L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Sam 4 Mai - 16:45

Goudwin écrasa le moustique qui lui tournait autour depuis une heure dans le but, et il en était quasiment certain, de se délecter de son sang. Il grommela et se gratta la barbe avec énervement.

-Saloperie d'insectes ! Il n'y a donc aucun endroit dans ses marécages où on peut se passer de la présence de moustique ?! Et ce sale petit gobelin qui n'en finit pas de lire ses cartes...

En effet le pyromane avait été recruté par un explorateur du nom de Ruperte Van Balzwix, un aristocrate gobelin de Glargh (oui ça existe!) qui avait monté une grande expédition dans les Marécages de l'Éternelle Agonie. Il avait sollicité l'aide de Goudwin afin de gagner en puissance face à l'environnement peu sympathique des environs. Son expédition était d'ailleurs très bien organisée, le gobelin ayant eu accès à tout le matériel dernier cri en matière d'exploration en terrain hostile. Il disposait également de nombreux hommes de mains, qu'ils soient humains, gobelins ou même nains, la présence de ces derniers étant très étonnante.

Alors que Goudwin décrassait ses bottes couvertes de boue, un petit gobelin à barbichette apparut derrière lui.

-Balzwix! C'est pas trop tôt !

-Arf ! Allons Maître Fou-le-feu. Pourquoi tant d'énervement une fois ?

-Pourquoi ?! Ça fait trois jours que je me traîne dans votre foutu campement en plein marécages, à rien faire d'autre que combattre les moustiques. Ça vous va comme réponse ?!

-Arf ! Je comprend votre empressement mon ami! Je venais justement vous annoncer que moi et mes collaborateurs avions enfin réussi à déchiffrer les cartes. Nous savons où aller désormais.

-Ah quand même!

-J'ai donné les ordres à tous mes subalternes. Ils rassemblent en ce moment même l'équipement dont nous aurons besoin. Nous partons demain matin!

-Très bien. Je vais faire de même.

-Ah oui ! Une dernière chose !

Le mage grommela une légère insulte entre ses dents.

-Oui ?

-Nous avons fait venir un second mage pour vous seconder. Je pense qu'à vous deux, vous nous serez très utile si nous trouvons des parchemins ou des runes. N'est-ce pas merveilleux une fois ?

-Si si, très Balzwix, très.

-À la bonne heure ! Je vous laisse.

Goudwin regagna alors sa tente et commença à rassembler ses affaires.

-Génial. Un pôv' type en plus dans cette expédition. Il ne sait pas ce qui l'attend celui-là.


Dernière édition par Goudwin le Mar 30 Juil - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Dim 5 Mai - 8:33

Au même moment, à l'opposé du campement, Zaeseth se dépatouillait tant bien que mal pour remonter sa tente personnelle en toile fournie par son employeur. Cette dernière était d'assez bonne qualité et, en la calfeutrant bien, on pouvait passer la nuit à l'abri des nuées de moustiques. Le commanditaire de l'expédition était quelqu'un de consciencieux, préférant investir dans du matériel correct pour ses subalternes plutôt que de les laisser sans protection la nuit, ce qui arrivait plus souvent qu'on ne le croit durant ce genre d'expédition.

Grand bien lui en prenne, car les moustiques étaient légions dans les Marécages de l'Eternelle Agonie. De véritables essaims qui bourdonnaient en permanence au dessus des petites mares d'eau boueuse, si boueuse qu'il était facile d'y laisser une botte si par mégarde notre jambe y atterrissait.

Certains de ces vampires miniatures tournaient autour du mage noir, en quête du moindre carré de peau découvert. Cela, ajouté au fait que les types en charge de la logistique avaient oublié de lui fournir une notice, rendait l'installation de la tente encore plus périlleuse, surtout que le mage n'était pas trop manuel. Zaeseth s'était d'ailleurs légèrement entaillé le bras gauche en voulant y chasser un moustique avec la main droite, mains occupée par le petit marteau qui servait à planter les piquets. Un calvaire, un calvaire je vous dis !

Plus que deux piquets, et s'en serait fini. Toc, toc, toc. Les tiges de métal s'enfonçaient dans la tourbe comme dans du beurre. Ça devait être l'un, voir l'unique, des avantages à camper dans un marécage. Trois coups de marteau plus tard, l'installation était terminé. L'adepte de Tziintch se redressa et lâcha un discret soupir de contentement à la vue du travail accompli. Il ramassa ses affaires pour les entreposer dans la tente, en faisant bien attention à ne pas salir ses précieux livres avec la boue omniprésente. Le dessous de ses sacs étaient barbouillés, et ils le resteraient ! Se pencher au dessus d'une mare pour les y tremper représentait un trop grand danger : dans une épopée célèbre, un semi-homme était passé à deux doigts de la mort après une glissade malencontreuse, il devait la vie à une créature étrange qui l'accompagnait dans son périple. Comme Zaeseth n'avait pas de créature étrange à son service, du moins pas pour l'instant, il devait abandonner son idée et se résoudre à se trimballer des sacs boueux.

En tout cas, le mage noir savourait enfin un moment de quiétude. Après la nuit qu'il avait passé, il en avait bien besoin. Un groupe de poivrots s'étaient offerts une beuverie à quelques mètres de sa tente. L'elfe noir suspectait un groupe de nains qui se prétendaient zythologues professionnels. Sur le moment, il n'avait pas osé vérifier en faisant appel à sa nyctalopie de peur de faire office de repas à plusieurs moustiques pour le reste de la nuit. En début de matinée, Zaeseth s'était donc lancé en quête d'un nouvel emplacement afin que cette mésaventure ne se reproduise pas, tout en gardant à l'esprit le groupe de nains en question au cas où l'occasion d'en faire trébucher un dans une mare se présentait. La masse ovoïde des nains, couplée à une densité élevée, laissait bien peu de chance à l'effet d'Archimède. Ça devait être un spectacle fort réjouissant.

Justement, sur ces pensées, un nain se présenta devant la tente noir du mage du mage tout aussi sombre. L'individu n'était pas un nain du groupe de la veille, mais restait tout de même un nain. Et pour un elfe, nain était souvent synonyme de problèmes. Ce dernier attendit patiemment que l'elfe noir se remit debout avant d'annoncer la raison de sa venue. Aucune insulte inter-raciale ne fut lancée, cependant, même si la conversation n'avait pas encore débutée, une certaine tension était palpable. Le nain entama son discours avec une voix digne de son peuple, rauque et virile. Zaeseth ne savait pas si l'effet était travaillé ou non : de nombreux nains avaient la voix si nasillarde qu'on sentait presque un relent de ChiantosTM au fond de leur gorge.

« Bonjour, noble mage du Magnifique Sanctuaire de Tziintch. Votre employeur Ruperte Van Balzwix vous prie de prendre en compte l'information suivante : ... »

Le messager fit une pause. Les mots semblaient lui arracher une partie du larynx au passage : le nain faisait un véritable effort pour prononcer ces paroles sans y ajouter une insulte quelconque.

« L'information suivante : un autre mage est également présent durant cette expédition, il se trouve à l'avant du campement. Vous devez l'assister et essayer d'entretenir une relation amicale afin d'éviter tout conflit magique au cours de l'expédition. Vous pouvez disposer. »

Le rythme de ces trois derniers mots étaient bien plus fluides. Le nanidé les avait sans doute ajoutés intentionnellement dans le seul but de satisfaire son ego. Le mage noir décida de ne pas relever l'insulte et hocha la tête pour signifier qu'il avait bien compris le message.

« Merci, vous pouvez disposer »

L'accent sur le vous devait lui faire passer le message : dans l'échelle sociale des subalternes, si complexe que de nombreux sociologues s'y étaient cassés les dents et leur santé mentale par la même occasion, il était clair qu'un messager était bien en dessous d'un assistant pour les affaires magiques. Le visage du nain s'enflamma, les jointures de ses poings fermés craquèrent. Le mage tendit tous les muscles de son corps dans l'attente d'un éventuel coup de poing ou d'un crachat glaireux, mais rien ne vint. Le représentant du petit peuple fit volte face et s'en alla en grommelant. Grâce à son ouïe elfique, le mage perçut la phrase suivante du soliloque nanesque :

« Saleté de bouffeur de salade. Avec sa tronche de cadavre, il est pas près de participer au carnaval de Rillette ce pignouf. »

Le carnaval de Rillette ? L'elfe fouilla dans sa mémoire pour décrypter la référence mais ne put rien tirer de son enseignement d'adepte de Tziintch. Le peuple nain n'était pas l'un des sujets les plus passionnants. Toujours est-il que le nain était déjà fort loin, ce qui excluait toute tentative de représailles fourbe par derrière suite à cet affront culturel. Une flèche d'acide judicieusement placée, le cri de surprise mêlé à un râle d'agonie, c'était grisant. Le mage noir se consola tant bien que mal en se disait que provoquer des embrouilles dès le premier jour, ce n'était pas très professionnel.

L'installation de la tente effectuée, le milieu de matinée s'annonçait.

*Autant se rendre directement en quête de ce mage afin de le rencontrer avant le déjeuner.*

Pour des aventuriers, un repas était toujours propice à la camaraderie, sauf en période de famine où un unique saucisson pouvait provoquer des bastons en cascade et parfois même l'éclatement d'une compagnie. On ne rigolait pas avec ces choses-là, Zaeseth connaissant d'ailleurs un demi-orc assez matérialiste qui aurait tout fait pour récupérer ledit saucisson. Je disais, donc, qu'un repas était, en général, propice à la camaraderie. Enfin, camaraderie, c'était un bien grand mot pour un adorateur du Sanctuaire Magnifique de Tziintch. Un nécromancien, passe encore, mais un prêtre de Youclid, hors de question ! Plutôt mourir que de se déshonorer en s'associant avec ces soigneurs mabouls de gentillesse (y'a des gens, je vous jure !).

Sur ce, notre pseudo-gothique partit en direction de l'avant du campement tout en prenant bien garde à ne pas se ramasser sur les touffes d'herbes mouillées : la dignité en prenait un coup. Le mage noir en profita pour jeter un œil aux alentours. Tout juste quelques arbres, semblables à des palétuviers, qui enfonçaient de très nombreuses racines dans la tourbe afin d'éviter de s'enfoncer eux-mêmes. A part ça, des moustiques, beaucoup de moustiques et une flopée de grosses grenouilles pustuleuses qui n'avaient qu'à lever la langue pour dénicher un bon repas. Zwiiip. Zaeseth se rattrapa de justesse après un début de glissade. Il en avait plein les bottes de ce marécage, au sens propre comme au figuré.

Arrivé en milieu de campement, Zaeseth décida de faire une petite pause pour demander à un garde, où du moins à ce qui semblait être un garde : le gugusse n'en avait pas vraiment la dégaine, avec son air dégingandé et son nez qui témoignait d'un gros penchant pour l'alcool. D'un autre côté, c'était peut être signe d'une bonne connaissance du peuple nain. Le mage essaya de paraître proche du peuple en adoptant un style décontracté :

« Salut biloute, hein !! Connaitrais pas l'carn'val d'Rillette ? »

Le simili-garde le regarda avec des yeux ronds, c'était quoi ça, une insulte moryaque ? Le message ne passait pas, peut-être le style était trop décontracté ? Pourtant, la phrase correspondait parfaitement au vocabulaire d'un ivrogne en fin de soirée. De nombreux linguistes avait étudié ce patois. Normalement, entre ivrognes, la communication était universelle.

Afin d'éviter que les globes oculaires de son interlocuteur ne quittent leur orbite de manière précipitée pour aller conter fleurette dans la boue, l'adepte de Tziintch reformula :

« Est-ce que tu connais le carnaval de Rillette ? J'aimerais m'y rendre l'année prochaine mais je ne connais pas trop le principe. »

Les yeux ronds demeurèrent, un elfe, au carnaval de Rillette ?! Après quelques secondes de flottements, durant lesquelles le garde se demanda si on lui faisait une blague, ce dernier reprit une contenance et répondit avec une voie enjouée :

« C'est un festival d'la gastronomie en Terre de Fangh, l'deuxième plus important derrière l'festival du boudin de Chnafon. Ça s'passe à Rillette, un charmant p'tit coin de cambrousse. La binouze y est pas dégueu. J'y suis allé l'année dernière avec un pot' de beuverie, un vrai trou. J'aurai pu l'y laisser qu'il y serait encore. »

« Et le carnaval, il a un thème ? »

« Ouaip, celui de la bougraille ! L'carnaval de Rillette, c'est l'carnaval de la charcuterie ! Jambons, saucisses, boudins et rillettes ! Certains ont des costumes d'saucisses tellement bien fait qu'on sent presque la graisse fondre dans la bouche. Une année, y'en a même un qui s'est ramené avec un costume de boudin comestible ! Chacun en prenait un bout au passage avec ses dents, c'était vachement sympa. »

« Merci pour l'info, je vais reconsidérer ma visite tout compte fait. »

« Si t'y va, demande à voir Mike et ses braiseurs. On t'accueillera autour d'un bon feu de bois. A la revoyure ! »

Zaeseth repartit vers l'avant du campement, avec en tête le concept absurde de ce festival de bons vivants. Les tâches de graisse sur les habits, très peu pour lui. Quelques minutes plus tard, son périple terminé, Zaeseth décrotta du mieux possible ses bottes sur une touffe d'herbe. Avoir l'impression de marcher avec une semelle supplémentaire de trois centimètres était assez désagréable. Il repéra un humanoïde en robe pourpre qui semblait rassembler ses affaires. Vu la couleur, il y avait de forte chance qu'il s'agisse du mage recherché. A moins que ce soit juste un poivrot cherchant à dissimuler les inévitables tâches de vin sur ses habits ?

« Escusez-moi mon brave, est-ce bien vous le mage que je dois seconder ? »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Sam 22 Juin - 14:41

Goudwin était entrain de rassembler ses dernières affaires avant le grand départ quand une voix grave se fit entendre derrière lui.

-Saucisson, c'est bon. Sac de couchage, c'est bon. Beretta, c'est bOh putain t'es qui toi ?!

Le pyromane n'avait pas du tout entendu quelqu'un arrivait dans son dos, et il détestait qu'on le prenne par surprise. Généralement, cela se terminait par une boule de feu dans la face du malheureux qui surprenait le mage, mais celui-ci eut le temps de prendre en compte de l'aspect peu coutumier du furtif personnage avant de l'envoyer rôtir sur le sol boueux. Il put alors aviser un Elfe à la peau grise, l'air un peu sinistre, habillé en robe. Vu la question qu'il avait posé, il devait s'agir du mage devant seconder le pyromane. Il reprit sur un ton plus calme et conventionnel.

-Désolé pour la réaction, mais faut pas arriver derrière les gens comme ça. C'est un truc à finir six pieds sous terre.

Il rangea ses derniers effets avant de passer sa besace sur l'épaule, et attrapa son bâton, s'appuyant dessus.

-Étant donné que je n'ai pas vu d'autre gens de magie ici, oui, ça doit être moi que vous chercher. Goudwin Feud'dragon, Fou-le-feu pour les intimes. dit-il en saluant légèrement de la tête. Je suis content que vous soyez là. Je désespérais de voir quelqu'un de compétent dans cette expédition. Balzwix est cousu d'or, et je reconnais qu'il ne regarde pas à la dépense, mais il est incapable de choisir des  employés de qualité. Enfin bref...

Il fit un grand geste avec son bras libre pour accompagner ses propos. Il se dirigea ensuite vers la tente de Balzwix afin de lui annoncer qu'il était prêt, et qu'il n'y avait plus qu'a attendre l'aube, suivit de son nouvel acolyte.

-Et à qui ai-je l'honneur ? dit-il à l'Elfe sans s'arrêter.




HRP : Désolé du temps que j'ai mit pour répondre, j'ai été pas mal occupé ces derniers temps. ^^


Dernière édition par Goudwin le Sam 29 Mar - 9:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 25 Juin - 10:31

Le poivrot-mage écarlate se retourna brusquement, pointant son bâton en direction de son "agresseur". En situation de combat, cette position ne signifiait généralement qu'une chose : « Attention, un truc va partir ! », de nombreux aventuriers de bas niveaux l'avaient appris à leurs dépends. Zaeseth allait se jeter sur le côté pour éviter le projectile quand le mage, car il apparaissait désormais clairement que c'était un mage et non un banal ivrogne, se retint en voyant sa robe. Heureusement, d'ailleurs, car ça ne lui aurait valu qu'un état vestimentaire déplorable après une jolie glissade dans la boue.

Tout en marchant, le mage noir écouta attentivement les différentes explications avant de se présenter lui-même. Il hésitait néanmoins sur la dénomination du mage car ne savait pas si le mage écarlate entendait par "intimes" uniquement ceux qui avaient partagé sa couche. Utiliser Fou-le-feu semblerait dans ce cas fort entreprenant, dans le doute, mieux valait rester sur Feud'dragon. Le mage noir décida de se présenter avec un style résolument modeste :

« Je me nomme Zaeseth Helimond, et comme vous avez dû l’apercevoir, j'appartiens au ô combien Magnifique Sanctuaire de Tziintch. »

Histoire d'entretenir la discussion au cours du trajet, Zaeseth repensa aux dernières phrases de son interlocuteur :

« Il est vrai que notre employeur ne regarde pas sur la dépense. Le matériel fourni est de bonne qualité, dommage que certains employés soient aussi peu recommandables. Pour vous dire, j'ai fait la rencontre d'un messager nain. Mais où va le monde si l'on commence à fournir à ces...nabots, excusez-moi le mot(mais pas trop quand même), des emplois où un minimum de décence est nécessaire. »

Celui-là, il ne l'oubliait pas. La vengeance n'était plus nécessairement un plat qui se mangeait froid depuis qu'un mage cuisinier avait inventé un sort de bas niveau destiné à réchauffer les aliments.

« Employer tout ce beau monde a dû coûter un bras. Tant que ce n'est pas le mien, ça ne me dérange pas, c'est que j'ai un petit faible pour les chocolats. »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 25 Juin - 11:53

L'Elfe se nommait donc Zaeseth Helimond. Le pyromancien trouva que ce nom n'était pas très elfique, mais bon, si c'était le cas, alors il n'aurait pas à faire à un de ces grands prétentieux des forêts, et il en était rassuré. Ainsi, Zaeseth lui signifia l'École de magie à laquelle il appartenait, ce qui eut pour effet d'ébouriffer la barbe de Goudwin.

-Un Tziintch ? Bah! Tant que ce n'est pas à moi que vous infligez vos fastes de magie noire, je n'en ai cure. Un mage puissant en plus ne pourra être qu'utile. Mais je suis surpris que Balzwix se soit adressé à votre Ordre.

Le pyromancien écouta ensuite les constatations de son acolyte. 

-Rassurez-vous, tous les employés du Gob's ne sont pas des tanches. Il a fait venir des explorateurs expérimentés, des maîtres-traducteurs, des forgerons, des charpentiers, des médecins, et j'en passe... D'ailleurs, le contre-maître qui dirige les effectifs naniques de notre expédition est quelqu'un à l'esprit clair et éveillé d'après ce que je sais, sauf quand il boit. Il reste un nabot tout de même.

Il eut un petit rire. Il avait entendu parler à son arrivée d'une bagarre qui avait eu lieu la veille, et où le contre-maître s'était disputé avec le bras droit du chef du  "Service d'Analyse des Plantes Sauvages Inconnues" (SAPSI pour faire plus simple). Les deux personnages avaient débattu sur l'intérêt d'utiliser le houblon pour ses propriétés pharmaceutiques plutôt que pour en faire de la bière, chose qu'il valait mieux ne pas dire à un nain.

-Les nains de sont pas tous de mauvais bougres. Il suffit de savoir comment les prendre. Évidement, être un elfe n'arrange pas les choses, mais croyez le ou non, pour moi qui vit depuis près de trois ans à Miluej, on se fait rapidement respecter quand on s'y prend bien.


Dernière édition par Goudwin le Ven 1 Nov - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 26 Juin - 9:21

« L'Ordre répond aux demandes de tous ceux qui s'adressent à lui avec un minimum de, comment dire, capacités. Je ne vous cache pas que la dimension pécuniaire y est pour beaucoup. Il faut bien vivre après tout. »

Zaeseth omit le coût faramineux de certains rituels et les conditions de vie plus que confortables de certains des hauts membres de cultes. Le mage noir écouta la reste des explications de son confrère d'une oreille attentive, tout en prenant garde où il posait les pieds :

« Si vous le dites, je ne vous contredit pas. Mais ce n'est pas moi qui irait confirmer vos dires. Trois ans à Mliuej, quand même, ça doit être sacrément éprouvant, je vous applaudis pour le fait d'avoir tenu aussi longtemps. Brrr, j'en frissonne rien que d'y penser. »

Le duo de magiciens passa à côté d'un petit attroupement, ce qui les obligea à effectuer un léger contournement. Zaeseth jeta un rapide coup d'oeil au passage et s'aperçut que tout ce beau monde s'agitait autour d'une barrique enfoncée d'un bon pied dans la tourbe. Plusieurs gros bras tentaient de la dégager en s'aidant de bâton pour faire levier. Le conteneur, sans doute tombé de la charrette située juste à côté, portait un petit écriteau. On pouvait y lire un unique mot calligraphié avec amour et soin : Saucisses. Ce qui semblait être un cuisinier affirmait à qui mieux mieux qu'il n'abandonnerait sous aucun prétexte la marchandise. La chaîne d'approvisionnement en saucisses rompue et c'était toute l'expédition qui pouvait être mise en péril.

Le brouhaha provoqué par l'affaire diminua peu à peu avec la distance, jusqu'à n'être plus qu'un bruit diffus dans l'atmosphère sonore de l'expédition qui comprenait entre autres : caisses qu'on transporte et qu'on fait tomber dans la boue, bruits métalliques, discussions sur la météo (sujet universel), hurlement des quelques blessés (se faire bousculer quand on se cure les ongles avec la pointe d'un couteau ne pardonne pas), injures et blagues salaces dont la décence m'interdit de rapporter les propos.

« D'ailleurs, vous ne m'avez pas parlé de votre domaine de prédilection ; ne me répondez pas les concours de boisson, on me l'a déjà faite. Tiens, n'est pas la tente de Balzwix que j'aperçois droit devant ? »

En effet, à une trentaine de mètres des deux mages se dressait une tente plus imposante que la moyenne. A son sommet, un pavillon flottait maigrement. Du fait des plissements, Zaeseth ne distinguait pas clairement le motif. Ce dernier ressemblait grosso modo à un gobelin tenant un objet dans sa main.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 3 Juil - 13:34

Les deux magiciens discutèrent encore un peu. Ils passèrent devant les tentes de soins où s'entassaient quelques "blessés de guerre" (être bousculé quand on se cure les dents avec le bout d'un pilum ne pardonne pas), ainsi que les tentes des gobelins qui trafiquaient on ne sait trop quoi à l'intérieur, et Gzor sait que personne ne veut se risquer à connaître les affaires gobelines.

-Ah oui c'est vrai, j'ai oublié. Je suis, comme vous aurez peut-être put vous en douter, un mage de l'école du Feu. Maître artificier à mes heures perdues également.

Ils arrivèrent alors près de la tente de l'instigateur de l'expédition. Alors que les deux mages pénétraient dans la vaste enceinte de toile verdâtre (une couleur qui indiquait que le gobelin qui la possédait avait réussi dans la vie), ils purent découvrir debout autour d'une grande table décoré d'une carte plusieurs individus lancés dans une grande discussion. Il y avait évidement Balzwix, mais également un nain, à barbe brune, encapuchonné et portant une armure en cuir; une humaine vêtue d'une armure sombre, ornée de crânes (humains ?), portant une grand chapeau. Ce qui la rendait encore plus atypique était le bandeau qui passait sur son visage, avec un morceau de cuir rouge au niveau de l'œil. Le reste de l'assemblée était constituée des associés humains et gobelins de Balzwix.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

-Arf ! Mes amis ! Enfin vous voilà ! Nous n'attendions plus que vous. Très chers collègues et associés, je vous présente ceux qui auront une importance capitale dans notre expédition : maître Feud'dragon et maître Helimond. Ces deux mages nous aideront à comprendre les différents aspects magiques de notre exploration.

Le gobelin désigna alors l'assemblée de ses deux petits membres supérieurs.

-Maître Feud'dragon, je n'ai pas besoin de vous présenter notre fabuleuse équipe. Quand à vous maître Helimond, voici notre contre-maître Brul Doux-Houblon...

Le nain salua les deux mages, visiblement peut choqué par le fait de voir un elfe dans la tente.

-Et Miss Rebecca Fleshtermark, chasseuse de... chasseuse, ainsi que chef de nos effectifs humains.

Un regard du gob's vers la femme avait suffit à achever sa phrase. L'humaine ne salua même pas les mages, leur portant un regard des plus désagréables. Goudwin ne l'avait pas apprécié dès leur première rencontre, et il se demandait encore quel était réellement le rôle de cette femme dans l'expédition du gobelin.

-Vous aurez l'occasion de faire connaissance avec le reste de nos gens durant le voyage. Bien sur ceux, je vois que le soleil se couche, nous ferions bien d'aller nous reposer.

-Balzwix, ne devions-nous pas nous aussi prendre connaissance des découvertes de vos traducteurs ?

-Chaque chose en son temps maître Feud'dragon. Vous en saurez plus demain matin.

C'est alors que Fleshtermark prit le chemin de la sortie, s'adressant au passage aux deux mages.

-Les sorciers feraient mieux de s'occuper de leurs affaires. Contentez-vous de préparer vos potions, et tout se passera bien.

Elle sortit ensuite de la tente.

-Bien bien. Je pense qu'il est temps maintenant. Bonne nuit tout le monde. Rendez-vous à l'aube.

Balzwix sortit par derrière, suivi de ses associés. Brul, le contre-maître, sortit par l'entrée principale, saluant le pyromancien d'un signe de tête. Puis les deux mages firent de même.

-Bien, passez une bonne nuit. dit-il à l'elfe. Puis il regagna sa tente.

-------------------------------------

Le lendemain matin, le mage s'éveilla, réveillé par l'horrible son de la cloche de rassemblement (et par les irritations dus aux piqures). Il s'habilla, prit ses effets et alla au point de rassemblement, où il trouva son acolyte.

-Bien le bonjour. dit-il dans le parlé des elfes.


Spoiler:
 


Dernière édition par Goudwin le Mer 10 Juil - 14:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Dim 7 Juil - 10:53

« Les sorciers feraient mieux de s'occuper de leurs affaires. Contentez-vous de préparer vos potions, et tout se passera bien. »

La chasseuse quitta la réunion sans un regard en arrière, laissant le mage noir dans l'impossibilité de répondre verbalement à cette provocation. Avec les borgnes, la célébrissime réplique : « En disant ça, vous vous mettez profondément le doigt dans l'œil. » avait toujours son petit effet. Le bandeau rouge de la chasseuse laissait en effet supposer qu'elle appartenait à cette catégorie, tant pis, ça sera pour une prochaine fois. En plus, au niveau vestimentaire, la chasseuse arborait un ample chapeau et de nombreux crânes, signe qu'elle voulait se donner un genre qu'elle n'avait pas. Même si le discipline de Tziintch n'en était pas le meilleur exemple, la virilité était une affaire d'homme, sauf dans le cas des femmes barbares.

Spoiler:
 

La dénommée Rebecca Fleshtermark était peut être membre des Fem'Hen, un mouvement féministe qui militait activement à Glargh et à Waldrog. A ce que Zaeseth avait compris, elles militaient pour le droit de participer à nouveau aux concours de bras-de-fers et autres compétitions essentiellement masculines du style "Qui a la plus grosse" ou "J'suis sûr que je tiens mieux l'alcool que toi".

De son côté, le contre-maître nain rentrait dans la catégorie passable : bien qu'il n'ait pas salué l'elfe en quittant la tente, il eut au moins le mérite de saluer un magicien en la personne de Goudwin.  Zaeseth supposa qu'il ne fallait pas non plus trop en demander au peuple nanique... euh, nanesque (Trichelieu, sort de ce corps !). Niveau physique, Brul Doux-Houblons portait une barbe comme à peu près 99,7% du peuple nain, 100% en excluant les rares imberbes qui vivaient souvent reclus ; ces parias pleuraient constamment leur malchance d'être nés avec une telle difformité.

En posant un pied à l'extérieur, le mage noir regretta rapidement le tapis de sol de la tente, qui avait le mérite d'éviter que les invités s'enfoncent de plusieurs centimètres dans la tourbe en restant immobile le temps d'une discussion. Les deux mages ne perdirent donc pas de temps et se séparèrent en se souhaitant réciproquement la meilleure nuit possible, tout en sachant pertinemment que les moustiques et l'alcool allaient sérieusement dégrader la qualité de leur sommeil. Grâce à sa nyctalopie, l'elfe gris n'eut pas de mal à trouver sa tente dans la lumière déclinante. Il espérait passer une meilleure nuit que la précédente, c'est-à-dire une nuit sans concours de boisson improvisé à moins de vingt mètres de son emplacement. Après avoir calfeutré sa tente et vérifié qu'aucun moustique ne restait à l'intérieur, Zaeseth put enfin songer à s'endormir. Il rêva d'un monde sans nains et sans moustiques, un monde presque parfait en somme.

Le lendemain, alors que le soleil commençait à peine à pointer le bout de son nez, Zaeseth fut réveillé par la cloche de rassemblement. Le son était suffisamment affreux pour réveiller même les plus comateux. Le mage noir se leva et constata que de récentes piqures ajoutaient quelques touches de rouge sur sa peau pâle, presque fantomatique. Saleté de moustiques ! Ranger sa tente le conforta dans son ras-le-bol au sujet du marais : le dessous de sa tente, couvert de boue, dégageait une odeur de matière organique en décomposition. Il la plia de façon à ce que la boue se retrouve à l'intérieur, et non à l'extérieur, cela dans le but d'éviter de se crotter encore plus en la transportant. Il se dépêcha de ranger ses autres affaires puis se dirigea vers le point de rassemblement. Le mage noir y retrouva le mage écarlate qui le salua dans la langue des elfes.

« Bien le bonjour. »

« Personnellement, je ne trouve pas qu'aujourd'hui est un bon jour, entre les moustiques et l'odeur, j'ai hâte de partir. La caravane à l'air prête à se mettre en marche, le plus tôt sera le mieux. »


Autour d'eux, chacun vaquait à sa tache respective. Certains rangeaient des caisses dans des charrettes dont les roues s'enfonçaient peu à peu dans le sol au fur et à mesure qu'on y ajoutait du poids, d'autres, vêtus d'armures en cuirs, se rassemblaient en petits groupes et vérifiaient l'état de leur équipement. Ni Brul Doux-Houblon, ni Rebecca Fleshtermark n'étaient en vue, sans doute se trouvaient-ils plus en avant dans la caravane.

« Si je me souviens bien, vous parliez de découvertes de la part des traducteurs. Ne devrions-nous pas aller de ce pas trouver Balzwix pour lui demander plus de renseignements à ce sujet avant que la caravane se mette en marche ? Ne restons pas à l'arrière, parmi les marchandises. Marcher en tête sera bien plus intéressant. »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 10 Juil - 11:54

Alors que le pyromancien allait répondre à l'elfe, un bruit de cor raisonna dans toute la caravane. Le signal du départ venait d'être donné.

*Foutu gob's ! Il ne pouvait pas attendre dix minutes de plus ?!*

Sans un mot, le mage fit signe à son acolyte de le suivre. Il gagnèrent rapidement l'avant de la caravane, qui heureusement n'était pas encore partit du fait que l'avant-garde humaine de l'expédition tentait de faire avancer les premiers chariots tirés par des chevaux assez peu motivés à l'idée d'aller s'engouffrer plus profondément dans les marécages.

-Balzwix ! hurla Goudwin en apercevant le gobelin sur un vaste chariot. Vous auriez put nous attendre !

-Arf ! Navré Maître Feud'dragon ! Je pensais que vous et Maître Helimond arriveriez avant l'aube à vrai dire. dit le gobelin un peu gêné.

Le mage se passa de lui rappeler qu'il leur avait demander de se présenter à lui à cette même heure. Il était inutile de créer des tentions dès le premier jour, il y en avait déjà bien assez.

Les deux mages se hissèrent alors dans l'immense chariot de Balzwix. Une fois à bord, il purent alors constater du "luxe" de leur moyen de transport. Il s'agissait en vérité d'un char en bois de chêne sur lequel on avait monté une grande tente en toile verte équipée de filets (sans doute pour protéger des moustiques). En haut de celle-ci se dressait le drapeau orné de l'écusson de la famille Van Balzwix, un gobelin doré tenant dans sa main droite une sorte de calice. L'édifice entier était tiré par une demi-douzaine de chevaux de trait visiblement plus réveillés que ceux qui les précédaient.

Le gobelin guida les deux magos à l'intérieur de la tente. Ils découvrirent alors, et à la grande surprise de Goudwin, une seule et unique personne : Brul Doux-Houblon, entrain d'étudier des cartes posées sur un vaste bureau. Voyant les trois personnages entrer, le nain les salua.

-Maître Feud'dragon, Maître Helimond, Monsieur Van Balzwix.

Ils rejoignirent le nain devant les cartes. Le gobelin prit alors la parole.

-Bien, chers amis magcien, il est temps que je vous explique le pourquoi du comment de cette expédition.

-Fleshtermark ne sera pas avec nous.

-Non. Elle est entrain de donner nos directives à ses hommes. Les chevaux ont peu dormit, alors ils mettent de la mauvaise volonté... Enfin bref. Je vais vous montrer cartes.

Il monta sur un tabouret près du bureau et pointa un endroit de la plus grosse carte.

-Ceci messieurs  est la cartographie la plus récente et la plus précise des Marécages de l'Éternelle Agonie. Et ceci... Il montra une carte plus petite, ... c'est la carte que mes collaborateurs ont traduit hier. il s'agit des plans d'une citée construite par une très ancienne civilisation ayant vécu en ces lieux il y a cinq-cents ans : les Habbo-rigènes.

Goudwin réfléchit pendant un instant. Il avait déjà vaguement entendu parler de cette civilisation, mais ne s'y était jamais intéressé.

-D'après ce que nous savons, il s'agissait d'un peuple très croyant, qui se livrait aux sacrifices humains ! Leurs guerriers avaient également pour habitude de porter sur eux le crâne de leurs ennemis tombés au combat. Et le but de notre expédition est d'explorer une cité leur ayant appartenu ! N'est-ce pas excitant une fois ?!

Goudwin fut étonné de voir avec quel excitation le gobelin prenait la chose, et le fut encore plus en constatant les connaissances qu'il avait sur les Habbo-rigènes.

-Arf ! Mais je parle trop. Brul, veuillez leur expliquer notre problème.

Le nain acquiesça et montra sur la petite carte une sorte de portail en pierre, avec des symboles dessinés à côté.

-D'après les découvertes de nos traducteurs, il n'existe qu'une entrée permettant d'atteindre la citée. Le problème, c'est que d'après notre comparaison avec les cartes actuelles des Marécages, cette entrée se trouve dans un endroit où il n'y a normalement qu'une vaste tourbière, et ce depuis des siècles. Nous pensons donc que la porte est enterrée sous la tourbe de cette zone. Les traductions précisent qu'il s'agirait d'une idée de l'architecte en chef de l'époque.

-Et a-t-on une idée de comment trouver la porte ?

-Aucune, le reste des inscriptions est parfaitement illisible. Je crains que cette carte soit passée dans bien des mains avant les nôtres.

-Balzwix, de qui tenez-vous cette carte ?

-De mon grand-père. Mais malheureusement, je ne sais pas d'où lui la tenait. Il était très secret en ce qui concernait ses affaires. Lorsqu'il est mort, il m'a laissé toutes ses propriétés, ainsi que cette carte, en me disant qu'un jour, je serais sûrement amené à m'en servir.

Le pyromancien fut intrigué mais n'en demanda pas plus. Il se tourna alors vers Zaeseth.

-Qu'en pensez-vous cher confrère ?


Dernière édition par Goudwin le Ven 1 Nov - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 10 Juil - 20:47

L'expédition avait donc pour but d'explorer les ruines souterraines d'une cité antique. D'un certain côté, la révélation décevait le mage noir qui avait espéré quelque chose d'un peu plus mouvementé. Explorer des couloirs sombres et inhabités depuis des lustres, c'était plus un boulot d'archéologue, surtout dans le cas d'une cité humaine, où il y avait relativement peu de chance que quoi que ce soit de vivant ait survécu plusieurs dizaines d'années après son abandon. Et qui dit inhabité, dit absence de créatures à occire, et donc absence de points d'expérience. En plus, Balzwix ne prenait aucun risque même s'il y avait des survivants puisque ces ceux-ci pratiquaient des sacrifices humains, et non des sacrifices gobelins.

A première vue, cet emploi ne présentait donc qu'un intérêt financier assez important, ce qui somme toute, pour tout aventurier de bas niveau, était déjà un point important. En fait, l'ensemble de la caravane était motivé par l'appât du gain, rares sont les personnes qui se seraient offertes une promenade dans des marais pour le simple plaisir d'acquérir des piqures de moustiques et de retrouver des squelettes à moitié réduits en poussière.

Rien qu'en pensant aux sommes mises en jeu par Balzwix, Zaeseth ressentait un petit pincement au cœur. Toutes ces pièces d'or pour quelques ruines ! Ce devait être de famille, le comportement du grand-père gobelin constituait un premier indice. En général, personne ne se la jouait mystérieux juste avant de trépasser, surtout pour un simple bout de papier. Cependant, maintenant que l'expédition était lancée, autant aller jusqu'au bout. Le premier problème se révélait être la position de l'entrée de la cité. Pour la trouver, le mage noir envisageait plusieurs possibilités, plus ou moins réalisables.

« Qu'en pensez-vous cher confrère ?

- J'en pense que les Habbo-rigènes devaient choisir leurs architectes sur des critères fort obscurs. Pour décider d'une telle position pour l'entrée, il fallait être sacrément gratiné. Après tout, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. »

Zaeseth marqua une légère pause dans l'attente d'une éventuelle réponse de la part de ses interlocuteurs. Réponse qui ne vint pas : ces derniers continuaient à le fixer comme s'ils attendaient que le mage noir continue, ce qu'il fit par conséquent.

« Après réflexion, j'ai quelques idées pour déterminer la position de l'entrée. Tout d'abord, la méthode, comment dire, directe. J'espère qu'il n'y a pas d'amis de la nature parmi nous car cette dernière consiste tout simplement à brûler la tourbe dans toute la zone où vous suspectez l'entrée de se trouver. La tourbe étant un très bon comburant, avec l'aide des sorts de pyromancie de Maître Feud'dragon ici présent, je pense qu'il est tout à fait possible que cette opération réussisse. Si l'on oublie les vapeurs potentiellement toxiques, la destruction de l'environnement et les animaux des marais furieux qu'on détruise leur habitat naturel, c'est la méthode la plus rapide et la plus efficace. »

L'adepte de Tziintch laissa s'écouler quelques secondes, le temps que ces interlocuteurs digèrent cette méthode quelque peu bourinne, puis enchaîna sur ses autres idées.

« Plus classique, nous pourrions employer un grand nombre d'hommes à scruter chaque parcelle de tourbe dans l'espoir de repérer quelque mécanisme dissimulé qui permettrait l'ouverture de la porte. Même si je vois mal comment un mécanisme pourrait déplacer une grande quantité de terre pour mettre à nue l'entrée. Ce qui m'amène à une autre hypothèse, celle avec laquelle l'ouverture que nous cherchons a une origine magique. Dans ce cas, Maître Feud'Dragon et moi-même pourrions ratisser la zone de recherche en lançant régulièrement des détections de Flumitor pour repérer d'éventuels résidus magiques liés à l'ouverture de l'entrée. Si les détections aboutissent, nous pourrions creuser directement à l'endroit d'où émanent les résidus jusqu'à trouver l'entrée et la forcer. Un dispel magic suffira peut-être. »

Ces méthodes reposaient pour beaucoup sur la chance et la capacité à détecter, soit un mécanisme pour la première méthode, soit des traces de magie avec la seconde. Dans les deux cas, les recherches pouvaient ne pas se révéler fructueuses simplement parce que quelqu'un était passé à côté de quelque chose sans le voir. La question du temps était aussi à prendre en compte. Ces deux méthodes requerraient quand même un certain laps de temps avant d'aboutir.

« Enfin, la dernière méthode qui me vient en tête serait de ratisser la zone, cette fois avec de longues tiges, de bois par exemple. En les enfonçant dans le sol, nous pourrions détecter l'entrée d'une cavité si la tige bute contre un objet situé en profondeur. Autant vous dire tout de suite que cette méthode me semble la plus longue car il y a de fortes chances que l'on déterre de nombreux rochers avant de trouver l'entrée. Monsieur Balzwix, à vous de décider quelle méthode adopter. Si vous employez actuellement des spécialistes dans l'un de ces domaines, cela pourrait grandement accélérer les recherches. »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 30 Juil - 13:14

Le pyromane écouta avec attention les différentes propositions de son confrères. Évidemment, de son propre point de vue, l'utilisation de la pyromanie ne le dérangeait pas, mais l'Elfe ne croyait pas si bien dire : la tourbière était un excellent comburant, mais s'enflammait beaucoup trop vite. Déclencher un incendie dans ce genre d'endroit risquait de mettre en péril toute l'expédition, même si la caravanes restaient à bonne distance. e plus, les vapeurs toxiques étaient un problèmes tout aussi important.

-Je pense que la meilleur solution serait de se lancer dans un repérage de système magique ou mécanique comme l'a suggéré maître Helimond. Nous deux nous occuperions des détections magiques, et vos hommes de terrains, équipés comme il se doit, pourront ratisser le terrain. Nous sommes nombreux, et la tourbière vaste. Autant en profiter.

Balzwix gratta quelques instants la petite barbichette qui ornait son menton pointu. Puis il se tourna vers Doux-Houblon.

-Contremaître, prévenez tous nos hommes assignés à l'exploration des terrains de préparer à l'avances les pelles, les pioches, les sacs destinés à l'évacuation des matières encombrantes, ainsi que des grandes tiges souples que nous avons amené. Nous procéderons comme maître Helimond nous l'a conseillé.

Le nain acquiesça et se rendit prêt d'un cage ou étaient enfermés plusieurs pigeons. Il prit une plume, un parchemin et de l'encre. Il y inscrivit les directive du Gobelin, et attacha le papier à un des pigeons qu'il laissa s'envoler hors de la tente. Un sourire naquit sur le visage de Balzwix.

-Messieurs, je savais que notre coopération serait des plus efficaces ! Nous arriverons à la tourbière dans deux jours à peu près. D'ici là, nous avons le temps d'organiser le ratissage comme il se doit...


Bien, maintenant que nous sommes à ce stade de l'aventure, il est temps pour moi d'intervenir un peu sur le voyage de nos amis. Ah oui ! Pardonnez-moi, je manque à tous mes devoirs. Je suis Hasardium Destinium, Jeteur de dé personnel du sieur Feud'dragon en cas de non participation d'un Maître du Jeu officiel. Je serais donc ici afin d'intervenir sur ses aventures.
Nous allons donc faire un petit tour sur la Table des Rencontres, afin de corser un peu cette épopée. Hmhm. Commençons ! Shazam !

Et c'est un 2. Bien bien, nous sommes chanceux.



Alors que les protagoniste discutaient de l'organisation du ratissage, un hurlement retentit dans la caravanes. En sortant, les magiciens et leur collègues purent découvrirent un des hommes de tête entrain de se faire dévorer vivant par un meute de coyotes visiblement affamés. Brul sortit de la tente en trombe et attrapa un cor attaché à sa ceinture, sonnant l'alerte !

-Je crois qu'il est temps pour nous d'agir mon cher collègue. En avant !

Le pyro descendit alors du chariot, bâton en avant.


Dernière édition par Goudwin le Mar 30 Juil - 13:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 30 Juil - 13:14

Le membre 'Goudwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D20' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Sam 10 Aoû - 12:43

En quelques secondes, les cris de souffrance du mercenaire furent couverts par le grondement des cors. Partout le long de la caravane, les gardes sonnaient l'alerte, avertissant leurs confrères qu'un combat risquait de débuter incessamment sous peu. Les instruments indiquaient par la même occasion aux infirmiers de se tenir prêt, et aux cuisiniers de cacher leurs chapelets des saucisses.

L'homme au sol ne se débattait plus. Telle une poupée de chiffon, les coyotes le tiraient en tous sens ; un bras manquait déjà à l'appel. Le premier d'une longue série si la défense des chariots ne s'organisait pas rapidement. Un autre mercenaire, à cheval cette fois, se faisait déjà encercler par cinq canidés excités par l'odeur du sang. Pas besoin d'être savant pour deviner qu'aussi nombreux, la stature imposante de l'étalon ne les arrêterait pas. Toutefois, les deux mages, bien décidés à agir, comptaient éviter à cet homme le même funeste destin que son camarade.

Le temps n'étaient pas à l'économie de capital astral, aussi Zaeseth décida de se protéger en priorité en invoquant un Plastron de Tziintch. Le mage noir savait que sa robe n'offrait pas une protection suffisante face aux mâchoires acérées des coyotes. De plus, sa constitution plus qu'inférieure à la normale ne lui laissait pas vraiment le droit à l'erreur : la survie d'un adepte de Tzinntch de bas niveau n'était pas de tout repos. Une dizaine de secondes suffit pour prononcer la formule magique ; Zaeseth l'avait bien en tête, surtout que ce sort présentait l'avantage de ne jamais rater pour peu qu'on la prononce correctement.

Des filets de fumée blanchâtres sortirent du sol pour s'agglutiner en grande partie au niveau du torse du mage noir, et dans une moindre mesure autour de ses bras et des ses jambes. Le temps d'un battement d'oeil, le tout se solidifia. La fumée inconsistante laissa place à un plastron fantomatique, presque translucide. De nombreux motifs torturés ornaient les différentes pièces d'armure. Un poète inspiré aurait pu les décrire comme un entremêlement de ronces sur un champ de neige.

La contemplation serait pour plus tard, le mage noir venait d'agir, nul doute que son camarade écarlate allait bientôt faire de même.

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 4 Sep - 12:32

Le pyromancien commençait enfin à se sentir utile. Il était vrai que lui et son acolyte avaient aider à l'élaboration d'un plan de repérage concernant la cité perdue, mais il fallait le dire, un pyromancien, c'était fait pour cramer des trucs ! Et cette meute de coyotes affamés faisait partie des "trucs" que l'on pouvait cramer lorsque l'on était adepte de la magie incendiaire.

Un premier malheureux venait de succomber aux morsures des coyotes (ou aux bactéries qui vivaient dans leurs gueules, ça revenait à peu près au même) quand Goudwin arriva à porter de la bataille. Les bêtes commençaient déjà à s'en prendre aux chariots. Les gardes les plus "vaillants" s'étaient armés de pics et autres objets plus ou moins dangereux pour un être vivant basique fait de chaire et d'os. Ils essayaient ridiculement d'empaler les coyotes dès que l'un d'entre eux sautait, mâchoire ouverte prête à faire son office. Le pyromancien eut soupir en se rappelant qu'il avait protéger ces hommes auprès de Zaeseth la veille en disant qu'ils étaient capables de se débrouiller. Ceux dont il parlait se trouvaient sans doute plus loin dans la caravane, du moins il l'espérait.

Mais le mage du sortir de sa réflexion, car un des coyotes l'avait repéré et s'était empressé de prévenir ses congénères dans un glapissement que l'on aurait put traduire par "Mangé par terre ! Mangé par terre !" si un elfe sylvain avait été présent pour briser la barrière des langues. Deux bêtes se dirigèrent donc avec empressement vers Fou-le-feu qui, avec conviction et détermination, pointa son bâton vers les animaux.


-Nork'Tarrh ed'krilipuk !


Oups ! C'est à moi. Navré je faisais un petit somme.. Hem ! Enfin bref ! Alors Nork'Tarrh ed'krilipuk... Nork'Tarrh ed'krilipuk... Nork'Tarrh ed'krilipuk ! Voilà ! Cône de feu : sortilège de niveau 1, Coût : 7 PA, Cibles multiples, Épreuve de Magie.Phy + 1, portée maximale de 8 mètres, peut toucher les alliés, à utiliser dans un espace suffisamment grand pour éviter tout problème, etc, etc... Bien ! Envoyons le premier dé. Shazam !
Nom de ...! 18... Ça commence très mal... Bon bah...



Alors que le pyromancien lançait un sortilège censé envoyer les deux mammifères carnivores au tapis, un petit sifflement se fit entendre. Le mage se trouvait devant le chariot transportant les gaz expérimentaux de l'expédition. Et visiblement, ils s'échappaient de l'endroit d'où ils n'étaient pas CENSÉS s'échapper.

-OH PUT...

Dans une explosion, le mage se retrouva propulsé vers l'arrière, le lancement de son sort ayant fait office de réacteur. Goudwin se retrouva juste à côté de son acolyte elfique, allongé dans la boue, maugréant dans sa barbe.

-Je hais ce Gob's !


2 EV en moins.


HRP : Désolé du temps de réponse, j'ai été pas mal occupé en cette fin de vacances.
Sinon c'est la première fois que je fais une opération aussi complexe sur une aventure avec les Dés, alors il est possible que je me soit complètement planté dans mon tour. Je m'en remet donc au jugement des autorités vertes et compétentes.
What a Face


Dernière édition par Goudwin le Ven 6 Sep - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 4 Sep - 12:32

Le membre 'Goudwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D20' : 18
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 29 Oct - 13:07

Tels deux taurillons, deux coyotes s'étaient approchés de Goudwin en apercevant sa robe écarlate remuer au vent. Ceux qui encerclaient l'étalon du garde, désormais privés de deux de leurs congénères, hésitaient un peu plus à passer à l'attaque. Le pyromancien avait su garder son sang-froid, quel comble. Cependant, les gaz expérimentaux entreposés dans le chariot positionné juste à côté, eux, ne le restèrent pas longtemps. Gaz et flammes ne font pas bon ménage, à moins d'opter pour une méthode plutôt bourinne pour décaper son parquet. Aussi le chariot explosa-t-il dans une débauche d'échardes et de petits copeaux de bois incandescents. Heureusement, le mage noir, qui se trouvait plus loin de la charrette que son compère rouge, ne fut pas projeté à terre par le souffle de la déflagration. De ce fait, il allait pouvoir le protéger des deux bêtes le temps qu'il se remette les idées en place.

*Quelle idée de stocker ce genre de substances dans un chariot en bois, sans même l'indiquer sur les côtés. Il aurait suffit d'un message du style « Les pyromanciens, restez loin. » ou encore « Ne sois pas la flamme de ma vie, ni de ta mort. ». Ou bien une insigne, je ne sais pas, un losange rouge sur fond blanc serait parfait, avec une espèce de boule noire au milieu de laquelle on ferait partir des traits noirs pour indiquer l'explosion. Ça donnerait quelque chose de ce style : *

Spoiler:
 

Pas le temps pour ça, Zaeseth mennerait ses réflexions méta-chimiques une fois le danger écarté. D'ailleurs, les deux canidés reprenaient leur esprit et se dirigeaient rapidement vers le mage encore à terre, sans doute dans l'espoir de lui faire subir le même sort que la victime de tout à l'heure. On reconnaissait bien là l'impétuosité des créatures sauvages, en dépit de l'explosion, elles n'avaient pas pris peur et continuaient d'avancer.

Déjà, elles ne se trouvaient plus qu'à quelques foulées de Sieur Fou-le-Feu. N'ayant pas le temps d'élaborer un sort complexe, l'adepte de Tziintch opta pour un sort simple s'apparentant à un boule de feu mineure, mais en plus vicieux. Zaeseth espérait que la diversion pousserait les coyotes à changer de cible, même si ça le mettait en danger. Surtout que de là où il se trouvait, Goudwin devait respirer à plein poumons l'haleine de chacal des coyotes, une vraie torture paradoxale : il fallait à tout prix le sortir de là.

Tendant la pointe de son bâton vers la plus proche des créatures, le mage noir prononça le mot de pouvoir :

« Azhul ! »

Zaeseth comprit que quelque chose s'était mal déroulé quand, au lieu de frapper directement sa cible, le projectile magique se déplaça d'un petit mètre avant de s'arrêter, en lévitation. La « flèche de feu noir » formait une espèce de sphère sombre d'où s'échappait de petits éclairs magiques qui se dissipaient rapidement dans l'air. Le plus inquiétant, c'était que le sphère enflait de plus en plus alors que le flot de magie était rompu. Le sortilège de l'adepte de Tziintch échappait à son contrôle ; le résultat risquait d'être plus que mitigé. Le mage n'eut pas le temps de réagir : en moins de trois secondes, le globe magique passa de la taille d'une pomme à celle d'une panse d'ours farcie. Les éclairs se faisant de plus en plus intenses, le tout se disloqua, provoquant un colossal feu d'artifice de magie noire. Une soixantaine de flèches magiques partirent en sifflant dans toutes les directions. Plusieurs passèrent à quelques centimètres de l'elfe qui se trouvaient très près du foyer de l'explosion magique. L'une d'elle se ficha au creux de son ventre, lui faisant l'effet d'un violent coup de poing à travers son plastron fantomatique. Il se courba en deux sous l'impact ; ses appuis plus que précaires sur le sol boueux ne lui permirent pas de conserver son équilibre. Tandis que l'elfe gris s'étalait lamentablement dans la boue, les flèches énergétiques continuaient leur petit bout de chemin. Une bonne moitié se perdit en l'air ou percuta un obstacle, que ce soit le sol ou un chariot qui n'avait rien demandé à personne, et qui attendait juste l'aube en reposant son essieu fatigué et ses roues crottées par la tourbe. Fort heureusement, la matière inconnue qui constituait ces flèches ne brûlait pas au sens propre du terme, impossible donc d'allumer un feu avec. En plus de l'attaque de coyotes, un incendie généralisé au beau milieu de la caravane aurait été vraiment, vraiment dommage, surtout que d'autres stocks de gaz expérimentaux se trouvaient sûrement à proximité.

Les créatures vivantes n'étaient pas en reste, au total, une quinzaine d'individu avait dû être touchés par l'incident magique, les flèches de feu noir étant mystérieusement attirées par l'énergie vitale se dégageant des organismes vivants. Ainsi, les deux coyotes qui s'apprêtaient à déchiqueter Goudwin à même le sol furent frappés de plein fouet, tout comme leur proie allongée sur le sol. Un concerto de gémissements  en cri mineur éclata. Le bilan était lourd : Zaeseth, Sieur Fou-le-Feu, les deux coyotes qui l'entouraient,  les quatre autres qui encerclaient l'étalon immaculé, ledit étalon, ainsi que le garde apeuré qui le montait (celui-ci ne l'avait vraiment pas vu venir, vu la tête qu'il tirait après avoir reçu le projectile en plein visage), plusieurs gardes et personnels de la caravane, se préparant au combat ou courant se cacher, qui se trouvaient malencontreusement dans une portée de 10 mètres autour de l'elfe au moment du drame. L'un deux avaient dû être abattu sur le coup puisque l'elfe avait entendu quelque chose d'assez lourd s'enfoncer dans la tourbe juste dans son dos. Aïe, aïe, aïe, ça allait faire tache au moment du rapport à Messire Balzwix. Accessoirement, ça n'allait pas non plus améliorer la sympathie de tout ce beau monde pour le cultiste de Tziintch ...


Spoiler:
 

Spoiler:
 

EDIT des dégâts, j'avais oublié le +4 ^^'

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Zaeseth Helimond le Mar 29 Oct - 18:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 29 Oct - 13:07

Le membre 'Zaeseth Helimond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D20' : 20

--------------------------------

#2 'D6' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 29 Oct - 23:29

HRP : ARG ! Plus que 14 EV. À ce rythme, j'arriverais pas vivant à la cité perdue moi. Sad 

Alors que Goudwin se relevait de sa chute propulsée, son attention fut attirée un bref instant sur les tonneaux de gaz à l'origine de son plangage de sort. Il remarqua avec stupéfaction une entaille dans l'un des barils.

*Un sabotage ?!*

Mais le mage n'eut pas le temps de continuer son investigation, car déjà son acolyte engageait la riposte avec un sortilège bien Tziintch comme il faut : une sorte de flèche de feu, noire bien évidemment. Cela aurait put être un grand moment de botage de cul de coyote par la Magie Noire si le sortilège n'avait pas eut un effet, disons le, inattendu.

-C'est normal ça ?

Après une rapide réflexion sur ses souvenirs d'apprentissage magique, le pyromancien se dit qu'effectivement un sort nommé "Flèche de quelque chose…" qui prenait la forme d'une sphère laissant échapper des flux de magie n'était effectivement PAS TOUT À FAIT normal, même pour un magicien. Réflexion qui fut confirmée par l'explosion du dit sortilège. Bilan des dégâts : deux mages blessés, un cheval et un garde gravement touchés, et deux coyotes sur six décédés. Dans l'ensemble, la situation n'était pas désespérée, mais le moment ne se prêtait pas non plus à la charge héroïque.

Se levant avec dans les yeux une lueur légèrement frustrée (sans doute dut au fait d'être tenu par une pittoresque meute de canins miteux) Fou-le-Feu tendit une nouvelle fois son bâton vers les coyotes.

-Je vais attaquer ceux qui sont encore en forme. Essayez d'en toucher plusieurs en même temps afin de les achever !

Prenant quelque pas de recul afin de pas prendre un nouveau sort du sorcier de Tziintch en pleine face, le pyromancien commença à rassembler son énergie magique.

-Fas croum bril' riz kren grodan folk quarak !*

Il visa l'un des coyotes les plus proches de lui.
(ici le coyote n°2)

-Azdaaa-Ha uen bahadhoo !


Bon ! Et bien c'est reparti. Boule de feu mineur hein ? Monsieur est économe aujourd'hui. Allons-y donc !
Sortilège de niveau 1, coût de 2 PA, Épreuve de Magie Physique +3, portée maximale de 5 mètres, précautions habituelle à la pyromancie, etc, etc… Maintenant les dés ! SHAZAM !
Et bam ! 8 ! Prends ça dans ta tronche Destiné !
Nous avons donc une réussite simple, et 3 au D6+1, le coyote perd 4 EV et meurt donc sur le coup. En espérant que messire Helimond ne renvoi pas un nouveau sort kamikaze.


Le coyote prit de plein fouet la boule de feu envoyée par le pyromancien. Après qu'il eut fait trois pas vers le mage, son corps calciné s'écroula sans vie sur le sol.

*"Qu'ils crament tous ces enflures de canidés pouilleux !"
Célèbre cri lancé par un pyromancien durant le Deuxième Âge. L'Histoire à oublié son nom, mais on se souvient qu'il prononça ces paroles lors d'une bataille acharnée contre des coyotes des marécages, et qu'il était accompagné d'un sorcier de Tziintch.


Dernière édition par Goudwin le Ven 3 Fév - 20:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mar 29 Oct - 23:29

Le membre 'Goudwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D20' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 30 Oct - 9:17

HRP : Je fais un double post car je me suis rendu compte que j'avais oublié le Dé 6. Navré. Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Mer 30 Oct - 9:17

Le membre 'Goudwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'D6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Zaeseth Helimond

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 21
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Elfe gris
Date d'inscription : 05/07/2011

Feuille de personnage
Energie Vitale:
13/13  (13/13)
Energie Astrale:
35/35  (35/35)
Expérience:
76/100  (76/100)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Jeu 13 Mar - 21:54

L’étalon, rendu à moitié fou par la douleur, détala au triple gallot. Les coyotes n’osèrent pas intervenir : deux de leurs congénères venaient d’être tués sur le coup par l’incident magique, et leur instinct leur disait qu’il valait mieux éviter de recevoir un coup de sabot en essayant de saisir une des pattes de l’animal au passage. Le garde dut sa vie à ses étriers, ces derniers lui évitant une malencontreuse chute au beau milieu de groupe de coyote suite à la subite accélération de son destrier ; un miracle compte tenu de la qualité plus que médiocre des lanières de cuir qui les reliaient à la selle. Même si, pour le coup, il n’aurait pas vu la mort arriver avec sa profonde blessure au visage…

Les coyotes regardèrent un instant leur proie fuir au loin, même pas fichu de tomber au sol, ce garde ! Ah, elle était parfois injuste et dure, la vie d’un coyote sauvage. Et les petits, qui attendaient patiemment dans la souche du grand arbre qui les avait abrités au moment de leur naissance, à peine deux lieues plus loin, jeunaient depuis une semaine. Le plus faible d’entre eux, au bord de l’inanition, ne survivrait sans doute pas un jour de plus sans nourriture. Comme quoi, dans les marais, le passage de vie à trépas se jouait parfois à une simple jambe de garde de caravane.

Zaeseth menait des considérations bien moins familiales : suite au « léger » incident qu’il avait provoqué, il tenait à se rattraper aux yeux de son compagnon d’expédition. Sieur Fou le Feu semblait d’ailleurs avoir plutôt bien encaissé le projectile qui l’avait touché. Certes, le pyromancien avait perdu un peu sa prestance après sa glissade dans la boue, conséquence directe de l’explosion d’un chariot. Pas d’affolement, la situation était sous contrôle ! Goudwin venait d’achever un des canidés qui le menaçait, et le mage noir espérait bientôt s’occuper du deuxième. Il fallait à tous prix éviter le mage écarlate soit encore aux prises avec son adversaire quand les trois bêtes qui s’occupaient précédemment du garde rappliqueraient.

Ainsi, résolu à lancer correctement sa flèche de feu noir, c'est-à-dire en évitant de toucher à nouveau un membre de l’expédition, le pyromancien étant le principal concerné, Zaeseth pointa la paume de sa main en direction de l’animal destiné, dans un monde parallèle, à échouer sans fin à la capture d’un étrange oiseau bleuté et moqueur, détalant à toutes berzingues au moindre danger et se jouant des pièges placés sur son chemin.

« Azhul ! »

Une seconde de flottement, puis un léger filet de fumée noire sortit de la paume de sa main. Filet qui fut bien vite balayé par une petite bourrasque de vent. La paume en avant, et en dépit de toute sa bonne volonté, le mage noir venait à nouveau d’échouer au lancement d’un sort plus que basique. Ça faisait tâche, dirons-nous. Personne n’avait été blessé, c’était là l’essentiel, le coyote y compris, c'était là le problème.

Le comble, c’était que maintenant, Zaeseth se disait qu’il devait avoir l’air bien idiot, avec son bras bêtement tendu vers l’avant. Enfin bon, personne, sauf peut-être un certain demi-orc au tact réduit, aurait osé lui faire remarquer verbalement aussi directement…

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Zaeseth Helimond le Jeu 13 Mar - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Jeu 13 Mar - 21:54

Le membre 'Zaeseth Helimond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D20' : 18

--------------------------------

#2 'D6' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Goudwin
Citoyen de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 21
Citoyen de : Miluej
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Humain Pyromancien
Date d'inscription : 29/12/2010

Feuille de personnage
Energie Vitale:
20/20  (20/20)
Energie Astrale:
37/37  (37/37)
Expérience:
20/380  (20/380)

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Sam 22 Mar - 12:41

Un petit vent souffla au dessus de Goudwin alors que celui fixait le mage noir, perplexe. Ce silence se répercuta sur toute l'assemblé qui venait d'assister à la scène : les coyotes fixaient étrangement l'Elfe, et le garde à cheval, qui était parvenu tant bien que mal à stopper son étalon, se demandait quelle pouvait bien être l'utilité de cette fumée noire dispersée dans le vent. En bref, il y avait un gros malaise. Malaise qui fut néanmoins vite rompu par les grognements des coyotes qui portaient désormais leur attention sur Zaeseth. Goudwin put vaguement traduire par "Gris pas doué, Gris mangé !". La langue des coyotes était une langue très moche certes, mais une algue tout de même.

Les bêtes se rapprochant dangereusement des deux mages, le pyromancien se prépara à lancer un nouveau sort dans leur direction. C'est alors qu'un sifflement désagréable retentit. Un objet volant fendit l'air et vint s'écraser sur l'un des coyotes (coyote n° 5), faisant giclé le sang et la cervelle de sa boîte crânienne, et stoppant l'avancée des deux autres. Lorsque la bête fut à terre, les deux compagnons purent constater que l'objet volant était une hache de jet de chez "Froglin et Co", armurier nain dont la réputation n'était plus à faire. Une voix raisonna alors derrière eux. Il s'agissait de Brul Doux-Houblon qui venait de descendre d'un des charriot. Le nain était équipé d'une bardiche à une main et d'un couteau de chasse pour gros gibier. Les deux armes étaient dotées d'un manche en cuir solide et de très bonne qualité. Cela plut beaucoup à Fou-le-Feu. Les Nains ambidextres se faisaient rares de nos jours.

-Je crois que notre ami Maître Helimond a besoin d'un peu de repos. Permettez que je vous vienne en aide messieurs les mages.

Les deux coyotes restants fixèrent Brul avec une rage sans nom, de longs filets de bave s'échappants de leurs mâchoires. Les deux bêtes étaient tellement remontées contre celui qui avait achevé leur congénère qu'ils en avaient oublier la présence des deux mages, et le surnombre évident de leurs adversaires. Dans un hurlement de rage collectifs, ils s'élancèrent sur le Nain qui fit de même. Le premier coyote (coyote n° 3) referma ses mâchoires sur le manche de la hache de Brul qui se trouva légèrement déséquilibré et tenta de déloger l'animal. Le second (coyote n° 1) s'apprêtait à lui niaquer la jambe. Fou-le-Feu pointa donc son bâton vers le canidé, invoquant une nouvelle boule de feu.

-Azdaaa-Ha une bahadhoo !



Non mais sans déconner c'est quoi cette Magie Noire en carton ?!… Hm Hm ! Oui, bon, excusez-moi, mais des Epic Fail à la suite, ça m'énerve. Alors… Boule de feu mineur : Sortilège de niveau 1, coût de 2 PA, Épreuve de Magie Physique +3, portée maximale de 5 mètres, précautions habituelle à la pyromancie, etc, etc… Bien ! Espérons que la malchance ne soit pas contagieuse, j'ai une réputation à tenir moi !

14 ! Ouf ! Le bonus de Magie Physique du sort qui sauve les meubles. Mère Chance a des choix aléatoires aujourd'hui. Enfin bon. Le coyote meurt, c'est déjà ça.


La boule de feu atteignit le coyote qui tentait de mordre Brul, brûlant sa botte au passage. Heureusement le Nain ne semblât pas être blessé. La seule chose qui subirait la fin du combat serai sa bourse lorsqu'il irait acheter une nouvelle paire de botte. Il ne restait donc plus qu'un seul coyote qui s'acharnait encore tant bien que mal sur la hache du nain.


Dernière édition par Goudwin le Dim 6 Avr - 11:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fatali Dés
Fumble Critic ou Epic Success?
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   Sam 22 Mar - 12:41

Le membre 'Goudwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'D20' : 14

--------------------------------

#2 'D6' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps, dans des grottes marécageuses...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Marécages de l'Éternelle Agonie-
Sauter vers: