L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Un ver sacrement géant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tarlandre

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 19
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Un homme, un VRAI homme
Statut Spécial : Un barbare bourrin éduquer par un ménestrel!
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/35  (35/35)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Un ver sacrement géant!   Sam 2 Juin - 13:31

Tarlandre était presser d’accomplir sa première aventure il passa donc directement dans le portail téléporter que le sekretère lui avait ouvert et arriva directement dans un flaque boueuse, tellement boueuse qu'il s'y enfoncé (en plus on ne peut pas dire que Tarlandre était très léger non plus! héhé). Son objectif: tuer un ver géant.

Bon? que ce que je fait maintenant? il est ou ce ver? YEP! la tarlouze tu viens?!

...Tarlandre croyait vraiment que le ver viendrais comme par magie... il attendais... puis au bout d'un petit moment une petite voix grisonnante se fit entendre

Non mais Tarlandre tu fais quoi là? Même si en tant que ta conscience je suis censé t’obéir j'ai pas envie de rester ici une semaine alors tu bouges tu cherches ce ver mais t'attend pas là comme un couillon! OK?

Mais?... bon Ok mais si je me perd c'est ta faute

Oui oui! Ma faute ok! mais la dépêche toi j'en ai plus que marre d'attendre ici!!!

Tarlandre écoutant sa conscience (en se demandant quand même si se n'était pas une hallucination)

Tarlandre avançait, il ne faisait que ça! (enfin pas que parce que s'enfoncer dans la boue, manger quelques baies,... sont aussi des actions qu'il faisait) au bout d'un bon moment il arriva face à une gros talus de terre!
Tarlandre qui adore l'escalade sauta sur le talus pour monter en haut. (peut-être pour avoir une vue complète du marais mais vue comment il est intelligent...) À peine eu t'il mis ses mains sur le talus que une fine couche dure se brisa et ses mains s'enfoncèrent dans le talus, puis une odeur des plus horribles qui soit, pire que l'odeur du vomit d'une centaine d'Ogres envahit les narines de Tarlandre!

Beaurk mais c'est horrible j'ai mis mes mains dans... dans .... de la merdouille géante! Mais qui peut bien avoir une telle taille de merdouille? Un ogre?... Meuh non. Alors un... bon je sais pas...

Tarlandre restait planter à réfléchir à qui pouvait bien être cette "merdouille" mais au bout de 52 minutes la petite voix grisonnante de la conscience de Tarlandre se refit entendre.

MAIS TU ES VRAIMENT QU'UN [en raisons de la vulgarité de ces paroles nous pasons une petite pause]

Hooooo calme toi j'ai fait quoi là?!?!?

Tu comprend pas que cette bouse c'est celle du ver géant abrutis?

Ha mais oui! C'est bon je pige! Donc normalement il doit y avoir l'entré de la galerie du ver pas loin!

Ouiiiiiii bravo dit donc il faut toujours t'aidai à toi? Punaise les chefs m'ont pas gâter en me demandant de te guider

La conscience redisparue et Tarlandre repris la route. Il arriva devant un trous géant avec autour quelque rats Tarlandre couru vers les rats en sortant son marteau pour les détruire mais avant qu'il eu le temps d'y arrivé les rats sautèrent dans le trou. Tarlandre fit de même. Il pris alors une liane l'accrocha à un rocher et commença la descente dans les galeries du ver. Arrivait sur un sol ou l'on pouvait à peut-près tenir debout Tarlandre lâcha la corde et continua dans les réseaux de sous-terrain. Seulement Tarlandre n'avait pas de compétence de nyctalopie il n'y voyait donc rien! Mais bon comme Tarlandre est un courageux barbare il continua tout droit sans se soucier de l'obscurité. Au bout d'un moment Tarlandre arriva à une sortie qui débouchait dans un grands champs (même très grand champs) Tarlandre sauta sur le sol repris une vu normale et avança seulement il trouvait que le sol bouger il regarder au sol et...

BORDEL!!!!! mais c'est quoi ce BORDEL!!!!! y a plein de petits vers par terre!

Les vers montaient sur Tarlandre qui dégaina son marteau à deux main pour détruire tous les vers en frappant sur le sol en les écrasant avec ses pieds an bouts d'un moment il ne restait plus aucun ver mais un cris d'horreur se fit entendre ainsi que la petite voix grisonnante

GROAAAAAARG

Ha béh la bravo! Moi je te dit bravo! T'as réussi! T'as vexé la maman ver maintenant tu va payé pour tous le avoir tué ça c'est moi que je te le dis!

Le sol se mit à tremblé et Tarlandre le Tarl en tant que courageux barbare fonça vers le ver

Nooooooooooon! Mais t'es complètement taper! Reviens grands fooooou

Et la conscience disparu dans une petite lueur verte ne pouvant pas calmer le courage (et la folie) du barbare.
Une fois arrivé le barbare sauta sur la bête. Mais arrivant à toute vitesse la bête envoya valser en l'air le barbare qui retombât sur ses ses deux jambes.

LÀ TU M'AS MIS EN ROGNE SALE BESTIOLE

Il fonça droit ver la bête qui cherchait encore le barbare (oui car les vers n'ont pas de yeux). Il sauta dans la gueule du lou... heu du ver et commencé à donné des coups de marteaux sur les dents du ver (oui celui a quand même des dents même s'il ressemble à un vrai en plus gros). Le ver pris par la douleur fermât la bouche et Tarlandre encore à l'intérieur mordit la langue du ver qui réouvrit la bouche. Tarlandre sortis et escalada le ver pour arrivait au yeux (oui le barbare ne sait pas que les vers n'ont pas d'œils)

Ho nooooooooon il n'a pas d' œils!!!! je peux faire quoi maintenant!!!

Le barbare ne voulant par revoir sa conscience frappa un gros coup de marteaux sur la tête du ver, un coup qui étourdit le ver et le vit allé droit vers un gros rocher. Mais Tarlandre étant entre le rocher et la tête du ver devait vite réagir sinon il allait finir en compote dégoulinant de sang et de boyaux (peut-être même d'intestin) alors Tarlandre eu une idée (c'est bien la première fois! Et surement la dernière )
L'idée qu'eus Tarlandre était de sauter dans la bouche de la bête et il le fit bien sur!

BROUM SPLACH KROUSH fit le choc.
Tarlandre agrippé à la langue gluante et dégoulinant de bave se retrouvait dans le corps de la bête. Il n'eus même pas à réfléchir pour sortir il pris son marteau et déglingua un bout du ver.

Bravo! Alors là bravo tu l'as tu sans mon aide je me demande comment tu as fait!

L'inverse de se que tu me dis toujours de faire!

Heu.. c'est à dire?

J'ai pas réfléchis! WHOUAIS

Ha bon tu es sur? Tu n'a pas réfléchis une fois?

Ouais une seule fois mais bon sinon j'ai fais que charger!!!!

Bon voilà moi je vais allais me reposer tchao mon copain!

Et la conscience disparu pour de bon cette fois et Tarlandre fit demis-tour pour allait raconter son premier exploit dans le coin (bien sur il pris une dent du ver en souvenir)
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Un ver sacrement géant!   Dim 3 Juin - 7:06

Pas mal de bonnes idées, de bonnes actions, c'est pas plat, y'a de quoi faire, c'est plutôt un bon point, tous les nouveaux sont pas forcément aussi inspirés. Donc de ce côté-ci, ça va, ton imagination est pas en reste Smile

Je vais essayer de te faire un topo sur ce qui, à mon avis, est un peu dommageable au Rp. Pour rappel, je suis pas méchant, mon but est pas de te casser ou de te dégoûter, mais bien de te faire progresser, à partir de critiques constructives basées sur l'effet que m'a fait la lecture. Smile

D'abord, tu es très (trop) expéditif. En général, les marécages, ainsi que la plupart des lieux qu'on trouve dans les histoires bien foutues, sont des endroits intéressant graphiquement, donc intéressants à décrire: ferme les yeux trente secondes et prends le temps de t'imaginer un marais. Avec ou sans arbres? Plutôt désertiques et mornes comme les Marais des Morts du Seigneur des Anneaux, ou plutôt un marécage sombre, humide, avec de grands arbres moussus et d'importantes étendues d'eau? Décrire un peu ton environnement est important pour l'immersion du lecteur, pour qu'il puisse suivre ton personnage de plus près. Là, ce que je trouve dommage, c'est que le marécage tel que tu le décris est représenté par une simple flaque de boue, et par le fait que ton personnage s'enfonce en marchant. Je trouve ça assez dommage. Après, même si tu prends le parti de dire que ton barbare n'en a absolument rien à cirer de l'endroit où il s trouve, tu peux quand même te focaliser sur les trucs qui le dérangent: ces crevards de moustiques, la consistance de la boue, le fait qu'un tel lieu est généralement assez labyrinthique, etc. Y'a toujours quelque chose à décrire. Smile

Pareil, encore la description: ton ver, il est comment? Est-il vraiment aussi grand que dit dans l'énoncé de la mission? Plus grand peut-être? Quel aspect, quelle couleur, quelle texture? Là, on n'apprend que quelques détails, et tout au fil de ton écriture. par exemple, on apprend brutalement qu'il a des dents quand ton perso prend idée de taper dessus comme un bourrin. C'est une bonne chose mais assez surprenant. Pour pousser encore, un truc qui m'a un peu déboussolé, c'est l'apparition de ton ver: tu dis que ton barbare entend un grognement, et deux lignes après, il est en train de se battre contre le ver. Rien sur la façon dont il le découvre, rien sur son apparition, rien sur la réaction du barbare. Dommage Smile par contre, l'énervement de la grosse bête par l'écrabouillage des petites est une bonne idée.

J'ai aussi un souci avec ta façon de décrire les actions.

Citation :
Tarlandre avançait, il ne faisait que ça! (enfin pas que parce que s'enfoncer dans la boue, manger quelques baies,... sont aussi des actions qu'il faisait)
Là, on s'embrouille pas mal. Tu décris ce que fait ton perso, mais d'une façon assez bancale: tu énonces le principal, mais ensuite, tu rajoutes le reste sous forme d'une petite liste complètement explicative, on sort de la narration, c'est surprenant, assez déstabilisant, et surtout, ça fait assez moche :/
Citation :
Tarlandre fit de même. Il pris alors une liane l'accrocha à un rocher et commença la descente
Bon, là, rien de dramatique, mais tant qu'à y être, autant le signaler: je trouve ça bizarre qu'il saute ans le trou et que tu décrives ensuite comment il s'y prend Smile Soit c'est un souci dans le début de phrase, où tu décris ce qu'il fait plutôt qu'une prise de décision (en disant "il décida de sauter" ça serait tout de suite mieux passé), soit tu zappes complètement la première partie, et on se retrouve devant le fait accompli, ça peut être pas mal aussi.
Citation :
Les vers montaient sur Tarlandre qui dégaina son marteau à deux main pour détruire tous les vers en frappant sur le sol en les écrasant avec ses pieds an bouts d'un moment il ne restait plus aucun ver mais un cris d'horreur se fit entendre ainsi que la petite voix grisonnante
Là encore, tu es le roi de l'expéditif Smile un barbare qui se tortille pour se défendre face à des vers, qui tente de les écraser avec un énorme marteau (!), je trouve que ça a un potentiel comique assez sympa, et tu aurais pu, avec un peu de description, faire quelque chose de plutôt fendard Smile et ton "au bout d'un moment" renforce le côté expéditif, on a limite l'impression que tu zappes tout un passage pour aller plus vite.
Citation :
L'idée qu'eus Tarlandre était de sauter dans la bouche de la bête et il le fit bien sur!
Là, tu commences par dire qu'il a une idée. Ensuite, tu dis quelle est cette idée, et enfin, tu dis qu'il l'accomplit. Je trouve ça trop fragmenté, trop sec, et pas assez décrit. Pire encore: on se détache du personnage! Je sais pas toi, mais je trouve qu'arriver à sauter sur la tête d'un ver géant, c'est quand même une action sacrément spectaculaire, j'aurais bien aimé savoir comment il s'y prenait, ton perso Smile on sait qu'il va sauter, pis pouf, on le retrouve directement accroché :O

Voilà pour les plus gros bémols. Après, y'a pas mal de fautes et de tournures de phrases bizarres, que tu pourrais réduire beaucoup en te relisant bien. Ton imagination a pas de souci, ton barbare fait des actions sympa, le coup de la petite voix est une idée classique mais sympa (même si on dirait plus de la schizophrénie qu'une voix intérieure dans son cas ^^), et tu as bien compris le concept de Rp libre. Le gros gros point à retenir c'est de prendre ton temps, quand tu écris, pour décrire ce qui se trouve autour du personnage et ce qui se passe: j'ai l'impression que les images sont dans ta tête mais que tu ne les transmets pas au lecteur. Développes, prends le temps à chaque fois de te demander si tel ou tel détail ne mériterait pas un peu plus de description. Smile

Maintenant, je te propose deux trucs: soit tu retournes poster à l'université chez le prof, pour ton retour triomphal, avec un petit lien vers ce sujet, soit, si tu es un peu puriste et que tu as envie de t'améliorer sur l'écriture, et que tu as un peu de temps devant toi, je peux aussi te proposer de me faire une deuxième version de ton Rp en tenant compte des quelques conseils que j'ai pu te donner, que je corrigerai de nouveau ensuite. C'est comme tu le sens Smile

_________________
Ce message était sponsorisé par les épées Plaie d'Os.
Plaie d'Os, t'fais moins l'malin quand t'as plus d'mains !
Revenir en haut Aller en bas
Tarlandre

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 19
Citoyen de : Chnafon
Sexe du Perso : Un homme, un VRAI homme
Statut Spécial : Un barbare bourrin éduquer par un ménestrel!
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/35  (35/35)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Le Rp refait (en mieux!)   Dim 3 Juin - 9:01

Tarlandre était presser d’accomplir sa première aventure il passa donc directement dans le portail de téléportation que le sekretère lui avait ouvert et arriva directement dans un flaque boueuse, tellement boueuse qu'il s'y enfoncé (en plus on ne peut pas dire que Tarlandre était très léger non plus! héhé). Il se trouvait dans le marécage de l'éternelle agonie. C'est un marécage ou l'on ne voit pas l'horizon tellement il y a de troncs d'arbres et de feuilles noires, une brume épaisse se répand au dessus du sol et un air chaud désagréable réchauffe le boue. L'objectif de Tarlandre était de tuer un ver géant.

Bon? que ce que je fait maintenant? il est ou ce ver? YEP! la tarlouze tu viens?!

...Tarlandre croyait vraiment que le ver viendrais comme par magie... il attendais... puis au bout d'un petit moment une petite voix grisonnante se fit entendre

Non mais Tarlandre tu fais quoi là? Même si en tant que ta conscience je suis censé t’obéir j'ai pas envie de rester ici une semaine alors tu bouges tu cherches ce ver mais t'attend pas là comme un couillon! OK?

Mais?... bon Ok mais si je me perd c'est ta faute

Oui oui! Ma faute ok! mais la dépêche toi j'en ai plus que marre d'attendre ici!!!

Tarlandre écouta sa conscience (en se demandant quand même si se n'était pas une hallucination)

Tarlandre avançait, il ne faisait que ça! au bout d'un bon moment il arriva face à un immense talus de terre!
Tarlandre qui adore l'escalade sauta sur le talus pour monter en haut. (peut-être pour avoir une vue complète du marais mais vue comment il est intelligent...) À peine eu t'il mis ses mains sur le talus que une fine couche dure se brisa et ses mains s'enfoncèrent dans le talus, puis une odeur des plus horribles qui soit, pire que l'odeur du vomit d'une centaine d'Ogres envahit les narines de Tarlandre!

Beaurk mais c'est horrible j'ai mis mes mains dans... dans .... de la merdouille géante! Mais qui peut bien avoir une telle taille de merdouille? Un ogre?... Meuh non. Alors un... bon je sais pas...

Tarlandre restait planter à réfléchir à qui pouvait bien être cette "merdouille" mais au bout de 52 minutes la petite voix grisonnante de la conscience de Tarlandre se refit entendre.

MAIS TU ES VRAIMENT QU'UN [en raisons de la vulgarité de ces paroles nous pasons une petite pause]

Hooooo calme toi j'ai fait quoi là?!?!?

Tu comprend pas que cette bouse c'est celle du ver géant abrutis?

Ha mais oui! C'est bon je pige! Donc normalement il doit y avoir l'entré de la galerie du ver pas loin!

Ouiiiiiii bravo dit donc il faut toujours tout te dire à toi? Punaise les chefs m'ont pas gâter en me demandant de te guider

La conscience redisparue et Tarlandre repris la route. Il arriva devant un trous géant avec autour quelque rats Tarlandre couru vers les rats en sortant son marteau pour les détruire mais avant qu'il eu le temps d'y arrivé les rats sautèrent dans le trou. Tarlandre fit de même, il sauta sans se soucier de hauteur et tomba sur ses deux pieds dans les galeries du ver, qui n'était pas très plates, c'est pourquoi Tarlandre qui n'était pas équilibriste posa ses mains sur le sol pour pouvoir avançai . Arrivait sur un endroit "plat" ou l'on pouvait à peut-près tenir debout Tarlandre releva ses mains se les frottas l'une contre l'autre pour enlevé la terre qu'il y avait dessus et continua dans les réseaux de sous-terrain. Seulement Tarlandre n'avait pas de compétence de nyctalopie il n'y voyait donc rien! Mais bon comme Tarlandre est un courageux barbare il continua tout droit sans se soucier de l'obscurité. Au bout d'un moment Tarlandre arriva à une sortie qui débouchait dans un grands champs (même très grand champs) Tarlandre sauta sur le sol repris une vu normale et avança seulement il trouvait que le sol bouger il regarder au sol et...

BORDEL!!!!! mais c'est quoi ce BORDEL!!!!! y a plein de petits vers par terre!

Les vers montaient sur Tarlandre qui dégaina son marteau à deux main pour détruire tous les vers en frappant sur le sol en les écrasant avec ses pieds et en s’écrasant le pied avec le marteau au passage. une atteignit la tête de Tarlandre, qui, lâcha son marteau d'une main, ferma sa main droite, la serra bien fort et se mis un gnon tous seul! il réussi quand même à tué le petit vers mais il se casa deux dents. enfin après s'être mis plus d'un millier de coups dessus juste pour tué une centaine de vers Tarlandre en avait finis. enfin finis on entendit quand même un grand cri en provenance des falaise de pierre

GROAAAAAARG

Ha béh la bravo! Moi je te dit bravo! T'as réussi! T'as vexé la maman ver maintenant tu va payé pour tous le avoir tué ça c'est moi que je te le dis!

Le sol se mit à tremblé, on pu voir le ver géant même plus que géant car il faisait la taille d'un quinzaine de granges, c'était un ver tout ver et tout vert, il avait une mâchoire de dinosaure en plus grand et aussi deux grosses narines plus grosse que des cratères. Tarlandre le Tarl en tant que courageux barbare fonça vers le ver

Nooooooooooon! Mais t'es complètement taper! Reviens grands fooooou

Et la conscience disparu dans une petite lueur verte ne pouvant pas calmer le courage (et la folie) du barbare.
Une fois arrivé le barbare plia ses jambes tel une grenouille et sauta sur la bête tous ça en quelques millièmes de seconde. Mais arrivant à toute vitesse la bête envoya valser en l'air le barbare qui retombât sur ses ses deux jambes mais s'écroula au sol à cause du tournis, il se releva aussitôt.

LÀ TU M'AS MIS EN ROGNE SALE BESTIOLE

Il fonça droit ver la bête qui cherchait encore le barbare (oui car les vers n'ont pas d'œils). Il sauta dans la gueule du lou... heu du ver et commença à donné des coups de marteaux sur les dents du ver. Le ver pris par la douleur fermât la bouche et Tarlandre encore à l'intérieur mordit la langue un peu bleu et toute dégoulinant de bave et de reste de se qu'avait mangé le ver qui réouvrit la bouche. Tarlandre sortis et escalada le ver en s’accrochant au narines pour arrivait au yeux (oui le barbare ne sait pas que les vers n'ont pas d'œils)

Ho nooooooooon il n'a pas d' œils!!!! je peux faire quoi maintenant!!!

Le barbare ne voulant par revoir sa conscience frappa un gros coup de marteaux sur la tête du ver, un coup qui étourdit le ver et le vit allé droit vers un gros rocher. Mais Tarlandre étant entre le rocher et la tête du ver devait vite réagir sinon il allait finir en compote dégoulinant de sang et de boyaux (peut-être même d'intestin) alors Tarlandre eu une idée (c'est bien la première fois! Et surement la dernière ) Il mis ses jambes dans le vide et lâcha le plis du ver auquel il se tenait, il retomba dans le bouche du ver amortit par la langue juste avant que le ver ne se prenne le rocher dans la face

BROUM SPLACH KROUSH fit le choc.
Tarlandre agrippé à la langue gluante et dégoulinant de bave se retrouvait dans le corps de la bête. Il n'eus même pas à réfléchir pour sortir il pris son marteau et déglingua un bout du ver.

Bravo! Alors là bravo tu l'as tu sans mon aide je me demande comment tu as fait!

L'inverse de se que tu me dis toujours de faire!

Heu.. c'est à dire?

J'ai pas réfléchis! WHOUAIS

Ha bon tu es sur? Tu n'a pas réfléchis une fois?

Ouais une seule fois mais bon sinon j'ai fais que charger!!!!

Bon voilà moi je vais m'en allais au revoir tralindre

Tarlandre! et au revoir à toi aussi p'tit machin

Et la conscience disparu pour de bon cette fois et Tarlandre fit demis-tour pour allait raconter son premier exploit dans le coin (bien sur il pris une dent du ver en souvenir)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ver sacrement géant!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ver sacrement géant!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Marécages de l'Éternelle Agonie-
Sauter vers: