L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 Bac à lauriers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivanov Tsardin Al'Uile

avatar

Nombre de messages : 1348
Age : 26
Citoyen de : Valtordu
Sexe du Perso : Hermaphrodite
Statut Spécial : maire de Valtordu et vampire méchant
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
370/90  (370/90)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
561/1240  (561/1240)

MessageSujet: Bac à lauriers   Ven 20 Juin - 11:00

Au bac de français ce matin, qui avait pour sujet le roman, j'ai choisis comme vous vous en doutez sûrement la feuille blanche l'écriture d'invention. Pour ceux qui ne sont pas restés enfermés quatre heures ou moins dans une salle à gratter frénétiquement sur une copie avec de petits carreaux où il m'est impossible d'écrire correctement, voici le sujet (enfin à peu près) : « le narrateur rencontre une femme qu'il a jadis aimée et il éprouve toujours des sentiments » en s'aidant d'un texte de Marcel Proust, il fallait décrire la femme.
Je vous rapporte ce que j'ai fait (enfin à peu près), mais transcrit à la sauce Terre de Fangh :


C'était à la fin d'une belle après-midi, le soleil commençait à tomber mais il faisait encore chaud. Je déambulais dans les jardins du Palais, près de la Place Simmons, ou plutôt je me laissais porter par mes jambe où bon leur semblait. Aujourd'hui, elles avaient choisi le bassin.
Je m'assis sur un banc d'où je commençai mon observation de la foule environnante : des enfants courraient après des cerceaux, d'autres lançaient des bateaux de bois à l'assaut du plan d'eau et à la conquête du bord d'en face, là un vendeur de ballons attirait les enfants comme une fleur attirait les abeilles. Un couple s'étreignait à l'ombre d'un cerisier en fleur. Des mères discutaient entre elles tout en promenant leurs nouveau-nés dans leur landau. Une personne âgée, en appui sur sa cane de chêne, regardait passer les passants en arborant fièrement une médaille des anciens combatants.
Presque tous les bancs étaient occupés, sauf un ; celui en face de moi. Je restais là à contempler le temps qui passait, et le passé jaillit de ma mémoire. Je me revis avec celle que j'avais aimée, Marie. Mais je n'avais plus eu de nouvelle d'elle maintenant, depuis plus de vingt ans. Qu'était-elle devenue ? Avait-elle un homme dans sa vie autre que moi ? Je maudis ce déménagement à Glargh qui me fit perdre le contact avec elle.
Mais le bruit de pas troubla mes visions évanescentes, et je rouvris les yeux. En face de moi, sur le banc, une femme âgée s'y était assise. Ce visage, ces traits, sa façon de s'habiller me disaient quelque chose, me rappelaient un souvenir enfoui loin dans le passé.
Marie ! Mais bien sûr, c'est toi ! Que fais-tu là, en face de moi ? À prendre le soleil ? M'attends-tu ? M'as-tu vu ? Attends-tu quelqu'un d'autre ? Et moi, que dois-je faire ? Dois-je attendre que tu fasses le premier pas ou vais-je à ta rencontre ? Et te souviendras-tu de moi ? Je ne sais que faire.
Alors je restai là, assis sur le banc en face d'elle, à la regarder. Son visage était toujours aussi raffiné, sa peau tendue laissait apparaître de légers rides qui encadraient son regard et son sourire. Ses yeux d'un bleu profond étaient restés inchangés avec les années, j'avais l'impression de m'y noyer dedans. Un léger trait de rouge à lèvre soulignait la beauté de ses lèvres. Ses cheveux, blancs et fins, étaient rattachés en un chignon derrière la tête, et de fines boucles d'oreille en argent encadraient magnifiquement ton visage.
Tu souriais, tu semblais radieuse. Tu avais l'air d'attendre quelqu'un. M'attendais-tu ? Tu étais toujours belle malgré les années passée.
Soudain, ta tête se tourna, tu te levas et marchas un peu. Quand je tournai la tête aussi, je te vis dans les bras d'un homme sans visage, habillé anonymement comme des milliers de gens, et tu étais heureuse.
M'avais-tu remplacé, moi qui étais original, qui te plaisais, par un homme banal de la ville ? Non, je ne pouvais le supporter, cela devait être un bon ami.
Mais je vous vis vous diriger vers le café, bras dessus bras dessous, marchant face au soleil couchant, votre ombre se découpant telle une dentelle derrière vous.
Alors l'atmosphère se fraîchit, le soleil se cacha derrière un nuage, une brume m'enveloppa de froideur dans mon monde solitaire, seul sur mon banc, seul sur mon îlot.

_________________
Ringa pakia ! Uma tiraha ! Turi whatia !
Hope whai ake ! Waewae takahia kia kino !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora !
Tenei te tangata puhuru huru
Nana nei i tiki mai, Whakawhiti te ra
A upane ! ka upane !
A upane ! ka upane !
Whiti te ra ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: Bac à lauriers   Ven 20 Juin - 23:12

[gros flood, je sais]

ça, c'est ce que je vais devenir, si je continue à toujours être aussi attaché à mes exs... Ne soyez jamais sentimentaux les gens, là ! Vivez au présent et aimez-vous tous !!!

Ivanov, je suis fier de toi ^^

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Nedesia

avatar

Nombre de messages : 344
Age : 26
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : Féminin
Statut Spécial : De retour à Waldorg
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Energie Vitale:
30/30  (30/30)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/140  (0/140)

MessageSujet: Re: Bac à lauriers   Ven 20 Juin - 23:23

[Si c'est pour une consultation c'est au fond à droite, là où tu cliques sur MP.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bac à lauriers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bac à lauriers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Square des Naheulbars :: La Taverne! :: Tour de Blizband-
Sauter vers: