L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Aide à la présentation de votre personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 28
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Aide à la présentation de votre personnage   Mar 16 Avr - 10:32

Nous sommes ici sur un forum de jeu de rôles prenant place dans l'univers de la saga MP3 "Le Donjon de Naheulbeuk". Qu'est-ce que nous entendons par "jeu de rôles" ? Et bien tout d'abord qu'ici nous jouons (n'oubliez pas de vous amuser, sinon on vous mettra sur la figure), plus précisément nous jouons des rôles, pour faire court, comme au théâtre. À la différence qu'ici, on ne vous donnera pas de script à lire, pas de personnages à interpréter. Ici, c'est vous qui créez votre propre rôle, qui écrivez vos propres aventures, solitaires ou bien en groupe et le script découlera fort souvent de toutes ces péripéties (bien que les Grands Vilains MJ voudront très certainement mettre leur grain de sel).

Afin que les Grands Vilains MJ ne vous acceptent en tant que membres à part entière du forum, une simple inscription ne suffit donc pas. Il vous faudra faire une présentation claire de votre personnage dans cette sous-partie du forum, et ce message est là pour vous guider dans cette entreprise.

Tout d'abord, il faudra créer un nouveau sujet dans cette même sous-partie "Présentation", qui sera propre à un personnage, et donc à un membre (n'allez donc pas pourrir le sujet des autres par votre présence, les Mj s'en chargeront bien assez). Nommez ce sujet comme bon vous semble, du temps que le nom de votre personnage y apparaisse clairement, et insérez-y ce formulaire, que vous compléterez :

Code:
[b]Nom du personnage : [/b]
[b]Prénom du personnage : [/b]
[b]Surnoms (optionnel) : [/b]
[b]Âge approximatif : [/b]
[b]Sexe : [/b]
[b]Race : [/b]
[b]Métier : [/b]

Ensuite, et c'est là que les choses se corsent, il faudra décrire votre personnage, autant au niveau de son apparence qu'à celui de sa manière de penser et d'interagir avec le monde, et enfin parler de ses origines, sous forme écrite et élaborée (en phrases munies de majuscules, de sujets, de verbes, de compléments et d'une ponctuation). Cela permettra à tout un chacun de se faire une idée de votre héros, et aux Grands Vilains MJ de pouvoir juger de votre maîtrise du français, de votre humour et de vos capacités à jouer votre rôle, en d'autres termes, "à RP".

Nous vous demandons au grand minimum de produire un paragraphe d'une dizaine de lignes pleines, ce qui en soit n'est pas un grand défi. Libre à vous de nous faire des romans, certains Mj appréciant cela, d'autres trouvant que même si c'est aéré et bien écrit, aller à l'essentiel est le principal ; après tout, peu importe d'où vous venez, l'important est où vous irez à partir du moment où vous commencerez à jouer.



Afin de vous guider dans cette présentation, voici quelques pistes que vous pouvez suivre si le cœur vous en dit :

1. Solution bête et méchante, le classement dit "Physique / Mental / Histoire", à savoir un classement thématique en trois temps, donnant chacun un aperçu spécifique de votre personnage :

Citation :
Exemple :
Description physique :
Gérard pouvait se vanter d'être cinquantenaire, il était devenu aussi ridé qu'une pomme séchée, et son crâne se trouvait aussi dégarni que celui d'un nourrisson. Le dos voûté, il ne marchait plus sans sa fidèle canne, d'un pas lent et incertain, et ses vêtements crasseux lui donnaient l'air d'un pouilleux.

Description Mentale :
Cet homme âgé s'était toujours montré bienveillant, aussi bien avec son entourage qu'avec des inconnus, et s'il ne roulait pas sur l'or, il offrait le peu qu'il possédait avec la générosité d'un prince. Pourtant, il se méfiait par dessus tout des mendiants et des voleurs, qui lui menaient la vie dure, toujours prompts à dilapidé ses maigres économies sans même un merci.

Histoire :
Gérard est né dans une modeste bourgade du nom de Tépala, où il passa une enfance sans histoires, tantôt à garder les cochons, tantôt à jouer avec les autres enfants. Pourtant, lorsque la nature fit de lui un homme, il alla chercher du travail dans la ville la plus proche, qui n'était autre que Valtordu. Après une période d'essais chez un artisan, l'appel de l'aventure fut plus fort, et d'apprenti il se fit colporteur, traversant la campagne pour proposer ses produits aux plus isolés, bravant le froid et les intempéries, parfois pour se faire dépouiller par des brigands et se retrouver sur la paille.

Vers ses trente ans, fatigué par son train de vie usant et peu satisfaisant, il s'établit à Noghall, sur les berges du Lac Aspousser, où il travailla un temps en taverne, avant de se faire pêcheur. Mais après un bête accident, durant lequel son genou gauche fut réduit en miettes, il vendit sa barque et son filet pour une somme dérisoire, et ne s'occupa plus que de son potager, vendant ses légumes au marché pour subsister. Aujourd'hui Gérard est vieillard un peu avant l'heure, et il aspire à une vie paisible et simple.

2. Le récit : au lieu de créer des parties bien distinctes traitant chacune d'un thème, le récit, exercice plus difficile, mais souvent plus agréable à lire, traite des trois parties précédentes sans pour autant les dissocier :

Citation :
Exemple :
Alors que le soleil pointait à l'horizon, un vieil homme claudiquant, s'appuyant lourdement sur sa canne, prenait le chemin pour rejoindre sa modeste chaumière. Ça, il en avait fait du chemin pour en arriver là, à des lieues et des lieues de son village natal. Il n'avait qu'à fermer les yeux pour revoir défiler ses jeunes années, à Tépala. Cela faisait bien longtemps qu'il n'y était pas allé, mais il pourrait redessiner chaque maison et chaque visage sans même avoir à réfléchir. La maison de ses parents se trouvait en sortie du village, à cause de l'enclos à cochon ... à moins que ce ne soit l'emplacement de la maison qui ai poussé son père à investir dans le goret. Toujours est-il que petit il surveillait ces goinfres avec beaucoup de sérieux, lorsque son père le lui ordonnait, et cela finit même par l'amuser.

Pourtant, à quinze ans, il aspirait à autre chose que de finir simple gardien de cochons, et bien décidé à trouver son bonheur loin de la boue et du lisier, il fit ses adieux à ses chers parents et prit la route de Valtordu, un bourg des environs où il découvrit les joies et les problèmes de la ville. Voyant qu'il était doué de ses mains, Geppetto, un vieux fabriquant de marionnettes originaire de Kjaniouf, le prit à son service, décidant d'en faire son successeur et héritier. Malgré le bonheur qui se lisait dans le regard des enfants devant ces bonshommes de bois, et la grande gentillesse de l'artisan, Gérard avait bien trop soif d'aventures pour se retrouver piéger au milieu de tous ces visages figés, aussi rendit-il son tablier au bout d'un an, investissant ses économies dans un sac à dos bien solide, où il enfourna un ensemble de marchandises, fort abondantes en ville, mais l'étant bien moins dans la campagne. La rumeur veut que le vieux marionnettiste, lui, finisse par demander à une mage de passage de donner vie à l'une de ses œuvres, afin d'avoir un successeur fiable et dévoué.

Commença alors un périple, semé d'autant de joies que d'embûches, où le jeune homme écuma plaines et bois, collines et montagnes à la recherche de villages et de hameaux, et surtout de clients potentiels, à qui vendre ses breloques. Gérard semblait enfin avoir trouvé sa voie, alors qu'il voyait le plaisir se dessiner sur le visage des paysans et de leur femme, ainsi que de leurs enfants, en découvrant des objets par trop rares en ces lieux reculés, et leur faisant bien défaut. De colporteur, le jeune homme se sentait presque sauveur, et le simple sourire d'un bouseux valait pour lui toutes les pièces d'or du monde.

Pourtant, le corps usé prématurément par le vent, la pluie et le froid, et l'esprit par le racket incessant des bandits de grand chemin, le marchand ambulant profita de la recherche d'un serveur dans une auberge, à Noghall, pour vendre son sac et le peu qu'il contenait encore, et pour reprendre un tablier. Certes, ce n'était pas un emploi des plus reposants, quand bien même certains clients se montraient fort sympathiques, mais au moins avait-il le gîte et le couvert, en plus qu'un salaire – même aussi dérisoire. Après quelques années de bons et loyaux services, il décida de s'offrir une cabane, une barque et un filet, voulant retrouver l'air libre de ses plus jeunes années, et de serveur se fit pêcheur.

Toujours prêt à rendre service, il vint en aide à un marchand dans une mauvaise passe en lui vendant son poisson un peu moins cher durant quelques semaines, ce qui lui valu le mécontentement des autres pêcheurs, ce qu'il ne tarda pas à remarquer. Il se montra alors serviable envers ses concurrents, autant qu'avec les petites gens dans le besoin, et alors que Gérard, successivement gardien de cochons, apprenti-marionnettiste, colporteur, serveur, puis pêcheur semblait enfin s'établir dans quelque chose de durable, il glissa et se coinça la jambe entre deux rochers en descendant maladroitement de son embarcation.

Après un après-midi à tenter de le libérer, ses amis et collègues finirent par réussir à écarter une roche de l'autre, ce qui n'empêchait que le genou de sa jambe gauche était dans un triste état. Après rétablissement, il devenait évident, bien que malheureux, qu'il ne pourrait plus naviguer, et toujours grand de sa générosité, le bonhomme, commençant à avoir de l'âge, vendit à perte sa barque et son filet de pêche à un jeune garçon des plus téméraires, qui voulait prendre le large.

La jambe désormais raide, Gérard s'employa à travailler son jardin, le changeant en un charmant potager, qu'il entretint si bien que ses tomates, choux, carottes et poireaux finirent sur l'un des étals du marché, tant l'amour qu'il donnait à ses fruits et légumes se sentait en leur chair. Maintenant cinquantenaire, sa vie bien derrière lui, on voit souvent le vieux bonhomme se promener sur les berges de Noghall, observer les pêcheurs, donner quelques piécettes aux enfants de passage pour qu'ils s'achètent des friandises, et snobant royalement les mendiants, qui, lassés d'être ignorés, ne lui réclamaient plus le sou. Parfois, les jours de marché, on peut aussi lire sur une caisse de légumes un "Gérard" peint à la hâte, et dans celle-ci des merveilles que tout paysan souhaiterait voir sortir de sa propre terre.



Si après cette présentation de personnage vous désirez un peu mieux vous faire connaître, en tant qu'humain(e) planqué(e) derrière votre écran, libre à vous de vous présenter, de faire part de vos centres d'intérêt, de raconter votre vie ou celle de votre chat, mais ce n'est pas une obligation.



Enfin, lorsque votre présentation sera complète, un Vilain Grand MJ viendra la lire, jugera du réalisme du personnage (évitez donc d'écrire que votre gobelin a des ailes et peut lancer des lasers avec ses yeux ou des boules de feu avec les fesses), du respect de la langue française (étant une espèce menacée, nous en prenons soin) et vous indiquera la marche à suivre pour déterminer les caractéristiques et les compétences de votre personnage.

_________________
"Eh, toi là ! Non, l'aut' ... Ah oui ! Invité !!! Va voter, sinon ... bah ce s'ra la louz !
... J'crois qu'il a comprendu."
orc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Aide à la présentation de votre personnage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Parchemins Quintessenciés de l'Encrier du Chaos :: Règlement & vie du Forum :: Présentation-
Sauter vers: