L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Sur le départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Braznûl

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 19
Sexe du Perso : masculin
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
28/28  (28/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Sur le départ   Dim 30 Déc - 20:20

-Alors t'y vas pour de bon Braz ?
-Oui Thorb, j'y vais pour de bon. Mais n'ayez crainte, je repasserai de temps à autre vous passer le bonjour !
-Bon bah... salut alors !
-Oui, au revoir !

Barznûl fit un clin d’œil à l'aubergiste et partit. Thorb Ouayau avait été son principal employeur durant les années où il officiait en temps que barde à différents établissements de la cité de la bière. C'était un honnête homme, qui jamais ne lui avait fait du tort. L'auberge du Savoureux Houblon allait lui manquer. Alors qu'il allait passer le seuil de l'auberge, une voix l'interpella :

-Tu allais partir sans me dire au revoir Braznûl ?

-Certainement pas, répondit le semi-elfe à Alina, je pensais que tu m'attendais dehors.

Il s'avança vers elle d'un pas gracieux et la prit par la taille, déposant un baiser sur ses lèvres. La serveuse du Savoureux Houblon était une femme superbe, aux yeux verts du printemps et aux cheveux châtains de l'automne, comme le disait Braznûl. Outre son magnifique visage, elle possédait un corps aux courbes appréciables, qui faisaient le bonheur des clients de l'auberge. Elle lui sourit.

-Tu penseras à moi, barde ?
-A chaque heures du jour mes pensées seront tournées vers toi, et la nuit c'est ton visage que je verrai en rêve. Il en a toujours été ainsi, pourquoi faudrait-il que cela change ?
-A combien de femmes as-tu déjà dit cela ? L'interrogea-t-elle, d'un air amusé.
-Trop, il est vrai, acquiesça-t-il le sourire aux lèvres, mais aucune ne te vaut, ma princesse.
-Allez pars, beau parleur ! J'ai des clients à servir.
-Tes désirs sont des ordres ma princesse.

Il déposa un baiser sur sa joue et la relâcha, sortant de l'établissement après un dernier signe de la main. Il y était ! Il allait partir à l'aventure ! Que d'épopées palpitantes à vivre et à mettre en chanson ! Avec son adresse et son astuce, les monstres pouvaient bien venir, il les attendrait sans crainte ! Certes, il avait eu une première expérience malheureuse, mais ça n'était qu'un test. Il était mal préparé et n'avait aucune connaissance du métier. Cette fois c'était différent, il s'était entraîné et équipé, les choses ne pouvaient que bien se passer.

Il traversa la ville, se dirigeant vers le château. Il avait appris qu'il était avantageux de se faire inscrire au registre des aventuriers, tant au niveau financier qu'au niveau sécuritaire. S'imprégnant une dernière fois des sensations que lui procuraient la cité, remarqua que malgré leur apparence rustique et peu raffinée, les odeurs de vomi et de bière de Mliuej allaient lui manquer. Constatant l'heure avancée, il pressa le pas. Le château n'était pas ouvert la nuit, et il serait bête de devoir tout remettre au lendemain. Enfin s'afficha sous ses yeux le château de Mliuej. Il allait s'avancer quand un doute le prit. Il avait entendu qu'il fallait être détenteur d'une quête pour être inscrit. Ne voulant pas prendre le risque de se voir rire au nez, il fit demi-tour et partit en courant à la recherche d'un panneau indicateur de quêtes. Par chance, il en trouva un rapidement. Voyant la profusion d'affiches, et ne voulant pas perdre le temps de faire le tri, il réveilla d'une pichenette sur l'oreille le nain qui ronflait à côté de l'indicateur.

-S'il vous plaît ? Je suis plutôt pressé et il me faut une quête pour bas niveau, qu'auriez-vous à me proposer ?


PS : désolé, c'est un peu court et pas terrible, mais j'ai voulu faire vite. Je ferai mieux la prochaine fois Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: Sur le départ   Lun 31 Déc - 12:18

Le nain somnolait, toujours en perpétuelle semi-adoration inconsciente de Dlul, et personne ne s'était pris la peine de lui demander s'il en était un paladin, ou bien s'il était victime d'une malédiction du Dieu ennuyeux et ennuyant. Se réveillant plutôt fatigué, il répondit d'une voix terne au ménestrel, bâillant à chaque fois qu'il s'interrompait, et l'on pouvait ainsi croire que c'était là la seule manière qu'il avait de reprendre son souffle.

Tu sais, p'tit gars ... au Château ils t'en proposeront aussi des quêtes de bas-niveau. Et pis si tu te fais recenser, t'auras sûrement de l'aide pour pas crever face à la première peau-verte.

Ni une ni deux, Braznûl fut conduit vers la place du château, bâtiment à la structure plus imposante et solide que les autres bâtiments. Devant les grandes portes, un seul garde. Un nain puissamment armé qui dégageait une aura imposante et autoritaire. Son armure imposante et ciselée comportait une ceinture doré avec une gravure d'une tête de dragon. De multiples plaques protégeait épaules, mains et jambes, mais le plus impressionnant état tout de même sa hache, qui semblait avoir été taillée sur mesure, comportant quelques entailles. Sa longue barbe blanche flottait légèrement dans le même sens que sa cape, composée de milliers de plumes bleutées, accrochées à son dos par un objet ovale qui semblait être un bouclier.


Braznûl ? Tu viens te recenser pour partir à l'aventure, je présume ? Viens, suis-moi et entre donc. De sa main libre, Thorgrum posa sa poigne bien à plat sur l'énorme porte en bois cerné par les gonds et les barres en fer, et grimaça un peu avant de l'ouvrir, le grincement épais de la porte soulignant son poids énorme, qui obnubilait complètement les bruits que produisaient le garde avec son armure lourde en plaques durant chacun de ses mouvements. Chaque pas de Thorgrum pouvait faire frémir n'importe quel homme qui n'aurait pas déjà vu la Mort en face des yeux.

Ce dernier s'arrêta néanmoins en plein milieu de la petite cour, et d'un geste large, désigna de sa hache bien tendue à l'horizontale une porte sur le côté, légèrement entrouverte. Il attendit que l'aventurier y soit complètement entré avant de revenir à son travail.

Le ménestrel se trouva alors dans une salle bien éclairée, le genre qu'on pourrait trouver dans n'importe quel établissement administratif et sobrement intitulé l'Accueil. Ainsi donc se dressait devant lui un bureau vierge de tout objet, une chaise qui lui était destinée et un autre destiné à un interlocuteur bien évidemment absent. Des cordons situés sur le côté était sûrement destiné à des files d'attente interminables, mais le demi-elfe n'était pas arrivé à une heure de pointe, apparemment. Malgré tout, il semblerait qu'il doive attendre qu'on vienne ... à moins qu'il ne choisisse de visiter sournoisement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
 
Sur le départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Urbaine :: Mliuej :: Hôtel de ville & Postes de garde-
Sauter vers: