L'Encrier du Chaos

Roleplay dans l'univers du Donjon de Naheulbeuk
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
News
Le Calme et la Tempête


Voilà bien longtemps que les Aventuriers ont quitté la région. Le fracas des armes a cessé, la fureur et la poussière sont retombés, la soif de gloire et de richesses s'est tarie. Mais les lieux ne sont pas morts pour autant : il reste toujours le vieil aubergiste, là, courbé derrière son comptoir ; et je gage que si vous aviez la curiosité de lui adresser la parole, il pourrait vous conter de grandes choses du temps passé, et allumer en vous une étincelle dont vous ne soupçonniez pas l'existence...

Derniers sujets
Aventures en cours
Mangez les poissons Lamproha ! Vous fondrez sur vos proies ! par Baldin, Pnek, Althis et Zaeseth.

Pendant que le loup n'y est pas, une aventure par Jester.
Top-Lists
Soutenez le forum en votant régulièrement sur ces Top-List, qui permettront à de nouveaux joueurs de nous découvrir!

Top des Meilleurs RPG
Fantastic Story RPG
Liens utiles
Le Donjon de Naheulbeuk, le site de Pen of Chaos...
...et son petit frère, le site du JDR.

L'Encyclonebeuk, avec tout un tas d'articles géniaux.

Les biens et services trouvables en Fangh, pour savoir quoi demander au marchand lorsque vous entrerez dans sa boutique!

Naheulbeuk Online, pour ceux qui veulent faire du véritable Jeu de Rôle oral.

Partagez | 
 

 [chasse] [trésor] L'auberge de Marc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elenya Inglorion
Citoyenne de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 25
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/39  (39/39)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
217/700  (217/700)

MessageSujet: [chasse] [trésor] L'auberge de Marc   Mer 9 Avr - 20:47

Les forts rayons de lune faisaient briller la longue chevelure d’un ton bleu de l’elfe. Après une aventure aux nombreuses péripéties dans un désert paumé au milieu de… de la terre de fangh, l’elfe avait décidé de se reposer un peu, et d’aller se balader dans une auberge ou deux histoire de trouver un petit boulot, peut être arrivera-t-il à être embauché comme serveur.
C’est d’un pas léger et joyeux que la silhouette aux longues oreilles pénétra dans la crique des pirates mauves en saluant au passage le garde à l’entrée. Les maisons étaient plus ou moins bien alignées, et les murs tous de briques plus ou moins vieilles. L’air était salé et les faibles vagues venaient clapoter contre les passerelles de bois. Elrohir pouvait apprécier le doux silence qui régnait sur les quais, pas un pas, un cri, ou un bruit de guet-apens ne venait troubler ce moment de détente.
Au bout de quelques rues, l’attention de l’elfe fut attirée par une fenêtre d’auberge qui n’était pas cassée. Curieux de voir un tel établissement si calme, il pénétra dans la taverne. A l’intérieur, le calme, un calme inhabituel d’ailleurs.
Deux hommes discutaient dans le fond à droite, à voix basse, et un homme seul, a capuche, fumait sur la gauche. Le tavernier était accoudé à son comptoir, et observait d’un regard las la porte d’entrée d’où venait d’arriver l’être aux oreilles pointues. D’un pas silencieux, Elrohir se dirigea vers le tavernier.


« Euh… Bonjour.

-S’lut…
-Vous n’avez pas l’air d’avoir beaucoup de clients ce soir.
-Quel sens d’l’observation.
-Excusez moi… Vous ne chercheriez pas un serveur par hasard ?
-Hum… Ca dépend de comment il veut être payé, parce que vu le monde qu’il y a, va pas y avoir beaucoup de pourboire…
-En or ou en nature, ça ne me dérange pas.
-Et bien… C’est d’accord, y a des tabliers dans la salle au fond du couloir derrière, dernière porte à gauche. On verra bien ce que ça donne.
-Si vous le désirez, je peux chanter devant votre porte pour que quelques gens viennent ?
-Je n’attends que ça, des clients, alors faites, faites…

Heureux de pouvoir aider, l’elfe partit dans la salle indiquée par l’aubergiste. Il ne prit pas le tablier mais réussit à dénicher une petite guitare. Il s’empressa de revenir dans la pièce principale de l’auberge, puis de sortir à l’extérieur.
Le tavernier alluma une sorte de projecteur au dessus de la porte de son auberge, et un petit rond de lumière se forma sur le sol à gauche de la porte. L’elfe s’y installa, assis sur un tabouret récupéré à m’intérieur, et commença quelques notes pour accorder son instrument.
Quelques minutes plus tard, il commença à chanter, alors q’un gamin curieux était déjà venu chercher la source de cette voix.


« Eh oh, moi j’ai besoin de travail,
J’peux pas vendre, moi j’ai pas d’bétail,
Mais pour ça, faut pas que l’gens s’en aillent,
Venez vous requinquer après la bataille.

Eh Oh, moi j’ai besoin d’argent,
Mais pour ça faut que vous v’niez les gens,
N’hésitez pas, on mange très bien là d’dans,
Allez, vous pouvez vous arrêter d’vant. »

L’elfe chanta une deuxième fois son couplet, en changeant de rythme. Le gamin curieux dodelinait de la tête en suivant la cadence, et une dizaine de personnes vinrent voir ce qu’il se passait. Devant le groupe qui se formait sur le seuil de son auberge, le tavernier sortit tout à coup, le sourire aux lèvres.


« Mais entrez, entrez bonnes gens ! Cet elfe à raison, vous ne regretterez rien ! Venez, venez ! »

Des chuchotements se firent entendre, bien que l’elfe continuait quand même de jouer de la guitare. Il surveilla du coin de l’œil tout ce monde qui pénétra dans l’auberge. Et alors qu’il allait descendre de son tabouret pour rentrer, il découvrit non sans surprises un chapeau sur le sol, avec quelques pièces d’or à l’intérieur.
Pensant bien que cela avait été laissé à son égard, il pris les pièces qu’il glissa dans une bourse, et mit le chapeau sur la tête. (Un chapeau style… cow-boy) C’est avec un petit sourire en coin de lèvre qu’Elrohir retourna dans l’auberge, et, après avoir déposé son tabouret et sa guitare, il mit le tablier de serveur, mais garda le chapeau. Il se posta devant le comptoir de l’aubergiste, jeta un œil à toute la salle, et se dirigea vers une des tables pendant que le tavernier était occupé à une autre.
Le petit garçon curieux et une femme patientaient.


« Bonjour bonjour, je--

-Regarde maman, c’est l’elfe qui chantait tout à l’heure !
-Ah oui, tiens, bonjour jeune elfe. Tenez, prenez ça, je n’ai pas eu l’occasion de le laisser dans votre chapeau tout à l’heure.
-Madame, je… bon très bien, je vous remercie.
-J’ai faim !
-Tom, voyons !
-Ce n’est pas grave. Donc, vous désirez ?
-Je prendrais un poisson aux légumes pour moi, et une purée pour le petit.
-Une purée, très bien… un légume en particulier ?
-Mettez-y ce que vous voulez.
-Ca marche ! Je reviens dans quelques minutes !
-Je vous en prie.

Elrohir retourna vers le comptoir, et se rendit compte que l’aubergiste était déjà en cuisine.

« Monsieur, il faudrait un--

-Mais c’est qu’mon garçon, t’vas v’nir l’faire hé.
-Je... comme vous voudrez. »

L’elfe passa derrière le comptoir, et rentra donc dans la cuisine. Il prit une casserole, et la remplit d’eau. Il la déposa sur le feu, tout en allant chercher des légumes. Ceci fait, il se posa sur un coin de table, et commença à les couper en morceaux. Il termina par les écraser au fond d’une assiette en bois. IL versa ensuite le tout dans l’eau chaude. Une minute, deux, peut être, et l’apprenti cuistot récupéra les légumes. Il versa le tout dans un récipient troué, et l’eau s’écoula, tout en gardant la purée. Ne gaspillant rien, l’elfe versa l’eau de la purée de nouveau dans la casserole dans laquelle il glissa un poisson. Il y rajouta deux trois petits légumes en morceaux qu’il avait mis de coté, et touilla avec une cuillère, toujours en bois. A l’aide, d’un pique, il reprit le poisson et le posa délicatement au milieu d’une assiette, puis, toujours avec son pique, il transvasa les petits légumes dont il décora l’assiette. La purée dans une seconde, c’est avec une dans chaque main qu’Elrohir retourna vers le garçon et la femme.

« Voila voila !

-Merci.
-Merci beaucoup. »

L’apprenti serveur observa avec surprise que le propriétaire de l’établissement avait déjà servit quatre tables sur les cinq qui restaient… L’elfe allait prendre commande quand le tavernier arriva avec des assiettes partout sur les bras. La table servie, l’elfe retourna s’accouder au comptoir.

« J’vais pas t’cacher qu’c’est la première fois qu’j’vois quelqu’un capable d'servir correctement un’table.

L’aubergiste venait d’apparaître derrière l’elfe.

-Mais vous avez vu tous ce que vous avez fait alors que moi je--

-C’est l’métier, f’pas vous inquiétez pour ça, vous m’avez quand même bien aidé. T,’nez, z’avez qu’à débarrasser les tables.
-Très bien.

Le nain avait récupéré le tabouret et la guitare, et il chantait dans un coin de la salle. Les personnes présentent évitaient de parler trop fort pour pouvoir quand même écouter la voix de l’elfe d’une oreille.

« Eh oh, moi j’ai besoin de travail,
J’peux pas vendre, moi j’ai pas d’bétail,
Mais pour ça, faut pas que l’gens s’en aillent,
Venez vous requinquer après la bataille.

Eh Oh, moi j’ai besoin d’argent,
Mais pour ça faut que vous v’niez les gens,
N’hésitez pas, on mange très bien là d’dans,
Allez, vous pouvez vous arrêter d’vant.

Eh oh, grâce à vous j’ai gagné,
Un peu d’argent que j’peux mett’de coté,
Maint’nant j’dois vous remercier,
Sans vous ça s’rait pas arrivé.

Eh oh, j’m’en vais maintenant,
Ca finis là, tout simplement,
Mais je penserais à vous, sincèrement,
Quand je chanterais seul, de temps en temps.»

Elrohir termina par un petit solo de guitare, et un tonnerre d’applaudissements emplit la salle. Plus tard dans la soirée, alors qu'il terminait de débarrasser la dernière table…


« T’fais du bon boulot t’sais toi !
-Merci monsieur, vraiment.
-Ah faut pas m’remercier, tu l’mérite.
-Et bien…
-Tiens ben, prend ça, c’est les pourboires qu’les clients m’ont laissés pour toi.

Sans même lui demander son avis, le tavernier glissa une poignée de pièces d’or dans la bourse qui pendait à la ceinture de l’apprenti aux longues oreilles.

« Merci…

-Et pis tiens, comme j’aime pas j’ter, va faire un tour dans la cuisine ‘vant d’partir, histoire de récupérer les restes, s’tu veux, bien sûr.
-Ca pourra toujours m’être utile pour plus tard.
-Bon ben moué j’men vas dormir à l’étage.
-Très bien.
-Tiens, prend les clés, c’est un double, si jamais tu veux revenir t’faire un peu de pièce, ou chanter, com’tu veux, ça s’ra toujours un plaisir.
-Merci beaucoup… ?
-Marc, ‘ppelle moi Marc.
-Merci beaucoup Marc, et bien…
-A bientôt p’tit gars, et bonne soirée !
-A vous aussi, au revoir !

Marc monta d’un pas lourd les escaliers et entra dans ce qui devait être sa chambre. L’elfe déposé le tablier dans la salle où il l’avait prise, et passa dans la cuisine.

*Pratique ces sac à condensation… euh… enfin ça prend pas de place quoi, sûrement un marchand qui a inventé ça.*

Il récupéra quelques bouts de viande, mais ne trouva pas de poisson. Mais ce dernier détail n’avait pas d’importance, l’elfe avait passé une bonne soirée, et avait gagné un peu d’or et de nourriture, en plus d’une connaissance sympathique.
Il plia tout, récupéra son équipement qu’il avait rangé en arrivant, et se dirigea vers la porte. Ouvrant cette dernière, il jeta un dernier coup d’œil sur le comptoir, puis sortit. La Lune brillait toujours autant, quoiqu’elle devait être plus haute. Un sourire aux lèvres, et le pas toujours aussi léger, l’elfe s’en alla à travers les rues…

Si le garde de nuit avait tendu l’oreille, il aurait peut être pu entendre, au loin…


« Eh oh, moi j’ai besoin de travail,
J’peux pas vendre, moi j’ai pas d’bétail,
Mais pour ça, faut pas que l’gens s’en aillent,
Venez vous requinquer après la bataille.

Eh Oh, moi j’ai besoin d’argent,
Mais pour ça faut que vous v’niez les gens,
N’hésitez pas, on mange très bien là d’dans,
Allez, vous pouvez vous arrêter d’vant. »

La lune brille, l’air est salé, les vagues sont douces, la nuit aussi…



[bon je me suis un peu rouillé avec le temps, mais ça reprendra^^]
Revenir en haut Aller en bas
Elenya Inglorion
Citoyenne de Mliuej
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 25
Citoyen de : Mliuej
Sexe du Perso : Féminin
Date d'inscription : 06/01/2007

Feuille de personnage
Energie Vitale:
39/39  (39/39)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
217/700  (217/700)

MessageSujet: Re: [chasse] [trésor] L'auberge de Marc   Mar 22 Avr - 20:59

Le soleil perça les nuages, et les quelques rayons des plus fort vinrent frapper la chevelure de l’elfe. Ce dernier ouvrit légèrement les yeux, et souffla sur sa chevelure qui s’écarta, pour laisser place à un visage tout rond. Une très jeune fille était en train de fixer Elrohir, son visage à seulement quelques centimètres de celui-ci. Sans même cligner des yeux, sans bouger une seule oreille, l’elfe fixa intensivement la gamine, s’attendant à ce qu’elle détourne le regard. Deux minutes s’écoulèrent, les deux visages n’avaient cillés, et doucement le jour se levait. Ne voulant perdre de temps, l’elfe souffla sur le visage de la petite, mais aucune réaction ne s’ensuivit.

« Que me veux-tu ?

-Tu es beau. »

Cet enfant n’avait certainement jamais vu d’elfes avant. Mais Elrohir cacha sa légère surprise, rare étaient les compliments qui lui étaient destinés.

« Merci.

-Tu as quel âge ?

**Si seulement je le savais…**

-Je suis trop vieux pour que tu puisses le compter sur tes petits doigts.

-Et tes parents, y ont quel âge ?

**Si seulement je me souvenais d’eux…**

-Beaucoup plus vieux que moi.

-Et tu as une chérie ? »

**Mais c’est quoi, ces questions**

L’elfe se redressa, il repoussa en même temps la petite fille, d’un air calme. Il vérifia si son arc était toujours là, et son sac à condensation… bref. Repliant sa couverture et la rangeant dans son sac, Elrohir interrogea du regard la petite, mais celle-ci n’ouvrait plus la bouche.

« Où est ta maman ?

-Je sais pas.
-Et ton papa ?
-Je sais pas.
-Tu n’as pas un adulte avec toi ?
-Non, je me suis enfuie.

**Mais qu’est-ce qu’elle raconte**

-Et tu te serais enfuie d’où ?

-Des méchants voleurs qui ont tué mes parents. »

L’elfe fut légèrement choqué par le discours de cette gamine. Elle venait d’annoncer la mort de ses parents sans ciller, sans même éteindre sa voix, comme si cela était juste une petite histoire.

« Tes… tes parents ?

-Oui, cette nuit, des gens sont venus casser ma maison, et je les ai vus tuer mes parents avec des grands couteaux. »

**Elle n’a aucunement l’air effrayée… cette petite est plutôt bizarre. Une gamine qui a perdue ses parents devrait pleurer à ce moment là…**

« Et tu comptes faire quoi à présent ?

-Et bien je me suis perdue dans les rues, et quand le soleil y s’est levé, et ben je t’ai vu. Alors je suis venu te regarder.
-Hum… Tu vas venir avec moi.
-Et si j’ai pas envie ?
-Si ce que tu dis est vrai, je ne vais pas te laisser là, et je vais de ce pas vérifier tes dires.
-D’accord.
-Viens. »

Elrohir accrocha donc son sac à sa ceinture, et son arc à l’épaule, il partit dans une direction au hasard, cherchant du regard ce qui pourrait équivoquer à une mairie, ou un centre d’informations. La gamine sautillait gaiement derrière l’elfe. Pris d’un doute, ce dernier lui demanda d’une voix aussi neutre qu’il put.

« Quel est ton nom ?

-Lucy.
-C’est joli.
-Merci.
-Mais dit moi, tu--
-Regarde ! C’est là ma maison !

Curieux, Elrohir pivota la tête et fut stupéfié par le spectacle qui s’offrit à ses yeux. La maison désignée par le petit doigt de Lucy était à moitié brûlée, et beaucoup de meubles étaient brisés. Se rendant compte que la petite fille ne mentait pas, l’elfe sauta la bordure de pierre et se rapprocha du bâtiment. Il enjamba plusieurs décombres, et chercha du regard les corps des deux parents de la gamine. Mais ils avaient sûrement brûlés dans les flammes qui avaient ravagés la maison.

**Je n’arrive pas à croire que cette fille soit encore là…**

« Que comptes-tu faire, à présent ?

-Ben je viens avec toi.

*Euh…*

-Tu ne veux pas plutôt aller dans--

-C’est toi qui m’a dit de te suivre !
-Oui mais--
-Et puis tu dois sûrement voyager, je veux venir avec toi.
-…
-Tu veux pas ?
-Si, un petit moment… le temps que je te trouve une famille d’accueil…
-Hein ?
-Non, rien... Bon et bien allons-y.
-Je peux monter sur ton dos ?
-Non, si jamais j’ai besoin de me battre, tu ne feras que m’encombrer, limitons les dégâts.
-D’accord, et je fais comment alors ?
-Tu marches, nous verrons après.
-D’accord… »

Elrohir, suivit de la gamine, se dirigea vers la bordure, et l’enjamba après voir de nouveau fait passer la petite de l’autre coté. Tous deux se dirigèrent vers la sortie de la crique mais n’ayant aucun moyen de transport, ils se ravisèrent, et se mirent en quête d’un bateau qui pourrait les mener à Waldorg.
Revenir en haut Aller en bas
Plissava
Membre d'Honneur
avatar

Nombre de messages : 1461
Citoyen de : Waldorg
Sexe du Perso : homme
Statut Spécial : Tout-Puissant
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Energie Vitale:
25/25  (25/25)
Energie Astrale:
0/0  (0/0)
Expérience:
167/700  (167/700)

MessageSujet: Re: [chasse] [trésor] L'auberge de Marc   Dim 1 Juin - 20:34

Pour ces deux très agréables role play, Elrohir gagne 28 pièces d'or!!! et 100 XPs!

_________________
Martinù est notre maître ! Si en lui tu n'as pas foi, ce sera moi qu'il te faudra craindre !! Bientôt la guerre sainte pour sauver le monde ! (Mwahahahaha)
"Fantasmer sa vie, et vivre ses cauchemars", c'est peut-être ça le calvaire de l'immortalité...
*Aime sa groupie*
Chronophobe ! C'est grave docteur ? Ca se soigne comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [chasse] [trésor] L'auberge de Marc   

Revenir en haut Aller en bas
 
[chasse] [trésor] L'auberge de Marc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Encrier du Chaos :: Terre de Fangh :: L'Aventure Sauvage :: La Crique des Pirates Mauves-
Sauter vers: