L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Ce n'est pas ici les objets perdus?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanis Nyndel

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 23
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 10/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Ven 19 Oct - 21:39

Une relique, ça ne se trouve ni sous la couettes et encore moins dans les petites annonces, Fanis s'en rendra vite compte à ses dépends ses derniers jours. Elle commencera d'ailleurs à regretter que Slanoush soit pour ainsi dire le gardien des Secrets lorsqu'elle commencera à lire les avis de recherche. Bien sûr que l'idée de tenter de monter son groupe l'interesse, hors un prêtre sans pouvoirs est un peu l'équivalent de... Rien de tout en fait! Et jusque là elle n'a pas repéré en ville d'aventurier assez stupide pour avoir auprès d'eux une prêtresse pensant plus à se coucher qu'à prier et aider ses compagnons. Ah si elle avait eu le titre de prêtresse de Lafoune passerait encore, ce genre de notoriété aide mais là ce n'est pas le cas.

Son regard s'arrêtera devant la recherche de diplomate... Diplomate de quoi? Peu être qu'avec un peu de chance propagé la bonne parole de Slanoush chez ses pecnos reviendrait à se faire remarquer par son Dieu. Peu être que Slanoush en personne daignera à lui lancer un artéfact au visage pour la remercier de ses loyaux services? C'est que les artéfacts viennent bien de quelques parts car Fanis est certaine d'une chose: ça ne pousse pas après les arbres! Et puis même si Slanoush est radin, si elle arrive à faire quelques choses de cette mission, elle pourra toujours avoir une bourse bien remplie parce que jusque là, la haute elfe n'a faite qu'une chose: vider celles des autres! Et une bourse pleine, ça ne sert pas qu'à dépenser dans les boutiques de fringues et de bijoux, ça sert aussi à collecter des informations et recruter un groupe d'aventuriers pas assez stupide pour la suivre pendant qu'elle ondule les hanches.

Fanis se dirigea vers le comptoir où elle voyait le secrétaire mater un magasine de PornOrcAndGobelin, magasine dont on vous passera les détails sur son contenu... Non pas que ça soit hard mais disons que ça a tendance à refouler l'amour! L'elfe tapa sur la table pour le sortir de sa léthargie. Encore un où son sex-appel risque de lui faire effet... Ou pas au vu de ses goûts spéciaux mais il faut tout pour faire un monde.


-Bonjour, je voulais en savoir un peu plus sur la bande de pecnos qui se tapent dessus. Pour calmer les ardeurs, je sais faire. Certains disent que c'est ma spécialité.


Dernière édition par Fanis Nyndel le Jeu 15 Nov - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Sam 10 Nov - 13:17

Spoiler:
 



Relevant son nez de son magazine des plus douteux, le secrétaire, un type malingre à l'air fébrile et agité, rangea l'ouvrage, avant de bafouiller.

"D-de, de quoi ? Ah oui, bien sûr, le problème entre Tussu et Plorodou-sur-Sblouf ... Très bien, une minute je vous pries."

Se levant, le petit brun aux oreilles légèrement pointues – à moins que ce ne soit une illusion d'optique – passa par une porte en quatrième vitesse, laissant en effet la jeune elfe seule pile une minute. Il devait être de Chnafon, ou bien des environs pour ainsi dire le nom du second village avec autant d'aisance, car plusieurs se seraient trompés à un tel rythme de déblatération. Le petit bonhomme semblait avoir couru, à moins qu'en plus d'être agité, il soit aussi asthmatique, car il avait du mal à reprendre son souffle.

"Mon ... Monsieur le maire ... va vous recevoir. Veuillez me suivre."

Sous ses airs zélés, en dehors de ses "pauses culturelles", on pouvait ressentir une certaine ... trouille ? Oui, le fonctionnaire semblait plus que nerveux, comme s'il faisait son boulot avec soin plus par peur que par plaisir. Arrivant devant une double porte légèrement ouvragée, après quelques couloirs vides, bien que propres et suffisamment éclairés, le petit homme stoppa net, fit signe d'attendre ici et frappa faiblement à la porte, avant d'entrer. La porte ne tarda pas à se rouvrir, le même individu invitant la charmante demoiselle à rentrer, avant de quitter les lieux, l'air soulagé.

Ainsi, Fanis se retrouva dans une pièce plutôt grande, qui devait avoir autrefois été bien meublée, mais où ne demeurait maintenant plus qu'une large table et quelques bibliothèques chargées de parchemins et de volumes épais. Assis à un bout de ladite table, un gros bonhomme, vêtu d'une tenue sobre, bien que taillée d'étoffes de choix, le crâne surmonté d'un chapeau ridicule, prenait une "collation", à savoir de la volaille rôtie, agrémentée de légumes et champignons tout aussi que d'une coupe de vin dont le parfum épicé exaltait les sens. Sans un mot, le bourgeois au regard sévère invita d'un geste de la main la prêtresse à prendre ses aises, sur une des chaises lui faisant face.

"Bien, vous comptez donc vous rendre à l'autre extrémité du lac pour régler le problème avec la populace ? J'en suis fort aise."

Après une courte et lente gorgée, il reprit, l'air aussi amical qu'un fossoyeur, la politesse en plus.

"Je me nomme Parolal Haçon, maire de la cité de Chnafon et mestre de la guilde des marchands. A qui ai-je l'honneur ?"

Écoutant la réponse, avec un faux air intéressé, il reprit ensuite son monologue des plus concis.

"Ce que vous devez savoir, c'est que le problème vient des pêcheurs de Tussu et d'une famille de la bourgade voisine, les Pontiardoux, mais que le grief ne semble pas très clair. Votre prédécesseur n'a pas bien pu expliquer les motivations qui poussaient les gueux de ces villages à en venir aux mains. Quoi qu'il en soit, leur rixe ridicule prive la cité d'arrivage de poissons frais, et par Caddyro cela en devient irritant."

Alors qu'il allait congédier l'elfe et reprendre son "grignotage", Parolal daigna rajouter quelques paroles.

"Allez voir mon bon-à-rien de secrétaire, Dudédal, il vous produira un document attestant aux gardes déployés sur place que vous travaillez pour la cité. Le sergent Urtic, affecté à Tussu ou bien à Plorodou, pourra vous dépêcher un ou deux soldats pour vous ... assister."

Sur ce, bien inspiré par une cuisse de ce qui semble être une poule faisanne, il invita la prêtresse à sortir d'un geste suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Fanis Nyndel

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 23
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 10/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Jeu 15 Nov - 20:36

Fanis s'assoira calmement comme le maire lui avait demandé. Un type blasé parmi tant d'autres qui une fois au sommet du pouvoir, n'a plus aucune ambition. C'est sûr qu'avec la milice de la ville, il ne va pas s'amuser à guerroyer comme le font les nobles, principales occupations autres le fait que de pondre des gosses.

-Et bien enchanté monsieur le Maire. Je suis Fanis Nyndel, apprentie prêtresse de Slanoush. Disons que la négociation a toujours été un de mes passes-temps favoris. Il parait que je tiens ça plus de ma mère que de mon père pour une raison qui m'échappe encore.

En bonne allumeuse, pendant la conversation elle croisa les jambes. Vu l'énergie que ce type déployait, peu de chance qu'il lui saute dessus et même si c'était le cas la seule chose qui pourrait la faire hurler de joie c'est bien la bourse qui lui remettrait pour éviter les ragots de couloirs.

-Entre consanguins, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il y ait beaucoup de réflexion de leur part. Si les relations entre cousins font fantasmer ses gueux, disons que parfois ça donne de bien tristes résultats... Comme finir se dégoûter de viandes puisque j'imagine qu'un fin gourmet comme vous ne se contenterait pas de poisson avarié. Merci monsieur le maire, vous m'avez tout dit et je vous remercie pour m'avoir consacré de votre précieux temps.

Ou comment caresser dans le sens du poil ses nobles orgueilleux: leurs donner raison et adopter leurs points de vue. Pas de question pour le moment, c'est surtout ce point là qu'il faut retenir puisqu'enfin de compte, Parolal ne lui a strictement rien appris. Ah si de la paperasse! Choses que les hommes dans son genre raffole. Elle sortira, laissant l'homme grignoter son gros gigot. En rejoignant l'autre pièce elle rejoindra le secrétaire... Sauf qu'elle ne comptait pas en rester là en demandant simplement les papiers et se contentera de répondre d'une voix sèche pour le rendre un peu plus nerveux. Il flippe pour la revue ou pour le maire? Peu importe.

-Monsieur Haçon vous a demandez de préparer les documents. Il m'a demandé de partir le plus rapidement possible pour Tussu alors si vous pouviez vous hâtez.

En réalité, c'est surtout les cachets qu'elle regarde, plus particulièrement celui de Chnafon. En réalité si elle peut raboter un document pour que ce secrétaire ramasse à l'improviste pour subtiliser ce dernier, elle n'hésitera pas. Il ne faut pas croire que Fanis ne s'attarde que sur le légal pour résoudre cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Sam 17 Nov - 18:45

Le maire, bien enfoncé sur son siège, devait avoir quelques problèmes de vue, à moins qu'il n'ai que faire des belles demoiselles, car il se contenta d'un simple et bref regard en sa direction durant cette brève discussion. Pourtant il sembla quelque peu réagir à la flatterie, par un air moins morne tout d'abord, puis par un semblant de sourire, des plus légers, qui allaient à l'encontre des traits bougons du gros bonhomme, lui donnant un air malsain. Comme quoi, si passer la pommade aux puissants pouvait attiré leurs grâces, ça n'était pas forcément joli à voir.

Quant au pauvre Dudédal, il rédigea le papier officiel en question à la hâte, manquant de renverser son encrier dans son emportement, et après avoir enroulé le document sur lui-même, il fit couler de la cire rouge sur le bout du parchemin, avant d'y appliquer un cachet ... plat. Ainsi, la marque de cire était circulaire, et au milieu ... et bien ... absolument rien ! Visiblement, la bourgade au nom inexistant sur les cartes et atlas et dont le gentilé de ses habitants n'avait pas pu être fixé n'avait pas non plus de couleurs. A vrai dire, elle n'avait pas grand chose cette cité, comme intérêt ... Sa seule spécificité, en dehors de sa mauvaise humeur ambiante, était un alcool à la framboise dont la recette avait été perdue, et dont le peu de personnes détenant son secret ne prenait pas la peine de produire, par manque flagrant d'intérêt.

"Et bien ... voici."

Remettant enfin le rouleau à la prêtresse de Slanoush, le secrétaire fit tomber par mégarde une petite pile de manuscrits, qu'il s'empressa de ramasser et de remettre à sa place, l'air nerveux. Ayant l'opportunité de récupérer ledit cachet, Fanis prendra-t-elle pourtant le risque de récupérer cet objet inutile ?

"Bo ... bonne journée, mademoiselle. Et surtout bonne chance !"
Revenir en haut Aller en bas
Fanis Nyndel

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 23
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 10/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Jeu 22 Nov - 11:07

C'est sûr que lorsque le cachet n'a alors, strictement aucun intérêt, les raisons comme quoi voler le cachet pour falsifier les documents s'envole soudainement. Car falsifier des documents, en bonne prêtresse de schlanouf, les petit complot c'est comme les petits secrets, c'est monnaie courante.

Malgré tout, elle subtilisera le cachet non par kleptomanie mais surtout parce qu'en bonne dépensière elle est faucher si l'envi lui prenait d'arnaquer autrui.

Ceci fait, et surtout si elle ne se fait pas prendre, elle sortira avec son document en main, elle prendra la direction de Tissu. Pourquoi commencer par des bouseux puant le poissons ? Simplement parce que les derniers qui prennent la parole ont toujours raison. Oui à default d'être une très bonne négociatrice, surtout quand elle passe sous le bureau de ses interlocuteurs, les points de vue de Fanis ne sont pas nécessairement neutre. Enfin elle verra bien sur le moment et la raison de cette vendetta. Si elle peut croiser le sergent Urtic là haut et non chez l'autre famille, elle aura moins à supporter longtemps l'haleine de poisson de ses bouseux. Mais pour ç, c'est une chance sur deux.
.
Revenir en haut Aller en bas
Vrolg
Terroriste Graphique
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 28
Sexe du Perso : Masculin
Statut Spécial : Guerrier mercenaire
Date d'inscription : 22/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/40  (39/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
127/140  (127/140)

MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   Ven 23 Nov - 17:52

Dudédal ne se rendit compte de rien, et d'ailleurs, dès que la demoiselle fut sortie, il récupéra son magazine, remettant à plus tard le peu de travail lui restant. Ayant des goûts plus conventionnels, les gardes postés à l'entrée, eux, préférèrent grandement fixer le popotin de la haut-elfe qui s'en allait vers son destin (notez que où qu'on aille, à la taverne, chez sa belle-mère ou même dans un donjon, on va droit vers son destin, à croire qu'il est partout ...).

Vu la position du soleil, il devait être dans les alentours de midi, et d'ailleurs le ventre de la prêtresse gargouilla faiblement, réclamant son lot de crudités et de lambas. En définitive, la goinfrerie du maire était peut-être plus liée à l'heure qu'à un appel du ventre trop pesant, si ce n'était qu'il l'était, trop pesant ... Le choix était simple ; elle pouvait ignorer une heure ou deux son estomac, afin de prendre de l'avance, et ensuite manger en route, ou bien calmer sa faim sans tarder ...

_________________
"Eh, toi là ! Non, l'aut' ... Ah oui ! Invité !!! Va voter, sinon ... bah ce s'ra la louz !
... J'crois qu'il a comprendu."
orc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est pas ici les objets perdus?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas ici les objets perdus?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Urbaine :: Chnafon :: Le reste de la ville-
Sauter vers: