L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Ascension, pique nique, ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Ascension, pique nique, ...   Dim 22 Oct - 17:59

Inquiète, affamée et glacée, Nire était à la recherche d'une clairière où s'établir, qui serait suffisement grande pour ne pas risquer d'enflammer toute la foret en faisant son feu, suffisement étroite pour qu'elle s'y sente en sécurité, au sol lisse, sans ronces, sans pierres.
elle atteignit la frontière Nord du Bois, sans avoir rien trouvé ressemblant à une clairière répondant à ses exigences...pour le moins ...exigentes...
La foret prenait fin brusquement, sur la paroie abrupte d'une haute montagne. Machinalement, Nire fit la grimace. Son éduction elfique la poussait à redouter ces montagnes, demeures par excellence des nains.
Penser à ces petites créatures lui rappela un mauvais souvenir auquel elle préfèrait ne plus penser. Elle serra ses poings. Un tel cotoiyementde la roche et des feuilles choquait sa vision, parfois encore très inspirée de ce qu'elle avait apprit étant jeune. Puis elle haussa les épaules. Elle haissait ce nain qui l'avait attaquée, et avait attaqué Loréliane. Elle méprisait les nains en général, mais pas plus que les elfes, les humains ou toutes les autres créatures de la Terre de Fangh. Elle se forca à oublier son a priori, et sortit de son sac une vieille carte du pays, afin de décider du chemin à prendre. Sa vision Nocturne lui permit de déchiffrer la carte sans torche, mais alors qu'elle s'apprétait à marcher vers l'est, elle apperçu, à une hauteur d'une vingtaine de mètre, une petite grotte et une corniche. Nire sourit. Elle aimait plus que tout les endroits exigus, où elle se sentait en sécurité. De plus, un peu d'escalade ne fait de mal à personne. Elle accrocha fermement sa sacoche sur son dos, coinça avec soin les deux arcs et les deux carquois.
S'approchant de la paroie, elle la testa du bout des doigts. Une roche solide, légèrement friable, il lui faudrait faire attention aux prises de petites taille. Mais des prises, il y en aurait peu, la roche étant très lisse. Elle se plaqua contre ce mur naturel, et commença lentement son ascension...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Lun 23 Oct - 17:00

[désolée, je dois refaire un message, quand j'édite l'ordi explose et me fait une mise en page atroce...]

Ses doigts s'enfonçait dans la roches, ses pieds cherchaient des prises presque invisibles, meme pour ses yeux nyctalopes, et ses épaules devaient supporter un poids conséquent. Autant dire que la montée fut périlleuse. Plusieurs fois, Nire pensa qu'elle allait glisser et tomber dans el vide. Mais, se rattrapant parfois de justesse avec un sort de glu momentanée, elle parvint à la corniche qu'elle avait repérée. Large d'une cinquantaine de cm, Nire pu s'y asseoir sans risquer la chute. Les jambes dans le vide, les yeux dirigés vers le bas, elle contempla longuement les paysages calmes, cherchant uen trace de Framboise quelque part. [MALL ! je t'attends moi ! ptin, je t'ai meme laissé des indices pour me trouver, deux, dans mon dernier message ! ralala je ferai plus jamais de post avec toi bougresse !]
Elle était sujette au vertige, aussi elle fut rapidement effrayée par la hauteur, mais elle se força à dominer ses sens, et resta près d'une heure sur cette corniche. Après quoi elle décida d'aller explorer la grotte.
La grotte faisait 2mètres sur 3, et la hauteur au plafond était d'un mètre cinquante. La roche était sèche, et le sol plutot lisse. Dans un coin, elle remarque une couche, faite d'herbe sèche. Elle sourit. Voilà qui serait confortable ! Au centre de la grotte, un cercle de pierre l'invitait à allumer un feu. Peut-etre était-ce la demeure abandonnée d'un ermite ? En tout cas, l'endroit lui paraissait chaleureux et agréable, bien que glauque et glacial.
Rapidement, elle alluma un feu magique à l'aide de quelques ingrédients provenant droit de son sac, la faculté de ce feu étant de ne produire aucune fumée, et de ne s'éteindre
que lorsqu'elle prononçait une incantation particulière. Le défaut de ce feu ? le temps de tracer le pentacle, et de lire les deux pages d'incantation, on en avait pour une heure et demi, en se dépéchant. La nuit était donc très avancée quand Nire sortit tout son stock de poisson de son sac. Elle sélectionna avec soin 5kg de poisson, car elle souhaitait repartir avec un bagage plus léger le lendemain. Elle les fit griller avec soin sur son feu magique, et les dévora ensuite avec appétit.
Son festin terminé, ses yeux commencèrent à se fermer d'eux memes. Elle se traina jusqu'au simulacre de lit, sortit sa couverture elfique, et s'enroula dedans. Le visage chauffé par la chaleur du feu, Nire s'endormit en ayant l'impression de sentir de l'eau brulante sur son visage.
L'aube la vit ouvrir des yeux toujours aussi noirs. Elle soupira. Elle avait pensé qu'apèrs un bon repas, et une bonne nuit de someil...
Elle commença à préparer son sac, avec assez peu d'énergie. Elle s'habilla lentement, se déméla les cheveux sans conviction, tant et si bien que que soleil avait grimpé jusqu'à la grotte lorsqu'elle eu terminé. Ensoilellée, la grotte ne comportait plus un seul coin sombre. A cet instant, alors qu'elle allait quitter la grotte, l'oeuil de Nire fut attiré par la paroie droite de la grotte. Elle paraissait plus lisse que les autres, et si elle observait son contour, elle distinguait une sorte de raynure. un passage secret ? Dans une grotte aussi minable ?
Nire se sentait d'humeur maussade, et elle se dit qu'une petite exploration lui ferait du bien. Elle s'approcha du mur de pierre. Elle regarda soignesement chaque cm² de la surface, sans rien déceler permettant d'accèder à ce qui devait se trouver derrière cette porte.
Elle décida alors d'examiner le reste de la grotte, devant l'absence d'indices. Son exploration ne lui apportant toujours rien, elle allait renoncer quand lui vint l'idée de soulever sa paillasse. En dessous, à moitié effacé par le temps, se tenait un pentacle d'ouverture.


- Ce n'est pas un pentacle elfique. Ce n'est pas non plus rhunique...alors, qu'est ce ?

Nire recopia le pentacle sur une feuille de son carnet, et médita sur le dessin pendant une longue heure. Le pentacle commandait l'ouverture de la porte, mais il sembalit dépandre d'un élément étranger, une sorte de rituel qu'il aurait fallut effectuer pour ranimer le sortilège.
Le feu ?! Se pourrait-il qu'il y est quelque chose de dissumulé sous les cendres ? Rapidement, Nire les dispersa. Rien. Pas le moindre indice. Enfin, elle souleva une à une les pierres qui délimitait le foyer. Sur le sol, rien à signaler. Mais le dessous de chaque pierre était marqué d'un caractère. Les signes ressemblait plus ou moins à de l'elfique. Elle reconnu les symbloes "rituel", "ouverture" et "habitude".
Les autres signes lui était totalement inconnus.
Un rituel d'ouverture ? Liée à l'habitude ?
Nire, prit d'un élan soudain, frappa de son poing la porte de pierre.
[ça va etre discret comme entrée !]

toc ... toc ... toc ...

Les symboles sur les pierres, et ceux qui formaient le pentacle brillèrent légèrement, puis tout redevint normal
Machinalement, Nire abaissa sa main jusqu'à la moitié de la pierre, puis fit le geste d'abaisser une poignée. Le pentacle s'illumina fortement, et cette fois, la paroie de pierre glissa avec un chuintement étouffé. Satisfaite, Nire sourit, et pénétra dans le couloir que la paroie de pierre venait de révéler.
En chantonnant, Nire déscendit en pente douce le couloir sur 5 ou 6 kilomètres. Enfin, elle ariva dans une grotte, assez basse de plafond. En son centre, un lac.
Nire se sentit hypnotisée. Lentement, elle se vit oter ses vétements, les poser sur le bord, et gagner l'eau. Elle y entra doucement, et plongea, incapable de se controler. Elle ne pouvait distinguer le fond du sombre lac.
Elle sombrait, de plus en plus profond, l'air manquant de plus en plus à ses poumons.
Elle ne pouvait plus distinguer la surface, et n'arrivait pas à se controler, à s'empécher de fixer le fond. Lorsque la pénombre fut complete, la folie due au manque d'air fit retentir des voix dans son crane. Puis le silence se fit. Elle ne bougeait plus, se roula en boule sous l'eau, entre sol et ciel. Un énorme poisson la percuta de plein fouet, ouvrant une blessure sur son mollet. Nire ne réagit pas, mais son corps remonta de quelque mètres...


*silence...chaleur...tranquillité...je veux rester...ici...*

Une deuxième charge de l'animal lui entailla le bras droit. Elle n'avait sans doute plus que quelques seconde de survit au fond de l'eau.
L'imense créature mordit soudain sa main. Il voulu tirer, comme pour lui arrcacher la main. La force qu'il mit en jeu n'arracha point son bras à Nire, Mais elle ressentit un profond choc dans l'épaule. Le poisson s'énerva, ne réussissant à dévorer cette proie inespérée. Il la secoua dans toutes les directions, jusqu'à que le corps léger de l'elfe jaillisse hors de l'eau, sous l'élan fournit par le poisson, et retombe sur la berge, lui coupant un souffle qui lui manquait déjà.
Au bord de l'évanouissement, Nire eut cependant le reflexe de saisir son arc. Sans réfléchir, elle fit apparaitre une flèche magique, d'un bleu vif, qui plongea dans l'eau sans ralentir sa course, et transperça, elle l'espérait, la carapace du monstre.
Nire voulu lancer un deuxième tir, mais elle ne pu faire un geste de plus. Elle s'écroula sur le bord.
Elle se réveilla des heures plus tard, une main trainant dans l'eau.
Elle mit quelques instant à rassembler ses souvenirs. Ses pensées étaient floues, et elle ressentait toujours une envie grandissante de plonger dans le lac. Elle remarqua que la roche sous elle était rouge de sang.

*Le sang du monstre a donc jailli jusqu'ici ?*

Elle vit alors es blessures, et compris qu'il s'agissait de son propre liquide vital.
Fouillant sans gène apparante dans le sac de Loréliane, elle y trouva uen tunique noire très simple, qu'elle déchira en morceaux, afin de bander ses blessures, en attendant d'avoir la force de les soigner.
Elle n'arrivait pas à se résoudre à quitter la grotte. C'est alors qu'elle remarqua une forme qui flottait, sur la surface de l'eau.
L'animal qui l'avait attaquée ! Se convaincant qu'elle fesait cela uniquement pour récupérer sa pèche, Nire plongea et alla chercher le poisson. Son envie de descendre dans les profondeur était insoutenable. ELle grimaça. Son épaule s'était sans doute démise, et le poisson était lourd. Elle pavint à le trainer jusqu'au bord, puis s'échoua à coté de lui, déjà fatiguée par ce petit effort...
*quelqu'un...sinon...je ne sais si...je parviendrais à ne pas plonger...la prochaine...fois...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Lun 23 Oct - 19:29

VOIX OFF !

NIRE GAGNE 4.3 KILOS DE MONSTRE MARRIN BIEN MERTITES !!! cooo bravo!!!



(euh vui tkt pas je vais repondre ! bon je peux arriver direct dans ce topic ?! )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Mar 24 Oct - 19:24

Loréliane chevauchait à une allure folle à travers le bois. Ou plutôt : Loréliane était traînée à une allure folle à travers les bois. En effet elle avait encore une fois chuté du dos de Framboise, et plus par habitue que par réflexe elle avait saisi avant d’atteindre le sol la crinière du cheval, et voila plus d’une minute qu’elle se trouvait dans cette position plutôt instable. Mais elle avait fini par comprendre la technique à force de se retrouver dans cette situation : elle se concentrait, et par la force de ses bras elle remontait sur le cheval non sans efforts. Puis elle reprenait sa route. Elle n’avait jamais réussi à tenir plus de 20 minutes sur le dos, ce qui expliquait la longue durée de son trajet depuis les collines d’Altrouille. 3 Jours pour arriver à destination alors qu’un cavalier expérimenté ne mettrait même pas une demie journée… Elle exécuta donc cet enchaînement de mouvements et se promit, pour la énième fois, de tenir au moins ½ heure sans chuter. Elle ne réussit pas… mais pour une fois ce n’était pas du a son incapacité à tenir en selle correctement : ce fut Framboise, qui jusqu'à là n’avait jamais ralentit son rythme même pas pour attendre Loréliane lorsqu’elle chutait, qui stoppa net sa course. L’elfe noire fut violement projetée en avant et atterrit 20 mètres plus loin. Elle traîna encore quelques mètres avant de s’immobiliser à 50 cm de la paroie d’une montagne.

**………………**

Framboise la rejoignit en trottinant joyeusement, amusé par la conséquence de son geste. Il se teint debout la tête haute devant le petit tas qui gisait devant lui, lui denant de temps en temps des petits coups de sabots comme pour lui faire comprendre qu’ils n’avaient pas tout leur temps. Loréliane était en état de choque. 3 jours, 3 jours de chutes……… sans compter toutes les branches dans la figure… et les intempéries…. Elle ne sentait plus ses jambes…elle n’arrivait plus a bouger, sa tête lui tournait des qu’elle tentait le moindre mouvement. Elle sentit un fluide couler doucement sur son front, et quelques secondes après le liquide atteignit ces yeux et commença à s’y incruster. Loréliane, surprise par cette sensation désagréable, se releva d’un coup malgré la douleur. Elle ne voyait rien, ci ce n’est du rouge. Elle essuya vivement son visage et ses yeux d’une main. La vue lui revint doucement et douloureusement, elle observa sa main, elle était couverte de sang. Elle porta sa main à son front et sentit une entaille profonde sous ses doigts. Elle déchira un morceau de sa robe, si on pouvait encore l’appeler ainsi vu l’état dont elle se trouvait. Elle posa le bout de tissus à son front et appuya pour stopper le saignement. Au bout de quelques secondes elle sentit encore une fois un coup de sabot de Framboise, ce qui lui remit les idées en place.

**j’ai vraiment que ça a faire de me foutre ce truc sur la figure alors que Nirë est en danger !**

Elle se mit sur pied, oscilla un peu avant de se stabiliser. Elle abandonna son pansement de fortune au sol. Le sang se remit à couler. D’ailleurs il coulait d’un peu partout… son corps entier était couvert de coupures plus ou moins profondes. Loréliane se retourna vers Framboise. Elle ne s’était toujours pas habituée à la beauté de celui-ci. Mais son regard était ce qu’il y avait de plus impressionnant en lui. Elle ne réussit donc pas à le tenir. Ne sachant pas trop comment s’adresser à un cheval si noble elle lui posa directement la question qui hantait sa tête depuis déjà très longtemps.


« Ou est Nirë ?! »

Framboise huma l’air puis désigna d’un mouvement vif la paroi de la montagne qui se trouvait devant eux. Loréliane posa ses mains contre elle.


« Ici ?! »


Le cheval hennit (le premier qui dit que cette scène est niaise je lui pourri la vie !) L’elfe noire observa la pierre de plus près, la frappa du poing à certains endroits de plus en plus haut. Son regard fut instinctivement porté vers le haut. Elle put alors apercevoir à une 20ène de mètres une petite corniche qui s’enfonçait dans la roche. Elle n’hésita pas. Jeta un dernier regard à Framboise, puis commença son ascension doucement. Ses membres la faisaient déjà affreusement souffrir, l’effort accentua cet effet… Elle tint pourtant bon motivée par l’idée de revoir Nirë. Durant sa monté elle apercevait nettement des traces signifiant que quelqu’un avait récemment escaladé au même endroit il n’y a pas longtemps.



**Nire ?...**

Elle accéléra son rythme et atteignit rapidement la corniche. Elle s’y hissa, s’assit au bord, les jambes se balançant dans le vide, et reprit son souffle. D’en haut elle apercevait Framboise, toujours aussi impressionnant malgré la petitesse de sa silhouette vu d’ici. Elle respira longuement l’air frais. Puis se retourna et entra plus profond dans la montagne. C’était flagrant : quelqu’un avait déjà visité ce lieu avant elle. Un feu avait été récemment allumé et de légères traces de pas se distinguaient sur le sol. Celles d’un elfe, c’était presque évidant. En effet les empreintes s’enfonçaient peu dans le sol ce qui était typique des elfes du à leur légèreté. Nirë n’était donc pas loin, Framboise n’avait pas pu se tromper. Sur le mur de droite une ouverture était étrangement dessinée. Elle s’y engagea. Un couloir en pente descendant lui faisait face, elle commença alors à le parcourir. Voyant le trajet s’éterniser elle accéléra le pas. Au bout d’un moment elle se mit a courir, prise d’une impulsion elle atteignit une vitesse impressionnante. Le couloir déboucha sur une grotte avec en son centre un lac, elle regarda vivement sur la gauche puis sur la droite. Là, elle aperçut une faible silhouette gisant sur la rive droite.

**Nirë !!!!**

Mais, emportée par son élan, elle rata son freinage et atterrit droit dans le lac, éclaboussant tout le périmètre alentour. Elle fut surprise par la chaleur du lac à une si importante profondeur ! Elle mit longtemps comprendre ce qui lui arrivait. C’est le manque d’air qui lui fit revenir les idées claires. Elle remonta rapidement à la surface, tourna la tête dans tous les sens (gestuelle typique des gnoufs !!!) et aperçut enfin dans l’obscurité la forme qui avait retenue un cours instant son intention peu avant son plongeon. Elle entama en crawl et gagna enfin son obejctif. L’eau avait étrangement une couleur virant vers le rouge à cet endroit. Loréliane ne déconcentra pas et se rapprocha doucement de l’être étendu devant elle. C’était bel est bien Nirë…. Son corps, à peine vêtu de sa tunique quasi inexistante tellement elle était déchirée, était d’une pâleur incroyable et couvert d’hématomes et d’entailles à divers endroit. Elle baignait dans son propre sang et ses cheveux semblaient presque flotter tellement la flaque était importante. Loréliane hésita, la dernière fois qu’elle avait vu Nirë, c’était lorsque celle-ci lui annonçait son départ définitif d’une façon plutôt violente ! Et si elle la rejetait encore une fois ?! Mais ne la voyant pas respirer elle paniqua et commença a la secouer doucement….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Mer 25 Oct - 13:15

Nire toussota. Elle cracha un mélange d'eau du lac, de salive et de sang, et commença à respirer faiblement. Elle se trouvait dans le bois de Glandorn, seule comme à son habitude. Elle était assise dans l'eau..de la pluie ?... Elle s'assit...elle avait fait un reve étrange, de lac, et de grotte...

*Mais dans mon reve...quelqu'un était là...*

Loréliane !Avait-elle tant envie de la revoir pour qu'elle lui apparaisse en songe ?
Elle retomba brusquement dans un someil profond.
Plusieurs heures plus tard, elle ouvrit les yeux, et fut surprise de voir les cheveux noirs de Loréliane. Ne sachant où elle se trouvait, dans un reve étrangement réel, ou dans la réalité avec des aspects de songe, elle tenta de comprendre ce qui lui arrivait. Elle se redressa lentement. Sa tete était sur les genoux de Loréliane, dont la tete tombait en avant. Elle semblait dormir. Nire une fois assise, la dévisagea. Ses yeux était gonflés, comme si elle avait pleuré. Ses vétements étaient déchirés, ses plaies infectées. Pourtant, sur son visage Nire voyait une détermination purequ'elle ne possèderait jamais.
L'elfe noire semblait épuisée. Nire l'allongea machinalement, et détailla ses blessures. Elles semblaient bénignes, bien que très nombreuses. Elle voulut emmener sa main gauche à la rencontre de sa main droite, afin d'invoquer un sort de Guérison.
Ce geste lui arracha une grimace. Elle s'était certainement démis l'épaule, et ne réussi pas à faire le moindre petit mouvement.
La-bas, à 5 ou 6 mètres, elle aperçu son sac, laissé à l'abandon lors de son plongeon. Elle se traina jusqu'à lui, et ce simple déplacement lui pris plusieurs minutes. Rendue devant lui, elle chercha avec frénésie une potion de guérison.

- Mais ? Ne me dites pas que j'ai utilisé la dernière...

Elle jura en elfique, plusieurs fois. Dans l'incapacité de faire un sort de guérison complet, sans pouvoir bouger son épaule, le bras droit barré d'une large entaille, les idées confuses, et surtout, le sang qui devait lui manquer à en juger par celui qu'elle voyait au sol.
Une sourde peur résonnait en elle. elle sentait que son envie de se réfugier au fond du lac revenait.
Paniquée, elle rampa une fois de plus jusqu'à Loréliane.

- Loréliane... Loréliane... Je t'en supplie... réveille toi... Il faut que tu m'aide... Je ne peux pas marcher...mais il faut quitter la grotte... Loréliane... je ne me sens pas bien...

Ses mains se raccrochèrent sur son avant bras, et elle secoua le plus figouresement qu'elle le pouvait l'elfe. Elle était surprise de sa propre réaction. Demander ainsi en gémissant de l'aide à une créature qu'elle connaissait à peine...
Cepandant, ce lac éveillait chez elle à la fois une attirance extrème, et une peur insurmontable. Lorsque Loréliane ouvrit les yeux, elle vit tout de suite cette panique dans les yeux noirs de Nire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Jeu 26 Oct - 16:08

Une légère secousse réveilla l’elfe endormie d’épuisement. De plus son cerveau malgré le fait qu’il soit en mode « veille » avait intercepté quelques vagues messages : « Loréliane… supplie... réveilles... m’aides... pas marcher... quitter la grotte… pas bien... »

La première chose que Loréliane vu en ouvrant les yeux fut les yeux paniqués de Nirë. Pour une fois il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre la situation…


**Nirë gémissante + à terre + paniquée + demande à l’aide = situation extrême rare**

« Qu’est ce que tu as dis Nirë ??! QUITTER la grotte ?! »

Nirë ne lui répondit rien… elle semblait être entrée dans une phase de commettage grave. Loréliane ne se laissa pas prendre par la panique, elle observa Nirë le regard vide, semblant réfléchir intensément … puis elle remarqua que le corps de Nirë était envahi de petits tremblements et qu’il avait tendance a être légèrement attiré par le lac… tout doucement l’elfe sylvain glissait vers l’eau. Loréliane se leva d’un coup, elle souleva doucement Nirë par le dessous des bras et l’éloigna le plus possible de la rive. Elle regarda ensuite autour d’elle et rassembla les affaires éparpillées un peut partout. Elle eu un soupir de contentement en reconnaissant sa fidèle épée qui dépassait de son sac. Elle mit ce dernier sur une épaule droite. Elle remarqua ensuite le cadavre d’un poisson terrifiant un peu plus loin :

« Alors.. Je peux en conclure que tu n’y es pas pour rien pour l’état actuel de Nirë hein ? »

Elle se dirigea vivement vers lui, tira, sa Darkesse de son sac et commença à déchiqueter violement, presque joyeusement, la dépouille du monstre marin un sourire sadique aux lèvres. Tout en effectuant sa tache elle hurla ces quelque mots :

« CA…T’APPRENDRA….A…ATTAQUER..MA….NIRË…PAUVRE TACHE VA !!!!!

Elle se calma un peu voyant qu’il n’y avait plus rien à découper…. Elle ressembla les morceaux, emballés dans le peu de tissu qu’il restait à sa robe (et oui les elfes sont vraiment pas pudiques ^^) et calla le tout dans la sacoche de Nirë qu’elle plaça sur son autre épaule de libre. Elle raccrocha son fourreau à sa taille et y rangea enfin son épée. Son carquois et son nouvel arc installé ainsi que ceux de Nirë, elle était enfin prête. Elle avait enchaîné tous ces mouvements d’une rapidité impressionnante. Elle se retourna, et fut étonné de voir à quel point Nirë s’était encore une fois rapprochée du lac en si peu de temps. Elle couru vers elle et la souleva. Les elfes sont des êtres légers, certes, mais le poids de Nirë surprit Loréliane. Elle put la porter dans ses bras sans efforts sur-elfique. Elle commença alors a se diriger vers le sombre couloir qu’elle avait emprunté à l’allé. Elle tituba un peu sous le poids de son chargement (sac, sacoche, épée, deux arc et bien sur Nirë ^^) Nirë recommença à gémir des paroles incompréhensibles à l’oreille de l’elfe noire. Mais cela suffit pour inquiéter une fois de plus Loréliane, elle accéléra le pas et sortit enfin du long couloir pour arriver dans la petite corniche du début. Le déplacement y était très difficile mais Loréliane fit comme elle pouvait et atteint enfin l’entrée de la petite grotte. La lumière du jour l’éblouit violement l’obligeant a plisser les yeux pour ne pas se cramer la rétine. Ne voyant plus grand-chose, elle s’approcha du bord pour tenter d’y voir mieux. Ce fut la mauvaise idée du jour….elle avait sous estimé les distances…. La chute fut spectaculaire : entraînant Nirë avec elle et tout son lourd bagage. Le temps sembla s’arrêter
.............


**et merde…………..**


L’atterrissage fut des plus violent. Nirë et Loréliane, inconscientes évidemment, ne formaient plus q’un vague tas. Lentement du sang se mit à couler d’un peu partout, celui de Nirë ? De Loréliane ? Ou même du poisson déchiqueté ?! À vrais dire….. Un peu des trois….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Ven 27 Oct - 8:05

Nire, presque inconsciente, fut ramenée à la vie par sa chute. Machinalement, elle marmoma un sors de parachutisme. Elle était si épuisée qu'elle s'emmela un peu dans son incantation, et ne ralentit leur course que très légérement, leur évitant tout de meme de finir mortes, écrasées au bas d'une montagne abrupte, baignant dans des morceaux de poisson.
Le choc fut tout de meme assez puissant pour faire perdre connaissance à Nire.
Quand elle se réveilla, elle était toujours écrasée par Loréliane, chaque parcelle de son corps était toujours aussi douloureuse, voir meme plus, et elle baignait encore dans son sang, ce à quoi elle commençait à etre habituée. Une pluie battante s'écrasait contre son visage, sa tete tournait comme si elle était prise de fortes fièvres, et... une silhouette connue se était tout près d'elle.
Ravie, elle trouva le courage de se relever pour lui bondir au cou. Quelle joie de voir qu'elle avait tout fait poru l'aider ! Qu'elle l'avait cherchée partout, malgré tout ! Nire enfonça son visage dans la crinière de Framboise avec un plaisir non dissimulé.


- Tu m'as enfin retrouvée abruti !

Nire failli monter sur son dos, et s'enfuir, plus par habitude que par réelle envie. Juste au moment où elle allait se hisser sur son fidèle ami, son regard chuta sur Loréliane. Celle-ci semblait reprendre ses esprits, lentement. Le bras valide de Nire, qui était sur le dos de Framboise, près à lui servir d'appuit pour monter, retomba. Nire s'accroupit, ou plutot se laissa tomber, près du corps de l'elfe noire. Que faire ? Avec un bras dans cet état..en manque de sang...
Une idée lui vint. Maladroitement, elle fouilla dans son sac, dont el contenu était répendu un peu partout. Elle fini par trouver ce qu'elle cherchait : son fidèle morceau de craie. Elle se traina sur quelques mètres vers un espace vide, suivie par Framboise qui semblait ne plus vouloir 'labandonner. Sur le sol encore vierge, elle traça un pentacle, plus compliqué qu'elle n'en avait encore jamais dessiné. En effet, celui ci était uen combinaison de plusieurs pentacle trouvés dans son livre (perdu, quelque part dans les brousailles...) une combinaison que Nire n'avait jamais essayée [Mouahahah ça me fait penser à un manga ça...mais vaut mieux pas que ça finisse pareil XD]
Quand elle eu fini de tracer l'imense dessin magique, d'une envergure de près de 5 mètres, elle appella Loréliane d'une faible voix


- j'ai tracé un pentacle de guérison totale. Si tu daigne ramper jusqu'ici, on pourra se soigner toute les deux en dix minutes...

Inquiète, elle se demanda si Loréliane n'allait pas en avoir assez d'elle, et des ennuis qu'elle apportait, si elle n'allait pas lui tourner le dos, et dire qu'elle préfèrait aller dans une infirmerie.
Sans savoir bien pourquoi, Nire n'avait pas envie que l'elfe l'abandonne. Elle lui jeta un regard pénétrant, attendant sa réponse.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Ven 27 Oct - 9:51

Loréliane était effondrée sur Nirë lorsqu’elle commença vaguement à reprendre ses esprits. Tous ses sens étaient mélangés, elle ne pouvait bouger. Dans son délire elle se mit à rire intérieurement.

**vouaaaa qu’elle chute moouahahahahhaahahAAAAAArggggh…..**

Une douleur atroce l’envahie, elle sentit Nirë se dégager d’un coup sous elle. Elle glissa et s’affala sur l’herbe humide. De vagues sons atteignirent ses oreilles, elle reconnu entre autre la voix de l’elfe sylvain. Il lui fallut une bonne dizaine de secondes pour parvenir à ouvrir légèrement les yeux. Etant face contre terre elle ne vit d’abord peu de chose, elle réussit alors à se tourner sur le coté. A quelques mètres d’elle se trouvait Nirë, une craie à la main, agenouillée au milieu d’un étrange pentacle comme elle n’en n’avait jamais vu. Elle sursauta lorsque Nirë lui proposa d’une voix faible de la rejoindre dans le cercle magique.

**guérison totale….. Elle a réussit a faire un pentacle de guérison totale ?! Merde alors…. **

Elle releva les yeux et croisa le regard de Nirë. Il avait l’air si sincère, si vrais, mais en même temps il faisait peur….. en fait Nirë faisait peur… elle paressait d’un coté si faible tremblante sous la pluie avec son visage pale et ses longs cheveux blonds trempés tombant devant lui, mais d’un autre une étrange et terrible force en elle se faisait sentir.. Loréliane baissa les yeux et marmonna un pathétique « j’arrive » et elle se releva doucement et sûrement sur ses deux jambes. Le trajet jusqu’au pentacle lui parut interminable. Mais elle atteignit enfin ce dernier et s'y laissa mollement tomber épuisée par l’effort qu’elle venait de fournir. Elle jeta un faible regard a Nirë avant de perde une fois de plus connaissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Ven 27 Oct - 20:05

Nire regarda Loréliane se trainer jusqu'au pentacle, impassible. Elle la laissa entrer, prenant garde à ce qu'elle n'abime pas les signes en entrant.
Elle savait que l'exécution du pentacle lui prendrait toute son énergie, et qu'elle risquait de finir épuisée, sans compter les éventuels résultats inadvertant.
Malgré tout cela, elle plaqua douloureusement ses deux mains sur le sol, formant ainsi une sorte de tableau archaique, comme deux ailes. Elle commença à débiter son incantation à un rythme de plus en plus lent. Au fur et à mesure, un flot de lumière se déversait de ses épaules jusqu'au bout de ses doigts, rejoignant ensuite chaque signe du pentacle. Lorsque chaque rhune fut illuminée intérieurement, Nire perdit connaissance, brutalement, comme on s'endors après de longues heures de veille.
Nire avait été un peu optimiste en prévoyant un soin en 10 minutes. Le nombre de blessures qu'elles portaient semblait invrésemblable, et on se demandait meme comment il pouvait leur rester encore une goutte de sang.
Au bout de 12 minutes et 36 seconde, chaque signe du pentacle qui brillaient fortement s'éteignit. Un à un, ils retournèrent à leur nature, un simple trait de craie.
Nire s'éveilla peu à peu, et remarqua que Loréliane dormait encore.
Elle se leva, et fit quelques pas, surprise de ne sentir aucune douleur. Son épaule etait tout à fait remise. Elle bougea chaque doigt, chaque orteil, et meme ses oreilles, avant de se rendre compte que...Le pentacle avait nettoyé et soigner ses blessures, mais sa tunique était toujours aussi inexistante. Il devait etre 18 heures, le soir tombait, et elle frissonna. Elle marcha jusqu'au tas d'affaires, et constata l'empleur des dégats.
Chaque pot contenant des substances rares et précieuses était renversé, ou brisé, ou les deux. Chaque grimoire était effeuillé, abimé, sali. Et l'énorme poisson qu'elle avait rammassé était coupé en un million de morceaux sanguinolents, dispersés un peu partout.
Nire ne dit rien. Son visage ne changea pas d'expression. Elle fouilla dans ce tas, et trouva une tunique, heuresement intacte. Elle devait appartenir à Loréliane...
Elle réalisa soudain que Loréliane était habillée d'une robe noire de dark elfe, et non d'une tunique sylvaine. Que c'était-il passé ?!
Elle décida qu'elle pouvait s'approprier la tunique de Loréliane, et l'enfila sans attendre. Loréliane était une vraie elfe, fine et grande. Nire était de plus petite taille, contrairement à ce qu'elle avait cru lors de leur première rencontre. De beaucoup plus petite taille réalisa-t-elle en voyant que la tunique lui arrivait en dessous des genoux.
Loréliane était très fine, voir meme maigre, mais Nire était un petit etre d'une maigreur prononcée. Lorsqu'on voyait Nire vétue de la tunique de Loréliane, en comparaison, on aurait dit la tunique d'un loup, revétue par une fourmi.
Nire se retourna. Elle vit que l'elfe noire s'était relevée, et marchait vers elle, un grand sourire aux lèvres. Elle souriait !
Les yeux de Nire s'assombrirent davantage. Elle blanchit sous l'affront.
Ses affaires ! Cette elfe avait répendu sur le sol chaque milligramme de ses ingrédient qu'elle avait mis 154 ans à réunir et la... la...
Elle se tourna vers Loréliane, s'apprétant à hurler.
En voyant le sourire niais mais définitivement bienveillant de l'elfe noire, Nre resta la bouche grande ouverte, sans prononcer les injures qu'elle brulait d'hurler.
Ses yeux s'éclaircirent, ils reprirent meme une couleur différente chacun, un fait si attendu, si rare...
Nire tenta de se controler. Elle ramassa au sol une autre tunique, et la lança a Loréliane. Elle remarqua au passage qu'il s'agissait de la tunique qu'elle meme avait offerte à l'elfe noire. Elle jea cette tunique au visage de Loréliane, et articula, en tentant de se calmer.


-Va-Te-Laver-et-Te-Changer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Lun 30 Oct - 17:41

Plus rien, plus aucune blessure, même pas une égratignure !! Guérie ! Loréliane étais enfin guérie ! Elle ne s’était jamais sentit aussi bien. Soudain elle se rappela d’une très ancienne blessure qu’elle s’était faite en combattant une loutre géante enragée pas très loin des terres sauvages de Kwzprtt. La bête l’avait violement griffé dans le haut du dos avec sa célèbre attaque magique « la griffe berserk ». Loréliane avait ensuite riposté avec un projeté retourné et un fauchage circulaire armée de darkesse. La loutre était morte sur le coup. Mais malgré toutes les potions qu’elle avait versé sur la plaie, elle se referma mais sans jamais vraiment disparaître. Cet événement datait de plus de 60 ans mais était tout de même un des plus grand complexe de Loréliane. Une si laide cicatrice sur sa si belle peu qu’elle horreur ! Encore si elle était classe ! Mais non…. Son dos découvert, on ne voyait que cela ! Elle voulut en avoir le cœur net, elle plia son bras derrière son dos et chercha des doigts la sacrée cicatrice. Elle eu beau tâter partout rien ne se faisait sentir. Elle se tordit le coup pour essayer de voir quelque chose : il ne restait bel et bien aucune trace de blessure ! Un grand sourira apparu sur son visage, enfin libérée de cette blessure si tabou ! Elle se retourna vivement et chercha Nirë des yeux histoire de lui faire part de sa découverte mais surtout de la remercier. Elle la vue un peu plus loin, occupée a observer le sol jonché de multiples objets brisé après la chute. Nirë l’entendit apparemment puisqu’elle se retourna pour l’observer. Son regard figea Loréliane sur place.

**… Mais c’est quoi cette manie de regarder les gens comme ça…….**

Nirë se décida enfin à parler mais cela ne rassura pas Loréliane pour autant.

Citation :
-Va-Te-Laver-et-Te-Changer !

Ces paroles avaient été prononcées de telle manière que l’idée de refuser cet ordre ne passa même pas une fraction de seconde par l’esprit de l’elfe noire. Elle attrapa la tunique au vol et partit en courant un peu plus loin derrière les arbres en saisissant au passage une bouteille de shampoing qui traînait sur le sol. Elle espérait tomber sur une rivière ou n’importe quel autre source. La chance lui sourit puisqu’à peine avait t’elle marcher 10 mètres qu’elle entendit un bruit de cascade venant de l’ouest. Ses oreilles se redressèrent et elle alla à la rencontre de l’élément qui se faisait entendre. Elle l’atteignit après 3 minutes de marche à peine. Ce fut une vision paradisiaque qui s’offrit à elle. Une belle cascade, une belle rivière, de la belle herbe verte, de beaux arbres fruités… ce fut dans ce petit endroit magique coupé du monde qu’elle prit un bain bien mérité. Elle plongea dans l’eau, son contact fut un vrai bonheur. Aux anges elle commença alors vider la bouteille de shampoing sur sa chevelure et a faire mousser le tout. Mais soudain une affreuse vision lui apparue…. Alors qu’elle regardait son reflet dans l’eau tout en frottant ses cheveux, elle cru remarquer un changement… elle se jeta un peu d’eau sur le visage pour faire partir la mousse et son douta se confirma : Ses longs cheveux noirs n’étaient plus. Enfin si… mais à la place d’un noir plus noir que la cendre ils étaient maintenant composés d’un blanc plus blanc que la neige…. Et malheureusement le noir de la chevelure de Loréliane était ce qui il y avait de plus précieux à ses yeux. Le choc fut terrible. Elle sortit en trombe de l’eau, pas encore rincée de la totalité du shampooing et, il faut l’avouer, pas vraiment vêtue, même pas du tout… (ben vui vous prenez souvent des bains avec vos vêtements ? ui classique désolée ^^) Elle se mit à courir comme une furie à travers les bois projettant des éclaboussures de shampoing un peu partout autour d’elle.

« RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH NIRË !»

30 secondes plus tard elle se trouvait face a Nirë qui avait à peine sursauté a son approche pourtant assez inquiétante. Le visage déformé par la colère, le regard en feu, les poings contre les hanches, du shampoing plein la figure, c’est ainsi que l’elfe noire se présenta aux yeux de l’elfe sylvain. Elle la regarda droit dans les yeux et articula doucement.

« Qu’est-ce-que-tu-as-fais-avec-mes-cheveux ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nirë Shampooing Illustre
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 16/06/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
35/28  (35/28)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
80/140  (80/140)

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Mar 31 Oct - 9:42

Nire rangeait patiamment ses affaires. Elle agissait avec des sorts de lévitation, qu'elle lançait soigneusement, afin que les poudres et autres ingrédients ne soit pas mélangés. Un sort par poudre, alors qu'il y en avait une bonne centaine... Nire en était à sa 14ème fiole remplit, lorsque Loréliane arriva en courant derrière elle, faisant trembler le sol de sa fureur. Le sol, et donc Nire, qui échoua dans son sort, laissant retomber toute la poudre sur le sol, éparpillée. Elle se retourna lentement vers l'elfe noire, ses yeux toujours bi-color. Elle lui jeta un regard amusé.

- Ah...oui...ça...c'est un effet secondaire...ça ne devrait pas durer plus longtemps que la durée de ta vie.

Loréliane semblait sous le choc. ELle se laissa tomber mollement sur le sol, assise en un tas diforme. Nire s'approcha d'elle.


- Mais tu sais, ça aurait pu etre pire... je veux dire... ils auraient pu devenir...rose...ou vert... enfin ... et puis maintenant, ils sont peut-etre bien chargés en magie...


Elle estima avoir suffisement rassuré l'elfe (elle avait toujours était lamentable pour consoler quelqu'un) et retourna à ses sorts de lévitation.
Elle en était à son dernier échantillon, une poudre fushia, lorsqu'elle entendu un bruit venant des fourrés. Elle se retourna précipitement, juste à temps pour voir une dizaine de demi-elfe surgir des arbres et bondir sur Loréliane, qui n'eut pas le temps de réagir. Une flèche issue de l'arc du plus grand d'entre eux se planta dans l'épaule droite, découverte, de l'elfe noire. En un instant, Nire vu debout. Elle voulu bondir pour saisir son arc, mais deux demis-elfe la retinrent par les bras.


- On nous a demander de ramener une elfe blonde, aux yeux vairrons. Il me semble que c'est toi lui murmura l'un des deux.

Nire n'était pas connue pour avoir un courage particulier, surtout lorsque son célèbre arc n'était pas accroché à son épaule. On aurait meme pu appeller ça de la lacheté.


- Euh...non...pas du tout...je...il doit s'agir...De ma soeur... Nous ne sommes que deux elfes sans vélléités d'attaque, nous ne faisons de mal à personne, alors pourquoi vous demanderait-on de nous tuer ?

-A d'autres ! Une elfe sylvaine, blonde, de petite taille, aux yeux vairrons, du nom de Nire, accompagnée de son amie l'elfe noire qui fera tout pour la protéger et qu'il vous faudra éliminer avant de capturer l'autre. Je pense qu'il n'y a pas de doute possible...

Nire arrèta de se débattre. ça ne servirait qu'à les énerver davantage. Un etre plus courageux leur aurait demander de laisser Loréliane, mais elle avait peur que cela ne précipite sa mort. Elle n'agit donc pas, lorsque l'elfe noire se fit relever, puis frapper. Elle ne bougea pas le moindre petit doigts pour l'aider. Elle s'était laissée retomber sur le sol, et comtemplait la scène, assise entre ses deux gardiens. Loréliane, elle, donnait coups de pieds et de poings pour s'en sortir. Enfin, elle réussit à en assommer un, et se faufila jusqu'à son épée, qui lui échappa des mains lorsque l'un deux lui saisi violemment le poignet. La dague atterrie droit entre les doigts de Nire, la coupant au passage. LA douleur réveilla une fois de plusses sombres yeux, et Nire perdit toute idée de lachetée. Un formidable triple saut, un sort de dague enflammée, et elle se libéra de ses deux gardiens d'une manière définitive. Les 8 autres demi-elfes bondirent, les uns armèrenet leurs arcs, d'autres sortirent épée ou dague. Nire évita de justesse une flèche, planta la dague de Loréliane dans un bras, une jambe, un ventre. Elle frappait partout, sans parvenir à se controler. Des gerbres de sang jaillissaient, mais ils étaient tout de meme bien nombreux pour une simple petite elfe. L'un d'eux parvient à arrèter son bras, l'autre la menaca d'une épée sur sa gorge. Nire murmura un mot, et l'un des deux tomba sur le sol, comme assomé. Elle voulut se retourner vers l'autre, mais celui-ci lui tordait la bras en arrière, la soumettait a une souffrance qui l'empèchait d'avoir les idées claires, et de lancer un sort. Loréliane était encore entre le smains du dernier attaquant. Il l'assoma, et se précipita vers Nire. Affolée, les oreilles de l'elfe s'inclinaient dans toutes les directions, ses yeux cherchaient une fuite possible. Rien à faire. L'homme relacha légèrement sa pression, pour lui attacher les poignets dans le dos. Elle mit toutes ses forces dans son pied, qu'elle envoya sur le genou de celui-ci. Il tomba mollement sur le sol. Le dernier debout fut transpercé d'une dague. Nire s'empressa de voler vers son arc, d'encocher une flèche, et d'achever tout ceux qui restait en vie. Sans sembler montrer aucune répugnance, elle découpa ensuite ceux qui était à moitié e sa race, et accumula les morceaux commestibles dans un grand morceau de tissu. ELle l'enfourna ensuite dans son sac, magique vous l'aurez comprit, qui pouvait contenir une charge infinie sans jamais pèser plus de 3kg, ni jamais etre plein.
Ses pieds se dirigèrent ensuite tout naturellement vers l'elfe noire. Elle était si différente d'elle ! COurageuse. Déterminée. Altruiste. Elle lui avait sauvé la vie plus d'une fois, et Nire ne pouvait admettre que cela se reproduise.
Elle fit brilla une flamèche verte au bout de ses doigts, et les posa sur le front de l'elfe noire, qui se réveilla. Elle fit couler d'entre ses paumes une fontaine écarlate, soignant ainsi l'épaule transpercée.


- Il faut que tu partes ! Je dois fuir, me cacher. *et tu risquerait de me géner, je ne compte pas mourir moi* et je ne veux pas que tu sois attaquée à cause de moi.

L'elfe avait vraiment beaucoup fait pour elle. Et elle n'avait quasi aucune chance de s'en sortir seule, à pieds. Nire, pour une fois, échappa à sa lacheté.


- Frambosie t'accompagnera.

En elfique, elle expliqua au cheval la marche à suivre.

- Vous devez aller à N'telema. C'est une zone pacifique. Va à l'ouest de la foret, et atteint le clan des Shampooing Illustre. Quand tu les rencontrera, montre leur ton arc, et son symbole. Dis que tu viens de ma part. Je te rejoindrais dans quelques jours.

Puis, sans laisser à Loréliane le tamps de réfléchir, elle bondit vers son arc, saisi sa sacoche, et s'enfuit dans les montagnes, à l'aide d'un puissant sort de lévitation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sdgdp.canalblog.com
Mallzyk Du bois Perdu
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 109
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : femelle
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   Mar 31 Oct - 9:52

NIRË OBTIENT 3.6 KILOS DE DEMI ELFE GRACE A SON MAGNIFIQUE COMBAT !!!



et moué j'me casse a N'telema ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ascension, pique nique, ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ascension, pique nique, ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Le Bois de Glandorn-
Sauter vers: