L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 [chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elenya Inglorion
Citoyenne de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 24
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/39  (39/39)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
217/700  (217/700)

MessageSujet: [chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...   Mar 23 Déc - 23:10

Elrohir ouvrit les yeux, la lumière l’aveugla, puis il s’habitua au changement de décor. Effrayé, il chercha autour de lui, la petite fille dont il avait un vague souvenir, son visage était brouillé, il n’arrivait pas à se rappeler. Surpris fut-il lorsqu’un visage gai et inconnu lui apparut aussi brusquement qu’une flèche traverse le corps d’un oiseau. Par réflexe, il recula, mais se sentant chuter, il tenta de s’appuyer sur le sol, qui n’y était pas. Dans un bruit sourd, il tomba du lit.
 
« Urfph...

- Coucou !
- Mais... Qui... Qui vous êtes ?...
- Je m’appelle Nell. Et toi ?
- Euh... Je... Je m’appelle... Elrohir.
- Ravi de faire enfin ta connaissance, Elrohir. »
 
Elle terminait à peine sa phrase qu’elle tendit une main amicale, désireuse de venir en aide à l’elfe qui se trouvait alors dans une position relativement inconfortable.
 
« Comment ça, « enfin » ?
- Ca doit bien faire cinq mois que tu es là.
- Mais...
- Non non mais tu n’étais pas conscient, alors c’est normal si tu ne te souviens de rien.
- Inconscient ?! Cinq mois ?!
- Oui, tu es arrivé il y a... Je ne sais pas exactement, ça fait longtemps, je me suis habitué à venir voir comment tu allais. Enfin, toujours est-il que c’est un grand homme et une petite fille qui t’ont amenés ici.
- Je... Comment s’appelaient-ils !
- Et bien... C’est une sacrée question que voilà, je n’en sais fichtre rien !
- Essayez de vous rappeler, s’il vous plaît...
- Je vais essayer, mais restes là, je vais te chercher quelque chose à manger ! »
 
Le jeune demoiselle quitta la pièce encore floue aux yeux de l’elfe, il était en train de prendre conscience qu’il venait de passer cinq mois dans une sorte de coma, il tenta, en vint, de se rappeler sa venue ici, mais tout ce qui lui venait aux yeux, c’était du sang, beaucoup de sang, rien d’autres. Las, il soupira. Il ne se remémorait toujours pas le visage de la petite fille qui l’accompagnait... Ou... Etait-ce un rêve ? La tristesse l’envahit, il voulait hurler, mais aucun son ne sortit de sa bouche béante. Les larmes ne tardèrent à prendre possession de sa vue, il s’étala sur le dos, fatigué, son cœur ralentissait, sa respiration de même. L’intensité de la lumière s’affaiblissait peu à peu, les formes et les couleurs se mélangèrent, Elrohir ne perçut qu’un faible cri avant de sombrer, à nouveau, dans l’inconscience.
 
« Allez, réveilles-toi !
- Geee... »
 
Une douleur fulgurante traversa alors la joue de l’elfe, qui ouvrit les yeux en lâchant un hurlement muet.
 
« Tu m’as foutu une de ces frousses ! Tu crois que cinq mois c’est pas assez ?! Tu pensais à quoi là ?!
- Je... euh...
- Et arrête de tenir cet air bête, tu me donnes envie de te frapper ! »
 
Elrohir avait eu rarement l’occasion d’être confronté à une personnalité aussi forte, hormis le temps où il partait encore à l’aventure... Bref. Regardant le visage coléreux de la jeune fille qui se trouvait devant lui, l’elfe se redressa, et se leva entièrement, pour s’écrouler à nouveau.
 
« T’as vraiment décidé de descendre comme une flèche dans mon estime, ou tu le fais exprès ?!
- Excusez-moi ! »
 
Elle partit alors dans un grand fou rire, qu’elle mit plusieurs minutes à taire. Nell se jeta alors autour du cou de l’elfe.

 
« Mais je plaisante mon petit Elrohir, si tu savais comme j’ai attendu ce moment, et voilà que tu ouvres enfin les yeux, je suis si heureuse !
- Je...
- Si tu ne sais pas quoi dire, ce n’est pas grave, tu sais... Mais appuies-toi sur mon épaule, cela fait un moment que tu n’as pas marché, tu n’y parviendra pas tout seul. »
 
Elrohir resta silencieux, puis, étant aidé par la jeune demoiselle, il passa dans la salle adjacente, pour s’asseoir autour d’une table, sur laquelle étaient présentés plusieurs mets plutôt goûteux. Il se risqua à tendre une main hasardeuse autour du premier plat venu... Qu’une tape sur les doigts l’en dissuada rapidement.
 
« Si tu as faim, tu peux manger, à une seule condition !
- Laquelle ?
- Je veux savoir qui tu es, les personnes qui t’ont amenée ne te connaissaient pas vraiment semblait-il, des moments intéressants de ta vie, ce qu’il s’est passé avant que tu arrives ici...
- Et bien... Je vous avouerais que je ne me souviens pas de tout, vous savez...
- Alors parles-moi de ce que tu sais.
- Et bien... Je préfère garder ma tendre enfance pour moi, si vous n’y voyez pas d’inconvénients... Je me rappelle d’une aventure avec de merveilleux compagnons, puis... De mon errance, oui, j’errais seul. Je chassais pour la plupart du temps, ou je m’efforçais d’attraper un brigand ou deux... J’ai aussi travaillé dans une taverne comme serveur, c’était bien, l’aubergiste était sympathique... Et... Je me souviens... D’elle... Vaguement... Je ne me remémore pas son visage, j’en ai même oublié son nom... Mais elle était... Comme... Magique, surnaturelle, irréelle, un esprit, qui sait, je m’y étais vraiment attaché... Je me souviens de cette petite fille, et peut-être d’un homme avec qui elle est partie... C’est tout, je ne saurais vous en dire plus.
- Vous l’aimiez ?
- Qui donc ?
- Cette fille dont vous parlez.
- Mais ce n’était qu’une enfant !
- Pourtant, elle-même m’eut conté tout autre chose...
- Je... Oui, je l’aimais.
- Hm...
- Je sais que --
- Non non, ne t’inquiètes pas pour ça, je n’ai aucun reproche à te faire là-dessus, seulement...
- Seulement ?
- Je ne sais toujours pas ce qui t’es arrivé, pour que tu sombres, cinq longs mois, dans l’inconscience totale...
- J’aimerais aussi le savoir. Il faut que je les retrouves.
- Lucy et Zack ?
- Comment ?!
- Ils se sont poliment présentés à leur arrivée, je n’oublierais jamais leurs visages inquiets.
- Vous ont-ils dit où est-ce que je pourrais les retrouver ?
- Malheureusement...
- Je vois.
- Si jamais vous partez à leur recherche, et que vous avez besoin d’aide...
- Je le veux.
- Pardon ?!
- Oui, j’accepte votre aide.
- Ah... Tant mieux alors.
- Bon et bien... Bon appétit ! »
 
 
Les deux protagonistes se jetèrent sans retenue sur la nourriture présente sur la table, puis, la panse remplie, ils se couchèrent dans l’herbe, juste devant la petite maison, qui servait alors de logis à cette jeune demoiselle, Nell. Le vent venait caresser leurs visages, aussi bien qu’il faisait vibrer les feuilles des arbres, alors colorées de l’empreinte de l’automne. Elrohir avait l’impression d’avoir hiberné dans un cercueil pendant des milliards d’années, endormi, tel un vampire au fond de sa cave... Mais n’était-ce pas le cas ? Après tout, ce sommeil avait paru si surnaturel, lui avait-on jeté un sort ? Tant de questions, dont les réponses seraient difficiles à trouver. L'estomac plein, le cerveau embrouillé, l'elfe ne vit même pas arriver la nuit lorsque l'autre demoiselle l'eut raccompagné à son lit. La nuit se promettait sombre et sans rêves, noire et froide...


Mais il en était tout autrement... Des bruits de pas réveillèrent l'elfe, dans le noir, il ouvrit les yeux en restant immobile. Il s'accorda quelques secondes pour retrouver ses esprits, puis il se redressa et glissa sur le coté du lit, accroupi. Cherchant du regard la porte de sortie, il l'emprunta, pour arriver devant un spectacle affligeant. La jeune fille qui lui avait été si sympathique gisait à présent dans une marre de sang, juste là, la bouche béante, avec une empreinte d'horreur sur le visage. Elrohir s'approcha d'elle et lui referma les yeux, puis il récupéra son équipement et sortit en trombe. Lui n'était pas désireux d'être également tué, et même si Nell méritait une sépulture plus digne de ce nom, il devait fuir. Il courut à travers les arbres et les buissons, sautant par-dessus les racines, frôlant les troncs qui dansaient, il devait partir vite et loin.

Sa course ne se stoppa que lorsqu'il quitta le bois dans lequel il se trouvait. Elrohir vit enfin la Lune, visage familier et rassurant, il ralentit. Son amie venait d'être victime d'un assassinat, il devait se rendre dans un lieu où il y aurait du monde, où il pouvait se cacher, se dissimuler...

« Valtordu, c'est là-bas que je dois aller. Mais... »

Mais l'elfe fut perturbé dans cet élan de réflexion par une ombre qui lui arriva dessus. Il sentit le contact glacé d'une lame lui traversant l'épaule, il sortit lui-même sa dague et pivota, pour se mettre face à son adversaire.


« Je... t'ai... Trouvé ! »

Son assaillant exécuta une seconde attaque, mais cette fois-ci, à découvert. Elrohir para le coup et réussi à frapper dans la cuisse de l'assassin, il courut alors et se retourna à nouveau, envoyant une nouvelle fois sa lame vers le tueur, sa dague transperça de la chaire, et un cri de douleur se fit entendre. Enfin, la fuyard aux longues oreilles acheva son ennemi d'une ultime offensive à la gorge. Il sentait le sang couler sur ses mains, une sensation agréable qu'il savait apprécier. Se jetant alors sur la bourse du cadavre, il en arrache les quelques pièces qui restaient, puis, enfin, l'elfe disparu dans la nuit, il devait se rendre à Valtordu...


[ Bon je suis désolé c'est assez médiocre, mais comme ça fait un petit moment que je n'ai pas « airpé », j'ai un peu de mal à me remettre dans le bain, mais ça reviendra sûrement, du moins je l'espère. ]

[Edit Iva : en tout cas, ça fait plaisir de voir que tu recommences Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Elenya Inglorion
Citoyenne de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 24
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/39  (39/39)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
217/700  (217/700)

MessageSujet: Re: [chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...   Mer 24 Déc - 14:44

Le feu crépitait déjà depuis plusieurs minutes aux cotés de ce grand rocher, et l'elfe se frottait énergiquement les mains, de temps à autres, lorsqu'il ne les laissaient pratiquement pas tomber dans les flammes dont les ombres dansaient sur son visage. La nuit était assez froide, il ne put se retenir de penser au lit si douillet dans lequel il avait dormi pas plus tard que la nuit dernière. Mais Elrohir oublia bien vite les frissons et l'atmosphère gelée, tout ce qui lui importait, c'était sa survie jusqu'à Valtordu, mais il n'avait qu'une vague idée de la direction qui lui fallait prendre, et n'avait pas plus connaissance de la distance qui le séparait de la ville. Il relança un bout de bois dans les flammes, risquant de se brûler plusieurs doigt tellement son geste était lourd. Un cri de chouette et un battement d'ailes le mit en alerte, il avait oublié l'espace d'un instant qu'il était en zone sauvage, en zone dangereuse. Pointant le bout de sa flèche dans la direction du bruit, il tendit son arc, les oreilles et le regard à l'affût. C'est alors que le vent eu la bonne idée de se lever à cet instant précis, accompagné du bruit d'un galop, c'était une bête qui arrivait, ou un destrier. L'elfe n'était guère d'humeur aux surprises, il laissa donc la corde glisser entre ses doigts, et la flèche partit quasi-aussitôt. Le bruit de pas s'arrêta, pour recommencer, deux fois plus puissant. Les nuages qui cachaient la Lune eurent la bonté de se pousser l'espace d'un instant, quelques secondes, qui suffirent à l'elfe pour détacher dans la nuit trois silhouette, des bêtes sales, des sangliers, montés parce qu'il semblait être des bandits.

« En voilà un ! En avant ! »

Le voleur eu juste le temps de décocher une seconde flèche avant de se jeter à terre pour éviter la massue qui lui passa non loin de la boîte crânienne. Il entendit un corps tomber, il en avait touché un.

« Raah... Butez-moi ce salop ! »

Elrohir se releva le plus rapidement possible, et s'empressa de pousser de la terre dans le feu, ce qui étouffa ce dernier, s'il avait bien un avantage sur ces bandits, c'était bien que lui fut un elfe, et pas eux. Profitant ainsi de ce retournement de situation, il brandit sa dague et se jeta sur l'ennemi le plus proche qui tentait alors d'allumer une torche, si le compte était bon, il n'en restait plus qu'un sur pieds. Reprenant son arc en main, il glissa une nouvelle flèche entre ses doigts puis sur la corde, qu'il tendit. Décochant ainsi sur la première ombre qui lui passa devant les yeux, il ne vit pas immédiatement celle qui arrivait par derrière.

« La bourse ou la vie ?!
- Crève ! »

L'elfe attrapa une flèche de son carquois et la planta dans l'oeil du criminel qui ne tarda pas à lâcher prise dans une vague de jurons. Plié par la douleur, il se jeta au sol, hurlant et pleurant, il ne présentait plus aucun danger. L'archer en profita alors pour remplir ne serait-ce qu'un petit peu plus son sac de viande, il en aurait sûrement besoin pour sa route vers Valtordu. Armé de sa dague, il dépouilla de quelques quartiers de chair les sangliers qui gisaient à quelques mètres les uns des autres. Ceci étant, il récupéra son arc, glissa sa dague dans sa botte, attacha son sac à sa ceinture, pour repartir à la hâte, guidé par la Lune. Il lui fallait trouver un endroit plus sûr pour dormir, pour le moment, toujours fuir...
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: [chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...   Mer 18 Fév - 12:14

La bourse du voleur était bien remplie contenant pas moins de 26 Po. Quant aux sanglier, il y en a bien pour 3 bons kilo de viande. Aussi, pour ses combats, Elrohir gagne 56 XPs.

Alors j'ai rien à dire, c'est bien, la suite ! la suite ! ^^
Ah si, ça prêche un peu par manque de réalisme, mais comme je dis toujours, je ne suis pas bien placé pour parler ;-)

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[chasse aux trésors] [chasse] Pour reprendre doucement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Le Bois de Glandorn-
Sauter vers: