incapable de se frayer un chemin entre ses arbres proches et sa fatigue croissante.
L'elfe noir sembla se figer quelques instant. Pour Nirë, l'odeur avait atteint son paroxysme, et l'odeur était si capiteuse, rappellant la résine et un solvant puissant, qu'une puissante nausée l'atteignit. A l'expression de l'elfe noir, elle devina qu'il avait enfin décelé cette odeur.
Il lui conseilla de prendre l'autre direction, pendant qu'il se dirigerait droit vers la potion...et donc vers el danger.
Nirë eut une grimace agacée qu'il ne pu distinguer dans le noir. Il pensait qu'elle était incapable de se retrouver face au danger ?
Sans dire un mot, elle le laissa partir et se dirigea dans la direction opposée. Elle était presque heureuse de le voir se détourner de son chemin, car sa protection commençait à étouffer l'elfe et son envie de liberté.
Elle marcha sans but plusieurs minutes dans ce bois silencieux. La pluie commença alors à tomber, fine et ruisselante au début, puis verticale, portée par le vent, aussi épaisse que les barreaux d'une prison.
Tout dans le paysage donnait à l'elfe l'impression d'un cachot. L'obscurité, les arbres qui s'élevaient vers le ciel parfaitement verticalement, et la pluie, pareil à des barreaux.
Les pieds nus de Nirë furent rapidement couvert de boue, ainsi que sa tunique, et meme ses longs cheveux blonds.
Il lui sembla avoir marché une éternité dans cette foret intemporelle, humide et boueuse, lorsqu'elle reçut le message mental de Plissava.
Incapable d'y répondre, et n'en ayant pas envie, elle se laissa tomber brutalement dans la boue, et commença à réfléchir.
Elle ne pouvait laisser en arrière l'elfe noir. Et sa fierté l'empéchait de sortir de cette foret sans avoir eu la réponse à sa question. Elle eut un sourire crispé. Peut-être que... Ces demi-elfes ne semblaient pas vouloir la tuer. Ils semblaient même tenir à ce qu'elle reste en vie... Alors...
Se guidant à travers les bois, tendant l'oreille à chaque bruit méconaisable, sa légéreté lui permettant de se déplacer silencieusement, surtout que les odeurs et les bruits étaient masqués par la pluie qui tombait toujours drue.
Le vent, qui s'engouffraient entre les arbres emmelaient ses cheveux et la faisait frisonner. Pourtant, elle ne s'arrèta pas, pas même pour sortir sa cape noire si chaude de son sac. Elle parvint à un lac argenté, dont la surface, aussi lise qu'un mirroir, était régulièrement craquelée par les gouttes puissantes que le ciel lançait sur elle.

*Quitte à mourir, autant que mes cheveux soient lavé et mon corps débarassé de cette boue. Une fois dans ma vie je ferai ainsi plaisir aux Shampooing Illustre.*

Nirë s'arrèta donc, posa son sac sur uen pierre, et s'élanca dans l'eau.
Un instant, ses pensées se perdirent dans l'eau de ce lac, qui recouvrait son corps comme un vétement. Nirë perçu une légère agitation dans les fonds de l'eau. Elle plongea, et son visage s'illumina uen fois de plus. Mourir le ventre plein serait plus agréable... En effet, perdus entre les algues, cheveux verts des nymphes de légende, de légers poissons argentés et luisant se promenait dans cette sombre foret aquatique, véritable reproduction de celle qui se tenait tout autour d'elle, au dessus de sa tete.
Ses doigts s'agitèrent. Ses ongles luirent un court instant, et un entrelacement de lumière d'un pourpre glacial sorti de chacun de ses doigts. Les lumière se regroupèrent, s'enlacèrent une fois de plus, et s'écartèrent, formant un véritable filet de lumière.
Elle attendit, sans bouger d'un millimètre, que nombre de petits poissons brillants vinrent s'enfermer dans cette lumière pourtant matérielle.
Puis tout son corps s'arqua, ses yeux se fermèrent et elle donna un puissant coup de son pied au fond de l'eau. Ses mains suivirent son mouvement, toujours illuminées.
Enfin, son visage perça la surface, elle inspira plusieurs fois pronfondément, et posa sur la berge sa pèche du jour.
Elle resta encore plusieurs minutes dans l'eau, puis se décida à sortir. Elle se rhabilla d'une tunique neuve, et découvrit ou fond de son sac des bottes en peau de chevreuil, qu'elle ignorait posséder. Elle laça les chaussures jusqu'à son genou, puis enfila une cape noire, rabatit son capuchon sur ses cheveux lavés, démélé et séchés par magie, puis ramassa son sac et partit vers la clairière, qu'elle devnait proche, où se trouvait tout à la fois l'elfe noir et les demis-elfes, soit tout ceux qu'elle avait envie de retrouver. Souriant en pensant que les demis elfes lui avaient finalement rendu service, elle continua son chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Ven 24 Nov - 17:34

Ptite voix :


hop hop hop 3.4 kg de viande de poisson dans la sacoche !!! Razz

hihi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Ven 24 Nov - 22:01

Toujours attaché, Plissava tirait petit à petit sur ses liens afin de les détendre et à court terme de se libérer. Une fois liens assez distendus pour pouvoir enlever sa main il s'inquiêta de savoir où était Nirë. Ayant auparavent vu que ce groupe de demi-elfes était à peu près nul en magie (impréssion vite confirmée quand le chef eût à chercher un sort de boule de feu mineure dans un grimoire dans la rubrique 'illusion' et finalement il réussit à lancer "jeter un froid"... non mais vous voyez le genre!!). Du fait de cette chance, il entreprit de sonder les esprits aux alentours et trouva la posotion approximative de Nirë, un peu loin pour la visualiser. **Etrange, elle est sous le niveau du sol... je divague!!** Il se concentra davantage pour connaître avec précision l'emplacement de l'elfe mais revenait toujours à une altitude peu envisageable en pleine forêt. Quelques minutes plus tard, attendant de connaître la direction prise par son amie pour tenter une quelquonque escapade, il vit Nirë s'approcher de là où il se trouvait. Alors l'agitation se fit autour de lui: plusieurs demi-elfes partirent. Plissava profita de ce manque d'attention pour se défaire de ses liens et tuer deux ennemis par derrière (et en récolta la viande). Il réalisa alors que la direction prise par ceux qui étaient partis était celle de Nirë... Plissava se concentra afin de visualiser la scène se dértoulant à peine plus loin et vit clairement plusieurs âmes sombres autour d'une lumineuse.

**Maître, aide-moi!! J'ai besoin de ta magie!!
-Non. Je veux te dominer, pas te servir. Et puis le mérites-tu?**
Plissava haletait, des gouttes de sueur perlaient de son front et son dos se détrempait, il sentait le danger, et malgré sa formation paniquait.
**Aie pitié!!
-As-tu eu pitié de moi? Non!! Tu m'as tué froidement, sans en être capable!! Tu paye aujourd'hui et toujours ce que tu m'as fait!
-Je te rendrai un corps!!
-Le tiens est parfait! c'est moi qui l'ai formé!
-Non... Laisses-moi... Juste une fois...
-Pas une fois... quand je le veux...
Le cercle de demis-elfes se resserait autour de Nirë, avançant sans perçevoir la présence rendue invisible par des parchemins d'effacement divers.
-Ils vont la tuer!!
-Non. seulement blesser. Et depuis quand la mort te fait peur? Il est temps je pense...**
A ce moment, le maître lança un sort de vision corporelle, ainsi, les arbres disparurent aux yeux de Plissava, ainsi que toute la végétation. Il vit alors huit elfes bandant leur arc sur Nirë, sur le point de lâcher leur corde. Pétrifié, Plissava hurla immédiatement un énorme
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!
(j'adore les gros cris ^^)par télépathie, sans prendre le temps de limiter la réception à son amie seule, ce qui fit sursauter 6 elfes qui ratèrent leur cible. Les deux derniers sursautèrent aussi mais touchèrent Nirë quand même. Une seconde plus tard, le sort de vision corporelle se dissipa et une masse s'abati sur le crâne de Plissava, s'étendant de tout son long par terre dans une inconscience magmatique et presque chaotique. Plissava, dans son inconscience, percevait confusément la voix du maître lui dire **Pourquoi paniques-tu? Tu étais une bonne recrue... Montes sur le dos de ce cheval tu avais ta foi d'assassin... Cette elfe... Trouble en toi... Mwahahahahahaha!!!!... Tu es stupide...** Plissava sentit un liquide couler dans sa gorge, mais il ignorait sa nature, il sentit juste que son état devenait commateux mais il percevait toujours la voix du maître, lancinante et infinie...**Cette elfe... Trouble en toi... Tu étais une bonne recrue... Tu es stupide... Cette elfe... Pourquoi paniques-tu? Montes sur le dos de ce cheval... Rencontre elfe silvaine... Trouble en toi... Foi d'assassin loin..........**
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Sam 25 Nov - 10:06

Voix off : Plissava gagne 2kg de viande !

PJ :

Tout se déroulait comme Nirë l'avait prévu. En arrivant à proximité du clan, elle entendit un bruit qui ne pouvait signifier qu'une seule chose. Des demi-elfes approchait. Droit sur elle. Il était un peu trop tot pour ce qu'elle avait prévu mais...
Elle porta la main à sa ceinture. Sa main rencontra le pommeau de Tchii. Ses longs doigts se refermèrent sur le manche avec lenteur et précision. Puis lentement elle tirer la dague. Une partie d'elle espérait que la dague refuse de sortir. Que le danger soit moins extrèm qu'elle le craignait.
Tchii emis un sifflement en sortant de son fourreau. La lame d'argent effilée brillait comme à son premier jour.
Soudain, huit demis-elfes s'élancèrent. Bandèrent leurs arcs.
Soudain. Un cri. Détresse. Dans son esprit. Plissava...? Mais elle ne semblait pas etre la seule à avoir perçu ce cri. Les demis-elfes sursautèrent au même instant qu'elle. Lachèrent la corde de leur arc. Nirë se jeta sur le sol. Six flèches partirent se planter dans l'humus odorant de la foret. Mais deux atteignirent le coprs recroquevillé de l'elfe. Une transperçant son épaule droite. L'autre se planta dans sa main gauche.
Nirë ne jeta même pas un regard sur ces blessures. Elle se releva, Tchii toujours entre ses doigts. Les Huit elfes l'encerclait. Jamais elle ne pourrait gagner contre autant d'adversaire. Surtout que la boue et la pluie l'empècherait de profiter de sa légéreté pour sauter. Elle tenait toujours Tchii. Mais ce n'est pas vers ses adversaire qu'elle dirigeait sa main tremblante. C'est vers son propre coeur.
Elle prit la parole d'une voix calme, posée.


- Tchii est une dague étonnement puissante. Si vous m'approcher, si vous faites ne serait-ce qu'un geste, cette dague ira percer mon coeur.
Le plus grand et le plus beau des demis-elfes prit la parole
- Allez y ! Vous bougez beaucoup trop Nirë Shampooing Illustre. Morte, vous serrez bien plus simple à ramener.
Qu'est ce qui vous fait dire que nous vous voulons vivante ?

Nirë eut un sourire. Elle recula légèrement sa main comme pour prendre de l'élan, amorça un geste et...

- NON ! Attendez ! s'exclama le plus petit et le plus laid.

- Mais laisse-la faire ! De toute façon il suffit de faire un soin des blessures graves après...

Le sourire de Nirë s'agrandit. C'était un sourire doux, pas sadique ou joyeux comme ceux qu'elle avait régulièrement. Un murmure sortit d'entre ses lèvres trempées par la pluie.

- Je ne vous ai pas précisé...Tchii est ensorcelée. Aucun sort ne peut réparer les dommages qu'elle fait.

les elfes palirent. L'un d'eux, qui n'avait pas encore prit la parole, dit d'une voix tremblante.

-Euh...très bien... vous...vous allez nous suivre... j'imagine que...vous voulez...voir note chef ? Suivez nous...et euh...on ne vous fera rien...

Sans un mot de plus, le groupe évolua à travers les arbres jusqu'au campement. Nirë ouvrit grand ses yeux noirs, comme pour retenir tout ce qu'elle voyait. Immédiatement, elle sut que les réponses qu'elle cherchait n'étaient pas ici.
Le camps se dressait dans une modeste clairière ronde, d'un diamètre de 15 mètres à peine. Au centre se dressait un grand feu, autour duquel des demis-elfes, sans armes, riait joyeusement en tournant le contenu d'un marmite.
Cinq tentes en peau était disposées en étoile autour du feu, l'un légèrement plus grande que les autres, sur laquelle on pouvait lire :


Palé du schefe

Devant une des tentes se tenait un petit groupe d'elfes, qui semblait affuter leurs dagues à côté d'un feu plus petit. Plus loin, un group d'elfe semblait effeuiller de longues baguettes de bois, d'autres tissait des cordes, deux se disputait autour d'un grimoire dans un coin, et un petit groupe faisait des allers venus entre une tente qui devait etre l'armurerie, et le groupe occupé à affuter les dagues.
Le campement était beaucoup trop minable pour être à la tête de la conspiration contre elle, estima Nirë. Non qu'elle estima que son importance était telle qu'elle mérita que quelqu'un de plus noblela recharcha, mais parce que les méthodes de ce genre de groupuscule n'était pas de capturer vivant. Sauf si on leur promettait une belle somme de pièces d'or. Soudain, dans un recoin sombre du camp, elle distingua ce qu'aucun demis-elfes, trop affairés, semblait avoir vu. Une silhouette plus grande, plus mince, plus sombre que les demis_elfes. Ecroulée sur le sol. Et à son côté, le corps sans vie de deux de ses pouruivants. Nirë réfléchit. Plissava était non loin de la tente de chef. Elle avança résolument vers la tente, suivit de son escorte. Aucun demis_elfe ne releva la tete sur leur passage, chaque personnage était un maillon d'une immense chaine, chacun avait un role àremplir et nes'occupait que de celui-ci. Elle traversa donc le camp, et rendue devant la tente du chef...s'élança droit sur Plissava. Le temps que les elfes comprennent ce qui se passait, elle s'était laissée tomber à côté de l'elfe noir.
Son coprs était inanimé, mais il semblait encore vivant. Elle le secoua, sans un regard pour les elfes qui formait un cercle autour d'elle pour l'empècher de s'enfuir. Une de ses mains donnait de petits coups à l'elfe noir, tendit que l'autre continuait de se planter vers son coeur.
L'elfe noir entrouvrit ses paupières. Elle murmura en langue elfique, afin que les demi-s elfes ne comprennent pas.


- Ne me dit pas que tu es mort abruti avec tout le mal que je me suis donné pour t'aider, tu sais...c'est la première fois et peut-etre la dernière que ej sauve la vie à quelqu'un. C'est dangeureux, fatiguant et en plus il y a des gens et du bruit -_-

L'elfe noir ne bougeait pas. Elle murmura son nom, à plusieurs reprise. Sans réaction. Elle le secoua plus énergiquement. Murmura.

-Maeglir... il faut vraiment y aller. Sinon on va être en retard.

Elle se releva, tira le bras de l'elfe noir. Celui-ci, encore faible, s'appuya sur Nirë. Sans un regard àl'adresse de son "escorte", elle marcha droit sur la tente du chef, soutenant Plissava, le suppliant de se dépécher. Puis elle poussa la lourde teinture qui s'ouvrit, dégageant un nuage de poussière.
L'intérieur de la tente était encore plus sombre que l'extérieur. Il n'y avait comme source de lumière qu'une simple lanterne, qui diffusait une lumière faible, rougeatre et malsaine.
Il reignait dans l'atmosphère une odeur acre et enivrante, d'encens à la canelle, de réglisse, de résine, de solvant, d'alcool de Framboise, de Shampooing Loréliane (odeur que Nirë trouva détestable), d'animaux en cage et de renfermé. Dans le fond de la tente, se tenait un elfe obèse, allongé à plat ventre sur son lit, en train de boire un tonelet de liqueur de framboise, et de dévorer des tartines de miel.
Il les regarda entrer, eut un sourire que Nirë trouva écoeurant, puis demanda en elfique avec un fort accent :

- An Anfrey An an'rahn ?

ce qui signifie, comme chaque elfe ne sait, "une bonne tartine de miel ?", et qui est une formule de politesse du clan Loréliane. En effet, il est de coutume pour ce clan de proposer du pain et du miel à ses visiteurs.
Nirë ne repondit même pas. Elle lacha un flots d'insulte en elfique, telles que Bourkamaille, Saldamasiel, Pijala et autre saperlipopettes.


- Saoh'rond du clan Loréliane ! C'est donc le chef de ce minable clan producteur de Shampooing voué à la faillite qui est derrière tout ça ?

Le sourire de l'elfe s'agrandit encore, montrant des dents écoeurante. Il partit d'un grand rire, puis, entre deux éclats de joie, réussit à articuler en imitant la voix aiguë de Nirë

- AHAhahahahahaha Saoh'rond ! ahahahahaha Du Clan Loréliane ! AHHAhahahahaha C'est donc le chef MOUAHAHAHAHAHAHAHAHA de ce minable clan niahahahahahahaahahaha derrière tout ça ?

Il inspira bruyament, bu près d'un litre de liqueur dans un sussurement régugnant, puis repris d'une voix normale :- Et oui...c'est bien...moi... Mais je ne suis pas exactement derrière tout ça... Mais me venger... des Sahmpooin Illustre en capturant l'héritière. Et en plus touhcer la récompense...

- QUI ? Qui vous à promis une récompense ?

- MOUAHAHAHA ! et bien...tout est écrit sur ce parchemin !

Il tendit à Nirë un parchemin crasseux qu'elle mis dans sa poche.


- Maintenant, tu vas me faire le plaisir de me suivre gentiment. Fait attention à toi Nirë. Tu vaux 3000pièces d'or... Ou alors peut-etre est-ce ce jouet qui les vaut...



Il eut un regard vers la dague que Nirë tenait toujours. Nirë ne daigna même pas répondre. Le sol de la tente était sec. Elle décolla. Fit un saut périlleux, et retomba droit sur l'elfe Sauoh'Rond, sa dague à quelques millimètres de son coeur.

- Bon, j'imagine que comme moi tu n'as pas envie de mourir. Alors tu vas dire à tes hommes de me laisser partir. Je n'ai pas envie de te suivre. Et je n'ai pas envie de courir de danger. On ne t'as jamais dit que Nirë Shampooing Illustre était l'elfe la plus sauvage, la plus inprévisible mais surtout la plus lache ?


Sauoh Rond fit preuve de courage, lui. Il se redressa. Saisi son épée, voulu lutter contre Nirë. Peine perdu. Nirë cria, s'affola, planta sa dague à plusieurs reprise. Le sang de l'elfe gicla. Le sang de quelqu'un de son peuple. VOilà qui était bien indiférent à Nirë. Elle découpa l'elfe. Rangea la viande qui n'était pas trop grasse dans son sac. Puis se dirigea vers l'elfe noir, couverte de sang.

-Tu n'as pas un sort pou imiter la voix de leur chef... ? Il faut fuir... Allez à N'talamela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Vladostuu Von Theorçyn

avatar

Nombre de messages : 322
Age : 28
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : hermaphrodyte
Statut Spécial : Maire de Valotrdu
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Sam 25 Nov - 10:28

voix off :
Nirë gagne 4.8kg de viande

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   Sam 25 Nov - 18:15

[hrp]Maeglir? Des choses vont se passer ^^ [/hrp]

Le tourment de Plissava se fesait toujours plus accru tandis que la lame d'argent sifflait dans les airs tiédis par l'âcre odeur du sang impur (c'est p'têt un peu trop... m'enfin). Le chaos de l'âme semblait chaque instant atteindre son paroxisme. Voyant son pouvoir faiblir, le maître puisait dans la folie passagère de Plissava les pensées égarées pour en prendre le contrôle, et vendre Nirë pour son compte: un peu d'or ne fait jamais de mal à personne. Pour éloigner définitivement l'âme de Plissava de son corps, le maître lui inculquait de ses connaissances tandis qu'il détournait l'attention de l'elfe au moyen de phrases assassines. Puis, une fois les connaissances installées, il pourrait s'assimiler à elles et à chaque utilisation écarter Plissava d'une de ses fonction d'esprit. La sourde plainte de la forêt demerait hors de porté des sesns de l'elfe. Puis une voix murmura une phrase incompréhensible pour lui, trop occupé à éloigner le magma et à l'empêcher de prendre possession de son corps. Il distinguait tout de même une chaleur proche et une odeur, enivrante lui semblait-il. Puis, dans le lointain du néant retentit un mot, qui tel un trait de lumière perça l'obsurité et dissipa les ténebres. "Maeglir" résonna quelques instants dans l'univers, puis, aspiré nul ne sait où, l'âme du maître s'éloigna à jamais du corps de son disciple. A moitié assomé, la bouche pâteuse, et vidé de ses forces, Plissava se revela à grand-peine, s'accrochant à celle qui venait de lui sauver la vie pour avancer. Le monde tourbillonnait et l'elfe ne comprenait que ce disait Nirë. Il tentait de se dépêcher mais trébuchait dès que son pas s'allongeait. Ses sens s'éclaircissaient petit à petit et il se souvint enfin de l'endroit où il se trouvait. Entrant dans une cabane sombre où la lumière blafarde ne lui permettait pas de voir autre chose que des ombres mouvantes il entendit l'échange de mots en Nirë et Saoh'rond. Lorque son amie bondit sur sa proie, ses esprits s'étaient presque rassemblés et il faillit tomber, ses jambes ne puvant encore le porter. Il s'assit vite pour éviter la chute et vit nettement le sang de l'elfe gicler partout sur la moquette et les tartines. Puis, Nirë s'en revint le soutenir et en sortant de la hutte elle lui souffla:
-Tu n'as pas un sort pour imiter la voix de leur chef... ? Il faut fuir...
-J'ai perdu les connaissances du maître... Grâce à toi... Mais je vais lancer un sort d'invisibilité, je n'aurais alors plus assez de forces pour tenir debout, tu devras me porter. A moins que... Je peux imiter la voix du chef par télépathie!!! Ils vont avoir peur et nous laisseront passer. En plus les ondes mentales déforment la voix...
Plissava se concentra et intervint dans la tête des demis-elfes:
-Laissez passer les elfes, des puissants mages qui me tueront ainsi que vous tous si vous les agressez... Et puis ils ont maintenant ma confiance... Qu'ils aillent en paix!!
Les demis-elfes, méfiants, s'écartèrent et laissèrent passer Nirë et Plissava. Celui-ci se fesait porter plus qu'il marchait, incapable de se mouvoir encore. Quelques minutes plus tard, ayant retrouvé Framboise toujours endormie au creux de fougères, les elfes montèrent sur son dos et partirent vers le bois de N'talamela. Plissava s'endormit harrassé de ces longues heures sans fermer l'oeil et de toutes les émotions subies. Le maître évanoui dans le néant, et bien plus important, Nirë avait prononcé son vrai nom... Comment était-ce possible? Le pacte avec le maître était clair et l'évidence s'imposait. "Pour me faire disparaître, il faut qu'un être prononce ton vrai nom, avait dit le maître, chose impossible sans l'amour de celle-ci." Plissava sourit et s'accrocha à Nirë un peu plus fort lorqu'au fond des bras de Morphée il se rendit compte de la signification de ce seul mot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aventure se poursuit: [chasse], dangers, kidnappeurs!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: La Forêt de Schlipak-
Sauter vers: