L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Dim 11 Jan - 16:18

Une fois la porte refermée, Dalnor fut plongé dans le noir.

"Eh merde."

Mais quelques secondes plus tard, il sentit son oeil chauffer légèrement. Petit à petit, sa vision s'éclaircit, lui offrant une image en noir et blanc de son environnement. Un long couloir naturel, probablement très loin sous la surface de Fangh, et certainement peuplé de nombreuses créatures à buter.

Mais Dalnor eut bau marcher, tourner en rond, se paumer autant que possible grace à une succession de croisements, de salles, de cavernes etc, il ne parvint pas à trouver quoi que ce soit de vivant, à part peut-être une poignée de champignons aux endroits les plus humides. Mais bon, bien qu'étant un Nain, il n'était pas un mineur, et n'était donc pas très habitué aus milieux sous-terrains. Contrairement aux autochtones.


"Drak?"

Dalnor s'arrêta brusquement. La voix gutturale provenait malheureusement d'un peu partout, à cause de la résonnance des tunnels. Il se plaqua le dos au mur, et posa la main sur la poignée de sa vorpale.

"Vralash drak? Rrh... Gög lokhar... DOO'HARVEN MYTT!"

La créature inconnue avait une voix puissante. Dalnor n'avait absolument rien compris à ses paroles, et de plus, la fin de la phrase était noyée sous une avalanche de grognements sanguinaires, qui se réverbéraient le long des tunnels. Précisons qu'en bon combattants, Dalnor avait fini par tirer son arme.

La créature apparut enfin, au détour d'un couloir. Le paladin eut tôt fait de reconnaître une forme gobelinoïde. Un orque. Colossal. Plusieurs détails attirèrent l'attention de Dalnor: les oreilles et le groin surdimensionné de la bête, et l'abscence totale d'yeux. Cette sous-espèce porcine avait du s'adapter, sur plusizeurs générations, à un environnement souterrain.


"VI-ANDE DE SUR-FACE! TUER. MAN-GER!"

Le trogylork montra les crocs d'un air féroce, et leva la hache à large lame qu'il portait. Cette fois, Dalnor avait compris.
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Mar 10 Fév - 17:39

Le trogylork ne s'attarda pas plus. Il fonça sur le Nain, et lui décocha une série de puissants coups de taille. Dalnor parvint à les esquiver, tournant autour de l'orc pour éviter de se retrouver bloqué contre la paroi rocheuse.

Etrangement, l'orque comprit que son adversaire serait plutôt coriace. Il se remit en garde et s'écarta du Nain, méfiant. Le court sur pattes se lança brusquement dans une série de passes habiles, toutes facilement contrées par la hache du trogylork, que pour des raisons esthétiques et pratiques nous appellerons Albert.

Les deux combattants, ayant chacun pu constater que l'autre était plutôt dangereux, se remirent en position, sans bouger. Dalnor lança un brusque coup d'estoc droit sur le genou de son adversaire, qui dévia l'assaut de la tête de sa hache. Le Nain enchaîna avec un moulinet rapide et un coup de taille visant la hanche de l'orc. Celui-ci ne réussit pas à esquiver, et la vorpale lui fit une belle entaille.

Il grogna. Après tout, un orc, même sous-terrain, ne peut rien faire contre sa sauvagerie. Sans aucune subtilité, il se mit à frapper le Nain d'un enchaînement d'attaques verticales, espérant ainsi le fatiguer, le contraindre à reculer. Mais bon, le pauvre avait affaire à un Nain. Dalnor para les premières attaques, puis, se lassant, chargea l'orc, lui heurtant les tibias. Il ne réussit qu'à le déséquilibrer, mais reprit l'avantage en poussant l'orc à se retrancher dans ses positions défensives. La Vorpale du Paladin forçait le trogylork à garder la tête de sa hache vers ses tibias pour contrer les assauts du Nain. Puis, violemment, Dalnor lança son arme dans une vrille vers le haut, qui alla transpercer la mâchoire inférieure de l'orc.

L'immonde créature s'effondra sans faire beaucoup de bruit. Le Nain essuya son arme sur les vêtements crasseux du cadavre - vraissembablement faits en soie d'araigéne.


*Ces putains de trucs sont plutôt doués. J'espère qu'ils sont pas trop nombreux, sinon j'vais pas être déçu du voyage. Pas envie de pourrir dans l'antre d'un groupe d'orcs.*
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Sam 21 Fév - 14:12

Dalnor, haletant, partit le long du couloir, Vorpale en main. Il passa, encore une fois, un bon moment à tourner en rond, prouvant que finalement le sens de l'orientation Nanesque en milieu minier n'est pas si bon que ça.

Il finit par arriver en vue d'une gigantesque caverne, éclairée par une lumière bleutée et surnaturelle sortie de... de nulle part. De nombreuses concrétions calcaires se dressaient ou pendaient du plafond. Ce qui surprit le plus le Nain, c'était les habitations qui s'agglutinaient sur le fond de la grotte. De son point de vue élevé, il pouvait voir des centaines et des centaines de petites huttes en pierre et en boue séchée. Des centaines. Et entre elles, dans un dédale de ruelles, déambulaient un très grand nombre de trogylorks. A vue de pif de Nain, un bon millier.

Dalnor se gratta pensivement le crâne, chauve depuis qu'il avait utilisé sa pilosité capillaire pour s'en faire une corde. Bien qu'étant Nain, et d'un tempérament explosif, il avait un léger doute sur sa capacité à vaincre un millier de ces créatures, surtout qu'elles étaient plutôt douées au combat, du moins pour celle qu'il venait de tuer.

Il promena son regard sur les parois de la caverne. Il repéra de nombreuses issues, toutes fréquentées par un bon nombre d'orcs des grottes. Certaines, moins fréquentées, semblaient monter, vers la surface, donc. Dalnor voulant surtout s'échapper de ce dédale sous-terrain, ces voies-là lui convenaient parfaitement.

Mais bien entendu, il ne comptait pas repartir sans un petit souvenir. Il repéra plusieurs cheminées fumantes, qui crachaient de gros panaches sombres. Les trogylorks devaient avoir besoin d'armes, ils n'étaient sûrement pas les seuls à s'être perdus dans les mines pendant les Grandes Guerres du Chaos.

Presque en sifflotant, Dalnor sortit sa corde en poil de Nain de son sac. Il l'attacha à une stalactite qui poussait là (puisque tout le monde le sait, ces saloperies ont une facheuse tendance à pousser n'importe où et n'importe comment) et descendit de son promontoire. Une fois en bas, il dit adieu à sa corde, qu'il ne pouvait détacher à distance, et regarda autour de lui. Il se trouvait sur le toît d'une des huttes. Le Nain rengaina sa vorpale, et frotta ses mains gantées.

L'armure risquait d'être un peu indiscrète, mais un toît, de toutes façons, c'est défendable. Il secoua nerveusement ses bras, et souffla fort, plusieurs fois.

Dalnor s'élança dans une course puissante. Chacun de ses pas imprimait une profonde marque dans la boue des toîts. Arrivé à hauteur de la rue, il effectua un bond magnifique, digne d'un athlète - et faillit traverser le plafond de la hutte à l'atterrissage. Il jura et pesta contre le manque de savoir faire des orcs des cavernes en matière d'architecture, et continua sa course, en direction du toît suivant. Comme prévu, son armure de plaques faisant un boxon du diable. Et un Nain qui saute de hutte en hutte, non seulement c'est pas banal, surtout à ces profondeurs, mais en plus ça se remarque plutôt facilement. Quelques uns des Trogylorks qui se trouvaient dans les rues en contrebas se mirent à brailler, alertant leurs congénères. Ceux-ci n'étaient pas armés, remarqua Dalnor du coin de l'oeil. pas encore, du moins.

Ca doit être à peu près à ce moment que sa chance tourna. Une toîture plus humide que les autres l'empêcha de garder son équilibre: son pied droit glissa dans une flaque de boue, et il s'étala de tout son long dans la glaise détrempée. Le Nain se remit à brailler à l'adresse des orcs. Gros bémol: un toît en torchis, ça a jamais été fait pour supporter le poids d'un Nain, surtout ce Nain-là, surtout si le plafond est trempé, surtout si le Nain se casse la gueule dessus.

Conclusion de l'équation: Dalnor tomba comme une masse à l'intérieur de la hutte, couvert de paille et de boue. Il s'étala violemment sur le dos, et ses poumons se vidèrent sous l'impact. Il se releva en grognant.

Juste devant lui, une trogylorke était figée de peur. Elle ne pouvait pas le voir, pusique, rappelons-le, les orcs des cavernes n'ont pas de globes occulaires, mais elle l'avait parfaitement entendu et se demandait ce qui lui arrivait, si une stalactite était tombée sur sa hutte, si toute la grotte s'était effondrée, ou plus simplement si une salade mutante mercenaire avait rampé jusque là avec un katana sanglé dans le dos, avec pour ordre de la tailler en surimi.

Le Nain porta la main à la garde de sa vorpale, entre ses omoplates. Il tira.

Et l'arme refusa de sortir de son fourreau renforcé par des barres de fer, que Dalnor avait tordues dans sa chute.


"Bordel de merde."
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Sam 21 Fév - 15:09

"Bordel de merde."

La trogylorke, surprise qu'une salade mutante soit douée de parole (avec une voix rauque, qui plus est) hurla.

Dalnor réagit au quart de tour, enfonçant son poing ganté dans l'estomac de l'orque, qui finit son cri par un genre de couinement minable, celui que ferait un gobein écrasé par surprise par un marteau nain. Pliée en deux, elle eut l'impression qu'un char à boeufs laissé sans surveillance dans une descente à 13% venait de la percuter sous le menton, et elle perdit connaissance.

Le Nain frotta son poing droit, endolori par le crochet magistral qu'il venait d'envoyer à la créture. Il grogna, et détacha les sangles de son fourreau tordu. Grimaçant, il constata rapidement que les torsions subies par les barres de fer étaient irréparables. Il tira comme un bourrin sur la poignée de sa Vorpale pour la dégager, un pied calé sur son fourreau. Et évidemment, quand la gaine de l'arme lâcha brusquement prise, le crâne de Dalnor alla taper contre le mur de pierre qui se trouvait à quelques centimètres derrière-lui.

Il se jura alors d'investir dans un casque.

Sonné, il trébucha jusqu'à sa Vorpale, qui traînait au sol. Il ne réussit à l'atteindre que parce qu'il s'était mis à genoux - ou parce qu'il n'avait plus la possibilité de se tenir debout. Il essaya de se relever, mais se cogna contre une poutre qui pendait du plafond défoncé. Une main plaquée sur son crâne, le Nain tituba jusqu'à la porte de la hutte. Et se cogna encore, mais cette fois-ci, conter un Trogylork qui voulait probablement savoir pourquoi sa femme avait brutalement arrêté de brailler, ce qui n'était pas dans ses habitudes, puisque généralement elle beuglait jusqu'à épuisement.

Par pur réflexe, Dalnor leva sa Vorpale, entailla l'ork au niveau du torse, trempant de sang sa chemise en soie d'araignée. Un direct du gauche semblable à un madrier de trébuchet s'élança vers la figure de Dalnor (quoi de mieux qu'un madrier pour poutrer? ahem...) Evidemment, le Nain tenta de reculer pour éviter l'assaut, et re-évidemment, il s'étala par terre après avoir trébuché sur la Trogylorke inconsciente. L'autre, celui qui avait des troncs de séquoïas à la place des bras, sauta stupidement sur Dalnor, et se retrouva avec une lame de Vorpale dépassant su dos.

Quand elle reçut le poids d'un Nain en armure et celui de son maris en pleine poitrine, l'orque inconsciente eut les organes littéralement labourés et déchiquetés par ses côtes cassées. Dalnor, lui, ne supporta pas que son crâne se cogne encore une fois, contre les montants du lit cette fois, et tomba dans les vappes. Quand au mari, ben, il était déjà mort.

Quand un autre ork vint inspecter les dégâts, il conclut que le mari et sa femme s'étaient entretués, et s'en alla sans plus s'attarder. Il aurait trouvé le corps d'un Nain inconscient si il avait soulevé celui du Trogylork, mais bon, c'est machins, en général, c'est très con.

Quand Dalnor se réveilla, quelques heures plus tard, il eut l'impression plutôt désagréable qu'une horde de sangliers de guerre lui avaient écrasé la tête à coups de sabots ferrés, ceux-là même qu'ils venaient d'acheter à la Valhalle aux Chaussures dans un rêve étrange qu'avait fait le Nain pendant sa période d'inconscience. Comme quoi les sangliers peuvent bien se promener debout sur deux pattes avec une robe rose et un sac à main vert qui jure horriblement avec le reste, sans parler des fausses défenses peintes en rouge.

Bref, cet interlude stupide étant terminé, reprenons où nous en étions.

Tant bien que mal, il repoussa le cadavre rigidifé de l'ork sous lequel il était coincé, et à focre d'efforts physiques, il parvint à caler le lit contre le mur pour pouvoir remonter sur le toît. Il jeta un coup d'oeil à la ville sous-terraine. La lumière surnaturelle qui baignait la grotte était - semblait-il - en train de se coucher, bien que Dalnor n'arrivât toujours pas à déterminer sa source. Le nombre de Trogylorks qui parcouraient les rues avait diminué. Tant mieux. Le Nain repéra la cheminée de forge la plus proche, et s'y dirigea de la même façon que précédemment, en s'arrêtant à chaque hutte pour examiner la suivante.

Quand il arriva à la forge, il s'apperçut qu'elle était entièrement en pierres - mal scellées, cela va sans dire, avec des orks. Il cala son oreille contre le plafond, et écouta attentivement. Un sourire carnassier fendit sa barbe sombre. Il se décala précautionneusement, et recommença son manège, plusieurs fois d'affilée, semblant écouter les bruits venant de l'intérieur de la forge. Satisfait, il se releva. Il coinça sa Vorpale - qui rappelons-le, n'avait plus de fourreau - entre son sac et son armure, et se mit à sauter à pieds joints sur le toît de la forge.

Encore une fois, il passa à travers le plafond, accompagnant une pluie de caillasses et et mortier de piètre qualité. Il atterrit directement sur le Trogylork responsable de la forge, qui eut la nuque brisée net par le Nain. Celui-ci, satisfait, entrepris de fouiller méthodiquement les lieux. Il trouva un nouveau fourreau pour son arme, ainsi qu'un large bouclier de bois cerclé d'acier, par dessus lequel avait été clouée une bonne couche de cuir sombre. Une bosse d'acier occupait son centre. Pour terminer, Dalnor trouva un magnifique casque, qu'il retoucha grâce à ses compétences de forge pour en faire un excellent heaume Nain, pourvu de deux cornes de bélier torsadées qu'il avait trouvées sous l'établi du forgeron - probablement oubliées-là depuis les Grandes Guerres du Chaos, les Trogylorks ne remontant que très rarement à la surface. Il enfonça le heaume sur sa tête d'un bon coup de poing, grogna en se souvenant (trop tard) de la présence de bosses phénoménales sur le sommet de son crâne, et sangla le bouclier dans son dos, par dessus le fourreau. Il grimpa sur la hotte de la forge, et remonta sur le toît.

La lumière bleue s'était couchée, à présent. Il se remit à sauter de toît en toît, vers la plus proche sortie de la ville sous-terraine.

Ce soir-là, les Trogylorks s'endormirent au son étrange d'une armure de plaques grinçant horriblement.
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Sam 21 Fév - 15:48

Après avoir joyeusement crapahuté sur les toîts de torchis, Dalnor arriva à l'entrée d'un boyau qui semblait remonter vers la surface en pente douce.

Le Nain commençait à se fatiguer, mais il voulait à tout prix s'éloigner d'un millier de créatures simièsques avant de s'autoriser à rejoindre Dlul. La galerie qu'il avait empruntée était creusée artificiellement et était plutôt régulière, sans embranchements, ce qui simplifia la tâche de la zone cérébrale de Dalnor chargée de la géographie.

Malgré tout, le Nain finit au bout d'une heure de marche par trébucher sur quelque chose. Après une petite mise au point de son oeil de mithril, il s'apperçut que ce qui barrait le chemin était un cadavre de Trogylork, un gros bout de viande froide, quoi. Dalnor sourit en pensant qu'ubne de ces créatures manquant à l'appel ne serait qu'une bonne chose, mais il fut un peu troublé. Le cadavre semblait avoir fui un moment, avant de s'écrouler. Pour faire fuir un Trogylork, faut y aller, quand même, ces machins étant trop stupides pour avoir peur de quoi que ce soit.

Le Nain retourna le cadavre du bout de sa botte. Et jura. Quel genre de bestiole pouvait être capable de faire peur à un Ork des cavernes, et de lui arracher la gorge de façon aussi... vorace... sauvage? Dalnor sangla son bouclier sur son bras droit, et tira sa Vorpale. Il était bien décidé à pioncer, et voulait le faire dans un coin vide de toute vie.

Il reprit son avance dans la galerie, avant d'arriver dans une grande grotte. Les trogylorks avaient, semblait-il, creusé un boyau dans le but d'atteindre cet endroit. Une vaste caverne circulaire, bien plus petite que celle qui abritait la vile Ork, cependant. Au centre se trouvait un petit ilôt rocheux, cerné par un étang de bonne taille. Dalnor chercha du regard la source de cette eau, et tomba sur une petite cascade qui tombait du fond de la grotte, et qui s'enfonçait sous terre un peu plus loin.


"C'que nous voulons, c'est du poisson, frais et goûteuuuux!"

Dalnor sursauta en entendant cette voix. Il se souvint brusquement de la raison de sa présence ici, où que cela puisse être: le faux Nain dans la taverne, le faux Nain, le voyage jusqu'à Jambfer et l'attaque du hobbit-garou, le faux Nain, la dégobelinisation de la mine, la mort, le Sanctuaire, la G101 Maudite, les Trogylorks... et le Faux Nain!

Atchoum le soit-disant Nain était perché sur l'îlot rocheux au centre de la caverne, avec un poisson tout frétillant dans la main. Il fredonnait des paroles que Dalnor lui avait déjà entendu chanter.


"Hey, Méagol! Qu'est-ce que tu fous ici?"

Atchoum se retourna brusquement. Et Dalnor se mit en garde, bouclier levé bien haut, Vorpale tendue. Un torrent d'imprécations salées se déversa du Nain. Lors d'une altercation avec un hobbit-garou, Atchoum avait été mordu au bras. Le Paladin l'avait amputé d'une façon un peu risquée, et transporté jusqu'au village. où son bras avait repoussé en une nuit. Dalnor s'était douté que la morsure l'avait infecté, mais il l'avait bien oublié.

Il se souvenait avoir eu du mal à dézinguer le garou. Et voilà qu'il en avait un second sur les bras. Des mèches de cheveux crasseuses pendaient sur son crâne bleui. Il ne portait qu'un simple pagne. Il regarda Dalnor, et lui adressa un grand sourire, dévoilant une hécatombe dans les rangs de sa dentition, les seuls rescapées étant à moitié pourries. Il lâcha son poisson et sauta à l'eau, nageant rapidement vers le Nain, qui était déterminé à ne pas mourir une seconde fois.


"Il n'aurait pas du venir ici, non! Maintenant il va devoir mourir. Ca nous changera, oui, mon précieux! Ca nous changera de cette immonde viande d'Ork..."

A peine sorti de l'eau, il bondit sur le Nain. Dalnor leva son bouclier neuf, et Méagol crocha dans l'armature métallique à pleines dents, s'y accrochant comme une palourde à son rocher. Ou comme un Nain à sa bière. Dalnor abattit sa Vorpale sur son bouclier, mais la lame ne frappa que la bosse centrale, Méagol étant extrêmement vif. Il avait sauté à temps, s'était reçu tête en bas sur une stalactite, et regardait à présent Dalnor avec un sourire étrange.

"Qu'est-ce que ça a dans ses poches, mon précieux?"

Il repartit à l'assaut, visant directement le bouclier, cette fois. Il se reçut sur ce dernier, grimpa carrément sur le Nain, et s'attaqua à son heaume. Dalnor, d'un geste du poignet, trancha (à grand regret) les sangles de son bouclier, sui tomba au sol avec un grand bruit. Puis il lâcha son épée et aggrippa Méagol à pleines mains. Celui-ci se tortillait tant qu'il le pouvait, mais Dalnor avait une bonne poigne.

Le Paladin releva violemment la tête, faisant craquer ses vertèbres cervicales au passage. Et le Garou laissa échapper un couinement pathétique, avant de se ramollir sous la poigne de Dalnor.

Une chauve-souris dérangée par le vacarme s'était mise à voleter sous le haut plafond. Elle fut un peu intriguée quand elle vit une créature immonde empalée sur le heaume à cornes d'un Nain, ce qui lui donnait un petit air ridicule. Pas si petit que ça, en fait, puisqu'un filet de sang coulait dans l'oeil du Nain immobile.

Dalnor se décida enfin à bouger, et arracha le cadavre de sa tête. Il le balança avec force dans l'étang. Il rengaina sa Vorpale, qui traînant au sol, et ramassa son bouclier. Il le cala contre une des parois de la grotte, posa son heaume ensanglanté à côté, et s'allongea, se servant de son bouclier comme d'un oreiller.


"Je t'avais bien dit, que je dormirai!" lâcha-t-il en direction des eaux calmes.
Revenir en haut Aller en bas
Dalnor le Belliqueux
Démon de la Démotivation
avatar

Nombre de messages : 858
Age : 24
Citoyen de : La Terre des MJs
Sexe du Perso : Masculin.
Statut Spécial : Petit, barbu et moche.
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Sam 21 Fév - 16:42

Le lendemain matin - du moins quand Dalnor se réveilla, nuit et jour n'ayant pas cours dans ce monde souterrain - la chavue-souris avait regagné son perchoir. Le Nain le leva et s'étira, retira son armure et s'avança jusqu'à l'étang. Il se lava se visage, histoire de se débarasser du sang séché qui lui avait dégouliné le long des joues jusque dans la barbe. Il ramassa son casque - un heaume classique, qui lui couvrait toute la nuque, avec un nasal, et deux grandes cornes de bélier torsadées qui pointaient vers l'avant - et le lava également, mais sans pouvoir enlever la totalité des traces de sang. Le résultat que Dalnor observa sur son reflet, dans l'eau, lui donnait un air démoniaque, et le Nain décida de ne pas insister plus.

C'est déjà bien qu'il ait lavé sa tronche, hein.

Il enfila son armure, sangla son fourreau entre ses omoplates, harnacha tant bien que mal son bouclier, et ramassa son barda.

Il trouva un boyau permettant de quitter la caverne sans retourner chez les Trogylorks, mais il était obligé d'y entrer en rampant. C'était, cette fois, une galerie naturelle, et donc irrégulière: les godasses ferrées du Nain butaient très souvent contre tout et n'importe quoi.

Son sens de l'orientation déjà légendaire le pauma encore une fois, le passage tournant et retournant dans tous les sens, avec un nombre incalculable de bifurcation, ce qui l'énerva au plus haut point. Surtout quand il s'apperçut que le boyau qu'il suivait depuis deux heures aboutissait sur un cul-de-sac. De dépit, il balança un coup de poing dans la paroi du fond, et à son grand étonnement son bras passa à travers le mur. Il le retira, et colla son oeil valide au trou.

Il avait devant lui une grande cave, contenant une quantité impressionnante de bordel, des meubles, tes tapisseries bouffées par les mites, encore des meubles, une pile de vieilles poutres, et toute une rangée d'armures à taille humaine datant visiblement du Premier Âge.

Dalnor se recula, prit son élan, et sauta sur le mur. Comme prévu, il passa à travers. Son casque roula sur les dalles, et quand il se fut relevé, Dalnor s'apperçut que vivait ici toute une colonier d'araignées de la taille de sa main, qui avaient pu prospérer sans qu'aucun humain ne vienne les déranger, à en croire l'épaisse couche de poussière.

Dalnor récupéra son heaume, et déambula dans la salle. Il farfouilla dans les meubles, et sans grande surprise, y trouva quelques araignées et encore plus de poussière. Il observa l'architecture de la salle, et remarqua que le mur par lequel il était arrivé était le seul à ne pas être bâti en énormes blocs de granit. Des arcades en ogive soutenaient un plafond assez haut. Le Nain laissa échapper un petit sifflement admiratif. Du travail de qualité.

Il chercha la sortie de la cave, et la trouva sous la forme d'une porte massive en chêne. Qui, au vu de son grand âge, refusait de s'ouvrir. Dalnor l'enfonça à grands coups d'épaule, réussissant à l'ouvrir sur quelques centimètres, et par dessus tout, à tordre son épaulière droite. Il jura. La porte était bloquée. Il finit par attaquer les gonds rouillés à coups de Vorpale, et réussi à faire sauter la porte, qui s'écrasa au sol dans un bruit assez peu discret, soulevant au passage un nuage de poussière qui fit tousser Dalnor comme un perdu.

Il se trouvait face à un couloir sur les côtés duquel le Nain pouvait voir de nombreuses portes, du même genre que la première. Il grogna, et sans prendre la peine de l'ouvrir, avança d'un pas déterminé dans le couloir. Quand il s'apperçut qu'il se trouvait dans un dédale de couloirs, il se mit à beugler, et à insulter toute une pléiade de dieux qui devaient trouver comique de le laisser tourner en rond pendant des heures - ce qu'il se résolut à faire. Les caves étaient immenses, semblait-il.

La seule chose qu'il retint de cet étage, c'était la porte en acier qu'il avait réussi à ouvrir par un coup du sort. Le mortier qu'avait utilisé l'architecte s'effritait, autour de la porte, comme si elle avait été rajoutée après la construction. Le couloir n'étant pas large, le Nain s'était arc-bouté, le dos contre le mur, poussant la lourde porte avec ses pieds.

Et quand il arriva à la faire tomber, il resta cloué sur place. Evidemment, la seule chose que pouvait cacher une porte de ce genre, c'était une salle du trésor. Mais, là, quel trésor! Des montagnes et de montagnes d'or, d'objets rares, de gemmes... Même une immonde statue verte grandeur nature représentant une humaine énorme, affalée sur un fauteuil, en train de ronger négligemment un os.

Le Nain sortit de la salle. Il déambula encore un peu le long des couloirs, mais il avait l'esprit léger - et les poches lourdes. Il avait embarqué le plus de pièces d'or possible. Il tourna encore un peu en rond, monta un grand escalier, et arriva dans ce qui lui semblait être un hall d'entrée. Et accessoirement, dans son cas, de sortie. Il s'avança vers le porte monumentale et sortit au jour.

Il se trouvait devant une vieille tour en ruine, délabrée au possible. La cave avait du résister un peu mieux que le reste. La tour était plantée dans un paysage à la végétation rase, qu'il reconnut assez vite comme étant à l'Ouest du bois de Glandorn, assez loin de la civilisation.

Une idée prit corps dans son esprit retors. Il partit au trot plein Est, vers le bois proprement dit.

La Terre de Fangh toute entière va pleurer sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   Mer 18 Mar - 13:42

Le nain pilleur de trésors caché rempli ses poches de pas moins de 90 PO.
Par ailleurs, le nain-trépide (ibex - comprenne qui peut) gagne 173 XPs pour son escapade nocturne en compagnie d'être... peu recommandables.

Sinon, rien à redire, c'est super, génial, trop bien, super, génial (mais j'ai comme l'impression de me répéter). J'ai suivi (et tous les autres lecteurs, j'espère bien) agréablement cette longue histoire, et j'attends avec impatience la suite.
Ah, on me signale dans mon oreillette que trailer de la suite est déjà disponible...

Dalnor devient un Nain Paladin de niveau 5 ! Il gagne 5 points d'attaque et 17 points de vie.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Dessous de la Terre de Fangh - épisode 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord :: Mines naines-
Sauter vers: