L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 En quête de vengeance.... ou pas! II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: En quête de vengeance.... ou pas! II   Mer 6 Aoû - 20:31

Lorsqu'il se réveilla Bagloc se trouvait dans une meule de foin, il eut la satisfaction de trouver son sphinx non loin de là assoupit. Il se demandait ce qu'il allait faire de sa journée lorsqu'une violente douleur lui traversa le corps, elle fut aussitôt suivit d'un flashback lui remémorant sa soirée de la veille. Le barbare grimaça.

*Ainsi donc ce n'était pas un cauchemar! Mais dans quel histoire de fous je me suis encore fourré ?*

"Bon commençons par nous repérer! Hé debout toi! faut que l'on survole la zone pour savoir où l'on se trouve!"

Sphinx : Si cela ne vous ennuis pas j'aimerais que vous me donniez un nom plutôt que de me héler de la sorte. Pour ce qui vous préoccupe je suis assez d'accord sur le fait que nous dussions explorer la zone.

"Heu ben Éclair? Ça te convient? Ne me demande pas d'où me vient cette idée j'en sais rien!"

Sphinx : Eh bien je ne le ferai pas dans ce cas. Toutefois ce nom me plait bien. Allons-y!

C'est ainsi que le barbare fit son baptême de l'air en compagnie de son sphinx. Après des débuts houleux lui rappelant le roulis que l'on peut ressentir en pleine tempête, il finit par s'y habituer. Il put observer au nord une vaste forêt, tandis que l'horizon au sud se limitait au montagnes (connus chez lui comme celles du nord), à l'est la mer semblait se dérouler à l'infini et l'ouest était une succession de terres cultivées. La capitale quand à elle se trouvait au centre de ce territoire et semblait être la seule ville des environs, quelques fermes isolées comme celle dans laquelle il s'était réveillé subsistait bien, mais elles se faisaient de plus en plus rare à mesure que l'on s'approchait de la ville. Le barbare nota que de très nombreuses personnes affluaient vers la ville sur toutes les routes y menant, sans doute une foire. Il décida de s'approcher d'un fermier isolé dans son champ afin de lui demander quelques renseignements sur ce lieu et ce tumulte.

Paysan : Oh ben ça alors d'où vous venez vous? Hé faites attention de pas écraser mes salades!

"Ah euh désolé. Dites moi qu'est ce qui pousse tout ces gens à se rendre en ville? Est ce une foire? "

P. : Ben d'où que tu sors toi pour pas savoir que c'est le tournoi de gladiateurs? Tous les ans à cette saison depuis cinquante années on organise un grand tournoi pour tout les guerriers de la région. Avec combat à mort dans l'arène et tout le tsoin tsoin. Du coup y a tout le pays qui radine pour assister à la fête. Surtout que les meilleurs guerriers se verront intégrés dans la garde royale.

*La voila ma solution pour m'approcher de la princesse.*

"Ah et on peut encore s'inscrire?"

P. : S'inscrire? Pourquoi faire? ils mettent les participants par paquet de 100 dans l'arène et les 10 survivants passent au quarts de final c'est tout.

"Pas de règles particulières je suppose."

P. : Ah ben non c'est juste de la boucherie c'est tout.

"Une dernière chose puis je manger chez vous, je vous paierai bien entendu. Voyez vous je viens de loin et le voyage fut éprouvant."

P. : Pour sur mon gars vient bouffer de toute façon tu as pas le choix toutes les auberges sont pleines à craquer. Et ta bestiole elle bouffe quoi?

"Demandez lui, Il s'appelle Éclair et il adore poser des énigmes."

P. : Parce qu'il parle ton machin?

Éclair : Bien sur que je parle et ne m'appelez pas machin je vous prie je suis un sphinx pas un vulgaire canasson! Je ne me nourris que d'air pur et d'un peu d'eau, mais je prendrais avec plaisir quelques feuilles de salade.

P. : Euh très bien, suivez moi c'est par là!

Et c'est ainsi que Bagloc et Éclair suivirent le brave homme dans sa ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Ven 8 Aoû - 23:10

L'homme d'un age avancé portait une barbe courte, il était presque chauve et ses yeux verts traduisaient un profond sentiment de lassitude, son corps habitué aux travaux de la ferme depuis de si nombreuses années était en assez bonne condition physique, il n'y avait donc aucun piège à craindre, cet homme était réellement un paysan du cru. De plus il avait l'air assez limité intellectuellement donc la non plus aucun risque. Toutefois Bagloc resta sur ses gardes et garda un pas de distance avec l'homme tout le long du trajet. Au bout d'une dizaine de minutes ils aperçurent une ferme comme il en existe tant d'autres, celle ci semblait bien entretenue, la toiture en tuile dénotée une certaine richesse de la famille, de même que la carriole qui trônait au centre de la cour. L'homme les mena dans l'étable où il installa éclair, puis Bagloc le suivit dans la cuisine et tout deux s'installèrent de par et d'autre de la vaste table en chêne. Tandis que le paysan s'afférait à la confection rapide d'un repas, le barbare se demandait si il arriverait à atteindre les quarts de finale de ce tournoi. Il le savait il avait parfois tendance à se surestimer et cela pouvait le mettre grandement en danger. L'homme le sortit de sa torpeur méditative en déposant devant lui une écuelle de soupe, il laissa également un morceau de pain sur la table avec une bouteille de vin puis il partit ensuite apporter sa salade au sphinx. Le barbare s'apprêtait à se servir une coupe de vin lorsqu'il sentit une présence derrière lui, sans se retourner il attrapa son épée et se prépara au combat. Cependant la personne plutôt que d'engager le combat lui dit ceci :

Voix mystérieuse : Ne buvez pas ce vin, votre hôte est un voleur, il drogue les voyageurs avant de les détrousser et de les assassiner. Si vous tenez un tant soit peu à la vie vous viendrez avec moi!

"Merci de ta sollicitude mais rien ne m'indique que tu sois plus fiable que ce brave homme."

V.M. : N'avez vous point remarqué que cette ferme est particulièrement riche est bien entretenue? Comment croyez vous qu'un pauvre paysan sans terre à pu s'offrir un tel domaine? Ce n'est pas un aventurier, juste un lâche qui drogue ses adversaires avant de les combattre.

"Je me disais aussi que c'était trop propre ici, bon on va chercher éclair et je te suis."

V.M.: Je vous retrouve à l'étable.

Bagloc n'avait toujours pas vu son mystérieux allié, mais une voix au fond de son cœur lui indiquait que cette personne était quelqu'un de confiance aussi il ramassa ses affaires, jeta un dernier coup d'œil au repas, puis se rendit à l'étable. A mesure qu'il se rapprochait il entendit des bruits de combats et lorsqu'il arriva il manqua de peu de recevoir le paysan, projeté au travers de la porte par une violente ruade d'éclair. Il aperçut également au loin son "ami' qui lui fessait signe. Il enfourcha le sphinx et rejoignit rapidement son allié. Au bout d'une dizaine de minutes il s'arrêtèrent dans une clairière et celui ci se présenta ainsi :

V.M. : Je suis Lee Tang, forgeron de mon état, je suis venu ici avec une caravane de marchands venus spécialement pour le tournoi. L'année passée une personne nous accompagnant à disparu aux abords de cette ferme. Après nous être quelque peu renseigné nous avons découvert que de nombreuses personnes avaient disparut ici et que d'étranges rumeurs courraient sur cet homme. Toutefois sans preuves nous n'avons rien put faire. Aussi lorsque je vous ai vu suivre ce paysan j'ai pensé que je devais vous aider.

"Eh bien merci de m'avoir avertit. Tu m'as dit que tu es forgeron? Pourrais tu améliorer mon épée? Vois tu je dois participer au tournoi et je pense que sans une bonne arme je n'irai pas très loin."

Éclair : Merci de te soucier de ma santé, maitre indigne!

Lee : Mais quel est cet étrange animal? Et en plus il parle!?

"Pardonne moi Éclair, mais comme tu n'as eut aucune difficulté à faire le trajet depuis la ferme je pensais que tu allais bien. Et Lee je te présente Éclair mon sphinx."

Éclair : Eh bien non je ne vais pas bien figure toi que je n'ai rien eu le temps d'avaler!

Lee : Si vous voulez bien me suivre jusqu'au campement ce sera avec un immense plaisir que je vous offrirai un bol de riz. Et pour répondre à votre question sachez que mes améliorations ne sont pas données.

"Je dispose de vingt pièces d'or, et je souhaiterais deux légères modifications. Tout d'abord je voudrais que cette lame sois acérée au point de pouvoir trancher un rocher. Ensuite je voudrais qu'un pommeau sois ajouté de sorte à protéger l'intégralité de ma main. En somme je voudrais ajouter 2d2 à l'attaque et +5 à ma défense. Par ailleurs je voudrais vous acheter une épée standard, j'ai pour cela quatorze pièces d'or."

Lee : C'est bien vous savez exactement ce que vous souhaitez cela me change de mes clients habituels. Je pense que ces deux améliorations sont possibles pour vingt pièces d'or. Pour ce qui est de l'épée j'en ai bien une mais je dois vous prévenir que dans notre région nous nos armes sont légèrement différentes des vôtres, enfin je vous montrerai cela après manger.

Et c'est ainsi que le barbare se remit en route vers le campement des marchands.Il y arriva une demi heure plus tard. L'ambiance était chaleureuse, tous riaient, certains dansaient tandis que d'autres s'affairaient à installer leurs étals où leurs tentes. Lee les mena dans sa tente et leur servit un bol de riz chacun.

Lee : Allez y mangez tant que c'est chaud! Je vous sers un peu de sake? C'est notre alcool.

"Et bien pourquoi pas! En revanche je ne connais pas ce plat qu'elle est il ? Et comment sommes nous censé le manger?"

Lee : Avec les baguettes là! Et c'est une plante qui pousse dans notre pays. Allez y goutez c'est très bon.

"Eh bien mangeons mais je crois qu'avec les baguettes cela ne sera pas très pratique, cela te pose t'il un problème si je mange avec mes doigts?"

Lee : Mais non pas du tout et puis ça fera moins de saletés que si vous essayez les baguettes. Tenez voila le sake. Et voila pour vous noble créature.

Eclair : Oh merci j'adore les salades!

"Dis moi connais tu les modalités du déroulement de ce tournoi?"

Lee : Bien sur! Tout participant doit s'inscrire à l'entrée de l'arène, y enregistrer son nom ainsi que les armes qu'il souhaite employer pendant la compétition. Ensuite vingt participants entre dans l'arène et y combattent à mort jusqu'à ce que seulement deux d'entre eux demeurent debout. Ceux-ci accèdent au tour suivant et affronte huit autres personnes. Au troisième tour il ne sont plus que 4 dans l'arène et deux en finale. Le champion devient le chef de la garde personnelle du roi pour l'année et les dix suivants constitue le corps même de cette garde personnelle. Bien entendu ces onze là touchent une forte somme d'argent après leur victoire dans le tournoi mais ils sont surtout assurés d'accéder à la gloire.

"Ah en fait le vieux fermier m'a dit absolument n'importe quoi. Bon et bien cela m'arrange. Toutefois il me semblait avoir vu affluer des milliers de personnes pour ce tournoi. Comment peut on être si nombreux à participer?"

Lee : Eh bien depuis quinze ans personnes n'a réussit à s'inscrire car la personne en charge d'organiser le tournoi était le chef de l'ancien garde personnelle et celui ci refusant de céder sa place à fait abattre tout ceux qui ont osé prétendre à son poste. Cependant il est mort cette année et le roi à ordonner que le tournoi est bien lieu dans les règles cette année. Aussi de très nombreux spectateurs viennent assister à ce spectacle unique. Mais je dois reconnaitre que bien peu d'entre eux souhaitent participer. Sans doute parce qu'ils ont peur d'affronter les membres de l'ancienne garde.

"Eh bien j'irais voir cela demain pour l'instant j'aimerais me reposer. Cela t' ennui t'il si je passe la nuit ici?"

Lee : Absolument pas! C'est un plaisir véritable. Je vais travailler sur votre épée cette nuit, elle devrait être prête demain matin. Ah et suivez moi dans ma modeste échoppe afin que je vous montre la particularités de nos lames.

Lee mena Bagloc dans une autre tente jouxtant celle où ils venaient de prendre leur repas. Cette tente n'avait rien à envier aux forges installer dans les grandes villes et ont y trouver toute sorte d'armes sans doute amassées au fil des voyages de Lee.

Lee : Venez, approchez. Voici un Katana! Ce sont nos armes traditionnelles, comme vous pouvez le voir la lame est parfaitement équilibrée, en revanche je ne suis pas sur qu'elle vous convienne à cause de la garde et de sa forme recourbée.

"Puis-je l'essayer quelques minutes?"

Lee : Mais faites donc!

Au bout d'une heure d'entrainement avec cette nouvelle lame Bagloc revint dans la boutique et déclara :

"Cette épée me plait, je te l'achète. Bien maintenant je suis fatigué je vais me reposer, je te laisse modifier ma durandil."

[HRP] En somme j'achète une épée avec les mêmes caractéristiques que celle en vente à l'armurerie, pour un prix équivalent, ce qui change c'est le nom à savoir Katana. Si possible il faudrait rappeler les stats entre parenthèse afin de faciliter les calculs lors des combats.
Concernant la Durandil, je pense que 20po pour lui conférer +2d2 en attaque et +5 en défense est raisonnable. Pour la réalisation il suffit de la nommer "durandil modif." dans mon inventaire en précisant la encore les stats entre parenthèse.
Au total je dépense 34po à débiter sur mon compte et à répartir de manière équitable entre les deux villes.
Voila désolé de vous donner du travail supplémentaire mais je pense que cela me permettra de donner un peu de richesse à mes futurs rps. Merci pour votre travail et n'hésitez pas à me contacter si des points d'ombres persistent concernant ce post[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Sam 9 Aoû - 13:48

Après une nuit assez agité et fort peu reposante Bagloc sortit de la tente, il trouva éclair entrain de manger une botte de carotte, le salua puis se rendit dans l'atelier de Lee. Celui ci était au travail, visiblement il avait œuvré toute la nuit, il était en sueur, mais il continuait toutefois de travailler avec acharnement. Il apparut à Bagloc sous un autre jour, il n'avait rien de semblable à leur chaleureux hôte de la veille, il avait ôté sa chemise et laissait apparaitre une forte musculature et un corps façonné par de nombreuses années de labeurs. Il fessait preuve d'une grande dextérité dans le maniement de ses outils. Ses longs cheveux bruns était encore tressés en une longue natte mais celle ci était bonne à refaire. Lee en se retournant aperçut le barbare à l'entrée de la tente et lui fit signe d'entrer.

Lee : Je suis confus que vous me vîtes dans un tel état, je suis vraiment un hôte misérable de vous recevoir de la sorte dans mon échoppe. Avez vous bien dormit?

"Pas vraiment avec tes voisins qui ont passé la nuit à chanter et danser mais j'ai quand même réussit à dormir une heure ou deux. Mais et toi tu ne t'es pas reposé depuis hier soir?"

Lee : Hé non. La tâche que vous me confiâtes n'était pas des plus aisée à réaliser mais je pense que le résultat final valait une nuit blanche. Qu'en pensez vous?

"C'est cette épée? Eh bien elle n'a plus rien de commun à mon ancienne lame."

Se saisissant de l'arme

"Elle me semble d'excellente facture, très équilibrée, la garde est solide, et la lame plus tranchante que jamais. Tu as fait un merveilleux travail mon ami! Je pense qu'avec une telle arme je n'aurais à craindre personne."

Lee : Si vous me permettez d'aborder un point épineux, en parlant de facture pourriez vous me verser ma rétribution dés maintenant? Je suis malheureusement dans de gros ennuis financiers et j'aurais besoin de cet argent rapidement.

"Bien sur, tiens voila de quoi te payer, et j'y ajoute deux pièces d'or pour le repas et la nuit. Mais parle moi donc de tes ennuis, je pourrais peut être t'aider."

Lee : Hélas je crains que non, mais je vous remercie pour votre sollicitude et pour ce pourboire.

"Tu es certain que je ne peux t'aider? Après tout ce que tu as fait pour moi j'aimerais pouvoir te rendre service moi aussi."

Lee : Eh bien pour faire simple une bande de voleurs nous à demander de leur verser de l'argent contre une protection de notre campement. Cependant nous avons nos propres garde et nous pensons que cette démarche ne s'imposait pas. Ils ont tués nos gardes et nous ont demandé de payer deux cents pièces d'or pour qu'ils épargnent nos vies.

"Deux cents? Eh ben ils y vont pas avec le plat de la main morte! Et ils sont forts ?"

Lee : Pas vraiment mais ils sont nombreux, lorsqu'ils ont tués nos quatre garde ils étaient douze.

"Ainsi ce sont des lâches et quand doivent ils revenir chercher cet or? "

Lee : Dans une heure, mais nous n'avons pas la totalité de la somme aussi nous craignons pour nos vies.

"Pas de problèmes je vais m'en charge cela me fera un échauffement pour le tournoi et puis je pourrai tester ma nouvelle arme."

Lee : Je vous remercie beaucoup, en attendant si vous le permettez j'aimerais aller prendre un bain.

Et le forgeron prit ainsi congé, laissant le barbare devant son étal. Celui ci s'assit simplement sur une chaise et attendit tranquillement que l'heure arrive. Alors que le soleil s'élevait dans le ciel il entendit un vacarme qui s'approchait. Il s'agissait en fait d'une carriole que les brigands avaient emmené afin d'emporter plus facilement leur butin. Ils passèrent devant Bagloc sans même le remarquer, puis s'arrêtèrent quelques pas plus loin. Le chef des marchands s'avança est dit ceci:

Chef caravane : Je suis désolé mais nous n'avons pas pu réunir la somme que vous nous avez demandé! Il manque cinquante trois pièces d'or. Je vous en prie acceptez ceci.

Brigand : On a demandé deux cent pièces pas cent quarante ou même cent quatre vingt dix neuf. Si vous ne nous donnez pas ce que l'on demande on crame tout.

C c : Je vous en prie non!

Brigand : Allez les gars on fout le feu, et on embarque les femmes et les richesses.

A ce moment le voleur le plus proche de Bagloc s'effondra en silence après avoir été transpercé de part en part d'une durandil. Le barbare s'approcha d'un autre bandit et le décapita net sans que celui ci n'est eu le temps de dégainer son épée. Le chef des brigands s'aperçut alors de l'attaque et ordonna à tout ses hommes de se saisir de ce guerrier.

Chef Brigand : Mais tu es qui toi? tu as été engagé par ces pecnos? tu crois que tu as une chance contre nous regarde autour de toi on est douze et t'es seul.

"Serais tu nerveux au point de ne plus savoir compter? Pourtant tu avais l'air balèze tout à l'heure avec les pièces d'or! Bon et bien pour faire simple je suis Bagloc un barbare en voyage dans le coin, et ces gens m'ont aidé donc je vais vous botter le cul pour les remercier."

C b : Tu es drôlement sur de toi! Allez Marco, Henry, Romain fléchez moi ce gugus.

Le voleur arborait un large sourire puis devant l'inaction de ses sbires ce sourire se changea une grimace. Son visage reflétait désormais l'incrédulité et la peur. Il se tourna vers l'endroit où il avait posté ses archers et découvrit que ceux ci était au sol visiblement mort ou lourdement blessés. Il se tourna vers Bagloc et lui hurla ceci.

C b : Quand as tu fais cela? Parles!

"Je n'ai rien fait à tes archers."

C b : Alors qui as fait ça?

"Probablement Éclair, je le lui avait demandé."

C b : Ou est ce type? Réponds!

"Au dessus de ta tête de débile!"

C b : Ne te moque pas de moi comment un type pourrait se trouver au dessus de moi.

Brigands : Chef chef il a raison vous avez un machin au dessus de votre tête mais je sais pas ce que c'est faites attention!

La le chef excédé se retourna pour regarder la créature et lorsqu'il la vit se jeta au sol. Pendant ce temps Bagloc tua trois autres voleurs absorbés et fascinés par le sphinx. Il reprit ensuite sa place.

C b : Mais c'est quoi ce truc?

"Ce n'est pas un "truc" soit un peu plus respectueux envers lui ou il va te bouffer! C'est éclair mon Sphinx."

C b : Cette bestiole t'appartient? Tu dois être riche alors! donne nous ton or et on t'épargnera! On prend aussi ton monstre.

Éclair se jeta sur le chef des brigands et le mordit mortellement au cou. Celui ci convulsa un moment et se figea dans un silence absolu. Ses hommes déposèrent leurs armes après cela. Bagloc rengaina son épée.

"Je t'avais prévenu! Content de te voir Éclair et merci du coup de main. Cette lame est parfaite Lee!"

C m : Merci beaucoup étranger pour votre aide. Nous vous sommes redevables, comment pourrions nous vous remercier?

"Logez nous simplement durant le tournoi cela sera largement suffisant. Ah et si vous pouviez éviter de chanter aux abords de la tente de Lee cela serait parfait. Quand à ces trois là ils ne vous poseront plus de problèmes et je pense même que vous pourriez en faire des gardes."

C m : Mais ils sont nos ennemis!

"Plus maintenant et puis ils ne sont pas aussi stupides que leur chef ils ont choisis de se rendre. Et n'oubliez pas qu'en tant qu' ancien bandit ils sauront vous protéger efficacement."

C m : Eh bien ce n'est pas négligeable en effet. Qu'en pensez vous vous autre?

Marchands : Si le barbare le dit nous pouvons lui faire confiance!

"Bon et vous trois j'espère que vous vous montrerez dignes de la confiance que ces gens vous portent. Pensez aussi au fait que vous serez nourris, logés et blanchit le tout de manière parfaitement honnête. Pour des gens comme vous qui passent la moitié de leur vie au cachot je pense que c'est un excellent moyen de reconversion."

Brigands : Je vous remercie infiniment au nom de mes amis et de moi même pour nous épargner et nous offrir une telle chance.

"Bon maintenant voyons ce qu'il reste de ces types. Oh Lee viens voir tu vas pouvoir refaire ton stock de flèches et d'arcs, moi ça m'intéresse pas, je te laisse les armes. Le vendeur de fringues tu as gagné leurs tenus aussi. Je prends leur or, Quand à vous trois prenez des pelles et allez enterrer leur corps à l'extérieur du camp."
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Ven 22 Aoû - 10:45

narrateur :Après avoir dépouillé les bandits, enfin ce qu'il en restait. Et un enterrement particulièrement émouvant.

"Un enterrement émouvant? Tu t'es planté d'histoire là, non? "

N : Non j'essaye d'enjoliver, de broder, enfin de rendre cette morne histoire quelque peu intéressante.

"Ah ok enfin c'était pas utile, et puis si elle te plait mon histoire tu peux aller en squatter une autre!"

N : Ben non c'est dans mon contrat, article cinquante neuf, troisième paragraphe, premier alinéa : Le narrateur devra narrer les aventures de quatre véritable zéros pour chaque récit impliquant un valeureux héros.

"Ah ouais je savais pas que c'était si compliqué d'être narrateur, mais pourquoi tu as signé ce truc là? "

N : Ben en fait j'étais trop heureux de me faire embaucher à l'issu de mon stage et j'ai oublié de lire les petites lignes.

"Ah le nul!"

N : Mouais bon ça va! Oublie pas que je décide de tout dans ton histoire!

"Et bien justement à ce propos tu pourrais pas me retirer ce sort de quête? Non parce que je sens que cette histoire t'ennuies comme ça t'en es débarrassé et moi aussi. Alors qu'est ce que t'en dis! "

N : J'en dis que tu m'énerve et que ça te fait les pieds! Débrouilles toi. Et puis c'est le moment de démarrer cette histoire tout les lecteurs se sont endormis là!

"Bof pour le peu qu'il y a habituellement ça change pas grand chose. Faut dire vu tes dons de conteur."

N : Rah! Du balai! Reprends ton histoire et puis tiens pour t'apprendre le respect j'ajoute un assassin de niveau cinq prêt à te couper en rondelles.

"Eh! C'est pas juste et puis tu le sors d'où? C'est pas logique!"

N : Ah euh oui, bon ben pas d'assassin mais tu te bouge sinon je te mitonne une petite vacherie de mon cru.

"Bon ça va j'y vais."

N : Et ben c'est pas trop tôt. Donc après avoir fait balancer les bandits dans la fosse commune, le barbare, particulièrement chiant ce matin, se rendit en ville pour s'inscrire. La ville était très différente vue depuis la terre ferme. Elle lui sembla plus grande. Une fine pluie était tombée en ce début de matinée et un léger voile brumeux avait succédé à l'averse, de sorte que les édifices semblaient apparaître et se dissimuler dans la brume tel des spectres. Ce spectacle magnifique et fascinant aurait sans doute émerveillé n'importe quel être doué de raison mais cela laissa Bagloc de marbre. Il faut bien reconnaitre aussi que les barbares en dehors des armes ça voit pas grand chose.

"Bon elle est où cette foutue arène? Tiens y a un pecnot qui arrive je vais lui demander. Eh toi viens voir par là! Te barres pas ça sert à rien je t'aurais rattrapé en trois mètres avec ta jambe en bois! Rah mais il essaye quand même ce con."

Zbafff

Passant : Aieeeeeeee!

"Bon d'abord pourquoi tu t'es enfui? "

P : Ben j'ai cru que vous vouliez me dépouiller.

"Non je veux juste savoir où est l'arène."

P : C'est le grand machin là bas, mais les inscriptions se font à la mairie sur la grand place du village, faut prendre à droite à la sortie de cette rue.

"Et ben voila c'était pas si dur que ça. Bon et ben puisque tu m'a fait courir tu vas me donner ton fric."

P : Mais euh!

Zbafff

P : Aie bon d'accord voila.

N : Bagloc se rendit donc à la mairie afin de s'inscrire. Il trouva assez facilement le bâtiment en pierre, celui ci surplombant les autres constructions de son immense Beffroi, le toit de cette bâtisse tout en ardoise était particulièrement bien entretenu, quand aux murs ils étaient ornés de très nombreuses sculptures représentant les précédents rois et reines de ce pays. Le barbare une fois encore fit preuve d'une incroyable inculture en ne prêtant pas la moindre attention à ces majestueuses œuvres d'art en jade, en marbre ou en platine toutes ces statues avaient été façonnées par les meilleurs artisans de leur époque et il ne leur accordait même pas un regard. Au lieu de cela il était focalisé sur la porte en chêne massif qu'il poussa afin d'entrer dans le bureau des inscriptions. Là le responsable du tournoi l'attendait.

Responsable : Bien le bonjour cher monsieur, que puis je pour vous?

"Le tournoi, je veux y participer! "

R : Quelle remarquable motivation, jeune homme. Bien, bien, bien. Tout d'abord quel est votre nom?

"Bagloc."

R : Quel est votre profession?

"Je suis un barbare! "

R : Donc aventurier avec spécialisation barbare. Avec quelle arme comptez vous combattre?

"Ma durandil et mon Katana."

R : Très bien. Possédez vous un compagnon animal ou semi humain que vous souhaiteriez utiliser dans l'arène?

"J'ai un sphinx, il participera au combat avec moi."

R : Comment l'avez vous nommé?

"Éclair."

R : Très bien, dans ce cas veuillez vous assoir ici et attendre qu'un autre inscrit arrive. Lorsque vous serez tout les deux vous irez dans la salle du grand test afin de voir si vous êtes apte à divertir le public. Je dois toutefois vous prévenir personne n'a encore réussi ce test cette année.

"Bon ben je vais attendre. Ah et ce test je suppose que vous pouvez rien me dire à son propos? Et bien sur c'est l'ancienne garde royale qui le fait passer."

R : Vous avez tout à fait raison mon jeune ami!

N : Le barbare n'était pas encore installé que la lourde porte joua dans ses gonds laissant entrer un jeune homme à l'allure musculeuse. Bagloc pensa que cet homme avait tout comme lui connu de nombreux combats. Cependant il portait de riches vêtements et était très bien équipé ce qui ne collait pas avec pas la vie aventureuse. Bref ce personnage l'intriguait.

R : Bonjour jeune homme que puis-je faire pour vous? Oh mais prince James que me vaut l'honneur de votre visite?

Prince : Arrêtez vos simagrées il n'y a aucune raison de m'appeler ainsi je ne suis plus le prince de quoi que ce soit depuis que Père m'a bannit. Je suis venu m'inscrire à ce tournoi. Si je l'emporte je pourrais me rapprocher de père et lui parler de nouveau sans que ces foutus conseillers ne m'en empêchent.

R : Ah je comprends votre motivation et il semble que je ne puisse vous dissuader, bien alors remplissez ce formulaire je vous prie et vous allez passer le grand test avec ce jeune barbare.

P : Ça me va.

"A moi aussi."

N :C'est ainsi que nos compagnons malgré eux se rendirent dans la salle du grand test. A peine entré dans la salle ils comprirent pourquoi personne n'en était sortit vivant. Dix trolls et deux liches se trouvait dans cette salle. Une voix résonna bientôt dans la salle.

Voix : Bien le bonjour jeunes et courageux aventuriers, si vous souhaitez toujours participer à ce tournoi il vous faudra simplement traverser cette salle. Si vous échouez vous servirez de repas à notre ménagerie mais si vous réussissez vous deviendrez les premiers à accéder au tournoi. Vous ne pouvez bien entendu pas revenir en arrière, la seule possibilité de survie est de tuer ces créatures.

P : Bon et bien on à pas le choix, je prends les liches je te laisse les trolls? J'ai un collier qui m'immunise à la nécromancie. Si je termine avant toi je viendrais t'aider.

"Même chose pour moi."

N : C'est ainsi qu'un féroce combat s'engagea. Devant la difficulté à décrire autant de combats simultané nous verrons cela en deux temps.

Premier temps : James s'élance rapidement vers les liches, mais se trouve bloqué par deux zombis sur lesquels il abat son épée de toute ses forces, il poursuit alors en direction des liches et en détruit une d'un mouvement circulaire emportant la tête de celle ci. La seconde lance un sort de mort instantanée qui échoue lamentablement et se voit redirigé vers la créature vivante la plus proche à savoir un troll. Le prince retire alors son amulette et la passe au cou de la liche ce qui la fait imploser à cause d'une saturation d'énergie divine dans son corps putréfié. Le prince reprend son amulette et transperce un troll de son épée.

Deuxième temps : Bagloc fonce dans le groupe de trolls sa durandil dans la main droite et son katana dans la gauche. Il tranche la tête de deux trolls d'un seul mouvement, puis en transperce un autre. Puis étant encerclé par les cinq survivants il tournoie sur lui même ce qui à pour effet d'infliger de très nombreuses blessures légères aux trolls. Au bout de quelques secondes ils s'effondrent tous au sol et le barbare les achève puis vomi.


P : Quelle technique intéressante, en tout cas il semblerait que nous avons réussi.

"Ouais je sais j'ai voulu tenter un truc. Bon ben c'est pas le tout mais moi je vais fouiller le coffre la bas. Je te laisse les cadavres."

P : Aucune chance que je touche ces bestioles. On inverse et puis de toute façon je ne m'intéresse pas à l'or, j'en ai plus qu'il ne m'en faut.

"Très bien je prendrais ta part, mais va fouiller le coffre, sinon on va y passer la nuit."

P : Très bien.

N : Les camarades de combat fouillèrent donc la salle et dénichèrent un joli magot. En effet les biens de tous les aventuriers ayant succombé ici avait été conservé dans le coffre. Pour des raisons pratiques ils ne prirent que l'or et passèrent la porte suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Jeu 11 Déc - 20:04

Et la seconde porte alors ? Dans le topic suivant ?
En tout cas, même si l'histoire peine un peu à démarrer, ça marche bien et ton effet de suspens (volontaire ? ^^) ne donne qu'une envie : lire la suite.
Par contre, pense à te relire, c'est bourré de fautes d'inattention en grammaire (même si je sais bien que tout le monde adore cette chère grammaire ^^). Je ne te demande pas de faire que trois fautes à "Là Dicté deux Pivot", mais quand même un minimum de correction :-)
Et aussi, là où ça prêche un peu, c'est par le manque de réalisme. Enfin, je sais que personnellement je ne suis pas très bien placé, mais ton perso semble invincible, fait tout parfaitement. Enfin, fais comme tu veux, après tout le airpé est tout puissant, gloire au airpé, expétrases et glafouillis...

Ah et j'oubliais : Bagloc gagne 74 XP et 63 PO
Avec ses 63 piécettes, il achète une épée exotique comptant pour une épée à 14PO (prix de vente moyen constaté dans la plupart des revendeurs ^^) avec 4d6 d'attaque
Et Bagloc passe niveau 4, gagne 5 points de vie et 8 point d'attaque

Et pour ta modification, je suis d'accord (j'ai pas le moral pour me prendre la tête ^^) donc tu gagnes donc 2d2 en attaque +5 en défense
Il lui reste donc "que" 29 PO trouvés dans ce fameux coffre gardé par une pas très vaillante garde ;-)

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Sam 31 Jan - 18:52

Ils débouchèrent dans une salle assez grande, bien éclairée et richement décorée. Le responsable les y attendait, son expression était un mélange de surprise et de soulagement.

Responsable : Prince James je suis heureux de voir que vous avez survécu, non pas que je n'ai pas confiance en vos talents de combattant mais...

Prince James : Je t'ai déjà dis d'arrêter les flatteries ça m'énerve! Bon et maintenant?

Responsable : Et bien vous êtes les deux premiers qualifiés mais le tournoi à proprement parler ne démarre que demain aussi il vous faudra patienter ici en attendant d'autres sélectionnés. Dans le cas où personne ne passerait l'épreuve vous devrez affronter seuls l'ancienne garde royale.

"Bon ben puisqu'on à pas le choix on va attendre! Par contre vous avez rien à bouffer, je crève de faim!"

R : Vu que personne n'avait réussi l'épreuve et compte tenu des réductions budgétaires nous n'avons pas préparé l'habituel repas de récompense, mais ne vous inquiétez pas nos cuisiniers s'affairent actuellement à vous préparer un repas de fête.

P : Bah faites comme vous voulez!

Ainsi après un copieux repas nos deux aventuriers s'accordèrent une petite sieste bien méritée, lorsqu'il se réveillèrent deux autres personnes étaient entrain de se restaurer. Une jeune humaine d'apparence fragile, vêtue de vêtements sombres et armée de très nombreuses dagues et couteaux. L'autre personne était un nain massif portant une lourde cuirasse de mitril, sa barbe trempait dans sa choppe de bière et une lourde hache de bataille était posée à sa portée. De toute évidence c'est deux là étaient forts. Bagloc décida d'aller les saluer, après tout si moins de quatre autres personnes arrivaient ils devraient lutter côte à côte dans l'arène.

"Salut vous deux! Alors vous avez aussi défoncer les trolls et les liches?"

Nain : Ouaip mon gars! t'aurais vu comment je te les ais défoncé les quatre trolls, il en restait plus rien à la fin à part un peu de barbac faisandée. Par contre la liche c'est la petite qui s'en ai occupée, elle est forte pour une humaine; elle m'a vraiment surpris et je te parle pas de la liche : elle a rien pigé, morte sous une pluie de lames.

Voleuse : Ça suffit imbécile ne dévoile pas nos techniques de combats à nos adversaires!

"Oh la tu as un sacré caractère toi! J'aime bien, ravi de faire ta connaissance. Mais en fait je me suis pas encore présenté : Je suis Bagloc un barbare venant d'un lointain pays."

N : Moi c'est Nardil, maitre nain je viens des montagnes du sud.

Bagloc : Ah ben tu vis près de chez moi alors! Mon pays se trouve au sud de ses montagnes.

V : Quoi tu viens des terres sauvages? Tout ceux qui sont partis les explorer n'en sont jamais revenus.

"Pourtant ce n'est pas très différents d'ici. Enfin faut quand même traverser les montagnes et elles sont dangereuses, ça doit être la raison de ces disparitions."

N : Ouya oui c'est dangereux à la surface, mais dans les mines ça va on risque rien.

V : Et ton ami il est muet?

"Ah mais oui c'est vrai James viens donc saluer nos compagnons."

P : Désolé je suis assez timide et puis tu sais nous serons peut être opposés dans l'arène alors je ne sais pas si...

"Tatata, ça n'empêche pas de se présenter, allez viens par là!"

N : C'est vrai reste pas dans ton coin mon gars!

V : Ben oui c'est la moindre des choses de se présenter tu ne crois pas!

"En parlant de ça quel est ton nom?"

V : Ah oui j'ai oublié de te le donner, je suis Varnia pour ma part j'ai grandit dans une campagne avoisinante.

P : Bon et bien on dirait que je n'ai plus le choix maintenant : Je suis James et mon passé est un peu compliqué.

A ce moment la porte s'ouvrit sur un guerrier colossal, il brandissait une hache simérienne dans sa main droite et son armure de plaques semblait ne présenter aucun défaut.

Guerrier : Pfu c'était de la merde cette épreuve deux trolls et un zombi tout pouri. Ah tiens y a des bouseux qui sont passé avant moi. Salut les connards!

P : Tiens un débile arrogant a fini par passer l'épreuve mais où se trouve ton équipier?

G : Ce prêtre merdique? je l'ai buté quand il a voulu me lancer un sort de force, comme si moi le magnifique Giannini j'avais besoin de son aide!

"Imbécile comment peux tu frapper tes alliés alors qu'ils t'offrent leur aide en plus?"

G : Ben facile comme ça

Se faisant il s'élança en direction du barbare sa hache en l'air prête à s'abattre sur Bagloc. Le barbare fit un pas de côté et la hache se planta au sol dans l'interstice séparant deux dalles. Bagloc posa son pied sur la hache et déposa négligemment la lame de sa durandil contre la gorge de l'immonde personnage. Varnia se préparait à lancer un poignard, le nain n'avait pas réagit et James avait quand à lui dégainer son épée de sorte. Devant une telle résistance le guerrier recula.

G : Ainsi les faibles s'allient pour faire face aux forts! Très bien cette fois ci vous gagnez mais lorsque je serais devenu chef de la garde je m'assurerai que vous souffriez mille tourments pour cet affront.

Varnia allait lancer un projectile pour faire taire cet homme malpoli, lorsque Bagloc l'en empêcha.

"Laisse le croire ce qu'il veut, après tout les imbéciles rêvent évéillés et les autres concrétisent leurs aspirations."

G : Toi tu souffriras encore plus que les autres!

"C'est ça! Bon c'est pas le tout mais j'aimerais savoir une chose. Combien d'adversaires avez vous eu à combattre pour se test?"

P : Toi aussi cela t'intrigues? Toutefois je pense connaitre la raison de ceci. Souviens toi le responsable à parler de restrictions budgétaires. Je pense qu'ils n'ont plus assez de monstres pour assurer la même épreuve à tout le monde.

N : De quoi vous parlez?

"Nous on a tabassé 2 liches et 10 trolls, vous 1 liche et 4 trolls et l'abruti a dit qu'il avait affronté 2 trolls et 1 zombi. Vu qu'il reste une heure avant le début du tournoi on peut se dire que tout les prochains candidats devrait passer le test sans difficulté."

V : En effet c'est logique.

P : Toutefois je n'en suis pas convaincu, la garde ne veut pas devoir affronter un groupe d'adversaire trop conséquent du coup je ne pense pas que nous verrons plus d'une ou deux personnes. Ils déclareront simplement que les inscriptions sont fermées.

N : Ah ben oui c'est pas con!

"Mais c'est lâche, ah ben tiens voila encore quelqu'un."

Mage : Tiens mais c'est animé ici, vous attendez aussi de passer le test? Oh excusez moi je ne me suis pas présentée je suis Marion Théogal, mage de 6éme niveau, spécialisée dans les sorts de feu.

"Salut à toi et bienvenu parmi les reçu à l'épreuve. On dirait que tu es la plus chanceuse tu n'auras rien à affronter! Je suis Bagloc, barbare"

N : Moi c'est Nardil, maitre nain

V : Varnia, spécialiste en pièges et coups sournois.

J : James, simple aventurier

"Et le type qui boude la bas c'est Giannini, ne fais pas gaffe à lui il se prend pour dieu et se met volontairement en retrait."

G : Eh je ne me prends pas pour dieu, Je suis dieu et je vous ferai tous massacrez après ce tournoi.

"Tu vois."

M : En effet c'est triste, mais pourquoi dis tu que je ne passerai pas d'épreuve?

"En fait l'épreuve consistait à dégommer des monstres dans la salle précédente, mais visiblement les organisateurs n'en ont pas prévus assez."

Soudain une vive lumière illumina la pièce et un groupe de personnes portant tous le même uniforme rose fushia avec un chapeau à cornette rose apparut. Tout les aventuriers se mirent à pouffer de rire en les voyants. Toutefois le calme revient aussitôt lorsque les nouveaux arrivants annoncèrent d'une voie commune.

Hommes en rose : Nous sommes la garde royale et le tournoi va maintenant débuter.

Le sol s'éleva et le plafond s'ouvrit. Ils débouchèrent tous les 14 au centre de l'arène, les spectateurs étaient déjà installés et le combat allez démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Jeu 12 Fév - 22:35

Le groupe constitué de bric et de bras cassés fut d'abord abasourdi par la clameur qui s'élevait de l'arène et par la vive lumière qui contrastait fortement avec l'obscurité qui régnait dans la salle d'attente. Visiblement le public était venu en nombre. L'homme qui semblait être le chef s'avança et utilisant un amplificateur magique annonça à la foule.

Chef de la garde royale : Bienvenue à tous, merci à vous d'être venu en masse pour assister à notre triomphe. Je vais maintenant vous expliquer en détails le déroulement de ce tournoi. Les challengers devront choisir entre une série de combats individuels ou un combat les opposants tout les six à l'ancienne garde. Le combat débutera dans une heure le temps que les perdants choisissent la façon dont ils souhaitent périr. L'arbitrage sera assuré par le roi et sa fille. Vous pourrez utiliser toutes les armes que vous voudrez, la magie et les compagnons humains et semi humains sont également autorisés. Vous pourrez à tout moment abandonner le tournoi en demandant grâce à votre adversaire, cependant ce sera à lui de décider s'il accepte de vous laisser vivre. De plus tout ceux qui abandonnent et qui survivent seront condamnés à 150ans de travaux forcés.

Le groupe de prétendants au titre s'écarta alors dans un coin de l'aréne, tandis que la garde resta stoïque à la même place. Une immense horloge apparut au dessus de l'aréne et le décompte commença.

"Bon je pense que l'on a tout à gagner à rester en groupe."

Giannini : Pfiou vous êtes nul je vais tous me les faire à moi tout seul.

"Tout d'abord que chacun dise ce qu'il sait faire. Je suis bon pour foncer dans le tas, tabasser et j'esquive instinctivement. Par contre je ne peux utiliser la magie, et me demander pas de réfléchir."

James : Je combats de manière raisonnée en usant de ma propre force et de mes artefacts magiques.

Marion Théogal : J'utilise ma magie pour me couper du monde ce qui me rend intouchable par mes adversaires, toutefois je ne peux toucher mes adversaires dans cette position. Généralement je me contente d'observer mes ennemis en cherchant le sort adéquat pour les vaincre.

Varnia : Je suis la maitresse des dagues, je peux combattre tant en combat rapproché qu'à mis distance. En général j'use de ma cape enchantée pour me soustraire du champ de vision de mes adversaires avant de les frapper sournoisement à leurs points faibles.

"C'est moche comme technique mais d'une redoutable efficacité. Et toi le nain quelle est ta manière de combattre?"

Nardil : Un peu comme toi en fait, je fonce dans le tas et je dégomme tout ce qui passe à coup de hache.

"Bon on a fait le tour je crois. Alors voyons ce que l'on peut faire de tout ça."

G : Et moi alors?

"Ah oui tiens je t'avais oublié toi, tu sais faire quoi alors?"

G : Je combats au corps à corps avec l'aide de mon incroyable force et de ma magnifique hache, je n'ai bien entendu aucun défaut.

"Mouais bon les autres une idée de stratégie?"

Groupe : Heu, ben c'est à dire que... Ouais tu nous prends de court là. Je sais pas moi et toi tu as une idée?

"Je lançais ça à tout hasard en espérant qu'il y en ai un qui soit plus doué que moi pour les plans mais bon... Donc je propose que Giannini et moi on fonce sur le chef pour le tuer direct ça devrait les désorganiser, ensuite on s'attaquera au reste. Le temps que l'on charge le nain tu te planques derrière nous et tu frappes dés que tu peux. La magicienne tu restes en retrait pour annuler les sorts qu'ils pourraient lancer et puis pour nous aider si tu peux. Varnia tu profites de l'agitation que nous allons créer pour te planquer sous ta cape et tu les prends à revers. James heu ben tu restes avec la magicienne pour la défendre et si tu peux uses de tes artefacts pour attaquer à distance. Alors vous en pensez quoi?"

M : Euh tu parles vachement bien pour un barbare, sinon ton plan me semble bon.

Groupe : Ouais ça devrait le faire... je crois aussi... on a 2 chances sur 3 je pense.

G : Moi ça ne me plait pas, il ne me met pas assez en valeur je trouve.

"Bien sur que si, c'est toi qui va tuer le chef il n'y a pas mieux pour montrer ta force. Et merci Marion pour ton compliment. En fait je souffre de schizophrénie : Une partie de mon être est un bourrin stupide, l'autre ben c'est un type normal. Bon on dirait qu'il nous reste 10 minutes on y va en avance?"

Groupe : Ouais je suis pour.... On peut pas faire la sieste avant? Moi je veux une bière... Mais arrête c'est pas le moment...Je suis pour ça va les intimider...

"Ok donc c'est parti..."


Dernière édition par Bagloc le Ven 27 Fév - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Mer 25 Fév - 15:47

Bon comme je ne sais pas si tu comptes retoucher ton deuxième message (qui est très bien mis à part deux trois fautes), j'ai noté juste le premier :

Bagloc gagne 5 kilos de viande et 26 XPs, allez savoir comment puisque qu'il n'y a pas d'actions ^^

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Bagloc
Co-Maire de Chnafon
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : masculin
Statut Spécial : Barbare intello ('fin presque)
Date d'inscription : 21/01/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
40/40  (40/40)
Energie Astrale:
20/20  (20/20)
Expérience:
321/530  (321/530)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Ven 27 Fév - 0:23

[hrp] Non non c'était bon j'ai la flemme de corriger les fautes. Donc ici c'est juste un gain d'xp, le gain d'or correspondant à ce post vient dans le post suivant.[/hrp]


Les membres de la vielle garde furent surpris de cette arrivée quelques minutes plus tôt que prévu.

"On est prêt, on démarre quand vous voulez les croulants."

Chef de l'ancienne garde : Sales morveux, on va vous éclater! Si vous préférez accélérer le cours du temps cela ne fait que nous arranger.

"Bah on se disait que ce ne serait pas terrible pour les spectateurs si vous mourriez de vieillesse avant le début du match."

Visiblement les mots du barbare avaient un fort impact sur le chef de la garde dont le visage s'était empourpré et la respiration s'était accélérée. Cet échange verbal continua jusqu'à l'expiration du compte à rebours de l'horloge magique. Et au moment où le signal du départ fut donné, le barbare se rua sur le chef accompagné à sa droite par Giannini et suivi du nain, le chef allait manger un violent coup triple lorsqu'il s'effondra, visiblement son cœur n'avait pas tenu le choc.

"Rah on s'est fait voler la vedette par un infarctus, fait chier, bon ben pour la peine je lui mais un coup d'épée quand même."

Giannini : Eh ben moi aussi!

Deux bruits horribles résonnèrent dans le stade : Squirk!,Splash! suivi d'une tête qui roule et d'un flot de sang qui coule, tout ce qu'il fallait au public pour exploser. Désormais c'est dans la clameur du stade et dans l'odeur du sang que ce déroulerait ce combat. Déjà un nouvel adversaire se présentait devant les trois guerriers.

"Et le vioc tu as oublié tes armes! Tu vas quand même pas nous taper avec ta canne?"

Garde n°1 : Jeunes impertinents vous allez découvrir que les poings d'un homme peuvent être bien plus meurtriers que toutes les lames.

Nardil : Il me plait celui là c'est le mien!

"Ok on te le laisse."

Giannini et Bagloc s'étaient à peine retournés que le nain fut projeté en arrière, laissant choir sa hache et roulant maladroitement sur le sable de l'arène. Les deux guerriers se retournèrent alors de concert mais giannini fut projeté à son tour avant d'avoir put faire un quart de tour et rejoint Nardil trois mètres plus loin. Le vieux s'approcha alors du barbare dans une étrange posture avec ses bras en avant, sans doute un art martial local. Bagloc sourit tout en se mettant en garde.

G n°1 : Jeune blanc bec vous n'allez plus rire longtemps je vais vous broyer les os avec mes poings.

"Avec ces poings là? Je crois que tu broieras plus rien le vieux, allez retourne manger ta soupe."

Le garde s'énerva et s'élança en direction du barbare puis il voulu le frapper au torse mais s'aperçut alors que sa main droite manquait. Faisant alors preuve d'une volonté incroyable, il lança son bras gauche en direction du visage de Bagloc puis poussa un hurlement au moment de l'impact son moignon venait de frapper le tranchant de la durandil. Bagloc sourit une nouvelle fois et trancha la tête du garde dans la clameur du stade.

"Les vieux c'est vraiment trop lent. En plus ça comprend rien! il a même pas senti que je lui coupait les mains!"

Deux lames s'entrechoquèrent à trois centimètres quatre de la tête de Bagloc dont le sourire s'effaça instantanément. Les deux lames semblaient flotter dans les airs, apparemment leurs porteurs étaient invisibles tout deux. A ce moment un éclair s'abattit dans l'arène et l'une des lames tomba au sol dans une mare de sang.

Varnia : Merci la magote mais tu sais je lui avais déjà mis 5-6 lames.

Marion : Comme ça on est sur, bon y en reste cinq. Hein mais ils ne sont que quatre dans l'arène.

James : Alors c'est Elrion, l'elfe noir il est très rusé et à tendance à dissimuler sa présence par magie avant d'abattre ses ennemis à l'aide de son arc. Toutefois j'ai un artefact qui va nous aider.

James farfouilla dans l'une de ses poches magiques et en sorti une cuillère à soupe, qu'il lança en l'air.

Nardil : Eh mais c'est pas l'heure de prendre ton dessert.

James : Mais non regardes.

La cuillère se mit à glisser en direction d'un recoin d'ombre pour finalement s'élever d'un mètre quatre vingt pour se coller violemment à un objet métallique dans un chtong bien reconnaissable. Un voix retentit alors:

Elrion : Bien maintenant que tu as collé ton ustensile à mon diadème ça t'avance à quoi? Je vais simplement étendre mon camouflage pour la faire disparaître et tu retournes au point de départ jeune prince déchu.

J : Pas tout à fait.

Le prince siffla alors et un sifflement strident retentit de la cuillère, puis une explosion éclata recouvrant les murs de l'arène de sang d'elfe noir.

"Bon ben y reste c'est quatre là. Giannini vu que tu n'as pas encore montré l'étendu de tes talents on te les laisse."

G : Eh ben ce n'est pas trop tôt.

Giannini s'élance alors en direction du groupe, se rétame sur le corps du chef de la garde, se relève et repart en hurlant et en brandissant sa hache. Il pulvérise la tête d'un hobbit désemparé, puis dans le même mouvement fauche la jambe d'un troll entrain de déjeuner et termine son action en bloquant la lame de sa hache dans l'autre jambe du troll. Le propriétaire de la jambe légèrement mécontent dépose son sandwich aux anchois et riposte en éclatant giannini d'un coup de masse paf très joliment placé. A ce moment la magotte incinère la bête qui propage le feu au nain ivre mort qui se trouve à ses côtés. Le dernier membre tentant de s'enfuir se fait littéralement clouer au mur par Varnia.

Groupe : Bien joué...félicitations...tu as vu ce que je lui ai mis?... oui en effet très joli coup...En plus on a réussi à se débarrasser de l'autre con... trop fort.

Une sirène retentit alors, le roi s'avança et utilisant un amplificateur de voix magique dit ceci :

Roi : Nous avons notre nouvelle garde royale, veuillez leur faire une ovation. Mesdemoiselles et messieurs veuillez suivre l'organisateur il va vous remettre vos uniformes et vous verser votre premier salaire, votre prise de poste est effective dès maintenant, mon fils vous guidera dans vos nouveaux quartiers et vous expliquera vos fonctions. Quand à vous, jeune homme qui maniez deux sabres vous avez fait grande impression sur nous et nous vous confions la protection de notre fille.
Revenir en haut Aller en bas
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 25
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   Ven 12 Juin - 20:15

Bagloc gagne une bourse bien fournie de 21 Po cachée quelque part dans l'arène.
De plus, il gagne 39 Xps pour avoir éliminé (facilement ?) la frêle garde. D'ailleurs j'ai pas bien compris ce que venait faire là le troll au sandwich ^^

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de vengeance.... ou pas! II   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de vengeance.... ou pas! II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: Les Montagnes du Nord-
Sauter vers: