L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Dim 6 Avr - 7:19

* Joli lancer ! *

Pour un nain, il fallait avouer que Brul Doux-Houblon était plutôt efficace. Ce tir parabolique sur un cible en mouvement, très impressionnant, en témoignait la cervelle de coyote allègrement répandue sur le sol boueux. Dans quelques semaines, nourries par cette matière organique, de belles touffes d’herbes auront poussées à cet emplacement, telles un hommage à feu le canidé malchanceux. Bel exemple que, finalement, vie et mort demeuraient profondément liées.

Néanmoins, Zaeseth n’envisageait de contribuer à la croissance d’une quelconque sorte d’herbacées verdâtres, d’une part parce que ça manquait de classe (un grand chêne, passe encore), mais aussi parce qu’on ne passait  tout simplement pas au niveau supérieur une fois mort. Il existait bien un projet de la Commission Des Aventuriers pour mettre en place des passages de niveaux à titre posthume : perdu dans les méandres de l’administration, il n’était pas l’ordre du jour surtout qu’on manquait de volontaires pour s’essayer au processus.

Pendant ce temps là, les deux autres aventuriers n'attendaient bien évidemment pas que le mage noir ait fini ses petites réflexions métaphysique. Surtout que, bon, pour ce à quoi il avait servi depuis le début du combat, il fallait avouer que ça ne valait pas trop le coup de patienter. Les coyotes faisaient de même, d'ailleurs : les deux canidés restants s'étaient approchés à portée de crocs. L'un périt sous les flammes vengeresses de Sieur Fou-le-Feu. L'autre, peut-être suite à quelque étrange instinct de survie hérité des temps anciens, se jeta sur les bottes du guerrier nain. Une lutte nauséabonde se jouait en ce moment même ! Les relents d'odeur de pieds, universellement reconnus par tous les groupes d'aventuriers ayant un jour dormi avec un nanidé dans une pièce dont la taille étaient bien inférieure au seuil de précaution, c'est à dire environ 30 mètres carrés, affrontaient avec vaillance l'haleine putride du coyote ! Haleine tout aussi reconnue puisque certains racontaient même, le soir, autour d'un bon feu au milieu de la plaine, qu'un nombre innombrable d'aventuriers s'étaient réveillés subitement, à cause d'une odeur infecte d'origine inconnue, en tête à tête avec un coyote, juste avant que celui-ci ne referme sa machoire sur leur jugulaire exposée. Et tout cela dans le but d'effrayer les jeunes débutants ! Les petits plaisantins, hé hé. Pourtant, les fantômes de ceux à qui cela était arrivé, eux, ne riaient pas...

Par peur que le cuir de la botte ne rompt, libérant de ce fait l'air fétide accumulé à l'intérieur, Zaeseth décida d'éliminer au plus vite le dernier animal encore en vie : Goudwin avait déjà occis avec brio celui qui s'en prenait à lui. Bien décidé à laver son honneur souillé de cultiste de Tziintch, sensé infliger de terribles souffrances à ses ennemis, et non polluer l'air ambiant avec de la fumée noire, le mage noir prononça le mot de pouvoir :

« Azhul ! »

Mankdebol, Dieu de la Loose, de la Malchance, des dés pipés et du Grosfumble, sentit, depuis son plan d'existence respectif, un petit tiraillement qui avait pour but de lui signaler qu'une bonne tranche de rigolade l'attendait s'il ouvrait un portail vers une autre dimension. Ces portails lui permettaient de visionner les dernières actions d'une entité, Mankdebol se plaisait à appeler ça des Riplaies, car en général, les plaies qu'il observait le faisaient rire à gorge déployée. Qu'est-ce qu'il s’ennuierait, sans les aventuriers ! Ces derniers étaient vraiment une catégorie à part entière parmi toutes celles qui composaient les innombrables plans d'existence. Voyons voir, qu'est-ce qu'il allait bien découvrir cette fois-ci ?

Un petit être enveloppé dans une large robe noire apparut devant ses yeux. Même s'il était un peu flouté, ça ne l'empêchait pas de constater sa malchance. Ah, le con ! Un fumble critique et deux lamentables échecs au lancement d'un sort des plus basiques ! Il ne s'était vraiment pas levé du bon pied celui-là ! Et l'air mi-dépité, mi-larmoyant qu'il affichait après avoir raté son dernier sort était à mourir de rire, non vraiment, même pour un dieu de la Malchance ! A là là, la Malchance ! Quelle belle invention !

Mankdebol essuya les quelques larmes ectoplasmiques qui brouillaient sa vue ; qu'est-ce qu'il avait ri ! Allez, s'il se ratait encore une fois de manière bien violente et injuste, il concéderait peut-être à lui faire cadeau d'un petit quelque chose, pour le remercier, et l'enfoncer un petit peu plus au passage !

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Zaeseth Helimond le Mar 8 Avr - 20:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Dim 6 Avr - 7:19

Le membre 'Zaeseth Helimond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D20' : 18

--------------------------------

#2 'D6' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 20 Mai - 22:11

Cette fois-ci ce fut le croassement d'un corbeau qui retentit au dessus du convoi. Le silence qui suivit fut encore plus pesant que l précédent. Désormais tous les yeux étaient rivés sur le Mage Noir dont les mains laissaient échapper une nouvelle fumée noire. Même le coyote toujours accroché à la hache de Brul et continuait à la mordre par réflexe l'elfidé d'un air qu'on aurait put considérer comme de l'étonnement sur son horrible face de canidé pouilleux.

Soudain l'animal lâcha prise, laissant sur le manche de l'arme quelques marques de dents. Il recula de quelques pas, regardant toujours le magicien du foirage. Puis, avec un air consterné plein d’incompréhension, il fit demi-tour et s'en alla d'un pas calme, disparaissant dans les hautes herbes dont il était sorti avec sa meute quelques instants plus tôt. Le silence n'en fut pas brisé pour autant, et tandis que Brul rangeait calmement ses armes, les dizaines de regard continuèrent de fixer l'Elfe.

Ce fut la voix de Balzwix qui brisa l'ambiance des plus embarrassante. Le Gobelin sortit la tête de sa tente, un air apeuré au visage.

-Ça y est c'est terminé ? Les monstres sont partis ?

Goudwin se tourna vers le Gob's et se retint de faire une quelconque remarque sur le "courage" de son employeur.

-Si vous considérez cette espèce de sous-canidé comme des monstres, alors oui ils sont partis. Mais vous feriez bien de vous attendre à voir des créatures autrement plus désagréables qu'une meute de coyotes affamés.

Le pyromancien s’agrippa à un rebord de la vaste charrette qui soutenait la tente principale. Brul se tourna quand à lui vers les hommes et les nains du convois et s'adressa à eux d'une voix forte et autoritaire.

-Le spectacle est terminé les gars ! Reprenez vos postes ! On repart dans dix minutes !

Puis le nanidé se hissa à son tour sur le chariot, non sans peine étant donné sa petite taille. C'est à ce moment que Rebecca Fleshtermark décida de montrer le bout de son nez.

-Et bien je constate que vous les mages êtes parfaitement utiles en cas de crises. Quelle prestation !

Le ton de sa voix était tellement sarcastique que le mage rouge hésita à invoquer une nouvelle boule de feu, le regard compatissant et amical de Brul l'en dissuada. Le Nain répondit à la femme au bandeau.

-Sans vouloir vous offenser Miss Fleshtermark, il ne me semble pas vous avoir vu vous ou vos subalternes venir promptement nous aider dans cette incartade. Il est vrai que vous vous trouviez à l'autre bout du convois et que vous souffrez d'une défaillance dans l'utilisation de vos capacités de types visuelles, mais je pense tout de même que vous avez suffisamment d'ouïe, et que ses coyotes hurlaient suffisamment fort pour que vous puissiez venir nous prêter main forte. lui dit-il avec un fin sourire.

La capitaine faillit répliquer, mais en fut empêcher par l'intervention du noble Gobelin.

-Bien bien ! Chers amis ! Maintenant que nos agresseurs ont battu en retraite, considérons cet incident comme clos. Que le convoi reparte au plus vite, nous avons une longue route à parcourir ! Haut les cœurs !

Puis après avoir scruter la zone autour du chariot d'un air encore inquiet, il rentre dans la tente. Fleshtermark n'ajouta rien, bien que son œil unique montra qu'elle ne comptait se laisser moufler impunément par un humanoïde modèle réduit.

-Je ne dirais qu'il ai battu en retraite. Il avait l'air étrangement dépité plus qu'autre chose. Ces bestioles peuvent vraiment avoir des réactions bizarres.

Le mage jeta un coup d'oeil à son homologue elfique, puis haussa les épaules en s'en retourna à l'intérieur de la tente. Il savait qu'il pourrait trouver quelques potions et onges dans la réserve de l'expédition qui leurs seraient bien utiles à lui et à Zaeseth.
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Ven 22 Mai - 22:45

« Je ne dirais qu'il ait battu en retraite. Il avait l'air étrangement dépité plus qu'autre chose. Ces bestioles peuvent vraiment avoir des réactions bizarres. »

Ce devait être l’instinct animal. Oui, c’est ça, l’instinct ! Le dernier coyote avait dû sentir qu’il ne faisait pas le poids face au mage noir sous-entraîné et ses deux alliés. Le canidé avait voulu sauver sa peau, voilà tout. Nul rapport avec les multiples émissions de fumée noire et les dégâts collatéraux, loin de là. Manquerait plus qu’un animal prenne en pitié un adepte du Ô combien Magnifique Sanctuaire de Tziintch ! Elle est bien bonne !

Suite à cette tentative d’auto-persuasion bancale, Zaeseth prit la décision d’oublier les récents évènements pour le bien de son amour propre. Point d’échecs au lancement d’un sort basique, ni d’explosion malencontreuse, ni d’homicide involontaire sur membre de sa propre expédition ! De toute façon, « considérons cet incident comme clos », qu’il avait dit le chef d’expédition. Les sorts lancés par les deux mages au cours de l’affrontement étaient loin de pouvoir être qualifiés de frappes chirurgicales, propres et nettes. Un chirurgien qui vous opère le foie mais qui finit par vous exploser le gros colon à cause d’une fuite de gaz en plus de vous abimer plusieurs organes, on l’appelle plutôt un boucher.

Zaeseth suivit donc le pyromancien à l’intérieur de la tente sans même relever les paroles de Rebecca Fleshtermark. Mieux valait faire profil bas et espérer qu’aucun membre du département logistique ne viennent se plaindre de pertes matérielles et humaines causées par le département magique.

« Excusez-moi pour tout à l’heure. Comme vous avez pu le remarquer, tout ne s’est pas passé comme prévu : je ne comptais nullement vous blesser. Pas facile de se concentrer après cette explosion ; je n’aurais pas aimé être à votre place. »

Grâce à son plastron de Tziintch, l’elfe gris n’avait reçu que des dégâts superficiels et sa robe n’avait pas été endommagée par la flèche noire. Un trou de cinq centimètres de diamètre au milieu du torse n’aurait fait qu’abaisser son charisme.

Van Balzwix s’installa confortablement dans un fauteuil en cuir qui devait peser trois fois son poids. Le gobelin n’avait pas lésiné sur l’ameublement de son espace personnel. A l’arrière, là où le groupe se trouvait, une table en chêne encombrée de cartes occupait la majorité de l’espace de vie. L’espace restant étant disputé par trois grands coffres, un canapé rembourré et ledit fauteuil. Enfin, à l’avant étaient disposés un lit simple et une bibliothèque pleine à craquer de parchemins et de livres divers. Sans oublier la table de chevet sur laquelle étaient posés un petit martinet, une corde en lin et un livre intitulé 50 nuances de Xarg. Zaeseth ignorait que Maître Balzwix avait de tels penchants. Dire qu’en cachette le gobelin lisait des ouvrages sur la colorimétrie !

« J'espère que les dégâts ne sont pas trop importants. En tous cas, il semble nécessaire de régler le problème de vos stocks de gaz Sire Balzwix. Si une telle explosion se reproduit au beau milieu d'une attaque de plus grande envergure, les conséquences pourraient être désastreuses. Heureusement, un harde de coyotes ne peut menacer l'intégrité de la caravane, mais il n'en est pas de même pour d'autres créatures des marais. Qu'en pensez-vous Maître Artificier ? Vous devez bien connaître quelques méthodes pour entreposer des substances explosives ! A moins que vous ne vous occupiez que de les faire exploser ? »

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Marécages de l'Éternelle Agonie-
Sauter vers: