L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Premier pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lahora

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 15/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/35  (35/35)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Premier pas   Mar 16 Oct - 22:35

Lahora avait laissé le corps du libraire ambulant aux corbeaux et autres charognards, depuis bien longtemps déjà. Elle avait continué sur la route sur bien des kilomètres avant d’arriver enfin en vue de Mliuej. La barbare avait fait le point sur les connaissances qu’elle avait sur le métier d’aventuriers. Celles-ci se limitaenit à très peu de choses, mis à part que ce travail était un bon moyen pour donner des pains tout en étant rémunéré. Elle devait donc trouver un employeur qui lui donnerait une quête permettant de lancer sa carrière. Une autre possibilité était celle contée par la chanson de la compagnie du chien rugissant, mais Lahora écarta cette dernière qui n’apportait aucun salaire.

En arrivant dans les rues de Mliuej, Lahora était un peu perdue, elle était déjà passée dans des villages, mais ceux-ci étaient bien plus petits que la bourgade naine. La bonne chose était qu’elle n’allait pas mourir de soif dans le coin, les tavernes ne manquaient pas et une douce odeur de bière (et de vomis) flottait à l’approche de chacun de ces établissements. Il fut d’ailleurs difficile à la barbare de résister pour ne pas prendre un petit rafraichissement. Le seul élément qui lui fit changer d’avis fut un panneau d’affichage à côté duquel un garde semblait ronfler appuyé sur sa hache.

Une chose bien connue en terre de Fhang était ces fameux panneaux d'annonces, où tous aventuriers débutants pouvaient y trouver un emploi. Ainsi, on pouvait y trouver plusieurs catégories de travaux comme les escortes de convois, les avis de recherches, les nettoyages de caves ou encore les récoltes de navets. Les escortes de convois avaient d'ailleurs une étrange malédiction. Il avait été démontré qu'un convoi avait cent pour cent de chance de subir au moins une attaque lors de son voyage, si celui-ci était défendu par un groupe d'aventuriers. Pourtant, les marchands continuaient à employer divers mercenaires pour défendre leurs marchandises. Il faut avouer que le pourcentage de survie d'un convoi non défendu lors d'une attaque, était quant à lui égal à zéro... Mais revenons-en à notre femme relativement dénudée, qui se moquait de ces statistiques presque autant que de son hygiène corporelle.

Lahora examina un bon moment les divers morceaux de papiers tout en plissant les yeux (mimique inutile servant à déchiffrer l'alphabet). Au bout de quelques minutes, la jeune femme finit par trouver ce qu'elle cherchait. C'était la seule des annonces qui avait une image et qui était suffisamment facile à déchiffrer pour deviner qu'il s'agissait d'un avis de recherche. Trouver quelqu'un, lui mettre un bourre pif et le ramener étaient tout à fait dans ses compétences. Elle décida donc de réveiller le garde pour en savoir plus.

Le nain grommela avant d'ouvrir les yeux vers celle qui dérangeait sa sieste. Nous passerons les détails de la « conversation » qui s'en suit. Il y eut une vague référence de la mère de la barbare sur le début, puis des grognements de la femme, quelques insultes, une ou deux menaces, une blague naine incompressible pour Lahora, un rire de nain et une référence à la bière, référence qui sembla apaiser les tensions entre les deux interlocuteurs, une histoire de tarte à la myrtille et de baston de taverne, pour enfin arriver sur l'avis de recherche et ses détails. Lahora apprit ainsi qu'elle devait se rendre à Yakk, un village à l'ouest Mliuej. L'homme recherché était une tarlouse qui avait désherbé sa caserne. La barbare se demanda un bon moment si le nain ne s'était pas fichu d'elle avec son village qui portait le nom d'une vache à longs poils. De plus, elle ne comprenait pas pourquoi le jardinier de la caserne était devenu un voleur. Un lourd mystère paraissait planer au tour de cette affaire et Lahora décida de partir vers Yakk, en espérant en apprendre davantage là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: Premier pas   Mer 17 Oct - 11:17

Alors que la barbare partait d'un trait vaillant, elle entendit le nain tousser bruyamment, comme s'il avait oublié de dire quelque chose.

Hey euh ... attends ! Euuuuhhh ... Ouais, attends.

Une fois qu'il eut l'attention de la guerrière, et après de longues hésitations couplées à des grattements de tête, des malédictions à foison sur le dieu mineur de la mémoire et d'Oboulos, il lui avoua qu'elle devait se rendre au château du Seigneur local.

C'est l'patron, quoi ... Eh merde, je parie que tu sais pas où ç'est. Bon, alors de là .... réfléchit-il un moment à un moyen de faire comprendre un itinéraire tortueux à une barbare. Et re-merde, je crois que je vais devoir m'y coltiner. Suis-moi.

Les deux compères avancèrent dans Mliuej, et à la grande stupéfaction, la paresse du barbu ne leur causa aucun égarement, et ils arrivèrent plutôt rapidement à un grand bâtiment plutôt bien ouvragé et solide, même si un peu terne au niveau de la décoration extérieure. Sur le palier, devant la grande porte, un nain massif lourdement équipé l'attendait de pied ferme en la regardant d'un air autoritaire. Son armure imposante et ciselée comportait une ceinture doré avec une gravure d'une tête de dragon. De multiples plaques protégeait épaules, mains et jambes, mais le plus impressionnant état tout de même sa hache, qui semblait avoir été taillée sur mesure, comportant quelques entailles. Sa longue barbe blanche flottait légèrement dans le même sens que sa cape, composée de milliers de plumes bleutées, accrochées à son dos par un objet ovale qui semblait être un bouclier.


À ce qu'on dit, vous souhaitez vous occuper du déserteur ? C'est très bien. Entrez, Mazus vous donnera tous les détails.

Son guide ayant disparu, Lahora n'eut d'autre choix que de se plier à la volonté de Thorgrum, chef de la garde nanesque. De sa main libre, ce dernier posa sa poigne bien à plat sur l'énorme porte en bois cerné par les gonds et les barres en fer, et grimaça un peu avant de l'ouvrir, le grincement épais de la porte soulignant son poids énorme, qui obnubilait complètement les bruits que produisaient le garde avec son armure lourde en plaques durant chacun de ses mouvements. Chaque pas de Thorgrum pouvait faire frémir n'importe quel homme qui n'aurait pas déjà vu la Mort en face des yeux.

Ce dernier s'arrêta néanmoins en plein milieu de la petite cour, et d'un geste large, désigna de sa hache bien tendue à l'horizontale une porte sur le côté, légèrement entrouverte. Il attendit que l'aventurière y soit complètement entrée avant de revenir à son travail. La barbare se retrouva dans une pièce bien éclairée par un lustre suspendue au plafond, mais qui ne comportait en son centre qu'une table et une chaise. Sortant de la pénombre, un maître des arcanes fit son apparition. Il portait une robe d'un mauve soyeux, dissimulée à moitié par une longue cape d'un vert ternis. Des épaulettes en cuir des mêmes couleurs, comportant quelques ouvrages stylistiques, allaient de pair avec le panache à peine visible. Tandis qu'une fine barbe lui donnait un air sage, des cheveux semi-longs relevés en arrière, une mèche pendant sur son front, indiquait sans doute une vertu naturelle à la jeunesse de l'esprit. Le regard profondément noir sur la guerrière se mêla avec le sourire narquois et calculateur, bien que l'allure globale du personnage dégageait une chaleur et une joie de vivre non négligeable.



Bonjour, barbare des tribus du Nord. Mazus Bladeheart, pour vous servir. annonça-t-il en s'approchant de la table, et en invitant Lahora à s’asseoir. Je crois savoir que vous souhaiteriez accomplir une tâche mandatée par la communauté de notre cité.

Le conseiller sortit l'avis de recherche, où l'on pouvait voir le visage du voleur de bétails, dessinés d'après les témoignages de fermiers révoltés.


Néanmoins, je suis dans le regret de vous annoncer que seul nos citoyens sont en mesure d'acquérir la récompense mise à disposition pour la réussite de l'entreprise dans laquelle vous aimeriez postuler. Vous avez la liberté de les rejoindre en vous inscrivant à notre registre.

Mazus disposa devant l'aventurière un parchemin vierge ainsi qu'un vulgaire crayon de charbon, néanmoins recouvert de tissu. Il savait que la guerrière aurait sans doute bien du mal à écrire à la plume, mais en tenait une dans sa propre main au cas où la barbare lui avouerait ne pas savoir écrire.

Si vous le souhaitez, veuillez donc je vous prie indiquer en langage commun votre nom complet, votre lignée et les possibles surnoms que l'on vous attribue, suivi de votre race et de votre classe. Vos motivations sont bien évidemment plus que les bienvenues. Si elles sont acceptables, nous pourrions vous fournir un allié de poids dans vos débuts d'aventurier ... Ah, et également si vous aimeriez une aide dans cette quête initiatique, disponible avec tous les aventuriers affiliés à Mliuej.

Sinon, libre à vous d'accomplir la quête, nous vous donnerons les informations dont nous disposons, mais ne pourrons garantir ni le monopole d'activité, ni la sécurité minimale.


Curieusement, malgré la complexité du langage, Lahora avait plus ou moins saisi les différentes options qui s'offraient désormais à lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Lahora

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 15/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/35  (35/35)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: Premier pas   Jeu 18 Oct - 19:42

Lahora avait écouté l'homme faire son discours avec un air grave, le visage ne dévoilant aucune autre expression. Elle se tenait droite et les bras croisés, se contentant de fixer son interlocuteur. Cette posture était habituelle pour les barbares lorsque quelqu'un leur exposait quelque chose d'important. Cette attitude permettait non seulement de paraitre impressionnant, mais également de ne pas sembler stupide quand on ne comprenait rien. Cependant, elle avait compris dans les grandes lignes ce que lui avait raconté Mazus.

La jeune femme regarda la mine de charbon un court instant, ce qui fit rapidement comprendre à l'homme qu'il aurait à user de sa plume. Elle fit le tour des éléments que lui demandait avant de commencer.

" J'ai un nom compliqué avec plus de deux syllabes et une lettre qu'on peut pas entendre...

Elle resta un instant silencieuse, mais comme l'homme se préparait à écrire sans se soucier de ce qu'elle venait de dire, elle continua.

- Je suis Lahora, guerrière barbare.

Une nouvelle fois, elle resta silencieuse pendant que l'homme écrivait les quelques mots dictées. Elle réfléchit un moment sur ses « motivations » avant de reprendre.

- Je veux être une grande aventurière, mais je veux pas travailler à l’œil."

Après tout, ce qu'on lui avait principalement expliqué, était qu'elle devait remplir les papiers pour être rémunérée. De plus, être lié à une ville réputée pour sa bière, n'était pas le plus mauvais choix. Le dernier point, était enfin la proposition d'être guidée lors de sa mission. L'idée ne lui était pas déplaisante. Elle ne connaissait pas la région et puis la vie d'aventurière était une nouveauté pour elle. Enfin, elle voyageait seul depuis son départ du clan et un peu de compagnie n'était pas de refus.

- Je veux aussi l'aide pour la quête !

Une fois, qu'elle eut finie, elle se saisit à pleine main le crayon fait de charbon et fit une grossière signature en bas du parchemin. Elle resta ensuite fixer l'homme en adoptant de nouveau la posture de "celle qui comprend tous".
Revenir en haut Aller en bas
Modimus
Irréductible Vétéran
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 24
Citoyen de : Seigneur local de Mliuej
Sexe du Perso : Nanesque
Statut Spécial : Seigneur local de Mliuej
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Energie Vitale:
47/47  (47/47)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
471/600  (471/600)

MessageSujet: Re: Premier pas   Ven 19 Oct - 18:14

Mazus prit en note tout ce que la guerrière lui annonça, en brodant légèrement pour que cela soit compris de l'administration, institution qui aimait ô combien les difficultés du langage. Ensuite de quoi le mage présenta le parchemin à la barbare, afin qu'elle signe en bas de la feuille à l'aide du bout de charbon.

Une croix est toujours valable.

Une fois l'inscription terminée, le conseiller fit un peu de place pour de nouveaux documents, dont il offrit certains à Lahora.

Voici une carte de la Terre de Fangh, je vous ais déjà annoté quelques villages aux environs de Mliuej, mais vous êtes libres de la compléter au cours de vos voyages.

Concernant votre quête ...
annonça Mazus alors qu'il offrait également à l'aventurière le portrait du bandit recherché, votre guide vous attend à Yakk, où un voleur de bétails s'est fait connaître de notre milice. Le souci, c'est qu'il fut jadis un mercenaire à la solde de la garde, ce qui cause du remue-ménage.

Nous avons à penser qu'il n'est pas seule dans cette entreprise, aussi souhaiterions-nous nous assurer en l'interrogeant, bien que son arrestation soit une priorité.

En résumé, la ville offre 15 pièces d'or pour toute preuve qui montrerait qu'il a été mis hors d'état de nuire, mais 30 pièces d'or si vous le ramenez vivant. Peu importe les blessures, seule sa capacité mentale à avouer nous intéresse. Tous les objets et récompenses de la quête sont également pour vous.

Votre accompagnatrice répondra au nom de Lidda. C'est une voleuse halfeline très douée, peu douée au combat, mais douée de talents de dextérité remarquables. Je pense que vous formerez un bon duo.

Le village où ce malandrin se terre se situe à 2 jours de marche à l'Ouest d'ici. Si vous avez peur de perdre l'orientation, contentez-vous de remonter le fleuve qui longe Mliuej.


La porte de l'accueil s'ouvrit, invitant Lahora à partir, tandis que Mazus commença à retourner dans la pénombre, en envoyant la barbare sur la quête de manière plus autoritaire, attitude plutôt approprié pour les tribus guerrières.

Allez à Yakk, rencontrez Lidda, informez-vous de la cachette de ce déserteur, et ramenez-le ici vivant ... si possible. Bonne chance, aventurière.

[HRP : La quête commencera dès ton premier post à Yakk, je MJterai via le PNJ mis à ta disposition, qui est là pour t'apprendre les bases de l'aventurisme, et aussi pour t'empêcher de crever bêtement. Ne pas oublier la règle de 1jour/1lieu.]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pagon.org/v1/profile.php?mode=register&sponsor=70
Lahora

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Femme
Date d'inscription : 15/10/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/35  (35/35)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: Premier pas   Dim 21 Oct - 8:12

Lahora écouta avec la plus grande attention, tout ce que lui dit Mazus. Heureusement ce dernier fit un court résumé de manière plus direct en l'invitant à partir ce qui permit à la jeune femme de bien comprendre la totalité de sa mission. Elle récupéra les différents documents que lui offrait le bureaucrate avant de sortir de la salle d'un pas déterminé.

Tout en sortant du château, elle se posait plusieurs questions au sujet de sa nouvelle accompagnatrice. Elle n'avait pas vraiment saisit la subtilité qu'il y avait sur ses compétences d'aventurière. Pour une barbare, il était difficile de concevoir le fait d'être doué et de ne pas être habile en combat. Une autre de ses réflexions concernait le fait, qu'elle allait devoir ramener le voleur vivant et donc de ne pas oublier qu'au moment où elle le trouverait, elle devrait éviter de taper trop fort. Tout en « analysant» les différents points de sa quête, elle se dirigea vers le quartier des commerces. En passant devant l'échoppe de « chez Bubu », elle fit une courte pause avant de pénétrer dans le magasin.


Destination >>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Urbaine :: Mliuej :: Hôtel de ville & Postes de garde-
Sauter vers: