L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Suite d'une [chasse au trésor] et au gobelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwennaall
Hachoir de Poche
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 22
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Hautain, fier d'être petit et Maître du Jeu nomdidiou !
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
32/47  (32/47)
Energie Astrale:
0/14  (0/14)
Expérience:
245/890  (245/890)

MessageSujet: Suite d'une [chasse au trésor] et au gobelin   Dim 22 Mar - 13:19

Le Nain, arrivé à une rivière, décida de la passer. Le gué se trouvait à une trentaine de kilomètres, ce qui le retarderait d'une journée, et qui sait ce que peuvent faire les gobelins avec du minerai de fer en une journée ? Il révoqua son tigre. Il attendit un bateau. Il y en avait justement un allant vers Glargh et passant par cette petite rivière. Il sauta dessus, courut avec son barda lourdement sur le plancher de bois du bateau et atterrit lourdement de l'autre côté.

Horrible. Tout simplement horrible. Le sol avait émis un bruit vaseux. Le Nain s'embourbait. Eh oui, il fallait bien croire que c'était un marécage... Les bottes récemment cirées du Nain se salissaient. Il tenta quelques pas mais ne réussit pas à faire plus de deux mètres sans tremper les mains dans la sale substance boueuse. Il pesta mille et une fois contre ce sol qui ne tenait pas. Ensuite, il trouva un chemin poussiéreux qui traversait le marécage de parts en parts. Il invoqua sa monture et monta dessus, comme on pouvait s'en douter.

Elle partit en flèche, faisant de la poussière derrière elle, traversant la moitié du marécage la plus puante en quelques heures. Le Nain avait eu le temps de faire sécher ses mains et il grattait pour enlever la couche solide qui s'était formée. Il arriva à n'en retirer que la moitié, et en plus il avait sali les belles longes de son tigre. Il pesta.

Il galopait avec son tigre quand, tout à coup, un homme-poireau vint le déranger. Il se présenta sous son nez et le tigre, n'ayant pas eu un temps de réaction suffisant, et, une distance de freinage suffisante, il tomba sur le pauvre homme-poireau qui n'avait, pour ainsi dire, rien demandé. C'est alors que tout sembla confus pour le Nain. Il fut ligoté, préféra révoquer son tigre, il fut traîné par terre et passa quelques heures dans les flots ténébreux de l'inconscience.

Il se réveilla. Debout. Ligoté. Un grand pieu en bois. Des poireaux qui dansent.


"Je dois être devenu fou !" murmura-t-il comme pour lui-même.


Mais seulement, il y avait bel et bien des poireaux en train de danser devant lui. Ils psalmodiaient des paroles incompréhensibles à propos d'un grand "poteau en feu". Il apprit que les poireaux le prenaient pour un espion des hommes navets.

"Hé les gars, vous, vous ressemblez à des poireaux ? N'est-ce pas ? Eh bien moi, réfléchissez bien, je ne ressemble pas à un navet !" dit le Nain, comme pour se défendre.

Malheureusement, cela ne paye pas de parler réflexion à un imbécile. Alors, dès le mot "réfléchir" passé, ils discutèrent entre eux pour savoir si oui ou non il était homme navet ou homme carotte.

Finalement, un poireau qui jouait avec les longes du tigre le fit apparaître en faisant, par erreur, le geste magique. Quand il apparut, il était énervé d'avoir été révoqué si longtemps pour rien. Mais il vit que son maître était attaché, il décima les hommes-poireaux. Leur population passa d'environ une centaine à environ une cinquantaine. Ensuite, il se précipita vers le Nain, qui, avec plaisir, dégaina sa hache et permit au tigre de mettre en déroute le reste des créatures humanoïdes.

Ensuite, il trouva une bassine d'au plus loin et se lava les mains, car elles étaient infectes, et commençaient à se couvrir de bestioles puantes et collantes. L'eau ne fonctionnait pas, alors il essaya avec du feu, et les bestioles tombèrent. Il sut tout de suite ce que c'était : des sangsues...


"Allez Helmet ! Montre-moi ce que "Célérité" veut dire !"


Et il partit pour la forêt de Schlipak .

_________________
« Qui n'empêche pas le mal le favorise. »
Cicéron.
Revenir en haut Aller en bas
 
Suite d'une [chasse au trésor] et au gobelin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Marécages de l'Éternelle Agonie-
Sauter vers: