L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 En quête de vengeance.... ou pas! III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: En quête de vengeance.... ou pas! III   Dim 7 Juin - 14:41

[hrp]Et nous y voila enfin, depuis le temps que je me dis qu'il faudrait que j'écrive la suite de ma petite histoire mais que je n'en trouve pas la motivation, fallait bien que ça arrive un jour donc voili voilo bonne lecture à tous. Ici c'est uniquement un gain d'or, sachant que le précédent post était uniquement un gain d'xp.[/hrp]

Les aventuriers fraîchement promus garde du corps suivirent donc le responsable du tournoi, ils arrivèrent ainsi dans une vaste salle dans laquelle se trouvaient de nombreux râteliers et chevalets sur lesquels trônaient toute sorte d'armes et d'armures. Le responsable ne leur laissa toutefois pas le temps de s'extasier et les invita à se mettre en fille indienne devant une table, il s'installa ensuite derrière celle ci et sortit une caisse de sous le bureau.

Responsable : Bien je vais donc vous verser votre premier salaire, vous en recevrez par la suite un à chaque fin de mois. Par ailleurs vous touchez une prime pour chaque tentative d'assassinat ou d'enlèvement déjoué et pour chaque ennemi abattu.

Nardil : Mouais c'est pas mal comme conditions, maintenant faut voir le montant de la prime.

Marion : Attends laisses le finir, il y a peut être encore des choses intéressantes à nous dire.

R. : En effet jeune fille. Sachez que toutes les armes et armures qui se trouvent dans cette salle vous sont disponible, aussi servez vous au mieux pour protéger le plus efficacement possible vos seigneurs.

"Alors ça! Sa déchire sa race!"

R. : Jeune homme, je vous prierai de vous contrôler, sachez que ce comportement ne sera pas tolérer par le roi et encore moins par la princesse. Vous devrez tous être de parfaits gentilshommes et femmes du monde tout en menant à bien votre travail. Je porte également à votre attention que l'accès aux débits de boissons vous dorénavant formellement interdit.

N. : Quoi? C'est quoi cette arnaque?

M. : Du calme c'est logique, ça nuirait à la réputation de la garde impériale si on nous voyait nous rouler par terre au milieu de la taverne. Et puis rien ne t'empêches de picoler ici avec nous.

N. : Ouais mais c'est pas pareil!

R. : Croyez bien que je le regrette profondément jeune maître nain mais c'est hélas la règle. Enfin nous allons aborder le chapitre qui vous plaira le moins à tous, mais sur lequel aucune concession n'est possible. Veuillez porter ces toges qui se trouvent dans la malle là-bas. Vous avez tous un exemplaire à votre taille.

N. : Je vois pas en quoi le fait de porter des fringues serait plus chiants que de pas pouvoir aller à la taverne.

Prince James : Ah oui j'avais légèrement oublié ce détail, et crois moi sur parole Nardil, c'est bien pire que d'être privé de taverne.

N. : Boarf arrêtes, ça sert à rien de faire sa chochotte, tant pis si c'est moche au moins on aura le prestige de l'uniforme.

V. : Il semblerait que notre ami nain est oublié les curieuses coutumes vestimentaires des précédents gardes!

N. : Qu'est ce tu veux dire?

"Ouvres la malle et tu comprendras où se situe le problème."

Le nain s'exécuta aussitôt et blêmit à la vue des costumes.

N. : C'est une blague? Dites moi que c'est une blague?

R. : Hélas non, et il est indispensable que vous les portiez en permanence car ils sont liés à nos suzerains de telle sorte qu'ils vous téléporteront auprès d'eux si ils sont en danger.

M. : Ah je comprends ainsi beaucoup mieux leur utilité. Et bien si nous n'avons pas le choix allons-y!

V. : N'empêche pourquoi du rose? C'est vraiment pas discret!

P.J. : C'était l'idée de base, si les ennemis voient cette tenue ils n'oseront pas attaquer, car ils connaissent nos pouvoirs.

N. : C'est complètement con!

R. : Jusqu'à présent cela à été très utile car depuis la mise en place de la garde royale personne n'a tenté d'intenter à la vie du roi ou de ses proches.

"Bon puisqu'on à pas le choix enfilons-les et allons voir les armes."

N. : Mouais!

Après un quart d'heure d'essayage et de foutage de gueule réciproque, nos aventuriers s'approchèrent des armes et commencèrent leur marché. Au bout de cinq minute le barbare furieux poussa un hurlement.

"C'est quoi cette merde? Y a que des Molandil et des lemochcask! Vous pouviez pas acheter de la qualité, non? On peut rien faire avec ça, c'est tellement de la merde que sa pète au moindre choc. Et là regardez moi cet arc, c'est même pas de la corde à arc, on peut même pas s'en servir!"

R. : Vous êtes très difficile jeune homme! Mais vous devez savoir que malheureusement nous ne disposons pas d'autres armes et nous n'avons pas pu acheter de la qualité suite aux réductions budgétaires.

"'Tain je suis dégouté, puisque c'est comme ça je prends rien!"

N. : Ben moi non plus on pourrait rien en faire de ces merdes, même les gobs en voudraient pas.

M. : C'est vrai que là y a pas grand chose de valable.

"Parce que tu vois un truc qui tiendrait plus de 10 secondes en combat toi?"

M. : Euh....

V. : Ben moi je vais prendre une trentaine de dagues, de toute façon je les lance qu'une seule fois alors que ce soit de la daube ou de la qualité je vois pas franchement la différence.

R. : Bon et bien puisque cela semble bon, nous allons désormais vous conduire à vos quartiers puis nous vous présenteront au roi et à sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! III   Mer 8 Juil - 0:30

Les gardes royaux suivirent donc le responsable et le prince déchu en direction des quartiers de la garde. Ils traversèrent ainsi un long couloir éclairé par des torches disposées régulièrement sur les murs, un long tapis rouge décorait le sol et des tableaux étaient disposés entre les torches. Visiblement il s'agissait des anciens rois et reines ayant dirigé le pays, Bagloc reconnu plusieurs visages qu'il avait aperçu un peu plus tôt en ville. Visiblement Nardil n'avait pas remarqué les couronnes clinquantes représentées sur ces toiles, et il se lança dans une critique en règle de chacun des personnages.

Nardil : "Oh la tête de con celui là, il a un pif on dirait un groin de goret."

N. : "Et celui là tu as vu les oreilles? Il vaut mieux qu'ils sortent pas par grand vent sinon il s'envole!"

N. : "Eh ben je pensais pas qu'une humaine pouvait être aussi grosse, on dirait une barrique!"

N. : "Oh et ceux là... Aie!"

Visiblement tout ces quolibets avait mis à rude épreuve la patience du prince James, qui interrompit dés lors ce monologue par un violent coup porté sur le sommet du crâne du nain, plongeant celui ci dans un sommeil comateux pour une courte durée.

PJ : "Veuillez m'excuser mais je ne tenais plus, après tout ce sont mes ancêtres qu'il dénigrait et insultait de la sorte."

Marion : "Ah non t'en fais pas il devenait très chiant là, en fait tu nous arranges."

Varnia : "Je ne cautionne pas ce genre de méthode mais j'avoue que là c'était nécessaire."

"Moi je m'en fous."

Responsable : "Mesdemoiselles, messieurs nous sommes arrivés à vos quartiers."

Le groupe se trouvait désormais dans les jardins face à une construction branlante, faite d'un agglomérat de planches et de morceaux de métal mal ajusté.

"C'est une blague?"

R. : "J'ai bien peur que non, ce sont bien vos quartiers!"

V. : "Même un mendiant n'en voudrait pas de cette bâtisse."

M. : "Vous êtes sur que ça tient ce truc? J'ai peur qu'au moindre coup de vent tout ne s'effondre sur nous."

"Heureusement que le nain est dans les vapes sans quoi on aurait encore eu droit à un couplet de critiques."

V. : "N'empêche ça aurait été fondé cette fois ci."

"Bah on s'en fout on campera dehors le temps de la sécuriser."

M. : "Tu es pas fou? Même avec de la magie on pourrait pas rendre ce truc habitable avant des semaines!"

R. : "Je vous assure que c'est parfaitement sûr et bien que l'exterieur ne paye pas de mine l'intérieur en vaut vraiment la peine!"

PJ. : "Et bien allons voir ça."

Après avoir fait grincé la porte afin de pénétrer cet étrange baraquement, les gardes découvrirent une dizaine de pièces toutes plus sales les unes que les autres. A croire que les précédents gardes avait volontairement saboté l'endroit.

"Vous disiez quoi sur l'intérieur déjà?"

M. : "Je commence à me demander si je ne préférai pas l'extérieur en fait!"

R. : "Mais je ne comprends pas la dernière fois que je suis venu ici, l'endroit été très propre et très bien meublé."

"Et c'était quand votre dernière visite ici?"

R. : "En fait l'ancienne garde refusait que l'on pénètre dans leurs quartiers du coup cela remonte à leur nomination."

PJ. : "Je comprends mieux."

R. : "Je vais de suite demander à des serviteurs de déblayer une ou deux pièces afin que vous puissiez vous y installer ce soir. Ils feront le reste très rapidement."

N. : "Et ils peuvent faire quelque chose pour l'odeur?"

"Tiens t'es réveillé toi?"

N. : "Ouais mais j'ai encore mal au crâne."

R. : "Je vais maintenant vous emmener rencontrer le roi et sa fille."
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! III   Mer 24 Fév - 10:55

Le Barbare trouve une cassette contenant 30 pièces d'or en fouillant les quartiers des anciens gardes, et 60 ixpés pour avoir réussi à supporter la bande de têtes de glands au sang bleu!
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! III   Mer 7 Avr - 6:17

La petite troupe se mit donc en mouvement à la suite du responsable en direction de la salle du trône. Il avait d'abord fallut expliquer a Nardil qu'il ne s'agissait pas des toilettes et qu'il fallait qu'il se comporte correctement. Les autres aventuriers commençaient à en avoir marre de jouer les touristes et espéraient expédier cette formalité au plus vite. Ce qui serait sans doute le cas considérant le fait que les dirigeants ont généralement peu d'estime vis à vis de leur personnel. Après un quart d'heure de marche dans les jardins du château puis dans les différents couloirs, le groupe parvint enfin à l'entrée de la salle du trône.

Nardil : Eh ben faut pas que le roi soit en danger, même en courant il nous faudra cinq bonnes minutes par rappliquer ici.

Responsable : Si cela devait arriver vous seriez instantanément téléporté devant le roi grâce aux tenues de la garde.

N. : Ah oui c'est vrai j'avais oublié. Eh mais en fait comment ça se passe quand on est au chiottes? Ça nous téléporte quand même pas?

Marion : Il doit probablement avoir un blocage magique dans ce cas précis.

R. : Non aucun blocage magique n'existe.

Varnia : Dans ce cas il suffit de l'enlever.

R. : Soyons clairs vous ne devez JAMAIS enlever ces tenues. La sécurité du roi dépend de vous et passe avant tout.

M. : Mais comment fait on pour se laver.

R. : Ce n'est pas mon problème

N. : Bah de toute façon c'est un truc d'elfe ça. Ça sert à rien de se tremper. En plus c'est de l'eau, c'est pas bon pour le corps ça.

V. : Ah c'était ça l'odeur? Ben tu ferais bien de te plonger dans un baquet d'eau savonneuse dés que possible. Tu schlingues trop là.

Prince James : Bon c'est pas bientôt fini? Calmez vous et tachez de faire bonne impression devant mon père.

N. : Ouais bon ça va là, pas la peine de te la jouer!

P.J. : Bagloc s'il te plait dit quelque chose.

Un "zbaff" sonore se fit alors entendre, suivit presque immédiatement d'un "Wouhaille", puis d'un rire gras.

P.J. : Ce n'est pas exactement à ça que je pensais mais c'est en effet efficace.

N. : Connard, je te revaudrais ça.

"Huk huk huk! Un barbare parle mieux avec les poings c'est bien connu."

Après une discussion totalement dénuée d'intérêt d'une dizaine de minutes sur les us et coutumes barbares, le groupe se décida à entrer.

Soldat : Les nouveaux gardes royaux arrivent!

Bruit de trompettes ou de clairons, enfin un cuivre quoi.

Roi : Bien le bonjour fiers aventuriers, soyez les bienvenus au château. J'attends de vous courage et dévotion. Mourrez pour moi et vous vivrez éternellement. Merci d'être venu, maintenant si vous voulez bien quitter les lieux j'ai fort à faire.

Soldat : Les nouveaux gardes royaux s'en vont!

Bruit de trompettes ou de clairons, enfin un cuivre quoi.

"Eh ben c'était vachement expéditif!."

P.J. : Oui mon père est comme ça, mais ne vous y trompez pas il sait déjà tout de vous.

N. : Moi je suis sur qu'il ne sait pas que je suis le cousin de la nièce du tavernier du roi des nains.

V. : En même temps cela n'a aucun intérêt de savoir ça.

M. : Vu le temps que les nains passent à la taverne je pense au contraire que ce détail à son importance. Il parait que les taverniers royaux sont en réalité les conseillers les plus influents chez les nains.

N. : Et voila t'es émanouchée mémé!

V. : Mais ça veut rien dire?

N. : M'en fous!

P.J. : Silence! J'en ai mare de t'entendre constamment, dorénavant tu seras détaché sous les ordres du barbare à la protection de ma sœur!

"Merci du cadeau, mais c'est pas grave on est jamais de trop pour ce genre de mission."

N. : Ah ben d'accord en plus je me retrouve avec le gros bourrin.

"Faudra t'y faire!"

R. : En parlant de la princesse ne devrions nous pas la présenter à vos équipiers, mon prince?

P.J. : Tu as raison, ce sera sans doute mieux. Par contre je dois vous avertir d'une chose avant notre arrivée la bas. Bien que je lui porte beaucoup d'estime la princesse n'est pas ma sœur de sang.

M. : Tu veux sans doute dire qu'il s'agit en fait de ta promise.

P.J. : Non en fait lorsque j'ai été déchu de mon titre mon père à du choisir un nouvel héritier et pour cela il a fait confiance à l'oracle qui lui a indiqué une jeune femme vivant dans un temple de Crômm reculé dans les montagnes du sud.

N. : Ah je connais les montagnes c'est chez moi.

V. : On s'en fout.

P.J. : Toujours est il qu'elle a de curieuses manières, aussi ne vous avisez pas de lui manquer de respect ou vous pourriez bien vous faire briser les os.

*Ah ben vla que je tombe sur une prêtresse maintenant c'est quoi ce binz?*

Fort heureusement pour nos aventuriers la chambre de la princesse et la salle du trône sont relativement proches, ce qui leur permet d'éviter une visite touristique des lieux. Arrivé devant la porte, des bruits sourds se font entendre derrière la porte.

V. : Vite la princesse est en danger il faut la protéger.

N. : Mais non elle craint rien sinon on aurait été téléporté.

P.J. : En effet cela fait parti des manières étranges de ma sœur. Apparemment elle est entrain de s'entrainer au combat.

M. : Une princesse qui s'entraine au combat? C'est vraiment curieux.

"Je sens qu'on va bien s'entendre."

P.J. : Je le pense aussi, ça doit être pour cela que mon père t'a choisit pour lui servir de protecteur.

Sur ces mots le responsables frappa à la porte, puis l'ouvrit délicatement. La personne qui se tenait devant les aventuriers était fort différente de l'image que l'on se fait habituellement des princesses. Elle portait un juste au corps facilitant les mouvements, ces cheveux étaient attachés en chignon grossier et elle était en nage. Sa chambre était également fort différente des autres pièces du château. Une paillasse tenait lieu de lit et la décoration était composée de bêtes empaillées et d'armes en tout genre. On aurait pu croire qu'une telle personne serait le centre d'attention toutefois ce n'était pas le cas. En effet le barbare venait de s'évanouir en découvrant la princesse. Bien sur aucune des personnes présentes ne pouvait imaginer que le barbare et la demoiselle se connaissait, pas même elle qui se croyait jusqu'alors la personne la plus solitaire de cette planète.

Princesse : Hé ben c'est quoi cette tarlouze? Il me semblait pourtant balèze comme gars. Tu es sur qu'il pourra me protéger frangin? Bah de toute façon j'ai besoin de personne.

R. : Princesse votre language!

P. : Qu'est ce qu'il me veut le pingouin? Je parle comme j'ai envie.

R. : Mais princesse vous avez un rang à tenir.

P. : J'en ai rien à carrer! Barrez vous je vais réveiller cette feignasse et on va causer un peu. Donc du balai les potiches.

M. : Très bien nous nous retirons puisque tel est votre souhait princesse.

P. : Waouh l'autre comme elle parle bien, en fait c'est elle que tu aurais du prendre comme princesse eul pingouin tu aurais été sacrément moins emmerdé et moi aussi.

Une fois les nouveaux gardes sorti, la princesse entreprit de réveiller le barbare narcoleptique, à grand renfort de mandales et de taloches cela va de soi.

"Humpf putain j'ai paumé au moins 5 point de vie avec cette connerie."

P. : Eh ça fait dix minutes que j'essaye de te réveiller tu pourrais dire merci quand même.

"Ah merde je pensais que c'était un rêve mais c'est bien toi Maeve. Je comprends pas comment tu as fais pour te retrouver là."

P. : Wowowo, d'où tu connais mon vrai nom toi? Je l'ai jamais dit à personne même pas aux prêtres dans le temple de Crômm.

"Pourtant je me revois encore vous enterrer toi et ta mère près de notre cabane au milieu du village dévasté. J'étais persuadé que tu étais morte."

P. : STOP tu vas me dire qui tu es avant qu'on aille plus loin ou je te taloche la face.

"Ah oui j'imagine que tu ne peux pas te souvenir de moi, tu devais avoir cinq ans à l'époque. En tout cas je n'ai plus aucun doute tu ressembles trait pour trait à ta mère et visiblement tu as pris mon caractère impulsif."

P. : Attends tu es entrain de me dire que tu es mon père?

"C'est en effet ce que j'ai dit, je suis Bagloc, fils de Batroc du clan des trancheurs d'ennemis."

P. : Mais c'est pas possible! Mes parents et tout mon clan sont morts dans un raid de pirates. Même si je me rappelle de très peu de chose de cette époque je sais que je me suis réveillée seule sous terre et que j'ai du creuser pour sortir de ce trou. Quand j'ai enfin réussi à émerger il ne restait rien d'autres que des cendres. Lorsque j'ai regardé ma tombe, j'ai vu ma mère et j'ai pensé que les pillards nous avait enterrés tous ensemble.

"En fait c'était moi, lorsque je suis rentré de la chasse j'ai trouvé le village en flammes, ta mère était morte et je pensais qu'il en était de même pour toi, puisque tu ne bougeais plus et que tu étais couverte de blessures."

P. : Et tu as fait quoi après?

"Je me suis entrainé et j'ai cherché ces enfoirés, j'avais une piste sérieuse quand un vieux fou m'a balancé un sort et me voila ici."

P. : Un sort? Foutu mage! Et il te voulait quoi?

"Attends tu vas rire, il faut que je t'enlève et que je t' emmènes de force dans le pays voisin pour que tu y épouses leur prince."

P. : Comment c'est trop pourri en plus il est faible leur prince, je pourrais même pas lui coller une mandale sans qu'il tombe.

"Bon n'empêche que c'est la merde, parce que je suis obligé de t'enlever sinon le sort de l'autre va me faire crever."

P. : Pas de soucis on peut partir j'en ai mare de vivre ici, la baston me manque.

"Bon on verra ce qu'on fait pour cette histoire de mariage plus tard parce que ça me plait pas trop."

P. : Moi non plus, mais je suis trop heureuse de te retrouver.

"Moi aussi, mais on en parlera ailleurs si tu veux bien. Écartes toi un peu je vais essayer d'invoquer le mage à la con pour qu'il nous téléportes chez lui."

Se faisant le barbare se met à penser fortement au magicien, il visualise alors ses chaussures ridicules et pouffe de rire, c'est à ce moment qu'un magicien en peignoir apparait au milieu de la pièce.

P. : C'est ça ton mage? Il a l'air carrément nul.

Mage : Mais où sommes nous?

"Euh dans le palais du Birmishtan oriental, voici la princesse que vous vouliez que je vous ramène."

Mage : Hein? Ah oui si ça me revient! En fait c'est plus la peine. D'après les renseignements que j'ai pris on a pas besoin du mariage, il suffit que vous et la princesse alliez combattre Dermila.

"Hein je vais pas emmener ma fille dans un combat contre un vampire."

Mage : Votre fille? Je ne comprends pas.

P. : Mais t'occupes pas de ça je suis assez grande pour combattre et puis je suis forte. On ira taper vot' gus là. Il est où?

Mage : Vous êtes vraiment la princesse?

P. : Faut croire ce que les autres timbrés arrêtent pas de dire.

"Mais je veux pas te perdre alors que je viens juste de te retrouver."

Mage : Je ne comprends absolument rien. Mais cela n'a aucune importance, rendez vous dés que possible au nord de ce pays vous tomberez sans aucun doute sur la citadelle de Dermila, affrontez le et vous serez libérez du sort de quête. Bien je vous laisse mon bain va refroidir.

Et c'est ainsi que le curieux mage disparut dans un nuage de fumée violette, laissant la princesse et son père seul. La résistance du géniteur fut vite balayée par l'ardeur de la fille et la décision fut prise d'infiltrer la citadelle de Dermila.

[HRP] Gain d'xp uniquement ici. J'espère que ça plaira, ça fait longtemps que je n'avais pas écrit. Bonne correction et à bientôt pour la suite.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! III   Lun 12 Avr - 14:52

Le Barbare rouillé niveau Rp gagne 70 ixpés!


C'est plat et tristounet, tout ça =) Je trouve qu'il manque un peu de ponctuation, de "vivant". Le sytème des initiales dans les dialogue est un peu lourd par rapport au reste, aussi. Sinon c'est plutôt intéressant, comme intrigue, poursuis =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! III   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de vengeance.... ou pas! III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord-
Sauter vers: