L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 [Université] Un pied devant l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Université] Un pied devant l'autre   Dim 8 Mai - 14:54

Il y a des personnes qui se sentent rassurées à la vue d'une bonne vieille taverne, d'une bonne vieille forêt, d'une bonne vieille mine ou d'une vieille bonne tout court. Ici, c'était la vue d'un bon vieux port qui remplissait de bonheur le coeur de la flibustière, encore occupée à essuyer quelques traces de son arrivée par téléportation. Le goût pour les ruelles de cet étrange sortilège était indéniable, à ceci près que cette fois-ci, la pirate n'avait pas eu à enjamber nombre d'immondices pour respirer un air plus frais et plus pur. Le paysage était on ne peut plus magnifique mais surtout rassurant. Une multitude de bateaux parsemaient le port, allant de la plus petite barque au galion imposant, en passant par le voilier plus modeste. Les quelques constructions en bois, tout à fait charmantes, collaient parfaitement à l'univers marin qui régnait alors. Les tavernes mises en avant, on pouvait être certain que le coin ne manquait pas d'animation quand arrivait le soir.

Un soupir cependant vint briser ce doux cadre de rêveries et de boissons, cette fois-ci, Vinci n'était pas là pour s'amuser, elle qui avait sous-estimé l'enseignement que pouvait lui prodiguer Bhlon. Elle était à présent plus sûre d'elle, ayant encore tant à apprendre, elle commençait à accepter l'idée de ne pas être aussi expérimentée qu'elle se l'était laissée croire, mais surtout d'être guidée par un homme de talent. C'est d'ailleurs ce qui l'amenait ici, malgré la question qu'elle se posait toujours, Unjic le Laid portait-il ce nom pour la raison la plus évidente qui soit où n'était-ce qu'un simple surnom ? Les dernières paroles de Bhlon résonnant encore dans son esprit, elle se mit en quête de cet étrange personnage. Admirant les bâtiments proprement amarrés du coin de l'oeil, elle s'efforça de porter son attention sur les hommes qu'elle pouvait croiser, pressée de trouver le marchand qui l'attendait.

L'intuition féminine pouvait être une arme redoutable comme un simple fardeau, Liliana se risqua tout de même à jouer la carte de la chance. Elle n'avait pas d'idée précise quant au visage de l'homme qu'elle recherchait, mais celui qu'elle apercevait alors lui inspirait confiance. Entouré de caisses, de sacs et d'objets en tous genres, comme cette magnifique amulette en or, son petit doigt lui conseillait de s'approcher. D'un pas léger et d'un air naturel, elle fit mine de s'intéresser à l'amulette qu'elle avait remarquée tantôt, puis, sérieuse, elle leva les yeux vers l'inconnu.


« Est-ce vous, Unjic ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Démiurge Sadomnipotent
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: [Université] Un pied devant l'autre   Lun 9 Mai - 18:10

[Voix Off]

Les yeux du type que la pirate avait abordé s’agrandirent brutalement, et il sembla... vraiment indigné. Il tendit raidement son bras vers un navire dans le port, et grommela vaguement en réponse:

"Unjic s'appelle pas le Laid pour rien. Le confondre avec d'autres gens peut être vraiment blessant, vous savez. Allez-vous-en."

Le navire en question était une petite frégate, assez impressionnante, mais visiblement ancienne et euh... usée, à tout le moins. Malgré tout, elle dégageait une certaine classe.

Tandis que Liliana s'en approchait, un marin complètement ivre sortit d'une petite venelle, brandissant un sabre rouillé, lui hurlant de lui filer son or...



[j'ai assez peu de temps en semaine, désolé si j'expédie un peu mes posts. J'ai lancé un petit combat simplement pour te faire un exemple du système de jeu, l'aventure proprement dite viendra assez vite ensuite. Dis simplement ce que ton personnage veut faire, une série d'actions logiques, et je les résoudrai aux dés.]

_________________
Je suis Judge Dead, LE MAÎTRE DU JEUUU!... Zut, pas mon texte ça... Ah!

Craignez moi, pauvres mortels, car je suis le Démiurge, le Créateur du tout et du néant, le glas de votre mort sonne, je suis LE MAÎTRE DU JEUUU! ... Bizarre ça sonne un peu comme l'autre texte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Université] Un pied devant l'autre   Mer 11 Mai - 18:42

Confuse, Liliana esquissa un signe de tête en guise d'excuses auprès de l'homme qu'elle avait cru être Unjic. Son intuition avait été à moitié bonne, et elle aurait mieux fait de la suivre, pour une fois. Laissant tomber le malentendu, elle se dirigea vers la direction que lui avait indiqué le malheureux marchand. Quelques minutes auraient suffit à son arrivée jusqu'à la frégate si un homme ivre mort n'avait pas décidé de faire main basse sur ce qui restait de sa fortune. Il aurait été facile d'ignorer le gêneur si ce dernier ne détenait pas un sabre rouillé, dont il comptait apparemment bien se servir. Devant l'insistance de son agresseur bien que celui-ci n'ait pas l'air spécialement dangereux, Da Vinci dégaina sa rapière en prenant soin de ne pas trop se décoiffer avec un coup de sabre ou de bouteille, et chercha plus à assommer son adversaire que lui couper un bras, même si cela était tentant.


[Je n'ai pas beaucoup de temps non plus en semaine Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Université] Un pied devant l'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Université] Un pied devant l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: La Mer d'Embarh-
Sauter vers: